Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

15/05/2018

Rhododendron catawbiense

Ceux qui suivent mon blog le savent. Mon terrain est très pauvre, mais cela peut s’amender, mais il est surtout très sec, ne garde même pas l’eau d’arrosage, car c’est du sable pur sur plusieurs mètres de profondeur. Si les Camellia savent se contenter de mes arrosages et ont presque tous survécu, c’est beaucoup plus difficile pour les Rhododendron et je les ai presque tous perdus en été. Pourtant certains, les durs à cuire, me font le plaisir de survivre et de m’offrir leurs superbes floraisons. Ces super résistants, des faciles à vivre, sont le beau blanc que je vous ai montré récemment, Cunningham’s White, car c’était le premier fleuri et 5 Rhododendron catawbiense qui sont maintenant en fleurs.

1 rhododendron catawbiense veneux 12 mai 2018 005 (1).jpg

2 rhododendron catawbiense veneux 12 mai 2018 005 (2).jpg

3 rhododendron catawbiense veneux 12 mai 2018 005 (3).jpg

4 rhododendron catawbiense veneux 12 mai 2018 005 (6).jpg

5 rhododendron catawbiense veneux 12 mai 2018 005 (7).jpg

6 rhododendron catawbiense veneux 12 mai 2018 005 (8).jpg

Sur cette dernière photo on voit tout en haut à gauche le feuillage de Actinidia melanandra qui le surplombe avec une belle promesse de fleurs :

7 actinidia mela veneux 12 mai 2018 013.jpg

8 actinidia mela veneux 12 mai 2018 014.jpg

9 rhododendron catawbiense veneux 12 mai 2018 005 (4).jpg

10 rhododendron catawbiense veneux 12 mai 2018 005 (5).jpg

Le pistil est plus long que les étamines :

rhodo catawbiense coeur 16 mai 2012 016.jpg

rhodo catawbiense coeur 16 mai 2012 017.jpg

rhododendron catawbiense coeur veneux 12 mai 2018 005 (5).jpg

 

11:24 Publié dans Plantes | Lien permanent | Commentaires (0)

13/05/2018

Lunaria rediviva

J’ai cru que je l’avais perdue. Alors que la lunaire bisannuelle était en fleurs, je ne voyais plus ma lunaire vivace.

En fait, elle garde son feuillage au moins jusqu’en décembre, comme pour accompagner ses siliques, puis elle le perd. Ne pas la voir en avril était tout de même inquiétant. Mais elle a repris d’un coup et, en quelques jours seulement, elle a refait feuillage et fleurs. J’ai repris mes anciennes photos. Tout est normal, L. annua commence à fleurir en avril et L. rediviva en mai.

1 lunaria rediviva veneux 12 mai 2018 001.jpg

On voit derrière des fleurs de la bisannuelle, c’est un semis spontané récent.

2 lunaria rediviva veneux 12 mai 2018 002.jpg

3 lunaria rediviva veneux 12 mai 2013 008.jpg

4 lunaria veneux 17 avril 2011 042.jpg

5 lunaria rediviva veneux 29 avril 2015 014.jpg

6 lunaria veneux 17 avril 2011 045.jpg

7 lunaria veneux 17 avril 2011 046.jpg

8 lunaria rediviva veneux 13 mai 2013 013.jpg

9 lunaria rediviva veneux 12 mai 2018 004.jpg

Elle repose sur son tapis habituel d’aspérule accompagné d’un envahisseur plus récent, le lamier.

10 aspérule veneux 12 mai 2018 003.jpg

Contrairement à Lunaria annua, Lunaria rediviva n’est pas spontanée dans la région, je l’ai plantée. Plus rustique, jusqu’à -23°, elle aime les zones plus nordiques ou les montagnes. Et il ne faut surtout pas oublier de l’arroser.

 

18:09 Publié dans Plantes | Lien permanent | Commentaires (0)

10/05/2018

La saison des genêts

C’est la grande saison des genêts. Dans la forêt le sauvage genêt à balais, Cytisus scoparius, s’installe partout où passe le soleil.

1 genet 24 mai 2008 046.jpg

0 cytisus scoparius 5 mai 2017 013.jpg

2 cytisus scoparius 5 mai 2017 014.jpg

3 genet 24 mai 2008 rec 052.jpg

4 genet 31 mai 011.jpg

Il se ressème facilement et s’était installé dans mon jardin il y a quelques années. Je l’ai même vu récemment sur le terrain voisin :

5 genet veneux 8 mai 2015 002 (1).jpg

Mais sa durée de vie est courte et j’ai préféré installer le genêt des teinturiers, Genista tinctoria ‘Porlock’. Il aime autant le sable et attire autant les bourdons :

6 genista porlock veneux 9 mai 2018 010.jpg

7 genista porlock veneux 9 mai 2018 011.jpg

8 genista romi 31 mars 2011 065.jpg

9 genista porlock veneux 9 mai 2018 012.jpg

10 genista porlock veneux 23 fev 2016 022 (3).jpg

11 genista porlock rec veneux 5 mai 2017 004.jpg

 

28/04/2018

Rhododendron 'Cunningham's White'

C’est le premier rhododendron en fleurs et sans doute aussi le plus beau de mes rhododendrons, très lumineux :

1 cunningham's w veneux 28 avril 2018 001.jpg

2 cunningham's w veneux 25 avril 2018 001.jpg

3 cunningham's w veneux 24 avril 2018 001.jpg

4 cunningham's white veneux 12 mai 2016 003.jpg

5 cunningham romi 29 avril 2013 012 (3).jpg

6 a rhodo cunningham's white veneux 22 avril 2015 004.jpg

6 cunningham's w veneux 24 avril 2018 004.jpg

7 cunningham's white veneux 12 mai 2016 005.jpg

8 cunningham's white veneux 15 avril 2017 029 (1).jpg

9 cunningham's white veneux 15 avril 2017 029 (2).jpg

Ses énormes boules de fleurs blanches se voient de très loin. Vu de l’intérieur de la maison à 20m :

cunningham's w loin veneux 28 avril 2018 001.jpg

 

