Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

11/12/2017

Mes chèvrefeuilles d'hiver, début de floraison

J’ai deux chèvrefeuilles d’hiver : Lonicera fragrantissima et Lonicera purpusii. Ils fleurissent de décembre à mars, une floraison parfumée.

Lonicera purpusii est le plus jeune. Il a 3 ans et fleurit pour la première fois. Il a un port étalé fait de longues branches arquées, ses feuilles sont plus grandes et plus rigides que celles de L. fragrantissima. Je l’ai planté parce que j’en voulais à fragrantissima de garder son feuillage tout l’hiver, cela ne permet pas la bonne mise en évidence des fleurs. Mais purpusii s’entête autant que lui à garder son feuillage C’est le premier fleuri. J’ai découvert son début de floraison le 8 décembre :

1 lonicera purpusii veneux 8 dec 2017 005.jpg

2 lonicera purpusii veneux 8 dec 2017 009 (3).jpg

3 lonicera purpusii veneux 8 dec 2017 006.jpg

4 lonicera purpusii veneux 8 dec 2017 008.jpg

5 lonicera purpusii veneux 10 dec 2017 003.jpg

Lonicera fragrantissima a une bonne dizaine d’années. Il fleurit abondamment  tous les ans. Son port est plus dressé. Le 8 décembre il est encore en boutons :

6 lonicera fragrantissima veneux 8 dec 2017 017.jpg

7 lonicera fragrantissima veneux 8 dec 2017 019.jpg

 

17:10 Publié dans Plantes | Lien permanent | Commentaires (2)

10/12/2017

Des perce-neige sans doute prêts pour Noël

Je commence seulement à ramasser les feuilles mortes. Avant, cela n’aurait servi à rien, il y avait encore trop de feuilles sur les arbres, j’en aurais retrouvé autant le lendemain. Je ne les enlève que là où elles gênent. Ailleurs elles enrichissent le sol sableux si pauvre. Celles que j’enlève, je les remets sur des arbustes, surtout les rhododendrons qui supportent si mal le sable.

J’ai commencé le nettoyage par la zone des grands perce-neige, il y avait urgence. Ils sont chaque année plus nombreux et empiètent de plus en plus sur la zone du lierre et de la pervenche. J’ai donc dû aussi couper du lierre pour les dégager. Ils sont déjà très avancés. Les feuilles paraissent un peu trop jaunes parce qu’elles étaient enfouies sous les feuilles mortes :

1 galanthus elwesii veneux 10 dec 2017 013 (1).jpg

2 galanthus elwesii veneux 10 dec 2017 013 (2).jpg

Ils ne sont pas très précoces cette année. Par exemple en 2015 ils montraient déjà quelques fleurs le 9 décembre :

galanthus elwesii monostictus veneux 9 dec 2015 010 (3).jpg

Ne cherchez pas vos perce-neige, ils ne seront sans doute pas là avant janvier car ce sont des Galanthus nivalis, les plus répandus. Ceux que je vous montre aujourd’hui sont des Galanthus elwesii, les plus précoces. On les appelle perce-neige géants parce qu’ils sont deux fois plus hauts et ont des feuilles plus larges.

 

15:40 Publié dans Plantes | Lien permanent | Commentaires (0)

09/12/2017

Camellia"Elsie Jury" bat tous ses records de précocité

Elsie Jury fait partie du club de mes 3 camellias les plus précoces : Elsie Jury, Gloire de Nantes et Adolphe Audusson. Ils sont presque toujours porteurs d’au moins une fleur le 1 janvier, même le 25 décembre pour Adolphe Audusson.

Quelle surprise de voir hier 8 décembre une fleur tout en haut (3m) de ce Camellia x williamsii « Elsie Jury » :

elsie jury veneux 8 dec 2017 013.jpg

C'est exceptionnel pour un camellia japonica ou hybride de japonica.

 

20:39 Publié dans camellia | Lien permanent | Commentaires (0)

08/12/2017

Malade ou très frileuse ?

C’est la première fois que je vois une mésange charbonnière avec cet aspect : toute ronde, une sphère presque parfaite d’où émergent la queue et le bout des ailes. Elle a hérissé ses plumes pour prendre cet aspect. Portant il ne fait pas trop froid, c’est l’après-midi, environ 8°. Même par des températures négatives je n’ai jamais vu une mésange prendre cet aspect.

mésange veneux 8 dec 2017 001.jpg

mésange veneux 8 dec 2017 002.jpg

Une autre mésange de la même espèce s’est posée à côté d’elle dans l’assiette de cacahuètes. On voit la différence de largeur.

mesange veneux 8 dec 2017 003.jpg

Pourtant, lorsque je me suis rapprochée, elle s’est envolée avec une belle rapidité.

