Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

18/08/2015

Le cyclamen nouveau est arrivé

Ce fut la surprise cet après-midi : les premières fleurs de cyclamen. Ce Cyclamen hederifolium est vraiment increvable et il ne demande aucun soin. Planté dans le sable au pied de grands arbres, jamais arrosé, même pas en été en cas de sécheresse prolongée, il vit depuis des années et son territoire s’étend peu à peu dans le tapis de lierre qu’il parvient à évincer.

cyclamen veneux 18 août 2015 004 (1).jpg

cyclamen veneux 18 août 2015 004 (2).jpg

cyclamen veneux 18 août 2015 004 (3).jpg

22:04 Publié dans Plantes | Lien permanent | Commentaires (0)

15/08/2015

Dracunculus vulgaris

La serpentaire, Dracunculus vulgaris, est une sorte de grand arum au feuillage et à la floraison peu ordinaires. Contrairement à ce qu’on croit comprendre en lisant les sites qui en parlent, j’ai constaté que ses besoins en eau sont importants, au moins au printemps.

Il y en avait un très beau dans le jardin de Marnay :

1 dracunculus vulgaris marnay 1 juin 2013 021.jpg

2dracunculus vulgaris marnay 12 juin 2014 003 (2).jpg

3 dracunculus vulgaris marnay 12 juin 2014 003 (4).jpg

Cette année je ne l’ai pas vu. C’est sans doute normal, son feuillage fane et disparait aussitôt après la floraison et je n’y suis allée que le 19 juillet. Le mien vient juste de faner et la tige s’est détachée du sol il y a quelques jours, donc il n’y a plus rien.

Voici des photos du mien. Vous remarquerez qu’il est tuteuré. Depuis des années je ne le maintiens en vie qu’à coup d’arrosages. Il aime l’argile, qui retient bien l’eau, et il n’y en a pas du tout dans mon terrain de sable. La photo de floraison est d’une autre année car cette année sans aucune pluie en mai et juin, même les arrosages ne lui ont pas permis de fleurir correctement, la fleur a aussitôt fané.

Le 13 avril 2015 entouré de sa cour d’Arum italicum, beaucoup moins hauts :

4 dracunculus veneux 13 avril 2015 058.jpg

5 dracunculus veneux 13 avril 2015 011 (4).jpg

6 dracunculus veneux 13 avril 2015 011 (3).jpg

7 dracunculus veneux 13 avril 2015 011 (2).jpg

8 dracunculus 28 mai 2011 004.jpg

Alors qu’il est planté depuis une quinzaine d’années, il ne m’avait jamais donné de fruits. C’est normal parce qu’il se développe mal dans le sable et n’a jamais fait qu’une seule fleur. Pour qu’il y ait fructification, il faut au moins deux fleurs. Pour le comprendre, il faut revoir l’étonnante stratégie des Araceae pour empêcher l’autofécondation. Je l’avais étudiée sur un Arum italicum :

http://sureaux.blogspirit.com/archive/2014/04/30/arum-une...

Pourtant cette année il a fructifié. Le 27 juillet (les fruits rouges à côté sont ceux d’Arum italicum) :

9 dracunculus veneux 27 juil 2015 018 (3).jpg

10 dracunculus veneux 27 juil 2015 018 (1).jpg

11 dracunculus veneux 27 juil 2015 018 (4).jpg

12 dracunculus veneux 27 juil 2015 018 (2).jpg

Fruits d’Arum italicum à la même époque :

13 arum italicum veneux 5 août 2015 008.jpg

Pourquoi a-t-il fructifié alors qu’il n’y a toujours qu’une seule fleur ? Je pense que c’est parce qu’elle a très vite fané et cela a enfermé les insectes qui s’y étaient aventurés les obligeant à faire des allers-retours inhabituels entre les fleurs mâles et les fleurs femelles.