19:12 Publié dans Plantes | Lien permanent | Commentaires (0)

25/04/2018

Syringa, Lunaria, en violet et en blanc

Le lilas est en pleine floraison :

1 syringa veneux 24 avril 2018 010.jpg

2 syringa veneux 24 avril 2018 013.jpg

3 syringa veneux 24 avril 2018 011.jpg

J’en avais un autre à fleurs blanches. L’an dernier il ne ressemblait plus à rien, je l’ai abattu. Comme s’il avait senti sa fin venir, il a fait plus de drageons que jamais, et bien développés, bien dressés. Plusieurs ont déjà fleuri alors qu’ils ne mesurent qu’un mètre :

4 syringa veneux 24 avril 2018 012.jpg

Mon coin de lunaire bisannuelle, Lunaria annua, est plus fleuri, plus dense que jamais et il y a d’autres ilots à distance :

5 lunaria annua veneux 18 avril 2018 011 (2).jpg

6 veneux 24 avril 2018 006.jpg

8 lunaria fl veneux 16 mai 011.jpg

lunaria 25 mai 008.jpg

lunaria bi coeur veneux 9 avril 2011 019.jpg

lunaria coeur veneux 9 avril 2011 018.jpg

lunaria étamines 25 mai 007.jpg

Au départ, c’était un semis spontané il y a plusieurs années. Bien qu’elles puissent être annuelles, mes lunaires étaient strictement bisannuelles. Comme il n’y a pas eu d’autre invasion (les autres touffes proviennent de toute évidence des miennes), je n’avais des fleurs qu’un an sur deux. L’été dernier j’ai donc semé ailleurs des graines de fleurs violettes et blanches. Très peu ont germé, du moins pour l’instant, mais elles sont blanches et se sont comportées en annuelles puisqu’elles sont déjà en fleurs :

7 lunaria biennis blanche veneux 22 avril 2018 006.jpg

 

19:57 Publié dans Plantes | Lien permanent | Commentaires (0)

21/04/2018

Encore du jaune, beaucoup de jaune

La grande vague jaune des jonquilles est passée. Mais voici une nouvelle vague jaune. Nous venons de voir les mahonias, abondants. Mais, tout aussi abondants sinon plus sont les Lamium galeobdolon. Très envahissants ils occupent une grande partie du terrain. Je les laisse faire. Ils me servent de couvre-sol pour me protéger des mauvaises herbes. Même lorsqu’ils sont défleuris, ils sont très beaux avec une hauteur constante et un feuillage argenté.

1 lamium galeobdolon veneux 18 avril 2018 002 (1).jpg

2 lamium galeobdolon veneux 18 avril 2018 002 (2).jpg

3 lamium galeobdolon veneux 20 avril 2018 004.jpg

4 lamium galeobdolon veneux 20 avril 2018 005.jpg

5 lamium galeobdolon veneux 18 avril 2018 005.jpg

6 galeobdolon veneux 26 avril 062.jpg

7 lamium gal veneux 1 mai 2012 062 (1).jpg

lamium galeobdolon veneux 24 avril 2018 015.jpg

lamium galeobdolon rec veneux 24 avril 2018 015.jpg

8 galeobdolon veneux 26 avril 028.jpg

9 lamium gal veneux 19 avril 2012 002 (1).jpg

Hors floraison :

lamiascum 29 avril 001.jpg

lamiascum 29 avril 003.jpg

lamiascum 29 avril 007.jpg

lamiascum gal veneux 23 mars 2014 005 (2).jpg

lamium galeobdolon romi 20 déc 2014 028.jpg

Le bord de la mare est marqué de jaune par les Caltha palustris et les fleurs naissantes encore petites du Lysichiton americanus :

10 caltha veneux 20 avril 2018 008.jpg

11 lysichiton veneux 21 avril 2018 002.jpg

Un peu partout des grandes touffes de kerria :

12 kerria veneux 10 avril 2018 015.jpg

 

20:33 Publié dans Plantes | Lien permanent | Commentaires (2)

02/04/2018

Débuts de floraisons

Le photinia explose en pousses rouges soulignées par la proximité des premières fleurs de Camellia ‘Coquetti’ :

1 photinia veneux 3 avril 2018 005 (1).jpg

Au milieu des feuilles rouges, les boutons rouges des futures fleurs :

2 photinia veneux 3 avril 2018 005 (2).jpg

3  photinia rec veneux 3 avril 2018 005 (3).jpg

Les premiers boutons de Clematis armandii ‘Apple Blossom’ :

4 clematis armandii veneux 3 avril 2018 002 (2).jpg

5 clematis armandii veneux 3 avril 2018 002 (1).jpg

Forsythia suspensa commence sa floraison. Légèrement en retard sur la floraison de Forsythia intermedia, il est plus léger, plus gracieux :

6 forsythia suspensa veneux 3 avril 2018 001.jpg

7 forsythia suspensa veneux 3 avril 2018 008.jpg

Mais les extraordinaires hellébores fétides sont en fleur depuis des mois (fin novembre) :

8 helleborus foetidus veneux 3 avril 2018 004.jpg

Et les Mahonia aquifolium sont partout :

mahonia aqui veneux 1 avril 2018 008.jpg

 

20:02 Publié dans Plantes | Lien permanent | Commentaires (0)

16/03/2018

Printemps

Les jolies fleurs du printemps n’ont pas peur du froid, elles sont toutes là malgré le gel récent.

