20/10/2014

Quelques arbres pleureurs

Certains arbres sont très beaux, vous en avez envie mais ils prennent trop de place, ils font trop d’ombre. La solution est peut-être la forme pleureuse.

En voici deux qui n’atteignent pas ma taille, et je ne suis pas grande. Ils sont à l’Arboretum des Barres.

Parrotia persica a maintenant 16 ans. Le voici en 2010 :

1 parrotia persica arbofolia 9 oct  2010 p 107.jpg

En 2014, il n’a pas grandi (il monte juste 2 fois plus haut que l’étiquette qui porte son nom), il s’est un peu étoffé.

2 parrotia persica barres 11 oct 2014 062 (1).jpg

3 parrotia persica barres 11 oct 2014 062 (2).jpg

Cedrus deodara, le cèdre de l’Himalaya n’a pas davantage grandi en 4 ans et il ne grandira sans doute jamais plus, il a près de 70 ans. En 2010 :

4 cedrus deo pend arbofolia 9 oct  2010 092.jpg

En 2014 :

5 cedrus deodara barres 11 oct 2014 055 (1).jpg

Son tronc est vraiment tourmenté :

6 cedrus deo pend arbofolia 9 oct  2010 093.jpg

7 cedrus deodara barres 11 oct 2014 055 (2).jpg

8 cedrus deo pend arbofolia 9 oct  2010 094.jpg

On dit qu’il peut atteindre 4m voire 10m. Ce ne sera sans doute pas le cas de celui-là.

Picea abies inversa est encore plus petit :

picea abies inversa barres 11 oct 150.jpg

D’autres cèdres présentent une forme pleureuse. Mais, s’ils ne sont jamais très hauts, ils occupent beaucoup de place en largeur. Cedrus libani :

9 cedrus libani breuil 21 mai 2011 173.jpg

Cedrus atlantica glauca :

10 cedrus atlantica glauca barres 11 oct 090.jpg

Mais, pour avoir un arbre de petite taille, ne vous fiez pas au hêtre. Sa forme pleureuse est très grande :

11 fagus pendula barres 11 oct 2014 064.jpg

12 fagus pendula paris 1 dec 2013 250 (8).jpg

13 hêtre pleureur 7 oct 020.jpg

17:25 Publié dans Plantes | Lien permanent | Commentaires (0)

19/10/2014

Camellia sasanqua

J’ai le plaisir de vous annoncer la naissance de ma première fleur de Camellia sasanqua. Elle est en permanence survolée par des syrphes. Il faut dire qu’il y a peu de fleurs en ce moment dans mon jardin de Veneux, seulement des cyclamens et les fleurs de lierre et celle-ci se voit de beaucoup plus loin.

camellia sasanqua 19 octobre 2014 003.jpg

camellia sasanqua 19 octobre 2014 005.jpg

camellia sasanqua 19 octobre 2014 007.jpg

camellia sasanqua 19 octobre 2014 008.jpg

camellia sasanqua coeur 19 octobre 2014 007.jpg

13:26 Publié dans camellia | Lien permanent | Commentaires (0)

Chalef

J’ai beaucoup parlé des deux chalefs que j’ai plantés à Romilly, Elaeagnus umbellata,  chalef d’automne

1 elaeagnus umb romi 11 avril 2014 073 (1).jpg

 et Elaeagnus multiflora,  goumi du Japon.

2 elaeagnus multi romi 18 avril 2014 012 (2).jpg

Ils sont réputés pour leurs fruits. Mais je viens d’apprendre qu’un autre chalef a des fruits comestibles, Elaeagnus x ebbingei, bien que j’aie des doutes sur leur qualité gustative. Ils ne seront mûrs qu’à la fin de l’hiver.

3 elaeagnus ebbingei barres 11 oct 2014 015 (3).jpg

4 elaeagnus ebbingei barres 11 oct 2014 015 (2).jpg

5 elaeagnus ebbingei barres 11 oct 2014 015 (1).jpg

Les fleurs ressemblent beaucoup à celles des précédents mais avec un tube beaucoup moins long et surtout la date de floraison est très différente. Les photos des deux premiers datent d’avril et celles de ebbingei sont du 11 octobre. Il va fleurir tout l’automne mais sa floraison est moins abondante.

Le feuillage également est différent. Les feuilles de ebbingei sont plus coriaces, c’est un feuillage persistant, semi-persistant pour les deux autres.

09:49 Publié dans Plantes | Lien permanent | Commentaires (0)

18/10/2014

Le fusain et les escargots

Les fusains d’Europe, sauvages et nombreux sur le terrain de Romilly, sont couverts de fruits roses qui ne sont pas encore ouverts.

euo europaeus romi 14 oct 2014 001 (1).jpg

euo europaeus romi 14 oct 2014 001 (2).jpg

euo europaeus romi 14 oct 2014 001 (3).jpg

Mais il y a une surprise. Les bestioles ne cesseront de m’étonner. Que vont y faire ces petits escargots ? Ils semblent dormir. Ils n’ont découpé aucune feuille. Et comment sont-ils arrivés là ? C’est à presque 2m de hauteur et le trajet n’a pu être facile pour eux. Il faut une forte motivation pour accomplir un tel exploit. Pour échapper aux prédateurs ?

euo europaeus romi 14 oct 2014 001 (4).jpg

09:15 Publié dans Animaux | Lien permanent | Commentaires (0)

17/10/2014

Un frelon K.O., c'est beau

Je dirai même, un frelon dans le coma, c’est adorable, une taille de guêpe, un abdomen joliment décoré et une bouille pas banale.

Je l’ai trouvé sur l’essuie-glace arrière de ma voiture alors que je stationnais sur un parking. Que lui est-il arrivé ? A-t-il percuté la voiture ? L’ai-je transporté sur quelques km ? Il a fini par bouger un peu. Mais je devais partir et je n’ai pas osé le déplacer, c’était trop risqué.

