Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

13/02/2015

Medicago arborea

Une fabacée, donc captant l’azote, appréciée comme plante fourragère dans certains pays méditerranéens mais limitée au début de l’année. En effet, si elle fleurit dès la fin janvier, parfois même décembre, sa croissance s’arrêtera en juin avec la chute des feuilles. Elle est plus rustique qu’on ne le croit, jusqu’à-10° en hiver mais supportera moins bien les gels tardifs. Une jolie fleur d’hiver pour un jardin d’allure sauvage.

Fin janvier à Paris, la floraison commence :

1 medicago arborea paris 10 fév 2015 025.jpg

2 medicago arborea paris 31 janv 2015 083.jpg

3 medicago arborea paris 31 janv 2015 085.jpg

4 medicago arborea paris 31 janv 2015 084.jpg

5 medicago arborea paris 10 fév 2015 023.jpg

Encore une plante à suivre, ne serait-ce que pour les fruits amusants, des gousses enroulées.

Je l’ai retrouvée dans mes archives. Il lui arrive d’être plus précoce. Le 21 janvier 2012 :

6 medicago paris 21 janv 2012 163.jpg

7 medicago paris 21 janv 2012 163 (1).jpg

Et même le 28 novembre 2007 :

8 medicago arborea 28nov 2007 045.jpg

En recadrant sur cette photo, j’ai pu trouver les gousses, sans doute les fruits de la saison précédente :

9 medicago arborea fruits 28nov 2007 045.jpg

medicago arborea paris 10 fév 2015 024.jpg

09:52 Publié dans Plantes | Lien permanent | Commentaires (0)

12/02/2015

Phymosia umbellata

J’ai rencontré un arbuste extraordinaire couvert de grandes feuilles de Malvacée.

0 phymosia umbellata paris 10 fév 2015 026.jpg

1 phymosia umbellata feu paris 10 fév 2015 026.jpg

2 phymosia umbellata paris 10 fév 2015 031.jpg

Mais le plus étonnant, c’est qu’au plus dur de l’hiver il est aussi couvert de gros boutons floraux qui semblent prêts à s’ouvrir :

phymosia umbellata paris 10 fév 2015 027.jpg

phymosia umbellata paris 10 fév 2015 028.jpg

phymosia umbellata paris 10 fév 2015 029.jpg

Il semble qu’en effet Phymosia umbellata, Mexican Bush Mallow, soit capable de fleurir presque toute l’année, des fleurs d’un magnifique rouge. Il ne me reste plus qu’à surveiller sa floraison. A noter cependant, pour tempérer les ardeurs jardinières, sa rusticité est limitée à la zone 9.

14:18 Publié dans Plantes | Lien permanent | Commentaires (0)

11/02/2015

Aster sedifolius, en décor d'hiver

Les asters ne sont pas réputés pour leur persistance en hiver. J’ai rabattu les miens depuis longtemps. Si on ne le fait pas ils s’effondrent et pourrissent. En ce moment, même pour les plus tardifs, il n’y a plus rien à voir.

La situation est la même dans cette zone du Jardin des Plantes où sont groupés tous les asters. Pourtant un aster, un seul, montre les restes de sa floraison et exhibe joliment ses fleurs fanées. Il fait pense aux hydrangeas. C’est Aster sedifolium, aster à feuilles de sedum, aster à feuilles d’orpin. On l’appelle aussi Galatella sedifolia. C’est plutôt un sauvageon et il fleurit jusqu’en octobre. Mais nous sommes en février et il brille encore de toutes ses fleurs :

1 aster sedifollius paris 31 janv 2015 134 (1).jpg

Pour l’étiquette, la mise au point n’est pas une réussite mais on put lire qu’il s’agit de la sous-espèce canus.

2 aster sedifollius paris 31 janv 2015 134 (2).jpg

Il y avait tellement d’espèces en octobre qu’il a échappé à la photo. Mais le voici photographié au Jardin Botanique de Marnay sur Seine. Ses très longues tiges se couchent mais les fleurs sont très belles :

3 aster sedifolius marnay 25 sept 2008 108.jpg

5 aster sedifolius détail marnay 25 sept 2008 109.jpg

4 aster sedifolius marnay 25 sept 2008 109.jpg

21:05 Publié dans Plantes | Lien permanent | Commentaires (0)

10/02/2015

Luma apiculata

Ou Myrtus luma aux fruits comestibles. Je vous l’avais montré en 2012 mais sa croissance est très lente, il ne me semble pas beaucoup plus haut. Les arbres et arbustes autour ont beaucoup grandi et l’enserrent complètement. C’est au point que, lorsque j’ai pensé à lui en venant dans cette partie du jardin, j’ai cru qu’il avait disparu. Mais non, il est toujours là, toujours aussi beau et son écorce est magnifique.

1 luma apiculata paris 10 fév 2015 101.jpg

2 luma apiculata paris 10 fév 2015 102.jpg

3 luma apiculata paris 10 fév 2015 105.jpg

4 luma apiculata paris 10 fév 2015 106.jpg

5 luma apiculata paris 10 fév 2015 110.jpg

6 luma apiculata paris 10 fév 2015 103.jpg

7 luma apiculata paris 10 fév 2015 109.jpg

8 luma apiculata paris 10 fév 2015 104.jpg

9 luma apiculata paris 10 fév 2015 108.jpg

luma apiculata paris 10 fév 2015 107.jpg

Il faudrait que je pense à venir voir ses fleurs en été.

