Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

31/10/2016

Parrotia et Lagerstroemia

Un beau décor avec les feuillages d’automne d’un jeune Parrotia persica encore jaune et d’un jeune Lagerstroemia indica à Romilly. Complètement à droite, c’est le feuillage très vert (ici le feuillage est permanent en hiver) de Pseudocydonia sinensis :

parrotia lagerstroemia romi 31 oct 2016 011.jpg

Le Parrotia n’en est qu’à son début de coloration, il deviendra rouge. C’était un tout petit semis récupéré au pied d’un grand arbre en juin 2012 :

parrotia persica 10 juin 2012 002.jpg

Il a mis beaucoup de temps à s’installer et cet été il a repris sa croissance.

 

20:16 Publié dans Plantes | Lien permanent | Commentaires (0)

30/10/2016

Cyclamen

J’ai parfois du mal à m’y retrouver dans les espèces qui fleurissent sur mon terrain car les fourmis sèment leurs graines un peu partout. Je n’ai aucun doute lorsqu’ils fleurissent là où je les ai plantés et à la bonne période. Mais il y a des surprises.

Les cyclamens de Naples sont toujours en fleurs depuis fin août, juste un peu recouverts par les feuilles d’érable :

1 cyclamen hederifolium veneux 30 oct 2016 001.jpg

Mais il y a une autre touffe apparue récemment de l’autre côté de la maison. Il est évident que je ne l’ai pas plantée car elle monte à l’assaut du tronc d’un arbre. Derrière c’est un Epimedium qui se décide enfin à envahir l’espace :

2 cyclamen cilicium veneux 30 oct 2016 001.jpg

3 cyclamen cilicium veneux 30 oct 2016 002.jpg

Donc une floraison plus tardive et les feuilles commencent tout juste à apparaitre, encore très petites. Je pense qu’il s’agit de Cyclamen cilicium.

Comparaison des fleurs. Cyclamen hederifolium :

4 cyclamen hederifolium rec veneux 25 sept 2016 009.jpg

Cyclamen cilicium :

5 cyclamen cilicium veneux 30 oct 2016 003.jpg

6 cyclamen cilicium veneux 30 oct 2016 004.jpg

Les pétales de cilicium sont un peu plus étroits, moins dressés et cachent moins la base de la fleur.

Comparaison des feuilles. Cyclamen hederifolium :

6 cyclamen hederifolium veneux 15 oct 2016 023.jpg

7 cyclamen hederifolium veneux 4 janv 2014 001 (2).jpg

Cyclamen cilicium :

cyclamen cilicium veneux 30 oct 2016 005.jpg

cyclamen cilicium veneux 30 oct 2016 006.jpg

cyclamen cilicium veneux 30 oct 2016 007.jpg

Les feuilles marquent encore plus la différence. Celles de cilicium sont plus arrondies avec un dessin plus simple et moins contrasté.

Certains me diront que ces feuilles font penser à Cyclamen coum. C’est vrai mais sa floraison est encore plus tardive et ses fleurs différentes, d’un rose vraiment très soutenu. Le voici photographié en janvier et février :

cyclamen coum 17 janvier 001 (3).jpg

cyclamen coum veneux 4 février 024.jpg

 

12:23 Publié dans Plantes | Lien permanent | Commentaires (0)

25/10/2016

Lagerstroemia en feu

Leur floraison était magnifique :

1 lagerstroemia veneux 12 août 2015 011.jpg

2 lagerstroemia veneux 12 août 2015 004.jpg

Ils ne sont plus en fleurs mais le spectacle continue avec un flamboyant feuillage :

3 lagerstroemia veneux 25 oct 2016 022 (1).jpg

4 lagerstroemia veneux 25 oct 2016 022 (2).jpg

5 lagerstroemia veneux 25 oct 2016 022 (4).jpg

6 lagerstroemia veneux 25 oct 2016 022 (3).jpg

 

 

16:58 Publié dans Plantes | Lien permanent | Commentaires (0)

21/10/2016

Choisya ternata

Tous les ans en automne j’admire la superbe remontée de floraison de cette haie d’oranger du Mexique d’environ 50m de long. Située entre une route très fréquentée et un parking de centre commercial, elle n’est pas à l’abri des vents. Parfum sublime, floraison aussi intense qu’au printemps :

