Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

09/10/2017

Cephalaria et Rosa font des prouesses sans tuteur

Deux acrobates travaillent sans filet avec des tiges très fines, très longues, qui se tiennent bien verticales

Cephalaria gigantea est en fleurs depuis juin. Fin septembre :

1 cephalaria gigantea romi 12 sept 2017 007.jpg

En pleine saison, ça grouille de bourdons et d’autres charmantes bestioles

2 cephalaria 30 juin 2012 065 (1).jpg

3 cephalaria romi 15 juin 2011 064.jpg

4 cephalaria romi 28 juin 2015 070 (4).jpg

5 cephalaria gigantea romi 30 sept 2014 027 (4).jpg

6 cephalaria romi 3 juil  2012 018 (2).jpg

7 cephalaria gigantea romi 30 sept 2014 027 (1).jpg

8 cephalaria bord romi 12 juin 2011 024.jpg

9 cephalaria étam romi 12 juin 2011 024.jpg

L’autre acrobate, c’est le rosier Laetitia Casta. On le dit haut de 1,20m mais il a profité de mon absence quelques jours pour monter une tige mince et sans fin d’environ 3m. Pour photographier la rose, j’ai dû utiliser le zoom. Je lui ferai une pré-taille avant l’hiver dès qu’il aura fini de fleurir

10 laetitia casta romi 12 sept 2017 022.jpg

laetitia casta romi 12 sept 2017 023.jpg

 

13:06 Publié dans Plantes, roses | Lien permanent | Commentaires (0)

13/09/2017

Rosa Sericea pteracantha

1 rosa pteracantha romi 12 sept 2017 020 (7).jpg

2 rosa pteracantha romi 12 sept 2017 020 (1).jpg

3 rosa pteracantha romi 12 sept 2017 020 (2).jpg

4 rosa pteracantha romi 12 sept 2017 020 (4).jpg

5 rosa pteracantha romi 12 sept 2017 020 (6).jpg

6 rosa pteracantha romi 12 sept 2017 020 (3).jpg

C’est maintenant, en septembre, qu’il se décide à faire ses jeunes tiges rouges aux belles épines, le principal attrait de ce rosier. Mais les grandes branches qui ont perdu leur éclat n’améliorent pas l’esthétique.

Je ne sais pas, je n’ai pas encore trouvé le bon traitement pour ce rosier. On dit qu’il faut tailler sévèrement à la fin de l’hiver. Peut-être aurais-je ainsi plus tôt ces nouvelles pousses rouges. Mais je crains en procédant ainsi de perdre la floraison charmante :

7 rosa pteracantha romi 11 mai 2015 008.jpg

8 rosa pteracantha romi 11 mai 2015 006.jpg

Encore plus charmante lorsqu’une fleur s’orne d’un gracieux longicorne :

9 rosa pteracantha longicorne romi 11 mai 2015 004.jpg

 

11:03 Publié dans roses | Lien permanent | Commentaires (0)

30/07/2017

Bédégar

Elles sont presque aussi belles que des fleurs ces galles sur les rosiers qu’on appelle bédégar.

On les trouve sur les rosiers et les églantiers. C’est une réaction du rosier à la piqure et la ponte dans ses tissus d’un minuscule hyménoptère, le cynips du rosier, Diplolepis rosae. Le rosier produit alors cette galle chevelue à l’intérieur de laquelle se trouvent des loges contenant les larves.

C’est joli et sans danger pour le rosier.

bedegar romi 26 juil 2017 062.jpg

bédégar trifouilly 22 sept  2010 010.jpg

 

20:47 Publié dans roses | Lien permanent | Commentaires (0)

03/06/2017

Et Maria Lisa revit

Ce ravissant rosier grimpant avait été planté il y a 10 ans. Il n’avait fleuri qu’une fois, en juin 2008, alors qu’il était encore petit. Depuis il était toujours vivant mais ne grandissait pas et ne fleurissait pas. Cette année il a un peu grandi en se couchant sur le tapis de Lamium galeobdolon et surtout il est plein de fleurs.

