Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

22/10/2015

Les couleurs d'octobre à Romilly

A Romilly aussi les grands arbres sont encore verts et les couleurs sont plus près du sol.

Les roses sont rares mais quelques rosiers promettent de faire mieux avec davantage de boutons.

rosa romi 18 oct 2015 019.jpg

rosa leander bout romi 11 oct 2015 011.jpg

rosa romi 11 oct 2015 006.jpg

mme alfred romi 6 sept 2015 070.jpg

red parfum romi 6 sept 2015 034.jpg

Certains rosiers ne sont pas avares en cynorrhodons :

rosa canina romi 18 oct 2015 012 (1).jpg

rosa canina romi 18 oct 2015 012 (2).jpg

rosa canina romi 18 oct 2015 012 (4).jpg

rosa romi 18 oct 2015 054.jpg

Les asters mauves sont toujours en fleurs. Les asters rose vif ont fleuri plus tard et, bien que moins hauts, se sont effondrés.

aster na romi 6 sept 2015 018.jpg

aster na rose romi 18 oct 2015 009 (1).jpg

Les aconits ont été plantés cet hiver. Je croyais qu’ils étaient morts mais ils donnent des signes de vie avec une floraison pauvre et très tardive. Cela devrait aller mieux l’an prochain.

aconit romi 18 oct 2015 051 (1).jpg

aconit romi 18 oct 2015 051 (2).jpg

aconit romi 18 oct 2015 051 (3).jpg

L’Elsholtzia d’un an :

elscholtzia romi 18 oct 2015 017.jpg

Fuchsia reitzii toujours en fleurs depuis mai :

fuchsia romi 11 oct 2015 001 (1).jpg

fuchsia romi 11 oct 2015 001 (2).jpg

fuchsia romi 21 sept 2015 025 (4).jpg

L’or des ginkgos :

ginkgo 1 romi 11 oct 2015 042.jpg

ginkgo king romi 11 oct 2015 043.jpg

L’époque rose de l’Heptacodium :

heptacodium romi 11 oct 2015 012 (2).jpg

Malus niedzwetzkyana :

malus niedzwetzkyana romi 11 oct 2015 025.jpg

Le sedum :

sedum romi 18 oct 2015 001 (2).jpg

Les fruits de Elaeagnus multiflora, le goumi, plus tardifs, plus petits que ceux de E. umbellata mais ceux de E. umbellata ont tous été dévorés.

elaeagnus multiflora romi 11 oct 2015 057.jpg

elaeagnus multiflora rec romi 11 oct 2015 057.jpg

Mais ce qui décore le plus ce terrain, ce sont les hydrangeas et les fusains. Nous en parlerons la prochaine fois.

00:21 Publié dans Plantes | Lien permanent | Commentaires (0)

20/10/2015

Les couleurs d'octobre à Veneux

Le jardin n’est pas très gai. Les grands arbres sont encore verts. C’est plus près du sol qu’il faut chercher des couleurs.

Les premiers crocus d’automne sont apparus bien après la disparition des colchiques.

crocus veneux 20 oct 2015 001 (1).jpg

crocus veneux 19 oct 2015 003.jpg

crocus veneux 20 oct 2015 001 (3).jpg

crocus veneux 20 oct 2015 001 (4).jpg

crocus veneux 20 oct 2015 001 (5).jpg

Les cyclamens, roses ou blancs, sont toujours là

cyclamen veneux 19 oct 2015 004 (1).jpg

cyclamen veneux 19 oct 2015 004 (2).jpg

Et montrent aussi des fruits au bout de leur pédoncule en tire-bouchon prêt à enterrer sa graine si les fourmis ne l’emmènent pas plus loin.

cyclamen rec veneux 19 oct 2015 005.jpg

Quelques fleurs de courge sont encore visibles.

courge spaghetti veneux 8 oct 2015 008.jpg

Parmi les arbustes Prunus subhirtella commence à se colorer

prunus subhirtella veneux 19 oct 2015 008.jpg

prunus subhirtella veneux 8 oct 2015 003 (3).jpg

Alors que Hydrangea quercifolia est d’un rouge de plus en plus sombre

quercifolia veneux 19 oct 2015 007.jpg

Mais Hydrangea Sundae Fraise s’entête à rester blanc. La récente transplantation l’a sans doute perturbé.

sundae fraise veneux 19 oct 2015 006.jpg

Et Rhododendron Christmas Cheer persiste dans sa floraison à contre-temps.

rhodo christmas veneux 20 oct 2015 006.jpg

20:12 Publié dans Plantes | Lien permanent | Commentaires (1)

16/10/2015

Un écran végétal

Un lotissement de maisons s’est construit à Veneux au nord de mon terrain, 33 maisons sur 1 ha ! J’ai calculé d’après les indications affichées. Cela fait 316m2 par maison mais en fait beaucoup moins par lot puisqu’il est compris dans la surface totale les voies de circulation, les parkings, les installations communes. La surface moyenne au sol d’une maison est 74m2. Pour y loger de quoi faire vivre une famille, il faut donc de la hauteur, soit 8m. Et ce qu’ils appellent un jardinet a la surface d’une terrasse.