1 choisya montereau 21 oct 2016 013 (1).jpg

2 choisya montereau 21 oct 2016 013 (3).jpg

3 choisya montereau 21 oct 2016 013 (5).jpg

4 choisya montereau 21 oct 2016 013 (4).jpg

Et les amateurs ne manquent pas :

5 choisya montereau 21 oct 2016 013 (2).jpg

 

19:31 Publié dans Plantes | Lien permanent | Commentaires (0)

20/10/2016

Automne à Romilly, fleurs et fruits

Un autre signe de l’automne à Romilly, c’est l’assiduité de mon aide jardinier. Certes, il m’approche toute l’année mais en ce moment il est à côté de moi dès que j’arrive et m’accompagne de près pendant au moins 2 heures. C’est sans doute parce qu’il trouve moins d’insectes. S’il pouvait parler, il me dirait qu’il préfère que j’utilise la bêche plutôt que le sécateur qui ne déterre pas les vers. Hier il est resté longtemps à moins d’un mètre de moi, même pas gêné par un mouvement un peu brusque. Je crois qu’il me fait entièrement confiance.

1 rouge-gorge romi 19 oct 2016 010 (1).jpg

2 rouge-gorge romi 19 oct 2016 010 (4).jpg

3 rouge-gorge romi 19 oct 2016 010 (3).jpg

Admirez l’intensité de son regard noir :

5 rouge-gorge oeil romi 19 oct 2016 010 (3).jpg

Le Fuchsia reitzii continue inlassablement sa floraison :

6 fuchsia reitzii romi 19 oct 2016 003.jpg

Les Hydrangea paniculata et arborescens sont en fin de floraison. Ils garderont leurs inflorescences sèches tout l’hiver et je les couperai au début du printemps :

7 vanille fraise romi 19 oct 2016 027.jpg

8 hydrangea paniculata romi 19 oct 2016 029.jpg

9 annabelle romi 19 oct 2016 030.jpg

Le houblon a profité de mon absence pour envahir arbres et arbustes. Les cônes femelles sont maintenant desséchés :

10 humulus romi 19 oct 2016 009 (1).jpg

11 humulus romi 19 oct 2016 009 (2).jpg

12 humulus romi 19 oct 2016 009 (3).jpg

Les fusains d’Europe sont couverts de fruits mais ne montrent pas encore l’arille :

13 euo euro romi 19 oct 2016 004.jpg

Un autre signe fort de l’arrivée de l’automne (et de l’ouverture de la chasse) : la présence des chevreuils. Ils ont attaqué le tronc du cognassier Krymsk qui était pourtant caché par les ronces bleues :

14 cydonia kymsk romi 19 oct 2016 023 (2).jpg

15 cydonia krymsk romi 19 oct 2016 023 (1).jpg

Je l’ai aussitôt protégé, j’espère qu’il s’en remettra :

16 cydonia krymsk romi 19 oct 2016 023 (5).jpg

 

19/10/2016

Début d'automne à Romilly

Des feuillages colorés apparaissent aussi sur le terrain de Romilly.

Hamamelis intermedia :

1 arnold romi 19 oct 2016 014.jpg

A sa droite c’est un sureau Sambucus nigra ‘Laciniata’. Derrière les feuilles encore vertes d’un cerisier et les feuilles rouges de Cornus alba.

2 cornus alba romi 19 oct 2016 015.jpg

Les fruits de Hamamelis et même déjà les bourgeons floraux :

3 arnold romi 19 oct 2016 016.jpg

Deux Hibiscus paramutabilis et à gauche le feuillage de Ribes fasciculatum :

4 hibiscus paramutabilis romi 19 oct 2016 005.jpg

La partie basse de Ribes fasciculatum, le haut est encore vert :

5 ribes fasciculatum romi 19 oct 2016 006.jpg

Rosa rugosa :

6 rosa rugosa romi 19 oct 2016 007.jpg

Un autre rosier :

7 rosa romi 19 oct 2016 028.jpg

Toxicodendron radicans :

8 toxicodendron romi 19 oct 2016 031.jpg

Ginkgo biloba :

9 ginkgo romi 19 oct 2016 019.jpg

10 ginkgo romi 19 oct 2016 020.jpg

11 ginkgo romi 19 oct 2016 021.jpg

12 ginkgo romi 19 oct 2016 022.jpg

Diospyros kaki commence à rougir :