Il y a 2 jours les fruits étaient toujours verts. La tige fanée s’étant détachée du sol, j’ai recueilli les fruits et les ai posés sur une table, dans l’espoir qu’ils continuent à mûrir. C’est gagné :

14 dracunculus veneux 15 août 2015 007.jpg

15 dracunculus veneux 15 août 2015 008.jpg

dracunculus veneux 15 août 2015 009.jpg

Je vais tenter le semis de tous les fruits qui voudront bien mûrir.

 

20:55 Publié dans Plantes | Lien permanent | Commentaires (0)

13/08/2015

Lagerstroemia indica

Encore un arbre magnifique en fleurs qui présente l’avantage de fleurir après les autres. Tous les ans en été je surveille l’apparition de sa floraison. Il est peu fréquent dans la région mais il commence à y être apprécié. Il y en a dans plusieurs jardins et surtout ces deux-là au bord d’une rue de Veneux faciles à photographier. Je les avais déjà montrés en 2010 :

1 lagerstroemia 13 août 2010 001.jpg

Cette année la floraison commence début août.

2 lagerstroemia veneux 12 août 2015 001.jpg

Curieusement l’arbre de gauche a ses fleurs en grande partie épanouies alors que celui de droite est encore en majorité en boutons. Ils ont pourtant les mêmes conditions de culture et sont très proches l’un de l’autre. Je vois une explication : celui de droite reçoit moins de soleil le matin parce qu’il y a à sa droite, soit à l’est, un pont suivi d’une haute butte qui supporte le chemin de fer.

J’ai donc photographié le plus épanoui le 12 août :

3 lagerstroemia veneux 12 août 2015 011.jpg

4 lagerstroemia veneux 12 août 2015 002.jpg

5 lagerstroemia veneux 12 août 2015 003.jpg

6 lagerstroemia veneux 12 août 2015 004.jpg

7 lagerstroemia veneux 12 août 2015 009.jpg

8 lagerstroemia veneux 12 août 2015 008.jpg

9 lagerstroemia veneux 12 août 2015 007.jpg

10 lagerstroemia veneux 12 août 2015 012.jpg

Une branche encore entièrement en boutons :

11 lagerstroemia veneux 12 août 2015 010.jpg

On pourrait croire que les jolis trucs roses froufroutants sont les fleurs. Mais ce ne sont que les pétales de forme étonnante. Voici une fleur entière, on voit les insertions de 6 pétales et au centre de nombreuses étamines surmontées par les styles plus longs et recourbés avec le stigmate :

12 lagerstroemia veneux 12 août 2015 fleur 006.jpg

lagerstroemia veneux 12 août 2015 coeur 006.jpg

Il peut être traité en petit arbre sur tronc comme ici ou laissé en arbuste avec plusieurs troncs. Il existe en plusieurs couleurs, du blanc au violet.

13:09 Publié dans Plantes | Lien permanent | Commentaires (4)

12/08/2015

Les paulownias

Paulownia tomentosa, l’arbre impérial, est une merveille en fleurs au mois de mai. Mais il est beau tout le reste de la période végétative. D’abord à cause de ses magnifiques grandes feuilles mais aussi en été lorsqu’il est couvert de ses beaux fruits clairs.

Regardez celui-ci, à Moret, que je vous ai montré en fleurs :

2 paulownia veneux 18 mai 2013 006 (6).jpg

1 paulownia veneux 18 mai 2013 006 (5).jpg

Et maintenant le 6 août ses nombreux fruits le font ressembler à un arbre de Noël :

3 paulownia veneux 6 août 2015 001.jpg

4 paulownia veneux 6 août 2015 003.jpg

5 paulownia veneux 6 août 2015 004.jpg

6 paulownia veneux 6 août 2015 fruit 004.jpg

Ces fruits resteront clairs et bien visibles plusieurs mois comme sur cette photo  un 9 octobre à l’Arboretum des Barres :

7 paulownia arbofolia 9 oct  2010 014.jpg

Puis ils deviendront bruns, s’ouvriront pour libérer une multitude de graines mais persisteront sur l’arbre tout l’hiver.

