Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

15/05/2018

Rhododendron catawbiense

Ceux qui suivent mon blog le savent. Mon terrain est très pauvre, mais cela peut s’amender, mais il est surtout très sec, ne garde même pas l’eau d’arrosage, car c’est du sable pur sur plusieurs mètres de profondeur. Si les Camellia savent se contenter de mes arrosages et ont presque tous survécu, c’est beaucoup plus difficile pour les Rhododendron et je les ai presque tous perdus en été. Pourtant certains, les durs à cuire, me font le plaisir de survivre et de m’offrir leurs superbes floraisons. Ces super résistants, des faciles à vivre, sont le beau blanc que je vous ai montré récemment, Cunningham’s White, car c’était le premier fleuri et 5 Rhododendron catawbiense qui sont maintenant en fleurs.

1 rhododendron catawbiense veneux 12 mai 2018 005 (1).jpg

2 rhododendron catawbiense veneux 12 mai 2018 005 (2).jpg

3 rhododendron catawbiense veneux 12 mai 2018 005 (3).jpg

4 rhododendron catawbiense veneux 12 mai 2018 005 (6).jpg

5 rhododendron catawbiense veneux 12 mai 2018 005 (7).jpg

6 rhododendron catawbiense veneux 12 mai 2018 005 (8).jpg

Sur cette dernière photo on voit tout en haut à gauche le feuillage de Actinidia melanandra qui le surplombe avec une belle promesse de fleurs :

7 actinidia mela veneux 12 mai 2018 013.jpg

8 actinidia mela veneux 12 mai 2018 014.jpg

9 rhododendron catawbiense veneux 12 mai 2018 005 (4).jpg

10 rhododendron catawbiense veneux 12 mai 2018 005 (5).jpg

Le pistil est plus long que les étamines :

rhodo catawbiense coeur 16 mai 2012 016.jpg

rhodo catawbiense coeur 16 mai 2012 017.jpg

rhododendron catawbiense coeur veneux 12 mai 2018 005 (5).jpg

 

11:24 Publié dans Plantes | Lien permanent | Commentaires (0)