13 diospyros kaki romi 19 oct 2016 034.jpg

Acer negundo variegatum est encore plus lumineux :

14 acer negundo var romi 19 oct 2016 037.jpg

Zanthoxylum alatum commence à rougir :

15 zantho alatum romi 19 oct 2016 038.jpg

16 zantho alatum romi 19 oct 2016 039.jpg

Paulownia fortunei est encore très vert mais j’ai fait cette photo au zoom pour vérifier ce que je croyais voir tout là-haut, des bourgeons floraux. J’espère avoir sa première floraison au prochain printemps :

17 paulownia fortunei romi 19 oct 2016 035.jpg

 

17/10/2016

Couleurs d'automne

Les grands arbres de forêt sont encore verts :

1 fagus veneux 17 oct 2016 007.jpg

2 fagus veneux 17 oct 2016 008.jpg

3 quercus veneux 17 oct 2016 012.jpg

4 quercus veneux 17 oct 2016 013.jpg

5 sorbus torminalis veneux 17 oct 2016 010.jpg

Mais des arbustes commencent à montrer leurs couleurs d’automne.

Les feuilles du Forsythia suspensa commencent à prendre des tons rouges :

6 forsythia suspensa veneux 15 oct 2016 011.jpg

7 forsythia suspensa veneux 17 oct 2016 006 (1).jpg

8 forsythia suspensa veneux 17 oct 2016 011.jpg

Le jeune Prunus subhirtella autumnalis en fait autant :

9 prunus autumnalis veneux 17 oct 2016 002 (1).jpg

10 prunus autumnalis veneux 15 oct 2016 010.jpg

11 prunus autumnalis veneux 17 oct 2016 002 (2).jpg

12 prunus autumnalis veneux 17 oct 2016 002 (3).jpg

Il est souligné par les têtes florales maintenant sombres du Sedum spectabile :

13 sedum spectabile veneux 13 oct 2016 008.jpg

D’autres préfèrent le jaune comme Rhododendron luteum mais il va ensuite rougir :

14 rhodo luteum veneux 15 oct 2016 008 (1).jpg

15 rhodo luteum veneux 15 oct 2016 008 (2).jpg

Un très jeune Asimina triloba, l’autre est encore vert :

16 asimina veneux 15 oct 2016 021.jpg

Castanea sativa :

17 castanea veneux 15 oct 2016 020.jpg

Les cyclamens sont toujours en fleurs mais montrent maintenant leurs jolies feuilles :

18 cyclamen hederifolium veneux 15 oct 2016 022.jpg

19 cyclamen hederifolium veneux 15 oct 2016 023.jpg

Les oiseaux n’ont pas encore dévoré tous les fruits du Pyracantha qui dégoulinent sur le beau feuillage panaché du Camellia ‘Kerguelen’ :

20 pyracantha veneux 15 oct 2016 012 (1).jpg

21 pyracantha veneux 15 oct 2016 012 (3).jpg

22 camellia kerguelen veneux 15 oct 2016 016 (2).jpg

Je m’étonnais que les limaces qui ont totalement dévoré les colchiques n’aient pas touché aux Sternbergia. Voilà, c’est fait, un peu de pluie leur a ouvert l’appétit :

23 sternbergia veneux 13 oct 2016 003 (1).jpg

24 sternbergia veneux 13 oct 2016 003 (4).jpg

La plus jaune des glycines du quartier :

wisteria veneux 17 oct 2016 001.jpg

 

20:55 Publié dans Plantes | Lien permanent | Commentaires (0)

12/10/2016

Mahonia nitens 'Cabaret' refleurit

Je vous avais montré la floraison en 2 touffes de grappes de fleurs de Mahonia nitens ‘Cabaret’ fin août.

1 mahonia cabaret veneux 24 août 2016 013.jpg

2 mahonia cabaret veneux 28 août 2016 006.jpg

Aujourd’hui il refleurit sur le tronc principal avec des grappes un peu plus courtes. C’est normal, il peut fleurir jusqu’en novembre. On voit encore les pédoncules secs et nus de la première floraison.