1 maria lisa veneux 2 juin 2017 007 (1).jpg

2 maria lisa veneux 2 juin 2017 007 (2).jpg

3 maria lisa veneux 2 juin 2017 007 (3).jpg

maria lisa 9 juin 2008 021.jpg

La raison probable en est qu’il reçoit davantage de soleil. Je l’avais planté à un endroit qui me paraissait suffisamment ensoleillé sur ce terrain très boisé. Mais ses besoins en soleil sont sans doute très grands. Il y  a quelques mois j’ai fait abattre à l’est un frêne mourant et au sud j’ai fait élaguer un hêtre « abusif ».

De plus j’ai trouvé un autre rosier ‘Mona Lisa’ à 3m du premier, également fleuri. C’est lui de façon certaine, exactement les mêmes feuilles et les mêmes fleurs. C’est sans doute une marcotte qui s’est faite alors qu’il avait grandi couché sans que je le remarque à cause d’un tout petit feuillage et l’absence de fleurs, noyé dans le lamier.

Il ne me reste plus qu’à les accrocher sur une arcade.

 

11:48 Publié dans roses | Lien permanent | Commentaires (0)

23/05/2017

Neige d'Avril

Son nom est un peu usurpé, il ne commence à répandre sa neige qu’à la mi-mai. Mais ce petit grimpant est ravissant, peu épineux, délicatement parfumé. De ravissantes roses semi doubles en pompons et groupées, un cœur d’étamines jaunes et des insectes.

1 neige d'avril veneux 23 mai 2017 015.jpg

2 neige d'avril veneux 23 mai 2017 019 (1).jpg

3 neige d'avril veneux 23 mai 2017 019 (3).jpg

4 neige d'avril rec veneux 23 mai 2017 019.jpg

5 neige d'avril veneux 23 mai 2017 019 (2).jpg

6 neige d'avril veneux 23 mai 2017 019 (4).jpg

neige d'avril veneux 23 mai 2017 002 (3).jpg

 

19:36 Publié dans roses | Lien permanent | Commentaires (0)

07/02/2017

Des rubis pour décorer l'hiver

A Romilly après la grave période de gel il y a encore quelques bijoux rouge vif.

Un tout jeune Nandina domestica exhibe ses fruits :

1 nandina romi 2 fev 2017 007.jpg

2 nandina romi 2 fev 2017 010.jpg

3 nandina romi 2 fev 2017 009.jpg

On le dit sensible au froid. Pourtant il n’a pas perdu une seule feuille et, même, il a poussé depuis l’automne une longue branche, à gauche sur la photo, reconnaissable à sa teinte d’un vert encore soutenu :

4 nandina romi 2 fev 2017 008.jpg

Les jolis fruits rubis de Rosa nitida jouent avec les plumeaux nuageux du Miscanthus :

5 rosa nitida romi 2 fev 2017 005.jpg

6 rosa nitida romi 2 fev 2017 006.jpg

Ravissant petit champignon d’hiver, la pézize écarlate, commence à être abondante sur le terrain, toujours accrochée à un bout de bois mort. Comestible mais sans goût, elle peut décorer joliment une salade de fruits.

pezize écarlate romi 2 fev 2017 019.jpg

 

19/10/2016

Début d'automne à Romilly

Des feuillages colorés apparaissent aussi sur le terrain de Romilly.

Hamamelis intermedia :

1 arnold romi 19 oct 2016 014.jpg

A sa droite c’est un sureau Sambucus nigra ‘Laciniata’. Derrière les feuilles encore vertes d’un cerisier et les feuilles rouges de Cornus alba.

2 cornus alba romi 19 oct 2016 015.jpg

Les fruits de Hamamelis et même déjà les bourgeons floraux :

3 arnold romi 19 oct 2016 016.jpg

Deux Hibiscus paramutabilis et à gauche le feuillage de Ribes fasciculatum :

4 hibiscus paramutabilis romi 19 oct 2016 005.jpg

La partie basse de Ribes fasciculatum, le haut est encore vert :

5 ribes fasciculatum romi 19 oct 2016 006.jpg

Rosa rugosa :

6 rosa rugosa romi 19 oct 2016 007.jpg

Un autre rosier :