Narcissus pseudonarcissus qui a envahi tout le terrain depuis des années :

1 narcissus pseudo veneux 11 mars 2018 018.jpg

Les jacinthes, Hyacinthus orientalis, maintenant ensauvagées :

2 jacinthes veneux 11 mars 2018 020.jpg

Lonicera purpusii a fleuri tout l’hiver et il continue, il a même encore des boutons :

3 lonicera purpusii veneux 11 mars 2018 009.jpg

4 lonicera purpusii veneux 11 mars 2018 008.jpg

Les minuscules scilles à 2 feuilles continuent à se répandre un peu partout :

5 scilla bifolia veneux 11 mars 2018 015.jpg

Les premières fleurs des mahonias de printemps, Mahonia aquifolium :

6 mahonia aquifolium veneux 11 mars 2018 013.jpg

Le plus tardif de mes hellébores, Helleborus orientalis, appelé non pas rose de Noël mais rose de Carême a failli mourir de soif un été. Au printemps suivant il avait à peine fait 2 feuilles et cette année il refleurit :

7 helleborus orientalis veneux 11 mars 2018 021 (1).jpg

8 helleborus orientalis veneux 11 mars 2018 021 (3).jpg

L’hellébore fétide et l’hellébore ce Corse ont fleuri tout l’hiver et continuent :

9 helleborus foetidus veneux 12 mars 2018 001.jpg

 

20:58 Publié dans Plantes | Lien permanent | Commentaires (0)

15/03/2018

Galanthus

C’est maintenant la fin de la floraison des perce-neige. Les grands Galanthus elwesii n’ont plus de fleurs mais ils avaient présenté leurs premières fleurs fin décembre. Les fleurs des Galanthus nivalis deviennent plus rares et leur tapis blanc est peu à peu remplacé par le tapis jaune des jonquilles (Narcissus pseudonarcissus).

Galanthus elwesii est appelé perce-neige géant. Cela se voit aux fleurs un peu plus grandes sur un pédoncule plus long mais c’est sans doute maintenant que la différence de taille est la plus évidente car ses feuilles sont particulièrement grandes et surtout larges. Elles forment des touffes denses :

1 galanthus elwesii veneux 11 mars 2018 014.jpg

Sur ces photos la différence de taille du feuillage est bien visible, elwesii est à gauche, nivalis à droite :

2 galanthus elwesii nivalis veneux 11 mars 2018 016 (2).jpg

3 galanthus elwesii nivalis veneux 11 mars 2018 016 (1).jpg

Et tout ce petit monde, quelle que soit l’espèce, se multiplie avec enthousiasme.

 

19:23 Publié dans Plantes | Lien permanent | Commentaires (0)

31/01/2018

Il y a l'eau mais aussi les fleurs

Il pleut toujours, sans cesse depuis des jours, des semaines. Je n’avais jamais connu ça. Veneux et Moret sont gravement inondés. J’ai la chance d’habiter loin et très haut au-dessus de la Seine mais je n’ai pas d’eau potable depuis le 24 janvier. Veolia me rappelle tous les jours pour le confirmer et cette situation est promise au moins jusqu’au 3 février. La mairie distribue 2 litres d’eau par personne. Cela ne vaut même pas le déplacement, cela permet tout juste de boire et de se laver les dents. J’achète l’eau par packs de 9 litres.

Mais il y a les fleurs. La floraison du Camellia Elsie Jury a progressé et les fleurs ne sont même pas abimées par cette pluie incessante :

1 elsie jury veneux 31 janv 2018 001 (1).jpg

2 elsie jury veneux 31 janv 2018 001 (2).jpg

3 elsie jury veneux 31 janv 2018 001 (3).jpg

Lonicera fragrantissima, chèvrefeuille d‘hiver se décide à perdre une partie de son feuillage pour mieux montrer ses fleurs :

4 lonicera fragrantissima veneux 31 janv 2018 011.jpg

Prunus subhirtella :

5 prunus subhirtella veneux 31 janv 2018 007.jpg

6 prunus subhirtella veneux 31 janv 2018 009.jpg

7 prunus subhirtella veneux 24 janv 2018 003 (1).jpg

8 prunus subhirtella veneux 24 janv 2018 003 (2).jpg

9 prunus subhirtella veneux 24 janv 2018 003 (3).jpg

11 prunus subhirtella veneux 24 janv 2018 003 (4).jpg

Les premières fleurs de pervenche osent affronter la pluie :

12 vinca veneux 31 janv 2018 004.jpg

Les petits perce-neige, Galanthus nivalis, commencent à être nombreux :

13 galanthus elwesii veneux 24 janv 2018 022.jpg

14 galanthus nivalis veneux 24 janv 2018 017 (1).jpg

Sur cette photo, au centre, on voit à gauche Galanthus elwesii et à sa droite une touffe moins haute de Galanthus nivalis :

15 galanthus elwesii nivalis veneux 24 janv 2018 023.jpg

 

18/01/2018

Mahonia japonica

La floraison des Mahonia x intermedia ‘Charity’ et 'Winter Sun’ est terminée, les Mahonia japonica ‘Hivernant’ prennent aussitôt le relais :

1 mahonia japonica veneux 9 janv 2018 051.jpg

2 mahonia japonica veneux 9 janv 2018 050 (1).jpg

3 mahonia japonica veneux 9 janv 2018 050 (2).jpg

4 mahonia japonica veneux 9 janv 2018 050 (4).jpg

5 mahonia japonica veneux 9 janv 2018 050 (3).jpg

Ils ont une floraison plus tardive, ils sont plus petits, 1m50 à 2m, les fleurs sont d’un jaune plus clair avec une teinte prune à la base :

mahonia japonica rec veneux 9 janv 2018 050 (3).jpg

mahonia japonica rec veneux 9 janv 2018 050 (4).jpg

Ils sont aussi faciles à cultiver, je ne m'en occupe jamais.