3 mahonia cabaret 001.jpg

4 mahonia cabaret 015.jpg

4 mahonia cabaret 016.jpg

5 mahonia cabaret 006.jpg

Cette fois sa floraison va accompagner celle de son voisin, aussi petit que lui et qui se prépare à fleurir, Mahonia eurybracteata ‘Soft Caress’ qui n’a pas le feuillage habituel d’un mahonia mais ressemble à un palmier miniature :

6 mahonia soft caress 012.jpg

7 mahonia soft caress 013 (1).jpg

8 mahonia soft caress 013 (2).jpg

Ces deux petits mahonias, ravissants toute l’année, ont leur place en bordure de chemin.

 

19:55 Publié dans Plantes | Lien permanent | Commentaires (0)

09/10/2016

Faînes et Sternbergia, c'est l'automne

Le feuillage des arbres est encore très vert mais l’automne montre déjà des signes. Il tombe beaucoup de feuilles mortes au sol. Je suis envahie de faines. Il me faut balayer devant la porte tous les matins pour pouvoir passer agréablement car voici ce que je trouve tous les jours et on a l’impression de marcher sur une planche à clous :

1 hêtre faines veneux 8 sept 2016 006.jpg

2 hêtre faines veneux 8 sept 2016 007.jpg

Pour les colchiques, ce fut la déception. Pourtant le feuillage avait été magnifique au printemps.

3 colchiques veneux 5 avril 2015 001.jpg

Mais là où il y avait une dizaine de fleurs l’an dernier, je n’en ai vu qu’une seule ouverte.

4 colchique  veneux 18 sept 2016 014.jpg

Les fleurs encore fermées étaient aussitôt rongées :

5 colchique  rongées veneux 18 sept 2016 014.jpg

C’était certainement l’œuvre des limaces. Pourtant la sécheresse depuis des semaines ne devrait pas leur permettre de sévir à ce point. Je crois que la cause en est mes cuvettes d’arrosage qui les attirent sur les plantes arrosées. Cela me servira de leçon, pas d’arrosage des colchiques l’an prochain. Il y a aussi le fait que les hérissons se gavent de croquettes pour chat et ils n‘ont plus assez faim pour les limaces. Mais j’hésite à retirer la gamelle le soir. J’ai envie de continuer à les attirer, non par besoin de possession mais parce que s’ils quittent mon terrain, il est certain qu’ils se feront écraser dans la rue. Mon terrain est maintenant le dernier espace de vie sûr pour eux.

Mais j’ai eu une bonne surprise avec les colchiques. Une fleur est apparue là où je n’en ai jamais planté et où je n’ai jamais vu de feuillage. C’est un endroit où je n’aurais jamais pensé à en planter, à l’ombre et là où il n’y a même plus de sol, que des racines d’un hêtre et où seul le lierre et la pervenche osent vivre :

6 colchique veneux 18 sept 2016 013.jpg

7 colchique veneux 23 sept 2016 002.jpg

Encore des fleurs d’Hibiscus mutabilis :

8 hibiscus mutabilis veneux 8 sept 2016 004 (1).jpg

9 hibiscus mutabilis veneux 8 sept 2016 004 (2).jpg

10 hibiscus mutabilis syrphe veneux 8 sept 2016 004 (1).jpg

Mais les fleurs de Sternbergia lutea sont intactes. Pourquoi ? Peut-être sont-elles toxiques mais sans doute pas autant que les colchiques. Les goûts et les couleurs des limaces ne se discutent pas.

11 sternbergia veneux 8 sept 2016 001 (1).jpg

12 sternbergia veneux 8 sept 2016 001 (2).jpg

13 sternbergia rec veneux 10 sept 2011 p 001.jpg

 

06/10/2016

La betterave sucrière

La campagne sucrière a commencé. J’ai vu aujourd’hui les premiers tas de betteraves prêtes à partir vers les sucreries.

betteraves bray 6 oct 2016 029.jpg

betteraves bray 6 oct 2016 034.jpg

betteraves bray 6 oct 2016 035.jpg

 

19:02 Publié dans Plantes | Lien permanent | Commentaires (0)

28/09/2016

Lagerstroemia indica

C’est en 2010 que j’avais remarqué ces deux beaux petits arbres en bordure d’une rue à Veneux. Leur tronc était encore tuteuré. Il y en avait aussi dans un jardin à proximité. C’est en août que la floraison est la plus somptueuse. Photo du 13 août 2010 :