7 rosa romi 19 oct 2016 028.jpg

Toxicodendron radicans :

8 toxicodendron romi 19 oct 2016 031.jpg

Ginkgo biloba :

9 ginkgo romi 19 oct 2016 019.jpg

10 ginkgo romi 19 oct 2016 020.jpg

11 ginkgo romi 19 oct 2016 021.jpg

12 ginkgo romi 19 oct 2016 022.jpg

Diospyros kaki commence à rougir :

13 diospyros kaki romi 19 oct 2016 034.jpg

Acer negundo variegatum est encore plus lumineux :

14 acer negundo var romi 19 oct 2016 037.jpg

Zanthoxylum alatum commence à rougir :

15 zantho alatum romi 19 oct 2016 038.jpg

16 zantho alatum romi 19 oct 2016 039.jpg

Paulownia fortunei est encore très vert mais j’ai fait cette photo au zoom pour vérifier ce que je croyais voir tout là-haut, des bourgeons floraux. J’espère avoir sa première floraison au prochain printemps :

17 paulownia fortunei romi 19 oct 2016 035.jpg

 

26/06/2016

Rosa mulliganii

L’an dernier encore il formait une arche impressionnante au-dessus du chemin d’entrée soutenue par une puissante aubépine rouge.

1 rosa mulliganii 001.jpg

Rosier et aubépine ont été saccagés l’été dernier par les ouvriers qui ont refait le toit de la maisonnette du voisin. Pourtant l’ensemble était loin de la maisonnette qui n’était là que grâce à une autorisation écrite de ma part. Il parait que cela les gênait dans leurs mouvements !

L’aubépine est bien repartie, surtout en épaisseur mais a peu fleuri. Le rosier est plus vigoureux que jamais, je vois des fleurs jusqu’à 6m de haut dans le grand chêne, et sa floraison est presque aussi intense qu’avant la catastrophe. Une vraie force de la nature.

Ce rosier liane, sans doute un des plus puissants, fait partie de la section Synstylae à l’organisation particulière des carpelles. Il est invincible. Chez moi il supporte la sécheresse et la pauvreté du sable et résiste aux racines d’un chêne d’au moins 100 ans contre lequel il est planté, un support digne de lui.

2 rosa mulliganii 20 juin 2016 006.jpg

3 rosa mulliganii veneux 24 juin 2016 015.jpg

4 rosa mulliganii veneux 24 juin 2016 006.jpg

5 rosa mulliganii veneux 24 juin 2016 004.jpg

6 rosa mulliganii 20 juin 2016 002.jpg

7 rosa mulliganii 20 juin 2016 001.jpg

8 rosa mulliganii  veneux 24 juin 2016 017.jpg

9 rosa mulligani veneux 24 juin 2016 016.jpg

10 rosa mulliganii 20 juin 2016 005.jpg

11 rosa mulliganii veneux 26 juin 2016 006.jpg

La caractéristique  des rosiers de la section Synstylae, c’est la fusion des styles formant une colonne centrale de la longueur des étamines :

12 rosa mulliganii veneux 24 juin 2016 026.jpg

13 rosa mulliganii 30 juin 2013 009.jpg

14 rosa mulliganii styles veneux 24 juin 2016 026.jpg

A l’arboretum des Grandes Bruyères, Rosa longicuspis avec lequel il est souvent confondu :

15 rosa longicuspis gb 14 juin 2015 026.jpg

16 rosa longicuspis gb 14 juin 2015 008.jpg

rosa longicuspis gb 14 juin 2015 007.jpg

21:46 Publié dans roses | Lien permanent | Commentaires (0)

16/06/2016

Les floraisons

Il pleut toujours. J’espère que le Loing ne va pas de nouveau gonfler, il est déjà  de nouveau en vigilance jaune et cela peut s’aggraver vite, les terres ne peuvent plus rien absorber.

Dans quelques jours c’est l’été alors qu’il n’y a pas eu de printemps, remplacé par la mousson. Je n’ai pas jardiné depuis longtemps, mon âge et mon état de santé ne le permettent pas sous ce déluge. C’est donc plus que jamais la jungle autour de la maison. La plupart des plantes, lianes et arbustes en particulier, qui fleurissent en mai et juin ont développé un feuillage exubérant au détriment de la floraison qui est plus pauvre qu’habituellement et en retard.