20:27 Publié dans Plantes | Lien permanent | Commentaires (0)

11/01/2018

Galanthus elwesii var. monostictus

Aujourd’hui la floraison du perce-neige Galanthus elwesii monostictus, en fleurs depuis fin décembre, est  à son maximum :

1 galanthus elwesii monostictus veneux 9 janv 2018 016 (1).jpg

Galanthus elwesii est appelé perce-neige géant car ses feuilles sont 2 fois plus hautes et ses fleurs un peu plus grandes que celles de Galanthus nivalis, le perce-neige le plus couramment cultivé et même naturalisé. Il en existe 2 variétés et la variété qui fleurit aussi précocement, c’est monostictus. Cela veut dire à une seule tache sur les tépales internes comme pour nivalis :

2 galanthus elwesii monostictus veneux 9 janv 2018 016 (3).jpg

La forme type de Galanthus elwesii qui maintenant entre en floraison présente 2 taches sur les tépales internes, une tache basale et une tache apicale qui peuvent être réunies en forme de X :

3 galanthus elwesii veneux 1 fev 2017 019.jpg

4 galanthus elwesii veneux 4 janv 2016 001 (2).jpg

Mais les petits Galanthus nivalis commencent aussi à pointer leur fleur :

5 galanthus nivalis veneux 9 janv 2018 060.jpg

J’ai planté pas plus d’une dizaine de bulbes de Galanthus nivalis il y a 30 ans. Ils se sont multipliés, multipliés  sans cesse et il y en a des centaines, ils occupent absolument tout le terrain. Mais les G. elwesii commencent à en faire autant et quelques nouveaux se mélangent aux précédents envahisseurs. Comment les distinguer ?

Il y a la taille des feuilles mais ce n’est pas un moyen si sûr car elles grandissent progressivement et atteignent leur plein développement à la fin, voire après la floraison. Les feuilles de elwesii sont alors plus hautes et surtout plus larges :

6 galanthus elwesii veneux 6 fev 2016 003.jpg

Pour Galanhus elwesii forme type, il ne peut y voir d’erreur, ses deux taches des tépales internes sont uniques. Mais la tache apicale de G. elwesii monostictus et celle de G. nivalis se ressemblent. Cependant la fleur de elwesii est plus grande et, ce qui est plus évident la forme des tépales externes est différente. Le tépale externe de G. nivalis est environ 2 fois plus long que le tépale interne :

7 galanthus 18 déc  fl 2011 014.jpg

Le tépale externe de G. elwesii parait plus étroit mais c’est en fait parce qu’il est plus long, presque 3 fois plus long que le tépale interne :

8 galanthus elwesii monostictus veneux 9 janv 2018 016 (2).jpg

 

 

19:12 Publié dans Plantes | Lien permanent | Commentaires (0)

10/01/2018

Une cascade d'or et des crocus bien pressés

Je vous ai déjà montré le jasmin d’hiver, il a commencé à fleurir le 14 novembre. Mais maintenant il est au maximum de sa beauté, toutes les fleurs sont ouvertes et ce n’est plus qu’un ruissellement de fleurs jaune vif :

1 jasminum nudiflorum veneux 9 janv 2018 001 (1).jpg

2 jasminum nudiflorum veneux 9 janv 2018 001 (3).jpg

Ces fleurs semblent n’être composées que de pétales.

2 k jasmin face 21 nov 006.jpg

2 l jasminum nudi veneux 1 nov 2014 023 (2).jpg

 Au centre on devine parfois un élément arrondi :

3 jasminum nudiflorum stigmate veneux 9 janv 2018 001 (3).jpg

4 jasminum nudiflorum 11 janv 2014 027.jpg

Ce qu’on voit c’est l’extrémité du pistil, le stigmate. Si l’on coupe la fleur on voit qu’elle est complète : calice, 2 étamines, pistil qui les dépasse et sort de la corolle à un stade plus avancé :

5 jasminum nudiflorum 11 janv 2014 043.jpg

6 jasminum nudiflorum 11 janv 2014 038.jpg

Pas loin de lui, dans l’herbe au milieu du chemin, il y a une surprise, mais les surprises, c’est-à-dire les floraisons hors saison, se succèdent cette année. Cette fois ce sont les crocus de printemps. Ceux d’automne ont disparu depuis plusieurs semaines et ceux-ci sont bien reconnaissables comme crocus de printemps, surtout les jaune vif à rayures brunes :

7 crocus veneux 9 janv 2018 005 (1).jpg

8 crocus veneux 9 janv 2018 005 (2).jpg

9 crocus veneux 9 janv 2018 005 (3).jpg

crocus veneux 9 janv 2018 005 (4).jpg

 

20:19 Publié dans Plantes | Lien permanent | Commentaires (0)

01/01/2018

Belle et joyeuse année

Beaucoup croient qu’il n’y a pas de fleurs en hiver. Mais il y en a beaucoup et toutes les fleurs de mon jardin épanouies ce 1 janvier se joignent à moi pour vous souhaiter une merveilleuse année remplie de fleurs en toutes saisons :

1 jasminum nudiflorum veneux 1 janv 2018 008.jpg

2 lonicera fragrantissima veneux 1 janv 2018 010.jpg

3 lonicera fragrantissima veneux 1 janv 2018 009.jpg

4 galanthus elwesii monostictu veneux 28 dec 2015 011.jpg

5 elsie 1 janv 2018 003 (4).jpg

6 spring promise veneux 1 janv 2018 011.jpg

7 lonicera purpusii veneux 1 dec 006.jpg

7 m lonicera purpusii veneux 31 dec 2017 005 (2).jpg

8 helleborus argutifolius veneux 1 janv 2018 014.jpg

8 i helleborus argutifolius veneux 24 dec 010.jpg

9 helleborus foetidus veneux 1 janv 2018 015.jpg

10 gloire de nantes veneux 1 janv 2018 018.jpg

11 chrysanthème veneux 31 dec 2017 001.jpg

12 chrysanthème veneux 31 dec 2017 003.jpg

13 viburnum tinus veneux 31 dec 2017 007.jpg

14 camellia sasanqua veneux 31 dec 2017 002.jpg

15 camellia sasanqua nord veneux 31 dec 2017 009.jpg

16 mahonia charity veneux 24 dec 021.jpg

17 mahonia aquifolium veneux 31 dec 2017 018.jpg

 

23:26 Publié dans Plantes | Lien permanent | Commentaires (2)

25/12/2017

Perce-neige de Noël, promesse tenue

Les perce-neige précoces, Galanthus elwesii, ont toujours été en fleurs le 25 décembre. Ils sont encore cette année fidèles pour fêter Noël. Même si les fleurs ne sont pas complètement ouvertes, le temps tellement gris ne les y incite pas, elles sont bien visibles :

1 galanthus elwesii veneux 24 dec  (4).jpg

Et le Camellia japonica ‘Gloire de Nantes’ a décidé de participer à la fête en ouvrant ses premières fleurs le 24 décembre :

2 gloire de nantes veneux 24 dec 020.jpg

gloire de nantes veneux 24 dec 019.jpg

 

11/12/2017

Mes chèvrefeuilles d'hiver, début de floraison

J’ai deux chèvrefeuilles d’hiver : Lonicera fragrantissima et Lonicera purpusii. Ils fleurissent de décembre à mars, une floraison parfumée.

