Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

11/04/2018

Une nursery pour tabac d'Espagne

Il n’y a pas une grande variété de papillons dans mon jardin parce qu’il est très boisé. Il y a beaucoup de piérides dans l‘entrée ensoleillée, un sphinx pendant quelques jours quand le seringat est en fleurs, des paons du jour dans la maison en hiver ou l’été quand il fait trop chaud, de grands papillons de nuit également dans la maison et aussi ceux qui aiment les bois ou leur bordure, surtout les tircis qu’on est bien obligé de remarquer tous les jours en été quand les mâles se battent face à face en montant à la verticale. Mais il y a aussi le tabac d’Espagne que j’aperçois parfois en été. Voici ce que j’avais écrit fin août 2010 :

Aujourd'hui j'ai vu un petit nouveau. Pas si petit, c'est un papillon de belle taille. C'est le tabac d' Espagne, Argynnis paphia. Il a enfin découvert qu'il y a chez moi tout ce dont il a besoin : orée de forêt, sous-bois clair, violettes d'au moins deux variétés pour ses chenilles avec du bois mort à proximité pour la ponte, et nectar d'origan dont il raffole dans l'entrée. Il est très farouche et ne m'a laissé faire que cette photo de très loin (c'est un recadrage). Dès que j'ai voulu approcher, avec d'infinies précautions, il s'est envolé. Mais j'espère le revoir.

1 tabac f 28 août 2010 p 003.jpg

Pour comparaison un mâle :

2 tabac m 10 août 2013 051.jpg

La femelle pond dans le tronc d’un arbre qui dispose à proximité de violettes car les violettes sont la nourriture exclusive des chenilles. Au début du printemps les chenilles partiront vite à la recherche d'une touffe de violettes

J’ai longtemps et bêtement pensé que mes violettes étaient des violettes des bois, sans trop les examiner. Mais ce sont des violettes de Rivinus, Viola riviniana. Le plus évident pour les différencier, c’est l’éperon plus pâle que les pétales chez riviniana et présentant une encoche au sommet. Elles se ressèment partout et on les remarque bien dans les pots ou au ras de la maison.

3 viola veneux 10 avril 2018 016.jpg

4 viola veneux 11 avril 2018 004.jpg

5 viola veneux 11avril 2018 003.jpg

6 viola veneux 11 avril 2018 002.jpg

7 viola veneux 11avril 2018 001.jpg

L’encoche de l’éperon :

8 viola veneux 11avril 2018 006.jpg

9 viola  veneux  éperon 11avril 2018 006.jpg

Les stipules frangées :

9 viola veneux stipule 11 avril 2018 005.jpg

Et voici une violette des bois, Viola reichenbachiana, photographiée à Lorrez le Bocage, avec son éperon aussi bleu voire plus bleu que les pétales :

10 viola lorrez 27 mars 025.jpg

 

Écrire un commentaire