Le seul dont la floraison n’a pas souffert, c’est Hydrangea bretschneideri. Il a même encore plus de fleurs qu’en mai :

1 hydrangea bretschn veneux 16 juin 2016 008.jpg

Cependant, il n’a toujours pas ouvert ses fleurs fertiles comme s’il savait qu’elles ne pourraient être fécondées parce que les insectes sont aux abris.

2 bretscneideri veneux 16 juin 2016 008.jpg

Le feuillage des actinidias est plus qu’exubérant. Il me semble que c’est au détriment de la floraison mais c’est difficile à affirmer parce que la multitude de grandes feuilles les cache et j’ai eu du mal à trouver celles que j’ai photographiées. Je n’ai trouvé que des fleurs femelles de Actinidia deliciosa

3 actinida fem veneux 16 juin 2016 009.jpg

4 actinidia fem veneux 16 juin 2016 010 (1).jpg

5 actinidia fem veneux 16 juin 2016 010 (2).jpg

6 actinidia fem veneux 16 juin 2016 010 (3).jpg

Et des fleurs, nombreuses, de Actinidia melanandra, aussi bien sur le pied-mère noyé dans la végétation de deliciosa que sur ses deux enfants sur les arcades. Ces fleurs sont très avancées, formant toutes déjà un fruit ce qui permet de supposer qu’il y a eu soit des fleurs mâles, soit des fleurs de Jenny, l’hermaphrodite

7 actinidia melanandra veneux 16 juin 2016 013 (1).jpg

8 actinidia melanandra veneux 16 juin 2016 013 (3).jpg

9 actinidia melanandra veneux 16 juin 2016 013 (10).jpg

10 actinidia melanandra veneux 16 juin 2016 013 (9).jpg

11 actinidia melanandra veneux 16 juin 2016 013 (8).jpg

12 actinidia melanandra veneux 16 juin 2016 013 (7).jpg

13 actinidia melanandra veneux 16 juin 2016 013 (6).jpg

14 actinidia melanandra veneux 16 juin 2016 013 (5).jpg

15 actinidia melanandra rec veneux 16 juin 2016 013 (3).jpg

Un oiseau a trouvé intéressant de cacher son nid dans tout ce feuillage :

16 nid veneux 16 juin 2016 018.jpg

Le sureau noir ‘Laciniata’ aussi est débordant de feuillage, il s’est épaissi, élargi, mais la floraison est pauvre :

17 laciniata veneux 16 juin 2016 025 (1).jpg

Son aspect habituel :

18 en fleurs 31 mai 2008 003.jpg

Le rosier liane Rosa mulliganii est en retard. Il aura une floraison magnifique car il y a des centaines de boutons mais pour l’instant il n’y a qu’une dizaine de fleurs ouvertes. Ces fleurs parviennent à attirer de minuscules insectes capables d’affronter les intempéries :

19 rosa mulliganii veneux 16 juin 2016 003.jpg

20 rosa mulliganii veneux 16 juin 2016 001 (2).jpg

 

03/12/2015

Les roses de décembre

Le 2 décembre le plus fleuri est Mme Alfred Carrière. J’ai compté 7 roses. J’ai été obligée de le photographier à contre-jour.

mme alfred carrière 0 romi 2 dec 2015 012 (1).jpg

Ces roses font le bonheur des derniers insectes :

mme alfred carrière 1 romi 2 dec 2015 012 (2).jpg

mme alfred carrière 2 romi  dec 2015 012 (3).jpg

mme alfred carrière 3 romi 2 dec 2015 012 (4).jpg

mme alfred carrière romi rec dec 2015 012 (2).jpg

Il y a encore beaucoup de boutons qui vont sans doute s’ouvrir car la douceur doit encore persister les prochains jours :

mme alfred carrière romi 2 dec 2015 012 (6).jpg

mme alfred carrière romi 2 dec 2015 012 (7).jpg

Red Parfum a aussi des roses et une multitude de cynorrhodons :

