Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

09/07/2018

Castanea sativa, la floraison

J’avais planté il y a bien longtemps un châtaignier, Castanea sativa ‘Marron de Lyon’. C’est une variété autofertile. Il avait grandi, grandi, et dépassait la hauteur de la maison (8m de ce côté). Il avait déjà produit mais je ne trouvais au sol que des bogues vides. Les voleurs étaient sans doute les écureuils. Ils n’ont jamais été traduits en justice car leur responsabilité n’a pu être prouvée, ils n’ont jamais été pris sur le fait. Mais je ne voyais qu’eux pour accomplir cette vilaine action, je n‘élève pas de cochons. Je ne leur en veux pas, j’aime bien les écureuils, il m’arrive de leur mettre des noisettes en hiver. Mais j’étais certaine de ne jamais goûter mes châtaignes, ils seront toujours plus rapides que moi.

Il y avait un autre problème : il était incroyablement longiligne, il n’avait poussé qu’en hauteur, un tronc sans fin sans branches latérales, seulement une grosse touffe au sommet. Cette croissance anormale était sans doute due à la recherche du soleil. Je me suis décidée à l’automne 2014 à le faire rabattre. Je n’avais laissé qu’un tronc sans branches de 3m, je pensais m’en servir pour faire grimper un rosier ou une clématite.

Mais, quelle surprise au printemps suivant : une explosion de vie sur ce tronc qui était nu :

1 castanea veneux 30 juil 2016 002.jpg

2 castanea veneux 30 juil 2016 004.jpg

La structure est plus lisible sur le feuillage d’automne :

3 castanea veneux 14 nov 2016 008.jpg

Autre surprise cette année : la reprise de la floraison. Apparition de longs chatons de fleurs mâles le 20 juin :

4 castanea sativa veneux 20 juin 2018 004.jpg

5 castanea sativa veneux 20 juin 2018 005 (1).jpg

6 castanea sativa fl m veneux 20 juin 2018 004.jpg

Les fleurs sont plus épanouies le 24 juin mais les fleurs femelles ne sont toujours pas visibles. C’est normal, elles apparaissent plus tard :

7 castanea sativa veneux 24 juin 2018 005 (3).jpg

Les fleurs femelles apparaissent par 3 à la base des chatons. Le 6 juillet :

8 castanea sativa fl f veneux 6 juil 2018 002 (2).jpg

9 castanea sativa fl fem veneux 6 juil 2018 003.jpg

Je suis désolée pour la mauvaise définition de certaines images mais les fleurs ne sont qu’au sommet de l’arbre et je suis au maximum du zoom.

 

21:16 Publié dans fruitiers | Lien permanent | Commentaires (3)

04/07/2018

Hydrangea en juin

Je n’ai que 4 Hydrangea à Veneux. Ils commencent à fleurir en mai.

Hydrangea heteromalla ‘Bretschneideri’ est le plus précoce, souvent début mai. C’est un très grand arbuste, 3m x 3m, à port dressé, d’aspect un peu plus sauvage que les autres Hydrangea mais magnifique :

1 bretschneider veneux 31 mai 2016 005.jpg

Fin mai seules les fleurs stériles sont épanouies, les fertiles sont encore en boutons :

2 bretscneideri veneux 31 mai 2016 008.jpg

Lorsque les fleurs fertiles s’ouvrent, c’est un déluge de minuscules insectes :

3 bretschn 30 mai 2008 064.jpg

4 bretsch fleur 10 mai 2011 013.jpg

5 bretsch fleur 11 mai 2011 017.jpg

6 bretschn bestioles 10 mai 2011 015.jpg

Donc pas de problème de pollinisation. Fleurs fécondées :

7 bretschneideri fleurs fécondées 19 juin 2008 010.jpg

Hydrangea petiolaris, l’hydrangea grimpant, est en fleurs à partir de début mai. Il a de nombreuses années, il est beau, dense et sain, mais, je ne sais pourquoi, il n’arrive pas à s’accrocher très haut sur le mur pourtant pas trop lisse. Il est vrai que son feuillage est très dense, j’ai l’impression que son poids le fait décrocher :

8 hydrangea petiolaris veneux 21 mai 2018 009 (9).jpg

9 hydrangea petiolaris veneux 23 mai 2017 028.jpg

La floraison de ces deux arbustes ne dure que quelques semaines, ils sont maintenant fanés. Les deux autres vont fleurir tout l’été.

Hydrangea radiata est un hydrangea arborescens qui a la particularité d’avoir des feuilles à revers argenté. Il n’est pas très grand, il dépasse difficilement le mètre. Il a très peu de fleurs stériles, toutes en périphérie du corymbe.

10 hydrangea radiata veneux 29 juin 2018 008.jpg

11 hydrangea radiata veneux 5 juil 2017 004.jpg

12 hydrangea radiata veneux 29 juin 2018 010 (1).jpg

13 hydrangea radiata veneux 18 juil 2016 022.jpg

14 hydrangea radiata rec veneux 29 juin 2018 010 (2).jpg

16 hydrangea radiata veneux 29 juin 2018 010 (3).jpg

Revers des feuilles :

17 hydrangea radiata veneux 5 juil 2017 007.jpg

Formation des fruits un 14 septembre :

18 hydrangea radiata veneux 14 sept 2012 036 (1).jpg

Hydrangea quercifolia ‘Snow Queen’ restera fleuri jusqu’à la fin septembre, ses fleurs changeant de couleur, roses puis brunes. Le feuillage parait ici ployer comme s’il avait soif. C’est surtout le fort ensoleillement actuel qui le gêne. Les Hydrangea aiment la mi- ombre mais quercifolia n’aura un superbe feuillage rouge vif en automne que s’il est planté au soleil.

19 hydrangea quercifolia 1 juil 2018 153.jpg

20 hydrangea quercifolia 2 juil 2018 002.jpg

20 hydrangea quercifolia veneux 29 juin 2018 002 (2).jpg

21 hydrangea quercifolia veneux 29 juin 2018 002 (1).jpg

Fleurs en septembre :

22 hydrangea quercifolia veneux 9 sept 2017 012 (1).jpg

Feuillage en novembre :

23 hydrangea quercifolia veneux 12 nov 2017 011.jpg

 

20:05 Publié dans hydrangea | Lien permanent | Commentaires (0)