Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

20/01/2018

Le temps des camellias

Pour moi il y a 2 saisons grandioses de fleurs : les rosiers en été et les camellias en hiver. Camellia japonica et ses hybrides, des camellias à grandes et très grandes fleurs, fleurissent de décembre à mai, vite suivis par les rosiers les plus précoces.

Vous pensez sans doute que je ne connais pas l’orthographe de camellia en français. J’en ai déjà parlé. Il est permis de l’écrire avec 2 ll et d’autres (articles de Wikipedia) font comme moi. Les camellias n’ont été connus en Europe qu’au 18è siècle et n’avaient donc pas de nom vernaculaire, leur seul nom était botanique. Toutes les langues ont accepté ce nom botanique camellia. Si en français le camellia a perdu un l, c’est à cause du roman La Dame aux Camélias dont l’auteur a fait une faute d’orthographe. Cet auteur n’a pas à mes yeux une valeur telle qu’il puisse se permettre d’imposer l’orthographe d’une fleur si belle.

Je vous ai montré la première fleur du Camellia x williamsii 'Elsie Jury' apparue le 8 décembre. Ensuite il s’est calmé. Il a beaucoup de boutons bien gonflés mais peu de fleurs ouvertes le 9 janvier :

1 elsie jury veneux 19 janv 2018 014.jpg

2 elsie jury veneux 19 janv 2018 013.jpg

3 elsie jury veneux 9 janv 2018 041 (3).jpg

4 elsie jury veneux 9 janv 2018 041 (2).jpg

Il est très grand : 3m ou plus, à comparer aux arches à sa droite, il a une grande quantité de boutons. Il sera splendide quand davantage de fleurs seront ouvertes. Comme tout williamsii il perd ses fleurs avant qu’elles fanent. C’est un gros avantage, il a un aspect toujours propre. Je ne pourrais enlever les fleurs fanées sur un arbuste de cette taille. Son seul défaut, celui de tous les camellias à fleurs claires, ses fleurs sont un peu tachées par la pluie.

Camellia japonica ‘Gloire de Nantes’ a profité de sa pause pour le doubler. Le 9 janvier il a déjà beaucoup de fleurs :

5 gloire de nantes veneux 9 janv 2018 047 (2).jpg

Lui aussi perd ses fleurs fanées comme le montre cette photo du 20 janvier :

6 gloire de nantes veneux 20 janv 2018 002.jpg

Le 9 janvier, Camellia japonica ‘Spring’s Promise’ ose une ou deux fleurs :

7 spring's promise veneux 9 janv 2018 044 (2).jpg

8 spring's promise veneux 9 janv 2018 044 (1).jpg

Et il s’y ajoute une surprise : le Camellia sasanqua ‘Maiden’s Blush’ qui fleurit habituellement en novembre commence seulement à fleurir :

9 maiden's blush veneux 9 janv 2018 013 (1).jpg

10 maiden's blush veneux 9 janv 2018 013 (3).jpg

11 maiden's blush veneux 9 janv 2018 013 (5).jpg

12 maiden's blush veneux 9 janv 2018 013 (2).jpg

maiden's blush veneux 9 janv 2018 013 (4).jpg

Je vois peu de camellias dans les jardins et c’est dommage. Ils peuvent illuminer le jardin autant que les rosiers, mais en hiver. Ils sont faciles à cultiver, beaucoup plus faciles que les rhododendrons car moins exigeants sur le pH et moins décimés par une petite soif. Un sol à pH proche de 7 leur suffit pourvu qu’il n’y ait pas de calcaire et un arrosage 2 fois par semaine l’été.

 

14:02 Publié dans camellia | Lien permanent | Commentaires (0)

18/01/2018

Mahonia japonica

La floraison des Mahonia x intermedia ‘Charity’ et 'Winter Sun’ est terminée, les Mahonia japonica ‘Hivernant’ prennent aussitôt le relais :

1 mahonia japonica veneux 9 janv 2018 051.jpg

2 mahonia japonica veneux 9 janv 2018 050 (1).jpg

3 mahonia japonica veneux 9 janv 2018 050 (2).jpg

4 mahonia japonica veneux 9 janv 2018 050 (4).jpg

5 mahonia japonica veneux 9 janv 2018 050 (3).jpg

Ils ont une floraison plus tardive, ils sont plus petits, 1m50 à 2m, les fleurs sont d’un jaune plus clair avec une teinte prune à la base :

mahonia japonica rec veneux 9 janv 2018 050 (3).jpg

mahonia japonica rec veneux 9 janv 2018 050 (4).jpg

Ils sont aussi faciles à cultiver, je ne m'en occupe jamais.

20:27 Publié dans Plantes | Lien permanent | Commentaires (0)

15/01/2018

Eriobotrya japonica

Mon jeune  néflier du Japon n’a que 4 ans. Il est greffé, il s’appelle ‘Oliver’ et est cultivé surtout en Floride.

D’après ce que j’en ai lu, il aurait dû fleurir au bout de 4 ou 5ans seulement. Pourtant il a fleuri dès son année de plantation. Une toute petite floraison en octobre 1974 non suivie de fructification mais on ne peut demander la lune à un bébé.

