Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

11/07/2015

Cephalaria gigantea

Cephalaria gigantea, la scabieuse géante est une belle grande plante. Elle a un peu plus de fleurs chaque année. Elle fleurit de juin à octobre. Il faut la planter en fond de massif. Sa rosette de grandes feuilles basales s’élargit aussi chaque année mais elle n’a pas un grand intérêt esthétique. Son intérêt est de préserver le sol de germinations indésirables. Il s’en échappe de très longues tiges fines et rigides de 2m qui n’ont pas besoin de tuteur et qui sont surmontées de belles fleurs crème. Elles surmontent les vivaces du massif avec un aspect aérien, d’autant plus aérien qu’elles sont accompagnées de nuées de butineurs.

Le 28 juin les fleurs du centre du capitule sont souvent encore en boutons :

0 cephalaria 30 juin 2012 065 (1).jpg

1 cephalaria romi 28 juin 2015 070 (2).jpg

2 cephalaria romi 28 juin 2015 070 (3).jpg

3 cephalaria romi 28 juin 2015 070 (4).jpg

4 cephalaria romi 28 juin 2015 070 (5).jpg

5 cephalaria romi 12 juin 2011 024.jpg

6 cephalaria romi 15 juin 2011 058.jpg

6 cephalaria romi 15 juin 2011 064.jpg

7 cephalaria fl romi 12 juin 2011 024.jpg

8 cephalaria étam romi 12 juin 2011 024.jpg

9 cephalaria bord romi 12 juin 2011 024.jpg

Voici des photos prises une autre année plus tard en saison :

10 cephalaria romi 3 juil  2012 018 (2).jpg

11 cephalaria gigantea romi 30 sept 2014 027 (4).jpg

12 cephalaria romi 3 juil  2012 018.jpg

Mais sur cette dernière photo je remarque un autre insecte sur la tige. Je recadre sur la bestiole dont le centre d’intérêt n’est pas les fleurs. C’est un petit cercope, sauteur et perceur-suceur qui préfère pomper la sève de la tige :

13 cephalaria romi 3 juil  rec 2012 018.jpg

La formation des fruits début octobre :

a cephalaria gigantea romi 30 sept 2014 027 (1).jpg

b cephalaria gigantea romi 30 sept 2014 027 (1).jpg

c cephalaria gigantea romi 4 oct 2014 006.jpg

d cephalaria gigantea romi 30 sept 2014 027 (6).jpg

e cephalaria gigantea romi 30 sept 2014 027 (6).jpg

Elle a un presque sosie, Cephalaria alpina, un peu moins haute, 1m50. La voici photographiée à Paris :

f cephalaria alp paris 8 juin 113.jpg

g cephalaria alp paris 8 juin 115.jpg

cephalaria alp paris 8 juin 118.jpg

05:43 Publié dans Plantes | Lien permanent | Commentaires (0)

02/07/2015

D'adorables primevères

Je les ai vues aux Grandes Bruyères le 14 juin et je n’en avais pas encore parlé parce que je n’ai pas pris de bonnes photos. Il y avait tellement de plantes à voir et à photographier. Pourtant le spectacle était ravissant, cela vaut la peine d’en parler.

Ce ne sont que les très communs coucous de nos champs et bords de bois, Primula veris. Mais ils étaient en rangs serrés sur les deux rives d’un ruisseau et par endroits des fleurs d’un orange adorable ponctuaient cette bordure jaune tendre :

1 primula veris gb 14 juin 2015 085.jpg

2 primula veris gb 14 juin 2015 084.jpg

3 primula veris gb 14 juin 2015 086.jpg

4 primula veris fl gb 14 juin 2015 086.jpg

primula veris feuilles gb 14 juin 2015 084.jpg

Sur la même inflorescence les couleurs des fleurs peuvent aller du jaune à l’orange. Il existe dans la nature, rarement, de tels coloris. Certaines de ces plantes pourraient être des hybrides si une autre espèce plus colorée est présente à proximité. Ces plantes de couleur orange se ressèment comme les autres. Il est dommage qu’on ne puisse les trouver dans le commerce car elles sont infiniment rares dans la nature.