Lonicera purpusii est le plus jeune. Il a 3 ans et fleurit pour la première fois. Il a un port étalé fait de longues branches arquées, ses feuilles sont plus grandes et plus rigides que celles de L. fragrantissima. Je l’ai planté parce que j’en voulais à fragrantissima de garder son feuillage tout l’hiver, cela ne permet pas la bonne mise en évidence des fleurs. Mais purpusii s’entête autant que lui à garder son feuillage C’est le premier fleuri. J’ai découvert son début de floraison le 8 décembre :

1 lonicera purpusii veneux 8 dec 2017 005.jpg

2 lonicera purpusii veneux 8 dec 2017 009 (3).jpg

3 lonicera purpusii veneux 8 dec 2017 006.jpg

4 lonicera purpusii veneux 8 dec 2017 008.jpg

5 lonicera purpusii veneux 10 dec 2017 003.jpg

Lonicera fragrantissima a une bonne dizaine d’années. Il fleurit abondamment  tous les ans. Son port est plus dressé. Le 8 décembre il est encore en boutons :

6 lonicera fragrantissima veneux 8 dec 2017 017.jpg

7 lonicera fragrantissima veneux 8 dec 2017 019.jpg

 

17:10 Publié dans Plantes | Lien permanent | Commentaires (6)

10/12/2017

Des perce-neige sans doute prêts pour Noël

Je commence seulement à ramasser les feuilles mortes. Avant, cela n’aurait servi à rien, il y avait encore trop de feuilles sur les arbres, j’en aurais retrouvé autant le lendemain. Je ne les enlève que là où elles gênent. Ailleurs elles enrichissent le sol sableux si pauvre. Celles que j’enlève, je les remets sur des arbustes, surtout les rhododendrons qui supportent si mal le sable.

J’ai commencé le nettoyage par la zone des grands perce-neige, il y avait urgence. Ils sont chaque année plus nombreux et empiètent de plus en plus sur la zone du lierre et de la pervenche. J’ai donc dû aussi couper du lierre pour les dégager. Ils sont déjà très avancés. Les feuilles paraissent un peu trop jaunes parce qu’elles étaient enfouies sous les feuilles mortes :

1 galanthus elwesii veneux 10 dec 2017 013 (1).jpg

2 galanthus elwesii veneux 10 dec 2017 013 (2).jpg

Ils ne sont pas très précoces cette année. Par exemple en 2015 ils montraient déjà quelques fleurs le 9 décembre :

galanthus elwesii monostictus veneux 9 dec 2015 010 (3).jpg

Ne cherchez pas vos perce-neige, ils ne seront sans doute pas là avant janvier car ce sont des Galanthus nivalis, les plus répandus. Ceux que je vous montre aujourd’hui sont des Galanthus elwesii, les plus précoces. On les appelle perce-neige géants parce qu’ils sont deux fois plus hauts et ont des feuilles plus larges.

 

15:40 Publié dans Plantes | Lien permanent | Commentaires (0)

30/11/2017

D'autres feuillages

A Veneux les très grands arbres se sont décidés à perdre toute trace de vert. Ici un hêtre mais les charmes ont le même aspect :

1 fagus veneux 24 nov 2017 007.jpg

Charmes et hêtres ont la particularité d’un feuillage marcescent. Mais les grands arbres vont perdre tout leur feuillage, sauf sur quelques branches basses. Mais les jeunes sujets ou ceux maintenus de petite taille par la coupe (charmille…) vont garder leur feuillage rouille tout l’hiver. C’est le cas de mon jeune charme mycorhizé à Romilly :

2 charme mycorh romi 24 nov 2017 001.jpg

Un cognassier, Cydonia oblonga ‘Vranja’ :

3 cydonia vranja veneux 24 nov 2017 008.jpg

Mais Cydonia oblonga ‘Krymsk’ est toujours vert.

Le spectacle de Ribes fasciculatum qui durera tout l’hiver commence. Les feuilles prendront une bordure rouge avant de tomber en fin d’hiver sous la poussée des jeunes feuilles.

4 ribes fasciculatum  romi 24 nov 2017 003.jpg

Les grands érables sycomores ont déjà perdu toutes leurs feuilles. Cela permet de bien voir le nid des pies qui ont complètement annexé mon terrain. A la fin de l’hiver des bagarres très bruyantes ont marqué les affrontements entre pies et corneilles. Ensuite les corneilles ont disparu et les pies se sont montrées tous les jours en été, venant même grappiller les graines de tournesol tombées sous les tours laissées pour les petits oiseaux.

