Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

04/12/2017

Il fait froid, tous au restaurant

J’ai nourri les oiseaux tout l’été. Cela est nécessaire quand ils couvent et ont une nichée à nourrir, d’autant plus que dans les villes et les jardins trop bien entretenus ils ont du mal à trouver tout ce qui est nécessaire.

Les nourritures les plus appréciées selon mon expérience, c’est le tournesol, les cacahuètes, les boules et les plaques de graisse. Je n’utilise que le tournesol noir parce que les graines sont plus petites et plus tendres, plus faciles pour certains petits becs. Je m’en suis rendu compte avec les mésanges à longue queue au bec minuscule.

En été les graisses ne sont pas nécessaires, les cacahuètes sont dangereuses s’ils essaient de nourrir leurs oisillons avec des morceaux trop gros. Je ne mets donc que du tournesol, deux tours de deux côtés de la maison. Tout l’été les mésanges, parfois un rouge-gorge ou une sittelle, ont dévoré les graines. Il y avait jusqu’à 5 mésanges sur le groupe de 2 tours. Le 6 août :

1 oiseaux veneux 6 aout 2017 004.jpg

Fin novembre j’ai remis de la graisse et des cacahuètes. La nécessité m’en a été montrée par la présence plus fréquente de certains oiseaux et surtout l’apparition du premier étourneau, un signe de froid :

2 étourneau veneux 29 nov 2017 012 (1).jpg

3 étourneau veneux 29 nov 2017 031 (2).jpg

Maintenant ils sont plus nombreux.

4 étourneaux veneux 1 dec 2017 005 (5).jpg

La fréquentation du restaurant est intense. J’achète le tournesol par sacs de 15 kg, les cacahuètes par sacs de 10 kg. J’ai même acheté des graines pour tourterelles mais elles s’intéressent davantage au tournesol et aux cacahuètes. Les tourterelles mangent sur la table. Il en arrive une vite suivie par son conjoint, toute l’année elles restent étroitement liées :

5 tourterelles veneux 29 nov 2017 001 (1).jpg

6 tourterelles veneux 29 nov 2017 001 (2).jpg

7 tourterelles veneux 29 nov 2017 001 (3).jpg

Les pies, souvent par deux, aussi mangent sur la table avec une nette préférence pour les cacahuètes :

8 pies veneux 1 dec 2017 002 (3).jpg

9 pies veneux 1 dec 2017 002 (4).jpg

10 pies veneux 1 dec 2017 002 (1).jpg

11 pies veneux 1 dec 2017 002 (2).jpg

Les merles préfèrent rester sous la table :

12 merle veneux 29 nov 2017 024.jpg

13 merle veneux 29 nov 2017 027 (1).jpg

14 merle veneux 29 nov 2017 027 (2).jpg

Le rouge-gorge, toujours présent à 1 m du jardinier pour récupérer des vers de terre ne dédaigne pas les graines :

15 rouge gorge veneux 29 nov 2017 010 (1).jpg

16 rouge gorge rec  veneux 29 nov 2017 010 (2).jpg

J’ai eu l’énorme plaisir de revoir pour la deuxième année des chardonnerets, ces adorables oiseaux chanteurs décimés par des pièges :

17 chardonneret veneux 29 nov 2017 018 (3).jpg

18 chardonneret rec veneux 29 nov 2017 019.jpg

19 chardonneret veneux 29 nov 2017 018 (1).jpg

J’ai vu 3 fois un pinson des arbres qui d’habitude ne vient que dans la neige et il n’y a pas eu un seul flocon. J’ai vu aussi un pinson du nord à tête plus sombre sans avoir le temps de le photographier. Ils ne viennent d’habitude qu’en plein hiver quand il fait trop froid au nord.

20 pinson veneux 29 nov 2017 030 (1).jpg

21 pinson veneux 29 nov 2017 030 (2).jpg

22 pinson veneux 2 dec 2017 001.jpg

Quel plaisir aussi de voir un si joli pic mar :

23 pic mar veneux 30 nov  076.jpg

 

13:17 Publié dans Oiseaux | Lien permanent | Commentaires (0)

Écrire un commentaire