 

19:35 Publié dans Oiseaux | Lien permanent | Commentaires (0)

04/12/2017

Il fait froid, tous au restaurant

J’ai nourri les oiseaux tout l’été. Cela est nécessaire quand ils couvent et ont une nichée à nourrir, d’autant plus que dans les villes et les jardins trop bien entretenus ils ont du mal à trouver tout ce qui est nécessaire.

Les nourritures les plus appréciées selon mon expérience, c’est le tournesol, les cacahuètes, les boules et les plaques de graisse. Je n’utilise que le tournesol noir parce que les graines sont plus petites et plus tendres, plus faciles pour certains petits becs. Je m’en suis rendu compte avec les mésanges à longue queue au bec minuscule.

En été les graisses ne sont pas nécessaires, les cacahuètes sont dangereuses s’ils essaient de nourrir leurs oisillons avec des morceaux trop gros. Je ne mets donc que du tournesol, deux tours de deux côtés de la maison. Tout l’été les mésanges, parfois un rouge-gorge ou une sittelle, ont dévoré les graines. Il y avait jusqu’à 5 mésanges sur le groupe de 2 tours. Le 6 août :

1 oiseaux veneux 6 aout 2017 004.jpg

Fin novembre j’ai remis de la graisse et des cacahuètes. La nécessité m’en a été montrée par la présence plus fréquente de certains oiseaux et surtout l’apparition du premier étourneau, un signe de froid :

2 étourneau veneux 29 nov 2017 012 (1).jpg

3 étourneau veneux 29 nov 2017 031 (2).jpg

Maintenant ils sont plus nombreux.

4 étourneaux veneux 1 dec 2017 005 (5).jpg

La fréquentation du restaurant est intense. J’achète le tournesol par sacs de 15 kg, les cacahuètes par sacs de 10 kg. J’ai même acheté des graines pour tourterelles mais elles s’intéressent davantage au tournesol et aux cacahuètes. Les tourterelles mangent sur la table. Il en arrive une vite suivie par son conjoint, toute l’année elles restent étroitement liées :

5 tourterelles veneux 29 nov 2017 001 (1).jpg

6 tourterelles veneux 29 nov 2017 001 (2).jpg

7 tourterelles veneux 29 nov 2017 001 (3).jpg

Les pies, souvent par deux, aussi mangent sur la table avec une nette préférence pour les cacahuètes :

8 pies veneux 1 dec 2017 002 (3).jpg

9 pies veneux 1 dec 2017 002 (4).jpg

10 pies veneux 1 dec 2017 002 (1).jpg

11 pies veneux 1 dec 2017 002 (2).jpg

Les merles préfèrent rester sous la table :

12 merle veneux 29 nov 2017 024.jpg

13 merle veneux 29 nov 2017 027 (1).jpg

14 merle veneux 29 nov 2017 027 (2).jpg

Le rouge-gorge, toujours présent à 1 m du jardinier pour récupérer des vers de terre ne dédaigne pas les graines :

15 rouge gorge veneux 29 nov 2017 010 (1).jpg

16 rouge gorge rec  veneux 29 nov 2017 010 (2).jpg

J’ai eu l’énorme plaisir de revoir pour la deuxième année des chardonnerets, ces adorables oiseaux chanteurs décimés par des pièges :

17 chardonneret veneux 29 nov 2017 018 (3).jpg

18 chardonneret rec veneux 29 nov 2017 019.jpg

19 chardonneret veneux 29 nov 2017 018 (1).jpg

J’ai vu 3 fois un pinson des arbres qui d’habitude ne vient que dans la neige et il n’y a pas eu un seul flocon. J’ai vu aussi un pinson du nord à tête plus sombre sans avoir le temps de le photographier. Ils ne viennent d’habitude qu’en plein hiver quand il fait trop froid au nord.

20 pinson veneux 29 nov 2017 030 (1).jpg

21 pinson veneux 29 nov 2017 030 (2).jpg

22 pinson veneux 2 dec 2017 001.jpg

Quel plaisir aussi de voir un si joli pic mar :

23 pic mar veneux 30 nov  076.jpg

 

13:17 Publié dans Oiseaux | Lien permanent | Commentaires (0)