Il a eu une plus belle floraison en octobre 2015 et m’a offert quelques nèfles en juillet 2016 :

1 eriobotrya veneux 18 juil 2016 020.jpg

L’hiver suivant a été plus dur et, avait-il prévu ces gels plus intenses, il n’a fleuri qu’en mars et n’a pas fructifié. Les camellias aussi avaient retardé leur floraison.

Cette année Il a fleuri en avance, dès septembre. Et il ne s’est pas trompé, le thermomètre n’est pas encore passé en dessous de 0° dans mon jardin. Et des nèfles sont déjà en formation :

2 eriobotrya oliver veneux 9 janv 2018 056 (1).jpg

3 eriobotrya oliver veneux 9 janv 2018 056 (2).jpg

4 eriobotrya oliver veneux 9 janv 2018 056 (3).jpg

Parviendront-elles à maturité ? Cela dépendra du reste de l’hiver. Les fleurs gèlent à -3°, les fruits à -5°.

Il ne faut pas se priver de cet arbre en zone 8. Il y est parfaitement rustique. Mon vieux néflier a plus de 20 ans et n’a jamais gelé. Il est si beau, un feuillage brillant, persistant, des grandes feuilles qui lui donnent un aspect exotique, une belle présence en hiver. On a droit à sa belle floraison froufroutante en automne :

5 eriobotrya oliver veneux 12 nov 2015 007 (4).jpg

6 eriobotrya oliver veneux 12 nov 2015 007 (2).jpg

La seule limite était l’impossibilité d’obtenir des fruits à cause du gel. Mon autre Eriobotrya, n’avait jamais produit. Il a produit pour la première fois en 1976 en même temps qu’Oliver et j’avais photographié des nèfles en 1975 à Paris. Est-ce l’effet du changement climatique ? Il semble qu’on peut avoir des fruits après certains hivers au gel peu intense.

 

20:31 Publié dans fruitiers | Lien permanent | Commentaires (0)

11/01/2018

Galanthus elwesii var. monostictus

Aujourd’hui la floraison du perce-neige Galanthus elwesii monostictus, en fleurs depuis fin décembre, est  à son maximum :

1 galanthus elwesii monostictus veneux 9 janv 2018 016 (1).jpg

Galanthus elwesii est appelé perce-neige géant car ses feuilles sont 2 fois plus hautes et ses fleurs un peu plus grandes que celles de Galanthus nivalis, le perce-neige le plus couramment cultivé et même naturalisé. Il en existe 2 variétés et la variété qui fleurit aussi précocement, c’est monostictus. Cela veut dire à une seule tache sur les tépales internes comme pour nivalis :

2 galanthus elwesii monostictus veneux 9 janv 2018 016 (3).jpg

La forme type de Galanthus elwesii qui maintenant entre en floraison présente 2 taches sur les tépales internes, une tache basale et une tache apicale qui peuvent être réunies en forme de X :

3 galanthus elwesii veneux 1 fev 2017 019.jpg

4 galanthus elwesii veneux 4 janv 2016 001 (2).jpg

Mais les petits Galanthus nivalis commencent aussi à pointer leur fleur :

5 galanthus nivalis veneux 9 janv 2018 060.jpg

J’ai planté pas plus d’une dizaine de bulbes de Galanthus nivalis il y a 30 ans. Ils se sont multipliés, multipliés  sans cesse et il y en a des centaines, ils occupent absolument tout le terrain. Mais les G. elwesii commencent à en faire autant et quelques nouveaux se mélangent aux précédents envahisseurs. Comment les distinguer ?

Il y a la taille des feuilles mais ce n’est pas un moyen si sûr car elles grandissent progressivement et atteignent leur plein développement à la fin, voire après la floraison. Les feuilles de elwesii sont alors plus hautes et surtout plus larges :

6 galanthus elwesii veneux 6 fev 2016 003.jpg

Pour Galanhus elwesii forme type, il ne peut y voir d’erreur, ses deux taches des tépales internes sont uniques. Mais la tache apicale de G. elwesii monostictus et celle de G. nivalis se ressemblent. Cependant la fleur de elwesii est plus grande et, ce qui est plus évident la forme des tépales externes est différente. Le tépale externe de G. nivalis est environ 2 fois plus long que le tépale interne :

7 galanthus 18 déc  fl 2011 014.jpg

Le tépale externe de G. elwesii parait plus étroit mais c’est en fait parce qu’il est plus long, presque 3 fois plus long que le tépale interne :

8 galanthus elwesii monostictus veneux 9 janv 2018 016 (2).jpg

 

 

19:12 Publié dans Plantes | Lien permanent | Commentaires (0)

10/01/2018

Une cascade d'or et des crocus bien pressés

Je vous ai déjà montré le jasmin d’hiver, il a commencé à fleurir le 14 novembre. Mais maintenant il est au maximum de sa beauté, toutes les fleurs sont ouvertes et ce n’est plus qu’un ruissellement de fleurs jaune vif :

1 jasminum nudiflorum veneux 9 janv 2018 001 (1).jpg

2 jasminum nudiflorum veneux 9 janv 2018 001 (3).jpg

Ces fleurs semblent n’être composées que de pétales.