red parfum romi 2 dec 2015 006 (1).jpg

red parfum romi 2 dec 2015 021 (1).jpg

red parfum romi 2 dec 2015 021 (2).jpg

red parfum s  romi 2 dec 2015 006 (2).jpg

Korbilant XXL, récemment planté, fait plus de roses qu’au printemps alors qu'il s'est reposé en été

korbilant xxl romi 2 dec 2015 035 (1).jpg

korbilant xxl romi 2 dec 2015 035 (3).jpg

Et il y a des boutons plus bas :

korbilant xxl romi 2 dec 2015 035 (4).jpg

Albert Poyet :

albert poyet romi 2 dec 2015 034.jpg

Et d’autres encore :

rosa romi 2 dec 2015 029.jpg

rosa romi 2 dec 2015 030.jpg

rosa romi 2 dec 2015 031.jpg

12:42 Publié dans roses | Lien permanent | Commentaires (0)

27/11/2015

Les dernières roses

rosa romi 10 nov 2015 049.jpg

rosa romi 10 nov 2015 093.jpg

rosa veneux 16 nov 2015 012 (2).jpg

Les plus fleuris encore en cette saison sont :


Mme Alfred Carrière :

mme alfred romi 10 nov 2015 095 (1).jpg

mme alfred romi 10 nov 2015 095 (5).jpg

Red Parfum qui porte aussi de nombreux cynorrhodons, bien plus que Rosa Rugosa situé juste à côté :

red parfum 1 romi 10 nov 2015 084.jpg

red parfum 2 romi 10 nov 2015 083.jpg

red parfum 3 romi 10 nov 2015 081.jpg

Et aussi l’adorable Fraise des Bois que j’ai vu plein de fleurs (ou plutôt de boutons) jusqu’au mois de janvier :

fraise des bois romi 10 nov 2015 060.jpg

fraise des bois romi 10 nov 2015 062.jpg

fraise des bois romi 10 nov 2015 064.jpg

15:23 Publié dans roses | Lien permanent | Commentaires (0)

12/09/2015

Fruits de fin d'été

A Romilly, les cornouilles du Cornus mas ‘Jolico’ sont encore sur l’arbre

1 jolico romi 6 sept 2015 016 (1).jpg

alors que les fruits du cornouiller sauvage à Veneux sont déjà tombés. Je constate cette différence de date tous les ans. Ces cornouilles de Jolico sont plus gosses et l’arbuste est beaucoup plus dense :

2 cornus mas fruits.jpg

Les reines des prés, Filipendula ulmaria produisent à profusion des fruits qu’elles comptent bien semer partout. Elles savent qu’elles sont belles et que je n’oserai pas trop les arracher.

3 filipendula ulmaria romi 11 sept 2015 007.jpg

4 filipendula graines  p romi 10 sept 072.jpg

5 filipendula graines  romi 10 sept 072.jpg

L’aubépine, Crataegus monogyna :

6 crataegus mono romi 6 sept 2015 006 (1).jpg

7 crataegus mono romi 6 sept 2015 006 (3).jpg

Poirier :

8 poirier williams romi 6 sept 2015 004.jpg

Rosiers :

9 rosa canina romi 6 sept 2015 030.jpg

10 rosa romi 6 sept 2015 072.jpg

11 rosa canina romi 6 sept 2015 073.jpg

12 rosa nitida romi 6 sept 2015 001 (1).jpg

Viorne obier :

13 vib opulus romi 6 sept 2015 024.jpg

Fuchsia reitzii :

14 fuchsia reitzii romi 30 août 2015.jpg

Cydonia ‘Krymsk’ :

15 cydonia krymsk romi 30 août 2015 004 (1).jpg

16 cydonia krymsk romi 30 août 2015 004 (2).jpg

17 cydonia krymsk romi 30 août 2015 025.jpg

Mais pour le sureau blanc, c’est une course de vitesse avec les oiseaux. Ils mangent ses fruits plus rapidement que ceux du sureau noir. Les oiseaux sont des gourmets qui ont vite remarqué que ces grains sont plus sucrés. Heureusement, pour l’instant ils les ont surtout attaqués au sommet, au-dessus de 3m, là où je ne les aurais peut-être pas pris. Un partage équitable. Sur les corymbes du sommet, ils ont vraiment tout mangé, il ne reste que les pédoncules :