30/06/2015

Clematis jackmanii

Je l’ai plantée à Romilly le 24 avril 2014. Trois mois plus tard, le 23 juillet :

1 clematis jackmanii romi 23 juil 2014 027.jpg

La voici cette année, le 28 juin, côté pile :

2 clematis jackmanii romi 28 juin 2015 058 (1).jpg

Et côté face :

3 clematis jackmanii romi 28 juin 2015 058 (2).jpg

4 clematis jackmanii romi 28 juin 2015 062 (1).jpg

Sa hauteur est limitée à 2m par la hauteur du grillage, ensuite elle retombe. Le feuillage rouge à l’arrière-plan, c’est un noisetier pourpre.

J’ai planté cette clématite à cause de ses performances. J’ai toujours eu du mal avec les clématites, et des échecs même lorsque je les ai chouchoutées. A Veneux, c’est à cause du sable, à Romilly parce que je ne peux arroser suffisamment souvent. Mais jackmanii est d‘une autre nature. Je l’avais plantée à Veneux il y a peut-être 20 ans. Je ne m’en suis pas occupée faute de temps, prise par mon travail et mon fils. Et pourtant, plantée dans le sable et sans arrosage, elle est réapparue tous les ans, et encore une fois cette année :

5 clematis jackmanii veneux 29 juin 2015 001.jpg

6 clematis jackmanii veneux 29 juin 2015 003.jpg

7 clematis jackmanii veneux 29 juin 2015 004.jpg

clematis jackmanii coeur veneux 29 juin 2015 004.jpg

Ses grandes fleurs d’un violet soutenu sont magnifiques. Elle a une vigueur et surtout une volonté de vivre que n’ont pas les autres clématites à grandes fleurs.

01:53 Publié dans Plantes | Lien permanent | Commentaires (0)

19/06/2015

Cornus kousa

Le 14 juin je n’étais peut-être pas tout à fait dans les temps pour la floraison des Cornus kousa.

1 cornus kousa gb 14 juin 2015 068 (1).jpg

2 cornus kousa gb 14 juin 2015 068 (2).jpg

3 cornus kousa gb 14 juin 2015 083.jpg

4 cornus kousa gb 14 juin 2015 082.jpg

4 d cornus kousa gb 14 juin 2015 082.jpg

Cornus kousa ‘Satomi’ :

5 cornus kousa satomi gb 14 juin 2015 075 (3).jpg

6 cornus kousa satomi gb 14 juin 2015 075 (1).jpg

7 cornus kousa satomi gb 14 juin 2015 075 (2).jpg

8 cornus kousa satomi gb 14 juin 2015 075 (4).jpg

9 cornus kousa satomi gb 14 juin 2015 075 (5).jpg

10 cornus kousa satomi gb 14 juin 2015 075 rec (4).jpg

Le plus en fleurs était Cornus kousa chinensis :

11 cornus kousa chinensis gb 14 juin 2015 124 (2).jpg

12 cornus kousa chinensis gb 14 juin 2015 124 (7).jpg

13 cornus kousa chinensis gb 14 juin 2015 124 (6).jpg

14 cornus kousa chinensis gb 14 juin 2015 124 (5).jpg

15 cornus kousa chinensis gb 14 juin 2015 124 (4).jpg

16 cornus kousa chinensis gb 14 juin 2015 124 rec (4).jpg

23:34 Publié dans Plantes | Lien permanent | Commentaires (0)

13/06/2015

Paeonia

Dès fin avril la pivoine arbustive à Veneux était en fleur, sa première fleur depuis sa plantation il y a quelques années.