1 lagerstroemia 13 août 2010 001.jpg

Fin septembre la floraison est encore très belle. Le 27 septembre 2016 le tronc s’est épaissi et n’a plus besoin de tuteur :

2 lagerstroemia veneux  27 sept 2016 001 (2).jpg

3 lagerstroemia veneux  27 sept 2016 001 (6).jpg

4 lagerstroemia veneux  27 sept 2016 001 (7).jpg

5 lagerstroemia veneux  27 sept 2016 001 (5).jpg

6 lagerstroemia veneux  27 sept 2016 001 (4).jpg

7 lagerstroemia 13 août 2010 009.jpg

8 lager boutons 13 août 2010 007.jpg

9 lager romi 17 août 2010 pp 016.jpg

10 lager bouton romi 17 août 2010 p 015.jpg

11 lager fl près romi 5 août 2010 p 029.jpg

Ils ont été traités sur tige pour leur donner l’aspect d’un petit arbre. Mais le lilas des Indes n’oublie pas qu’il est un arbuste et il refait des jeunes pousses à sa base. Elles sont même déjà fleuries :

12 lagerstroemia veneux  27 sept 2016 001 (9).jpg

Il faut donc supprimer régulièrement ces repousses pour lui garder l’aspect de petit arbre.

Voici des troncs de vieux Lagerstroemia laissés à leur développement naturel.

Au Prieuré d’Orchaise :

13 lagerstoemia orchaise 11 juin 2011 021.jpg

Ou rendu à son aspect naturel à Paris :

14 lager tronc paris 29 oct  2011 054.jpg

 

12:23 Publié dans Plantes | Lien permanent | Commentaires (1)

25/09/2016

Cyclamen hederifolium

Mes cyclamens de Naples sont en fleurs depuis déjà un mois. Ils ont le sol et l’exposition qui leur conviennent, sous les grands arbres, sol bien drainé, couverture de feuilles l’hiver qui est l’essentiel de leur apport de nourriture.

Au départ j’avais planté 3 bulbes blancs groupés et 3 bulbes roses groupés. Depuis ils se sont répandus jusqu’à plusieurs mètres, de l’autre côté des arbustes. Je n’aime pas trouver les fourmis dans un pot mais pour le transport des graines de cyclamen, merci les fourmis. Un groupe de cyclamen blancs déborde dans un chemin, je vais devoir le déplacer mais je sais que cela ne sera pas facile, les bulbes deviennent vite énormes, de la taille d’une assiette.

Pour l’instant il n’y a que les fleurs. Les feuilles que l’on voit autour sont celles du lierre que les cyclamens supplantent. Les feuilles apparaitront après la floraison.

1 cyclamen hederifolium veneux 25 sept 2016 001.jpg

2 cyclamen hederifolium veneux 23 sept 2016 007.jpg

3 cyclamen hederifolium veneux 25 sept 2016 002.jpg

4 cyclamen hederifolium veneux 23 sept 2016 008.jpg

5 cyclamen hederifolium veneux 23 sept 2016 011.jpg

6 cyclamen hederifolium veneux 25 sept 2016 005.jpg

7 cyclamen hederifolium veneux 23 sept 2016 009.jpg

8 cyclamen hederifolium veneux 25 sept 2016 003.jpg

8 cyclamen hederifolium veneux 25 sept 2016 008.jpg

9 cyclamen hederifolium veneux 25 sept 2016 010.jpg

10 cyclamen hederifolium veneux 25 sept 2016 009.jpg

11 cyclamen 23 sept 015.jpg

12 cyclamen 23 sept 016.jpg

13 cyclamen barres rec 11 oct 2014 071 (6).jpg

 

19:16 Publié dans Plantes | Lien permanent | Commentaires (0)

19/09/2016

Erythrina cristagalli

C’est une floraison surprenante, très belle. Elle est cultivée en pot car sa rusticité est limite en zone 8 (-10°C).

erythrina cristagalli marnay 11 sept 2016 087.jpg

erythrina cristagalli marnay 11 sept 2016 088.jpg

erythrina cristagalli marnay 11 sept 2016 089.jpg

Pour l’extérieur en pleine terre, on court moins de risques avec Erythrina herbacea et leur hybride Erythrina x bidwillii qui supportent -14° avec paillage l’hiver.