Donc les premières maisons sont très proches de mon terrain et n’ont pas été orientées comme il nous a été dit lors de la réunion avant travaux. Des fenêtres regardent directement chez moi. Ma cuisine a une grande baie vitrée basculante. Certes, il est possible d’y mettre un rideau mais ce n’est pas pratique et je veux voir mes plantes et les oiseaux sans aucune gêne. J’ai planté à 2m de la clôture des arbres qui atteindront ou dépasseront au moins 3m de haut, dont un asiminier qui sera bien opaque, mais il leur faudra le temps de grandir.

Pour l’immédiat j’ai installé un mur végétal qui a l’avantage d’être déjà une gêne visuelle par ses grilles  de support. J’y ai installé 2 plantes essentielles pour leur feuillage permanent, leur exubérance et leur hauteur : Pileostegia viburnoides et Clematis armandii :

1 pileostegia veneux 4 octobre 2015 001 (1).jpg

A gauche c’est Plileostegia, à droite derrière la grille c’est Clematis armandii et plus à droite une marcotte spontanée de ma glycine du Japon accompagnée d’un jeune chèvrefeuille d’hiver (un arbuste) :

2 wisteria veneux 16 oct 2015 001.jpg

La masse de lierre derrière couvre le robinet extérieur peu esthétique et les tuyaux d’arrosage.

Pileostegia viburnoides a un aspect proche des hortensias grimpants. Ses belles feuilles vernissées sont permanentes. Elle s’accroche seule par des racines aériennes comme le lierre. Elle fleurit en fin d’été, début d’automne mais ses corymbes n’ont pas de fleurs stériles et la masse d’étamines des fleurs fertiles lui donne un joli aspect nuageux. Elle ne fleurira pas cette année mais je peux déjà admirer son beau feuillage :

3 pileostegia veneux 4 octobre 2015 001 (2).jpg

4 pileostegia veneux 4 octobre 2015 001 (3).jpg

5 pileostegia feuille veneux 4 octobre 2015 001 (3).jpg

Les feuilles du Pileostegia et de la clématite vont sans doute se mélanger et former une masse de feuilles presque identiques. Mais de près on peut reconnaitre celles de la clématite dont la disposition des nervures est très différente :

6 clematis armandii veneux 4 octobre 2015 004.jpg

Le pileostegia fleurit en fin d’été et début d’automne, la clématite en fin d’hiver et début de printemps. Pour une floraison continue entre les deux, j’ai commandé Clematis cirrhosa ‘Winter Parasol’.

Cet ensemble se continue par une arche qui reçoit davantage de soleil et je vais rechercher des lianes à fleurs pour le printemps et l’été. La bignone est exclue. Par expérience je sais qu'il lui faut pour fleurir le plein soleil toute la journée.

18:59 Publié dans Plantes | Lien permanent | Commentaires (2)

11/10/2015

Elsholtzia stauntonii

Appelé menthe en arbre à cause de l’odeur de menthe lorsqu’on froisse ses feuilles, c’est un joli arbuste que j’ai planté en octobre 2014. Il avait aussitôt fait 4 grappes de boutons floraux blancs vite colorés quelques jours plus tard :

1 elsholtzia romi 25 oct 2014 027 (1).jpg

2 elsholtzia pr romi 25 oct 2014 027 (2).jpg

3 elsholtzia pr romi 29 oct 2014 001 (4).jpg

Cette année il n’a pas beaucoup grandi, il ne sera jamais très grand, mais il porte beaucoup plus de fleurs, plus de 20 grappes. Il est posé sur le tapis de consoude qui le protège et le nourrit.

elsholtzia romi 11 oct 2015 005.jpg

elsholtzia romi 11 oct 2015 046 (1).jpg

elsholtzia romi 11 oct 2015 046 (2).jpg

elsholtzia romi rec 11 oct 2015 046 (2).jpg

20:38 Publié dans Plantes | Lien permanent | Commentaires (0)

08/10/2015

Rhododendron luteum, soleil obligatoire