Clematis napaulensis

Vous n’en avez sans doute jamais entendu parler. Elle est inconnue en France au point que je n’ai pas trouvé un seul site qui en parle en français.

Pourtant elle est rustique chez nous et elle fleurit tout l’hiver et il y a peu de clématites qui fleurissent même en début d’hiver. D’ailleurs ses mœurs sont exclusivement hivernales. L’été, elle dort, même son feuillage disparait.

clematis napaulensis paris 31 janv 2015 094.jpg

clematis napaulensis paris 31 janv 2015 095.jpg

clematis napaulensis paris 31 janv 2015 096.jpg

clematis napaulensis paris 31 janv 2015 097.jpg

d clematis napaulensis fleurs paris 31 janv 2015 096.jpg

e clematis napaulensis fleurs paris 31 janv 2015 097.jpg

clematis napaulensis paris 10 fév 2015 016.jpg

clematis napaulensis paris 10 fév 2015 017.jpg

clematis napaulensis paris 10 fév 2015 020.jpg

clematis napaulensis rec paris 10 fév 2015 020.jpg

f clematis napaulensis feuilles paris 31 janv 2015 094.jpg

g clematis napaulensis fe paris 31 janv 2015 094.jpg

h clematis napaulensis feuille paris 31 janv 2015 095.jpg

i clematis napaulensis paris 31 janv 2015 098.jpg

Elle est beaucoup plus fournie qu’il n’y parait sur ces images. En fait elle a un nombre de tiges important mais la plupart ont été laissées effondrées sous les armatures

d clematis napaulensis paris 10 fév 2015 018.jpg

elles auraient pu recouvrir complètement le support. Comme toutes les clématites, elle a besoin d’être guidée au départ.

Pour ceux qui seraient tentés par cette délicate beauté d’hiver, voici 2 sites qui peuvent aider à la comprendre :

http://www.thorncroftclematis.co.uk/napaulensis.html

http://www.thompson-morgan.com/all-other-seeds-and-plants...

09:19 Publié dans Plantes | Lien permanent | Commentaires (0)

08/02/2015

Euonymus, Ceanothus et Viburnum pour la haie

Je continue mes recherches pour la constitution d’une haie opaque à la limite nord (mais assez ensoleillée) du terrain de Veneux. Je viens de recevoir ces trois arbustes :

1 euo myrianthus veneux 7 fév 2015 007.jpg

Au centre, c’est Euonymus myrianthus. Il est encadré par 2 céanothes persistants. Ils sont encore très petits et vont sans doute faire un premier stage en pot, le temps de prendre des forces. Le céanothe qui a les plus grandes feuilles est un Ceanothus arboreus, l’autre est un Ceanothus impressus. Pour le fusain, j’en rêvais depuis longtemps. Il va mettre du temps à grandir et pour le compléter au début, je l’encadrerai de laurier-sauce dont la croissance est rapide et qui plus tard seront sacrifiés pour ne pas le gêner (j’en ai à profusion). J’ai encore photographié Euonymus myrianthus à Paris le 31 janvier, il est bien fait pour assumer son rôle d’écran visuel :

2 euonymus myrianthus paris 31 janv 2015 045.jpg

Complètement à gauche, on aperçoit un Quercus myrsinifolia dit chêne à feuilles de bambou. Il est lui aussi très dense mais trop encombrant pour mon terrain.

2 f quercus myrsinifolia paris 31 janv 2015 044.jpg

Euonymus myrianthus photographié en octobre :

3 euo myr paris 10 oct  2010 041.jpg

4 euo myr paris 30 oct  2010 057.jpg

Un autre fusain, Euonymus japonicus va l’accompagner. Il est pour l’instant mal à l’aise au ras d’un grand arbre, il pourra s’épanouir dans la haie :

5 euo jap veneux 2 août 2013 001.jpg

6 euo jap veneux 2 août 2013 rec 011.jpg

Pour les Viburnum à feuillage persistant, seuls Viburnum tinus, mais j’en ai déjà plusieurs, et Viburnum rhitidophyllum semblent correspondre à mes critères. Il y a aussi Viburnum foetidum qui n’a encore qu’un an et est totalement persistant quoiqu’on en dise. Aujourd’hui :

7 vib foetidum veneux 8 fév 2015 001.jpg

Ses premières fleurs en juillet :

8 viburnum foet 14 juil 2014 005.jpg

9 viburnum foet 14 juil 2014 004.jpg

viburnum foet 14 juil 2014 003.jpg

viburnum foet 14 juil 2014 008.jpg

Sa belle écorce :

viburnum foetidum écorce veneux 6 janv 2014 001 (8).jpg

Son premier fruit en novembre :

viburnum foetidum veneux 23 nov 2013 027 (1).jpg

 

06/02/2015

Wollemia et Stegosaurus en direct du Jurassique

Dans les commentaires concernant le néflier du Japon,

1 eriobotrya 20 fev 2008 paris 021.jpg

2 eriobotrya rec veneux 28 déc 2014 015.jpg

on m’a parlé de son aspect exotique et même préhistorique. Mais il y a tout au Jardin des Plantes, même des arbres du Jurassique comme le pin de Wollemi et l’araucaria :

3 wollemi araucaria paris 31 janv 2015 199.jpg