1 paeonia suff veneux 5 mai 2015 001 (1).jpg

La pivoine herbacée à Romilly a fleuri 2 ans après sa plantation, la première fois l’an dernier. Sa floraison est plus tardive. J’ai découvert sa première énorme fleur qui émergeait du tapis de consoude bleue le 4 juin :

2 paeonia romi 4 juin 2015 016 (2).jpg

3 paeonia romi 4 juin 2015 011.jpg

Trois jours plus tard, d’autres fleurs sont apparues et il y a encore des boutons floraux. A droite les eupatoires ont beaucoup grandi :

4 paeonia romi 9 juin 2015 002 (1).jpg

5 paeonia romi 9 juin 2015 002 (3).jpg

6 paonia romi 9 juin 2015 017.jpg

La première fleur, fanée, montre son cœur et la visite d’une fourmi gourmande :

7 paeonia romi 9 juin 2015 002 (2).jpg

8 paeonia romi 9 juin 2015 coeur 002 (2).jpg

Je parais sans doute naïve mais jusqu’à présent je n’avais fait que les admirer dans des parcs. Maintenant je vis avec elles. Elles m’ont d’abord déçue plusieurs années et aujourd’hui c’est la réconciliation bien que l’une d’elles à Romilly, plantée en même temps que la blanche, continue à végéter. Beaucoup plus au soleil, elle a peut-être besoin d’arrosages l’été mais l’arrosage à Romilly, ce n’est pas facile.

10:34 Publié dans Plantes | Lien permanent | Commentaires (0)

02/06/2015

Hypericum androsaemum

L’androsème officinal m’a séduite lors d’une visite au Jardin Botanique de Marnay sur Seine et j’en suis repartie avec un pot.

Pour certains c’est une herbacée, pour d’autres un arbuste. En fait c’est une situation intermédiaire, une herbacée dont la base des tiges est lignifiée.

La plante est très belle, une magnifique présence au jardin. J’espérais pouvoir en faire un couvre-sol efficace, même s’il est un peu haut. Il restait à savoir pour cela si le feuillage est permanent et s’il se reproduit seul rapidement. Pour la reproduction, c’est sans problème. Pour la persistance du feuillage il restait un doute. Pour certains le feuillage est permanent, pour d’autres semi-permanent. Je n’ai plus de doute. Même si le feuillage se renouvelle en même temps sur toutes les tiges, il n’y a pas un seul jour sans feuillage, les vieilles feuilles ne tombent que lorsque les jeunes sont totalement développées.

Je vous ai déjà parlé de cette plante mais j’ai maintenant fait le tour complet d’une année de végétation et je voudrais transmettre mon enthousiasme. C’est une plante décorative une grande partie de l’année et sous laquelle aucune graine non désirée ne peut voir le soleil pour germer. Les photos dans mon jardin le montrent sans qu’il y ait eu la moindre intervention de ma part depuis sa plantation.

Dans le jardin de Marnay le 12 juin 2014 :

1 hypericum and marnay 12 juin 2014 052 (1).jpg

2 hypericum and fleur marnay 12 juin 2014 052 (3).jpg

3 hypericum and fl marnay 12 juin 2014 052 (3).jpg

4 hypericum and marnay 12 juin 2014 052 (2).jpg

Mon petit pot :

5 hypericum and 14 juin 2014 009.jpg

Il a aussitôt abondamment fleuri à voir le grand nombre de fruits le 15 juillet 2014 :

6 hypericum androsaemum  15 juil 2014 018.jpg

Il va garder son feuillage tout l’hiver. Le 28 novembre 2014 :

7 hypericum androsaemum romi 28 nov 204 023.jpg

8 hypericum androsaemum romi 16 oct 2014 011.jpg

Le 2 janvier 2015 :

9 hypericum androsaemum romi 2 janv 2015 104.jpg

Et le 9 janvier 2015 le nouveau feuillage apparait sur l’ancien toujours présent :

10 hypericum androsaemum romi 9 janv 2015 021 (1).jpg

Le 31 mai 2015 le cycle annuel est complet avec les bourgeons floraux et un accroissement important de la touffe :

11 hypericum androsaemum romi 29 mai 2015 035.jpg

12 hypericum androsaemum romi 29 mai 2015 036.jpg

02:44 Publié dans Plantes | Lien permanent |