5 pies nid romi 24 nov 2017 005 (1).jpg

6 pies nid romi 24 nov 2017 005 (2).jpg

7 pie veneux  019.jpg

 

16/11/2017

Feuillages de novembre

A Veneux

Les grands arbres :

1 arbres veneux 15 nov 2017 002.jpg

2 arbres veneux 15 nov 2017 003.jpg

Néflier, Mespilus germanica :

3 mespilus veneux 15 nov 2017 005.jpg

Ses rejets sont encore verts :

4 mespilus rejets veneux 15 nov 2017 006.jpg

Actinidia melanandra :

5 actinidia melanandra veneux 15 nov 2017 007.jpg

6 actinidia melanandra veneux 15 nov 2017 008.jpg

Les Actinidia arguta sont encore petits mais deviendront sans doute aussi décoratifs :

7 actinidia arguta veneux 15 nov 2017 004.jpg

Alors que les Actinidia deliciosa sont toujours verts et perdront leurs feuilles sans prendre une coloration intéressante :

8 actinidia deliciosa veneux 12 nov 2017 006 (1).jpg

9 actinidia deliciosa veneux 12 nov 2017 006 (2).jpg

Le châtaignier :

10 chataignier veneux 12 nov 2017 014.jpg

Forsythia suspensa :

11 forsythia suspensa veneux 12 nov 2017 013.jpg

Prunus subhirtella autumnalis :

12 prunus subhirtella veneux 12 nov 2017 010.jpg

Hydrangea quercifolia :

13 hydrangea quercifolia veneux 12 nov 2017 011.jpg

 

14/11/2017

Fleurs de novembre

Ce n’est pas la plus belle saison dans mon jardin de Veneux, du moins pour les fleurs. C’est beaucoup plus fleuri en hiver et au printemps, il faudrait un effort pour l’été et l’automne. Il y a cependant quelques trésors.

Les grands mahonias dits d’hiver sont toujours en fleurs depuis octobre :

1 charity 16 nov 013.jpg

Les cyclamens de Naples sont encore en fleurs mais plus pour longtemps et le feuillage prend de l’importance et surmonte peu à peu celui du lierre :

2 cyclamen hederfolium veneux 10 sept 2017 013.jpg

3 cyclamen hederifolium veneux 10 sept 2017 014.jpg

Les laurier-tin, Viburnum tinus, un peu envahissants sont nombreux :

4 viburnum tinus veneux 12 nov 2017 017.jpg

5 viburnum tinus veneux 12 nov 2017 018.jpg

6 viburnum tinus veneux 12 nov 2017 019.jpg

Le jasmin d’hiver, Jasminum nudiflorum, commence à fleurir timidement :

7 jasminum nudiflorum veneux 29 oct 2017 009 (1).jpg

8 jasminum nudiflorum veneux 29 oct 2017 009 (2).jpg

9 jasminum nudiflorum veneux 29 oct 2017 009 (3).jpg

Il y a un minuscule Camellia sasanqua. Environ 60 cm de haut, il ne grandit pas vite. Les sasanqua ne semblent pas apprécier le terrain sableux autant que les autres camellias. Il a pourtant une dizaine de fleurs :

10 camellia sasanqua veneux 12 nov 2017 001.jpg

11 camellia sasanqua veneux 1 nov 2017 005 (1).jpg

12 camellia sasanqua veneux 1 nov 2017 005 (3).jpg

13 camellia sasanqua veneux 1 nov 2017 005 (2).jpg

La façon de faner des fleurs m’a surprise. La fleur perd d’abord ses pétales et expose étamines et pistils encore parfaitement formés :

14 camellia sasanqua  veneux 12 nov 2017 015 (2).jpg

15 camellia sasanqua  veneux défleurie 12 nov 2017 015 (2).jpg

Un pot de magnifiques chrysanthèmes m’a été offert. Ils seront plantés dans le jardin dès la fin de la floraison :

16 chrysantheme veneux 12 nov 2017 004.jpg

A Romilly Viburnum farreri commence sa floraison. Il a très vite grandi et mesure 3m :

17 viburnum farreri romi 13 nov 2017 007 (1).jpg

18 viburnum farreri romi 13 nov 2017 007 (3).jpg

viburnum farreri romi 13 nov 2017 007 (2).jpg

 

12/11/2017

Des fleurs hors saison

Avant de montrer mes fleurs et feuillages de novembre, j’ai envie de parler des floraisons à contre saison qui se multiplient. Ce sont des floraisons qui n’ont pas l’abondance de celles de printemps mais qui m’étonnent.

Je vous avais montré la floraison de Forsythia intermedia à Romilly en septembre :

1 forsythia romi 12 sept 2017 001 (2).jpg

Puis celle de l’azalée du Japon, Rhododendron obtusum le 15 octobre :

2 rhododendron obtusum veneux 14 oct 2017 011.jpg

3 rhododendron obtusum veneux 15 oct 2017 001 (3).jpg

Le 12 novembre cette azalée continue à montrer quelques fleurs :

4 rhododendron obtsum veneux 12 nov 2017 009.jpg

Mais le plus étonnant, du jamais vu pour moi, c’est la floraison des houx sauvages, Ilex aquifolium. Alors que les femelles ont quelques boules, celles qui n’ont pas encore été dévorées par les oiseaux :

5 ilex f veneux 12 nov 2017 003.jpg

Tous les mâles de mon terrain de Veneux présentent une floraison !

6 ilex mâle veneux 29 oct 2017 001 (1).jpg

7 ilex mâle veneux 29 oct 2017 001 (2).jpg

8 ilex mâle veneux 29 oct 2017 001 (3).jpg

 

01/11/2017

Mahonia x media 'Winter Sun'

Nous avions vu le 24 octobre le début de floraison de Mahonia x media ‘Charity’ :

1 mahonia charity veneux 24 oct 2017 001 (2).jpg

2 mahonia charity veneux 24 oct 2017 001 (4).jpg

Mahonia x media ‘Winter Sun’ ne paraissait pas prêt et j’avoue que je n’y ai pas prêté beaucoup d’attention, j’avais l’habitude d’un net retard sur ‘Charity’. Il est plus jeune, plus petit que Charity. Mais il a sans doute pris de la maturité car en seulement 5 jours il a rattrapé son retard. Le 29 octobre :

3 mahonia winter sun veneux 29 oct 2017 004 (1).jpg

4 mahonia winter sun veneux 29 oct 2017 004 (2).jpg

5 mahonia winter sun veneux 29 oct 2017 004 (3).jpg

Il est à remarquer que tous les sites sur Internet et les fournisseurs parlent d’une floraison débutant en décembre, voire janvier. Mes deux Mahonia x media ont toujours fleuri dès octobre. J’ai même photographié ‘Charity’ en fleurs le 26 septembre 2010 à Paris :

charity paris 26 sept  2010 056.jpg

 

20:17 Publié dans Plantes | Lien permanent | Commentaires (0)

27/10/2017

L'autre kaki, l'autre terrain

Je vous ai déjà montré cette semaine le beau feuillage d’automne de mon kaki, Diospyros kaki ‘Jiro’, à Veneux. Aujourd’hui il a déjà perdu la moitié de son feuillage.