18 canadensis romi 11 sept 2015 005.jpg

10/09/2015

Red Parfum

Un peu de pluie, deux ou trois jours moins chauds, et le rosier Red Parfum s’est brutalement réveillé, une explosion de fleurs à 2m50 de haut :

1 red parfum romi 6 sept 2015 011 (5).jpg

2 red parfum romi 6 sept 2015 011 (2).jpg

3 red parfum romi 6 sept 2015 011 (4).jpg

Malgré cette grande hauteur mais sur des tiges très fermes, il peut être exposé au vent. Cependant je ne le taillerai qu’à la fin de l’hiver pour ne pas me priver des très gros et très nombreux cynorrhodons pour l’instant encore verts :

4 red parfum romi 6 sept 2015 011 (1).jpg

5 red parfum rec romi 6 sept 2015 011 (5).jpg

6 red parfum fr romi 6 sept 2015 011 (5).jpg

20:25 Publié dans roses | Lien permanent | Commentaires (0)

03/09/2015

Roses d'août

Il ne faut pas compter sur les rosiers en juillet et août. Même s’ils sont remontants, ils ont rarement une floraison continue, ils fleurissent au printemps et en automne mais au plus chaud de l’été ils abandonnent.

Voici les plus vaillants, ceux qui ont osé à Romilly quelques fleurs en août.

Belle alsacienne :

belle alsa romi 8 août 2015 034.jpg

Falstaff :

falstaff romi 23 août 2015 048 (1).jpg

falstaff romi 30 août 2015 001 (1).jpg

Fraise des bois :

fraise des bois romi 21 août 2015 094.jpg

Jacques Cartier :

jacques cartier romi 1août 2015 063.jpg

Laetitia Casta :

laetitia casta romi 16 août 2015 025.jpg

Un rosier nain :

rosa nain romi 20 août 2015 013.jpg

Rosa rugosa, fleurs et déjà fruits :

rosa rugosa romi 3 août 2014 013 (1).jpg

rosa rugosa romilly 22 août 2015 008.jpg

rugosa romi 24 août 2015 001 (2).jpg

20:15 Publié dans roses | Lien permanent | Commentaires (0)

05/08/2015

Rosa pteracantha

Je vous avais montré ses boutons floraux sur des tiges basses au pied du rosier le 11 mai :

1 rosa pteracantha romi 11 mai 2015 008.jpg

Cette floraison avait lieu sur des tiges anciennes où les épines n’avaient plus leur éclat. Le rosier est en fleurs le 18 mai :

2 rosa pteracantha romi 18 mai 2015 002.jpg

3 rosa pteracantha romi 11 mai 2015 006.jpg

Mais ce qui est intéressant sur ce rosier, ce sont les épines. Il avait été taillé en hiver et en mai de jeunes tiges porteuses d’épines rutilantes s’élevaient déjà :

4 rosa pteracantha romi 29 mai 2015 091 (3).jpg

5 rosa pteracantha romi 29 mai 2015 091 (1).jpg

Maintenant, en été, il n’y a plus à attendre des roses, il n’est pas remontant, mais les jeunes tiges ont beaucoup grandi, deux d’entre elles approchent 2m de haut :

6 rosa pteracantha romi 2 août 2015 029 (1).jpg

Elles exhibent les belles épines rouge vif translucides :

7 rosa pteracantha romi 2 août 2015 029 (3).jpg

8 rosa pteracantha romi 2 août 2015 029 (4).jpg

Mais c’est en hiver, lorsque le feuillage sera tombé, qu’on les remarquera le plus. En fin d’hiver ces tiges seront rabattues pour faire place à de nouvelles tiges pourvues de ces belles épines.

Le feuillage est remarquablement fin et dense :

9 rosa pteracantha romi 2 août 2015 029 (2).jpg

22:23 Publié dans roses | Lien permanent | Commentaires (0)

04/08/2015

Les fleurs à Romilly