2 k jasmin face 21 nov 006.jpg

2 l jasminum nudi veneux 1 nov 2014 023 (2).jpg

 Au centre on devine parfois un élément arrondi :

3 jasminum nudiflorum stigmate veneux 9 janv 2018 001 (3).jpg

4 jasminum nudiflorum 11 janv 2014 027.jpg

Ce qu’on voit c’est l’extrémité du pistil, le stigmate. Si l’on coupe la fleur on voit qu’elle est complète : calice, 2 étamines, pistil qui les dépasse et sort de la corolle à un stade plus avancé :

5 jasminum nudiflorum 11 janv 2014 043.jpg

6 jasminum nudiflorum 11 janv 2014 038.jpg

Pas loin de lui, dans l’herbe au milieu du chemin, il y a une surprise, mais les surprises, c’est-à-dire les floraisons hors saison, se succèdent cette année. Cette fois ce sont les crocus de printemps. Ceux d’automne ont disparu depuis plusieurs semaines et ceux-ci sont bien reconnaissables comme crocus de printemps, surtout les jaune vif à rayures brunes :

7 crocus veneux 9 janv 2018 005 (1).jpg

8 crocus veneux 9 janv 2018 005 (2).jpg

9 crocus veneux 9 janv 2018 005 (3).jpg

crocus veneux 9 janv 2018 005 (4).jpg

 

20:19 Publié dans Plantes | Lien permanent | Commentaires (0)

02/01/2018

Garrulus vient me présenter ses voeux

J’ai depuis des années un couple de geais comme colocataires. Ils nichent tous les ans au ras de la maison dans le lierre qui couvre le tronc d’un grand chêne. Au tout début avril, c’est la période de la drague et des noces :

1 geai couple rec veneux 9 avril 2015 013.jpg

Et quelques jours plus tard les trajets dans et hors du lierre commencent :

2 geai veneux 16 avril 2017 007 (5).jpg

Et c’est le même lieu de nidification tous les ans.

L’hiver je les vois aussi, quand ils cherchent leur nourriture, souvent dans l’herbe :

3 geai veneux  25 janv 2015 069.jpg

Pourtant cet hiver je ne l’avais pas encore vu. Manque d’attention de ma part ou bien passe-t-il moins de temps à chercher de quoi se nourrir. Car cette année est une année à glands, il y en a des quantités incroyables sous les deux grands chênes dont celui où il nidifie.

J’ai soudain revu mon Garrulus glandarius le 1er janvier ! Comme s’il venait me présenter ses vœux. Il était à quelques mètres des mangeoires qu’il semblait observer attentivement sans oser en approcher. Il faut dire que les étourneaux étaient bruyants. Les éléments flous au premier plan de la photo, ce sont les soutiens des mangeoires :

 

4 geai veneux 1 janv 2018 006.jpg

5 geai veneux 4 janv 2016 005.jpg

6 geai veneux 4 janv 2016 006.jpg

7 geai envol veneux 4 janv 2016 007.jpg

8 geai 13 janv 2016 003.jpg

Maintenant il va venir régulièrement car, même s’il y a abondance de glands, il ne pourra résister à mes cacahuètes, il en raffole :

geai veneux 8 déc 2012 006.jpg

geai veneux 8 déc 2012 017.jpg

 

22:33 Publié dans Oiseaux | Lien permanent | Commentaires (0)

01/01/2018

Belle et joyeuse année

Beaucoup croient qu’il n’y a pas de fleurs en hiver. Mais il y en a beaucoup et toutes les fleurs de mon jardin épanouies ce 1 janvier se joignent à moi pour vous souhaiter une merveilleuse année remplie de fleurs en toutes saisons :

1 jasminum nudiflorum veneux 1 janv 2018 008.jpg

2 lonicera fragrantissima veneux 1 janv 2018 010.jpg

3 lonicera fragrantissima veneux 1 janv 2018 009.jpg

4 galanthus elwesii monostictu veneux 28 dec 2015 011.jpg

5 elsie 1 janv 2018 003 (4).jpg

6 spring promise veneux 1 janv 2018 011.jpg

7 lonicera purpusii veneux 1 dec 006.jpg

7 m lonicera purpusii veneux 31 dec 2017 005 (2).jpg

8 helleborus argutifolius veneux 1 janv 2018 014.jpg

8 i helleborus argutifolius veneux 24 dec 010.jpg

9 helleborus foetidus veneux 1 janv 2018 015.jpg

10 gloire de nantes veneux 1 janv 2018 018.jpg

11 chrysanthème veneux 31 dec 2017 001.jpg

12 chrysanthème veneux 31 dec 2017 003.jpg

13 viburnum tinus veneux 31 dec 2017 007.jpg

14 camellia sasanqua veneux 31 dec 2017 002.jpg

15 camellia sasanqua nord veneux 31 dec 2017 009.jpg

16 mahonia charity veneux 24 dec 021.jpg

17 mahonia aquifolium veneux 31 dec 2017 018.jpg

 

23:26 Publié dans Plantes | Lien permanent | Commentaires (0)