Voici mon autre kaki, Diospyros kaki ‘Fuyu’, lui aussi à fruits non astringents, lui aussi autofertile. Il est à Romilly. Il n’est pas aussi avancé qu’à Veneux, seule la moitié de son feuillage est rouge pour l’instant, d’un rouge plus sombre que Jiro. Un peu plus âgé que Jiro, il est plus épais mais de même hauteur. A sa droite, c’est un Arbutus unedo.

1 diospyros kaki fuyu romi 27 oct 2017 005 (3).jpg

2 diospyros kaki fuyu romi 27 oct 2017 005 (2).jpg

3 diospyros kaki fuyu romi 27 oct 2017 005 (1).jpg

Pour fêter l’automne il est accompagné de Euonymus phellomanus

4 euonymus phellomanus romi 27 oct 2017 003.jpg

Et d’un jeune Lagerstroemia :

5 lagerstroemia romi 27 oct 2017 004.jpg

6 lagerstroemia rec romi 27 oct 2017 004.jpg

Mais Euonymus europaeus, fusain d’Europe sauvage et conquérant, s’apprête à jouer la vedette. Ses fruits sont encore fermés mais très nombreux et colorés :

euonymus europaeus romi 27 oct 2017 001.jpg

euonymus europaeus romi 27 oct 2017 002.jpg

 

24/10/2017

Mahonia x media 'Charity'

Les mahonias d’automne ont terminé leur floraison. Mahonia eurybracteata ‘Soft Caress’ était encore en fleurs le 4 octobre :

1 mahonia soft caress veneux 4 oct 2017 013.jpg

Mahonia x media ‘Charity’ est toujours le premier des mahonias d’hiver. Il présentait déjà depuis 2 semaines au moins ses longues grappes de boutons. Aujourd’hui il est en fleurs :

2 mahonia charity veneux 24 oct 2017 001 (5).jpg

3 mahonia charity veneux 24 oct 2017 001 (1).jpg

4 mahonia charity veneux 24 oct 2017 001 (2).jpg

5 mahonia charity veneux 24 oct 2017 001 (4).jpg

6 mahonia charity veneux 24 oct 2017 001 (3).jpg

7 mahonia charity veneux 24 oct 2017 001 (6).jpg

8 charity fleur 16 nov 007.jpg

De grandes abeilles noires voletaient autour, sans doute des charpentières. Je n’ai pu les photographier correctement, elles étaient trop rapides et sensibles au moindre mouvement. Je n’ai réussi à photographier que celle-ci, sans avoir le temps de faire une mise au point correcte :

9 mahonia charity veneux 24 oct 2017 001 (7).jpg

10 mahonia charity abeille veneux 24 oct 2017 008.jpg

 

20:34 Publié dans Plantes | Lien permanent | Commentaires (0)

15/10/2017

Rhododendron obtusum, une azalée toute folle

Elle a été rendue folle par les hommes. Elle finira bien par retrouver un comportement plus sain.

C’est une azalée qui m’avait été offerte en hiver, couverte de fleurs. A la fin de la floraison je ne savais qu’en faire. Je l’ai plantée dans le jardin, près de la mare. Miracle, elle a déjà survécu à 2 hivers sans protection. Je ne comprenais pas, l’azalée des fleuristes est habituellement l’azalée d’Inde qui ne supporte pas le gel et même pas en dessous de + 5°C.

J’ai cherché pour comprendre et j’ai compris. On trouve de plus en plus souvent chez les fleuristes l’azalée du Japon, Rhododendron obtusum. Elle est vendue comme plante d’intérieur et a un aspect semblable mais c’est une azalée d’extérieur qui supporte jusqu’à – 20°C. On m’a offert 2 autres azalées, je les ai mises dehors dans leur pot et elles ont déjà parfaitement supporté un hiver. Elles vont donc la rejoindre près de la mare.

Mon azalée n’avait pas encore refleuri. Elle a été perturbée par le forçage qui l’a fait fleurir en hiver. Sa floraison normale a lieu au printemps.

Mais surprise, elle commence en plein mois d’octobre une légère floraison, peut-être provoquée par le ciel bleu et les 25°C. Comment voulez-vous qu’une azalée qui a subi un forçage s’y retrouve avec les saisons. Elle finira bien par reprendre un rythme normal. Le 14 octobre :

1 rhododendron obtusum veneux 14 oct 2017 011.jpg

rhododendron obtusum veneux 15 oct 2017 001 (2).jpg

rhododendron obtusum veneux 15 oct 2017 001 (3).jpg

 

18:47 Publié dans Plantes | Lien permanent | Commentaires (0)

09/10/2017

Cephalaria et Rosa font des prouesses sans tuteur

Deux acrobates travaillent sans filet avec des tiges très fines, très longues, qui se tiennent bien verticales

Cephalaria gigantea est en fleurs depuis juin. Fin septembre :