 

 

20:09 Publié dans Plantes | Lien permanent | Commentaires (0)

15/09/2016

Ephedra equisetina

J’ai découvert cette plante au jardin botanique de Marnay sur Seine et je me demande si ce ne serait pas une solution à l’envahissement des ronces bleues qui reviennent sans cesse sans oublier les orties. Elle forme en effet un couvre sol d’une densité incroyable sur 1m de haut. Floraison jaune au printemps suivie de baies rouges. Très rustique et tolérante à la sécheresse, feuillage permanent.

Mais je n’ai pas trouvé d’autres renseignements, en particulier sa facilité à s’étendre car il n’est pas question d’en acheter des dizaines de plants.  

1 ephedra equisetina marnay 11 sept 2016 001.jpg

2 ephedra equisetina marnay 11 sept 2016 004.jpg

ephedra equisetina marnay 11 sept 2016 003.jpg

 

20:28 Publié dans Plantes | Lien permanent | Commentaires (0)

05/09/2016

Mes plantes qui aiment la chaleur

C’est la première fois que je plante Hibiscus mutabilis qui est un arbuste et non un hibiscus herbacé comme H. moscheutos. J’ai à Romilly 2 magnifiques Hibiscus paramutabilis depuis plusieurs années mais mutabilis est moins rustique. Il ne peut être cultivé qu’en pot pour pouvoir être rentré l’hiver en zone plus froide que la zone 8. C’est pourquoi je croyais pouvoir le garder quelque temps en pot faute de pouvoir le planter aussitôt à cause de problèmes de santé. Je l’avais reçu en mars. Mais il ne se développait pas du tout. C’est pourquoi j’ai demandé à ma belle-fille de le planter en urgence il y a un mois. Il a aussitôt démarré. Il ne mesure encore qu’1m mais il est splendide et la canicule l’a encore stimulé, il est prêt à m’offrir sa floraison :

1 hibiscus mutabilis veneux 4 sept 2016 002.jpg

2 hibiscus mutabilis veneux 4 sept 2016 003.jpg

Les Sedum sont là depuis de nombreuses années mais ils sont plus beaux que jamais et commencent à se teinter de rose :

3 sedum veneux 4 sept 2016 006.jpg

sedum veneux 4 sept 2016 004.jpg

Toutes les plantes que je n’ai pas citées ont bien résisté à la chaleur, bien arrosées évidemment, même les rhododendrons si sensibles à la sécheresse.

Les effets de la canicule

Plusieurs jours de canicule et il y a eu des catastrophes dans le jardin malgré mes arrosages.  On nous a parlé d’un peu de pluie pour ces deux derniers jours mais je n’ai pas vu la moindre goutte et mes pluviomètres n’ont rien vu.

Beaucoup de sureaux ont souffert même les sauvages mais eux ne sont pas arrosés parce qu’ils poussent sans problème en forêt de Fontainebleau où personne ne les arrose. Ils résistent habituellement à la sécheresse d’été et gardent même souvent des feuilles jusqu’en hiver.

Le plus atteint des sureaux, c’est le sureau des Canaries. Il est totalement défeuillé, il ne reste que les grappes de fruits.

palmensis veneux 31 août 2016 001.jpg

Pourtant je l’ai arrosé mais c’est maintenant un arbre et il est impossible d’arroser un arbre. Sa bouture qui est encore limitée à 3m a bien résisté grâce aux arrosages qui sont encore valables pour un arbuste. Il va peut-être refaire du feuillage. Un autre sureau tropical, Sambucus mexicana, a un feuillage permanent comme lui et, comme lui le renouvelle en hiver. Mais il lui arrive d’être caduc mais à contretemps, il perd son feuillage en été pour se protéger contre une sécheresse excessive. C’est peut-être ce qui s’est produit pour mon sureau et il va refaire son feuillage au retour des pluies. Du moins je l’espère. Bien qu’il ait plus de 10 ans, je ne connais encore pas tout de ce sureau et il est peu décrit.

