Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

16/06/2016

Les floraisons

Il pleut toujours. J’espère que le Loing ne va pas de nouveau gonfler, il est déjà  de nouveau en vigilance jaune et cela peut s’aggraver vite, les terres ne peuvent plus rien absorber.

Dans quelques jours c’est l’été alors qu’il n’y a pas eu de printemps, remplacé par la mousson. Je n’ai pas jardiné depuis longtemps, mon âge et mon état de santé ne le permettent pas sous ce déluge. C’est donc plus que jamais la jungle autour de la maison. La plupart des plantes, lianes et arbustes en particulier, qui fleurissent en mai et juin ont développé un feuillage exubérant au détriment de la floraison qui est plus pauvre qu’habituellement et en retard.

Le seul dont la floraison n’a pas souffert, c’est Hydrangea bretschneideri. Il a même encore plus de fleurs qu’en mai :

1 hydrangea bretschn veneux 16 juin 2016 008.jpg

Cependant, il n’a toujours pas ouvert ses fleurs fertiles comme s’il savait qu’elles ne pourraient être fécondées parce que les insectes sont aux abris.

2 bretscneideri veneux 16 juin 2016 008.jpg

Le feuillage des actinidias est plus qu’exubérant. Il me semble que c’est au détriment de la floraison mais c’est difficile à affirmer parce que la multitude de grandes feuilles les cache et j’ai eu du mal à trouver celles que j’ai photographiées. Je n’ai trouvé que des fleurs femelles de Actinidia deliciosa

3 actinida fem veneux 16 juin 2016 009.jpg

4 actinidia fem veneux 16 juin 2016 010 (1).jpg

5 actinidia fem veneux 16 juin 2016 010 (2).jpg

6 actinidia fem veneux 16 juin 2016 010 (3).jpg

Et des fleurs, nombreuses, de Actinidia melanandra, aussi bien sur le pied-mère noyé dans la végétation de deliciosa que sur ses deux enfants sur les arcades. Ces fleurs sont très avancées, formant toutes déjà un fruit ce qui permet de supposer qu’il y a eu soit des fleurs mâles, soit des fleurs de Jenny, l’hermaphrodite

7 actinidia melanandra veneux 16 juin 2016 013 (1).jpg

8 actinidia melanandra veneux 16 juin 2016 013 (3).jpg

9 actinidia melanandra veneux 16 juin 2016 013 (10).jpg

10 actinidia melanandra veneux 16 juin 2016 013 (9).jpg

11 actinidia melanandra veneux 16 juin 2016 013 (8).jpg

12 actinidia melanandra veneux 16 juin 2016 013 (7).jpg

13 actinidia melanandra veneux 16 juin 2016 013 (6).jpg

14 actinidia melanandra veneux 16 juin 2016 013 (5).jpg

15 actinidia melanandra rec veneux 16 juin 2016 013 (3).jpg

Un oiseau a trouvé intéressant de cacher son nid dans tout ce feuillage :

16 nid veneux 16 juin 2016 018.jpg

Le sureau noir ‘Laciniata’ aussi est débordant de feuillage, il s’est épaissi, élargi, mais la floraison est pauvre :

17 laciniata veneux 16 juin 2016 025 (1).jpg

Son aspect habituel :

18 en fleurs 31 mai 2008 003.jpg

Le rosier liane Rosa mulliganii est en retard. Il aura une floraison magnifique car il y a des centaines de boutons mais pour l’instant il n’y a qu’une dizaine de fleurs ouvertes. Ces fleurs parviennent à attirer de minuscules insectes capables d’affronter les intempéries :

19 rosa mulliganii veneux 16 juin 2016 003.jpg

20 rosa mulliganii veneux 16 juin 2016 001 (2).jpg

 

Écrire un commentaire