1 frelon 17 oct 2014 003.jpg

2 frelon 17 oct 2014 010.jpg

3 frelon 17 oct 2014 011.jpg

4 frelon 17 oct 2014 015.jpg

5 frelon 17 oct 2014 018.jpg

6 frelon 17 oct 2014 020.jpg

7 frelon 17 oct 2014 025.jpg

frelon tête 17 oct 2014 015.jpg

20:15 Publié dans Animaux | Lien permanent | Commentaires (0)

16/10/2014

Les marcottes du thuya

Voici un autre Thuja plicata qui s’est lui aussi marcotté mais avec une frénésie moins grande et plus récemment, ce qui permet de comprendre le mécanisme. Il se trouve à l’Arboretum d’Harcourt. Sur cette première photo, on voit à gauche du banc, à hauteur de son bras, une branche qui se couche et touche le sol. A sa droite un "tronc" (en fait une branche marcottée) cherche à devenir vertical.

1 thuya Harcourt 19 avril 077.jpg

Là, on voit bien le mécanisme des marcottes, d’abord couchées puis se redressant :

2 thuya Harcourt 19 avril 084.jpg

3 thuya marcottes Harcourt 19 avril 084.jpg

4 thuya latéral Harcourt 19 avril 084.jpg

5 thuya marcotte Harcourt 19 avril 087.jpg

De nouveau à l’arboretum des Barres, voici un Chamaecyparis lawsoniana (même famille) qui semble présenter le même phénomène :

chamae laws barres 8 oct  2011 135 (1).jpg

chamaecyparis laws 10 août 2013 221 (8).jpg

20:50 Publié dans Plantes | Lien permanent | Commentaires (1)

15/10/2014

Les perce-neige se réveillent

Dans mon bois à Veneux, il reste par endroits une épaisse couche de feuilles mortes de l’hiver passé car je ne les enlève que sur les terrasses et les allées. Ailleurs elles nourrissent le sol qui en a bien besoin. Sur ces tapis de feuilles mortes est apparue une multitude d’adorables petits champignons en forme de chapeaux chinois :

champignons 12 oct 2014 001 (1).jpg

champignons 12 oct 2014 001 (2).jpg

champignons 12 oct 2014 001 (3).jpg

Au bord de la terrasse sud une très épaisse couche de faines s’est accumulée sous un hêtre. Il faut dire que depuis 2 ou 3 semaines nous y étions bombardés en permanence. Je crois que le hêtre a battu cette année son record de production et c’est sans doute, avec les glands, ce qui attire les écureuils près de la maison en ce moment. Là, j’ai retiré intentionnellement feuilles et faines car c’est un endroit stratégique. Mais je ne croyais pas les voir déjà. Les perce-neige, les plus précoces, les Galanthus elwesii qui fleurissent dès fin décembre, pointent déjà le bout de leur nez :

galanthus elwesii 001.jpg

galanthus elwesii 002.jpg

Le thuya géant des Barres

Lorsque je suis à l’Arboretum des Barres, je ne peux résister à l’envie d’aller voir et photographier encore une fois le magnifique thuya qui forme une forêt à lui tout seul. Mais l’ONF ne semble pas en voir l’intérêt. Il n’a plus droit qu’à une minuscule étiquette sans rapport avec ses dimensions. Ou bien ses pancartes descriptives sont-elles en réfection ? Je l’espère, il le mérite.

thuya géant barres 11 oct 2014 037 (1).jpg

Je vous propose de revoir cette description que j’avais photographiée en 2008 :

http://sureaux.blogspirit.com/archive/2008/10/16/le-thuya...

Voici mes dernières photos :

thuya géant barres 11 oct 2014 037 (2).jpg

thuya géant barres 11 oct 2014 037 (3).jpg

thuya géant barres 11 oct 2014 037 (4).jpg

thuya géant barres 11 oct 2014 037 (5).jpg

D’autres photos :

http://sureaux.blogspirit.com/archive/2010/11/11/le-thuya...

09:22 Publié dans Plantes | Lien permanent | Commentaires (2)

13/10/2014

Hydrangea quercifolia

Hydrangea quercifolia semble mal connu. Je vais reprendre d’anciennes photos pour en reparler.

Tout d’abord, il tolère bien le calcaire. Il tolère assez bien la sécheresse. Tout cela me change des Hydrangea macrophylla vraiment trop fragiles qui ne tolèrent pas du tout le calcaire et qui à Veneux où il n’y a pas de calcaire meurent de soif alors que ce sont les plantes que j’arrose le plus, presque tous les jours et au moindre signe de détresse deux fois par jour quand il fait chaud. Ma dernière tentative date de 2013, il est mort. Je ne supporte plus ces chochottes. Au moins, les autres Hydrangea survivent si on les arrose. Les H. paniculata se passent totalement d’arrosage à Romilly.

Revenons à H. quercifolia. Ce qu’il a de remarquable, de différent, c’est son magnifique feuillage dense aux grandes feuilles découpées ressemblant aux feuilles des chênes. Il se plante à mi-ombre ou mieux au soleil car c’est au soleil qu’il va le mieux déployer son flamboyant feuillage d’automne, un feuillage qui persistera tout l’hiver. Le voici à Veneux où il a encore un feuillage très vert parce qu’il est un peu à l’ombre :

1 snow queen veneux 9 juillet 2013 005 (1).jpg

Comme vous le voyez, il est plus haut que le grillage de 2m. A cette situation un peu ombragée mais plein sud, il ne commence à se colorer que début décembre. Un 2 décembre :

2 snow queen veneux 2 déc 2012 029.jpg