Un autre sureau a beaucoup souffert. C’est Sambucus hookeri. Mais il n’a pas attendu la canicule pour souffrir. Il n’a fleuri qu’une seule fois, n’a pas fructifié et périclite depuis. J’en avais déjà parlé mais je confirme ici que ce sureau n’est pas fait pour un terrain très sec et trop drainant.

Les autres victimes sont les actinidias. Les Actinidia deliciosa ont les feuilles qui pendent et aucun arrosage ne parvient à les redresser. Mais les plus atteints sont les Actinidia melanandra qui ont de nombreuses branches desséchées

actinidia melanandra veneux 31 août 2016 003 (1).jpg

Pourtant, lorsque j’ai vu leurs feuilles pendre, j’ai arrosé en quantité tous les jours. Cet actinidia est originaire de forêts de montagne, c’est peut-être l’explication.

Les grands arbres semblent avoir bien résisté, aucun n’a pris un feuillage d’automne, mais pourtant il y a déjà beaucoup de feuilles mortes au sol.

Certaines plantes par contre ont été boostées par la chaleur. J’en parlerai la prochaine fois.

01/09/2016

Mahonia nitens 'Cabaret'

L’obtenteur l’a présenté comme un hybride nitens x gracilipes. Mais je n’y crois pas et personne n’y croit, il est présenté partout comme Mahonia nitens ‘Cabaret’. Il ne présente en effet que des caractéristiques de Mahonia nitens. Il n’a pas les feuilles plus allongées et blanches au revers de gracilipes, ni sa taille beaucoup plus grande, ni la couleur ni la disposition des fleurs. Difficile de croire qu’un hybride n’a aucune des caractéristiques d’un de ses parents, ni même une caractéristique intermédiaire.

Mahonia nitens se multiplie spontanément et facilement par semis et parmi les rejetons il y a des variations. Cabaret est sans doute simplement l’un des plus beaux.

C’est un tout petit mahonia, le mien atteint 50cm au bout de 3ans (M. gracilipes 1m50). L’autre arbuste derrière lui près du carrelage fait penser plutôt à un palmier mais c’est aussi un mahonia que je vous montrerai en octobre quand il sera en fleurs :

1 mahonia cabaret veneux 24 août 2016 002.jpg

Le 24 août Cabaret est en boutons :

2 mahonia cabaret veneux 24 août 2016 011.jpg

3 mahonia cabaret veneux 24 août 2016 007.jpg

4 mahonia cabaret veneux 24 août 2016 012.jpg

5 mahonia cabaret veneux 24 août 2016 018.jpg

Mais la surprise cette année, c’est qu’il y a 2 « touffes » d’inflorescences :

6 mahonia cabaret veneux 24 août 2016 013.jpg

C’est qu’il y a maintenant un deuxième tronc à distance du premier :

7 mahonia cabaret veneux 24 août 2016 014.jpg

A sa plantation en décembre 2013 il n’avait qu’un tronc :

8 mahonia cabaret veneux 29 déc 2013 007 (1).jpg

En fait il y a une 3è touffe, encore toute petite et discrète qui apparait au bas du premier tronc :

9 mahonia cabaret veneux 31 août 2016 006.jpg

Le 28 août des fleurs s’ouvrent :

10 mahonia cabaret veneux 28 août 2016 006.jpg

11 mahonia cabaret veneux 28 août 2016 004.jpg

Il n’en ouvrira pas plus, il a trop souffert de la canicule malgré mes arrosages et bien qu’il soit à l’ombre d’un grand néflier d’Europe.

Les fleurs de M. gracilipes sont rouges et espacées.

Les feuilles sont identiques à celles des mahonias d’hiver, seulement très légèrement plus petites.

Contrairement aux feuilles de gracilipes, leur face inférieure n’est pas couverte d’un duvet blanc, elle est seulement un peu plus claire que la face supérieure :

12 mahonia cabaret veneux 31 août 2016 007.jpg

Exactement comme la face inférieure des autres mahonias :

mahonia veneux 31 août 2016 008 (1).jpg

mahonia veneux 31 août 2016 008 (2).jpg

 

10:02 Publié dans Plantes | Lien permanent | Commentaires (0)

28/08/2016

Un seul petit buis et déjà la pyrale

Le buis ne fait pas partie des plantes qui m’intéressent. Donc je n’en ai pas sauf un : un petit Buxus ‘Elegantissima’ que j’ai trouvé en cadeau dans un colis de plantes et que j’ai gardé car il est ravissant avec son petit feuillage panaché. Le 16 juillet 2016 :

1 buxus elegantissima veneux 16 juil 2016 018 (1).jpg

1 buxus elegantissima veneux 16 juil 2016 018 (5).jpg

Hier, en balayant le séjour, j’ai trouvé une petite chose qui s’agitait. C’était un petit papillon. Comme la pyrale ne fait pas partie de mes fréquentations, je ne l’ai pas reconnue et je l’ai généreusement mise dehors pour qu’elle reprenne ses esprits.