A Marnay il y a un autre paulownia. C’est Paulownia elongata. Il est peu connu des jardiniers et n’est cultivé en France que pour la production massive de bois et de masse végétale. Sa vitesse de croissance est en effet extraordinaire. Mais sa floraison est aussi imposante et aussi belle que celle de tomentosa.

Jusqu’en 2013 il était sévèrement rabattu tous les ans. Cette méthode est parfois utilisée pour les paulownias dans le but de leur maintenir une petite taille et d’obtenir des feuilles énormes lui donnant un aspect exotique mais il ne fleurit pas. Rabattu en fin d’hiver, il donne aussitôt des branches d’au moins 3m. Le 16 juin 2013 :

8 paulownia elongata marnay 16 juin 2013 075 (1).jpg

Le 21 septembre 2013 :

9 paulownia elongata marnay 21 sept 2013 081.jpg

J’ai eu le plaisir de constater cette année qu’il n’a pas été rabattu. Le 19 juillet 2015 :

10 paulownia elongata marnay 19 juil  (2).jpg

Il est capable d’atteindre 20m de haut.

Sur mon terrain de Romilly, après l’échec de 2 Paulownia tomentosa, j’ai planté en fin d’hiver 2014 un Paulownia fortunei. Il n’a pas encore fleuri mais sa floraison est identique. Cependant il est plus petit que les deux autres, ne devrait pas dépasser 8m, et est donc plus adapté à nos jardins. Depuis peu on le trouve en vente facilement. Le mien n’a pas encore fleuri mais il grandit vite, il est sain et semble se plaire sur mon terrain. Le 12 juin 2014 :

11 paulownia fort romi  12 juin 2014 091.jpg

Le 2 août 2015 :

12 paulownia fortunei romi 2 août 2015 008.jpg

10:49 Publié dans Plantes | Lien permanent | Commentaires (0)

10/08/2015

Trachycarpus takil

Des palmiers rustiques, encore très jeunes, sont plantés dans le jardin de Marnay. Il y a certes le plus connu, Trachycarpus fortunei. C’est même le plus âgé et déjà de belle taille :

1 trachycarpus fortunei marnay 1 juin 2013 003.jpg

Mais il est banal, il est planté dans beaucoup de jardins de la région. Je voudrais vous montrer Trachycarpus takil, peu connu et pourtant très rustique. Sa rusticité est garantie jusqu’à -18°C car il pousse jusqu’à 2400m d’altitude. Comme la plupart des palmiers, il a une croissance lente les premières années puis rapide et son stipe pourra atteindre 12m de hauteur et 20cm de largeur.

Le 16 juin 2013 :

2 trachycarpus takil marnay 16 juin 2013 083 (1).jpg

Le 8 mai 2014 :

3 trachycarpus takil marnay 8 mai 2014 065 (1).jpg

Le 19 juillet 2015, il a 10 ans :

4 trachycarpus takil marnay 19 juil 2015 150.jpg

00:33 Publié dans Plantes | Lien permanent | Commentaires (0)

08/08/2015

Cycas panzhihuaensis

Ce Cycas au nom impossible est peu commercialisé et peu connu pour l’instant. Mais il est promis à un bel avenir car c’est probablement le cycas le plus rustique.

Mais attention, quand il est très jeune, il résiste difficilement à -5°C. C’est avec l’âge qu’il devient accommodant au froid, jusqu’à -15°C en sol drainé. Mais il sait aussi résister à l’humidité. Il vit dans le Sichuan et le Yunnan en altitude, plus de 1000m. Sa croissance est lente au début puis il montre un caudex rond. Avec l‘âge le caudex s’allonge jusqu’à atteindre 3m.

Voici celui du Jardin Botanique de Marnay sur Seine que je photographie depuis 2013. Il avait alors 6 ans et était encore planté en pot, sans doute pour le rentrer l’hiver :

1 cycas panz marnay 16 juin 2013 090 (2).jpg

2 cycas panz marnay 16 juin 2013 090 (1).jpg