1 cephalaria gigantea romi 12 sept 2017 007.jpg

En pleine saison, ça grouille de bourdons et d’autres charmantes bestioles

2 cephalaria 30 juin 2012 065 (1).jpg

3 cephalaria romi 15 juin 2011 064.jpg

4 cephalaria romi 28 juin 2015 070 (4).jpg

5 cephalaria gigantea romi 30 sept 2014 027 (4).jpg

6 cephalaria romi 3 juil  2012 018 (2).jpg

7 cephalaria gigantea romi 30 sept 2014 027 (1).jpg

8 cephalaria bord romi 12 juin 2011 024.jpg

9 cephalaria étam romi 12 juin 2011 024.jpg

L’autre acrobate, c’est le rosier Laetitia Casta. On le dit haut de 1,20m mais il a profité de mon absence quelques jours pour monter une tige mince et sans fin d’environ 3m. Pour photographier la rose, j’ai dû utiliser le zoom. Je lui ferai une pré-taille avant l’hiver dès qu’il aura fini de fleurir

10 laetitia casta romi 12 sept 2017 022.jpg

laetitia casta romi 12 sept 2017 023.jpg

 

13:06 Publié dans Plantes, roses | Lien permanent | Commentaires (0)

01/10/2017

Le pyracantha, un régal

C’est un régal pour les oiseaux. Pour nous il est toxique et épineux mais tellement beau en fleurs ou en fruits. C’est un tel régal pour les oiseaux que le 4 septembre c’était déjà trop tard pour les photos, la moitié des baies ont été dévorées.

A Veneux des baies rouges :

1 pyracantha veneux 4 sept 2017 007.jpg

2 pyracantha veneux 15 oct 2016 012 (3).jpg

3 pyracantha rec veneux 15 oct 2016 012 (3).jpg

A Romilly des baies jaunes :

4 pyracantha jaune romi 12 sept 2017 021.jpg

5 pyracantha romi 7 sept 2014 023 (3).jpg

pyracantha rec romi 7 sept 2014 023 (3).jpg

 

20:31 Publié dans Plantes | Lien permanent | Commentaires (2)

30/09/2017

Couleurs d'atomne

Les cyclamens n’ont pas peur du lierre, le tapis permanent dans cette zone. Le 19 septembre le lierre est encore dominant autour des fleurs. 

1 cyclamen hederifolium veneux 19 sept 2017 002.jpg

Le 26 septembre il est presque totalement recouvert par les fleurs et les feuilles du cyclamen

2 cyclamen hederifolium veneux 26 sept 2017 005.jpg

La symphorine prépare ses baies :

3 symphorine veneux 19 sept 2017 003.jpg

4 symphorine rec veneux 19 sept 2017 003.jpg

Une azalée prend ses couleurs d’automne :

5 azalée veneux 26 sept 2017 010.jpg

Hydrangea petiolaris jaunit à peine mais ses tiges prennent une couleur rouge :

6 hydrangea petiolaris veneux 26 sept 2017 004.jpg

Actinidia ‘Jenny’ :

7 actinidia jenny veneux 26 sept 2017 011.jpg

Et Actinidia melanandra :

8 actinidia melanandra veneux 26 sept 2017 012.jpg

Euonymus phellomanus commence son embrasement :

9 euonymus phellomanus romi 23 sept 2017 010 (1).jpg

Et juste à côté Forsythia x intermedia ose pour la deuxième année consécutive une petite remontée florale imprévue :

10 forsythia romi 12 sept 2017 001 (2).jpg

Les fruits du muguet :

11 convallaria veneux 11 sept 2017 008 (2).jpg

 

16:28 Publié dans Plantes | Lien permanent | Commentaires (0)

15/09/2017

Un drôle de champignon

A Romilly, en ramassant du vieux bois pour la cheminée, j’ai trouvé un champignon d’un genre que je n’avais jamais vu, d’aspect gélatineux, formant une masse cérébriforme

1 ascotremella romi 12 sept 2017 024.jpg

2 ascotremella faginea romi 12 sept 2017 025 (1).jpg

Il n’a pas de pied :

3 ascotremella faginea romi 12 sept 2017 025 (3).jpg

Je pense à une Tremella ou plutôt, vu sa couleur, à .Ascotremella faginea. Ce champignon aime surtout le hêtre mais a déjà été vu sur d’autres feuillus y compris sur du noisetier, ce qui est le cas ici.

http://www.mykologie.net/index.php/houby/podle-morfologie...

http://mycorance.free.fr/valchamp/champi498.htm

 

20:20 Publié dans Plantes | Lien permanent | Commentaires (0)

06/09/2017

Miscanthus

Les Miscanthus de différentes espèces commencent à se voir dans les jardins.

Cette herbe de grande taille fleurit en automne. Début de floraison un 6 septembre dans mon jardin de Romilly :

1 miscanthus romi 6 sept 2015 003.jpg

De superbes touffes un 18 septembre dans le jardin botanique de Marnay sur Seine :

2 miscanthus marnay 18 sept  2010 134.jpg

Ces fleurs vont persister tout l’hiver pour assurer le décor. Le 20 décembre :

3 miscanthus romi 20 déc 2014 037.jpg

Le 27 février :

4 miscanthus romi 27 fév 2015 091 (1).jpg

Il est alors temps de tout rabattre pour faire place aux jeunes feuilles sans risquer de les couper.

En plus de son aspect esthétique une grande partie de l’année, le miscanthus a de multiples usages, même en jardin amateur :

https://www.permaculturedesign.fr/miscanthus-plante-vivac...

C’est en 2013 que j’ai découvert la culture industrielle du Miscanthus x giganteus dans le Loiret :

http://sureaux.blogspirit.com/archive/2013/11/23/le-misca...

https://www.terre-net.fr/observatoire-technique-culturale...

C’est un hybride triploïde donc stérile mais qui se multiplie par ses rhizomes.

Cette année je vois pour la première fois un champ de Miscanthus près de chez moi, à hauteur de Cannes-Ecluse en allant vers Villeneuve la Guyard :

5 miscanthus cannes ecluse 002.jpg

6 miscanthus cannes ecluse 001.jpg

7 miscanthus cannes ecluse 003.jpg

Une très jeune plantation, il n’est encore pas très haut. De très loin on pourrait croire que c’est ne plantation de maïs mais le maïs est en fleurs depuis longtemps et ses feuilles sont plus larges.

 

 

20:33 Publié dans Plantes | Lien permanent | Commentaires (0)