2 pyrale du buis veneux 28 août 2016 002.jpg

Ce matin je suis partie sur Internet à a recherche de son identité. Je suis alors allée vers mon petit buis. Il est intact, aucune chenille, aucune ponte sous les feuilles.

Je suppose que cette pyrale vient des buis d’un jardin voisin. Je me suis mise à espérer que mon petit buis ne serait pas reconnu à cause de son feuillage panaché. Ce n’était qu’un rêve. J’ai trouvé sur un forum des avis de décès de Buxus Elegantissima. Il ne me reste plus qu’à surveiller mon buis. Il ne doit pas être trop difficile de débarrasser un exemplaire unique de ses parasites.

 

16/08/2016

Pterocarya stenoptera

L'arbre aux noix ailées car il fait partie de la famille des Juglandaceae. C‘est celui du jardin botanique de Marnay. Je vais d’abord vous remontrer des photos de juin 2014 parce qu’il est devenu tellement grand que je n‘ai pu le photographier en entier. Aussi parce qu’il est devenu tellement dense que j’ai eu du mal à photographier correctement fruits et feuilles faute de lumière. Il atteint en moyenne 25m de haut et 15 de large. Ce n’est pas un arbre pour petit jardin.

1 pterocarya steno marnay 12 juin 2014 068.jpg

2 pterocarya marnay 12 juin 2014 072 (4).jpg

3 pterocarya marnay 12 juin 2014 072 (1).jpg

Les fruits, en longues grappes pendantes, sont ailés. C’est à l’arboretum du Breuil que j’ai réussi la meilleure photo. Mais c’était en mai, ce sont peut-être encore des fleurs :

4 pterocarya stenoptera breuil 21 mai 2011 109.jpg

En juin à Marnay :

5 pterocarya marnay 12 juin 2014 072 (7).jpg

Le 5 août les fruits sont toujours présents :

6 pterocarya stenoptera marnay 5 août 2016 055.jpg

7 pterocarya stenoptera marnay 5 août 2016 050.jpg

8 pterocarya stenoptera marnay 5 août 2016 057.jpg

9 pterocarya stenoptera breuil 21 mai 2011 113.jpg

10 pterocarya stenoptera marnay 5 août 2016 056.jpg

Ce qu’il y a de remarquable aussi, c’est son incroyable capacité à drageonner :

11 pterocarya stenoptera marnay 5 août 2016 054.jpg

12 pterocarya stenoptera 5 août 2016 053.jpg

J’ai rencontré deux autres espèces de Pterocarya. Ils sont aussi grands, aussi larges, et aussi drageonnants.

Pterocarya rehderiana est un hybride. Le voici à Segrez. Je ne sais pas ce qu’il est devenu car en 2007 il était sévèrement attaqué par un champignon.

13 pterocarya x rehderiana 7 oct 003.jpg

Toujours à Segrez, Pterocarya fraxinifolia, un de ses parents à qui on avait laissé ses drageons, avait réussi à former une forêt à lui tout seul :

14 Pterocarya fraxinifolia Segrez 008.jpg

 

11:46 Publié dans Plantes | Lien permanent | Commentaires (0)

10/08/2016

Phlox paniculata

A Marnay sur Seine, le massif de phlox est remarquable :

1 phlox marnay 5 août 2016 037.jpg

2 phlox marnay 5 août 2016 038.jpg

3 phlox marnay 5 août 2016 039.jpg

A Romilly, faute de moyens, je n’en ai planté que 2 touffes. Ils sont aussi très beaux et se mélangent gracieusement aux Veronicastrum :

4 phlox veronicastrum romi 5 août 2016 068.jpg

5 phlox romi 5 août 2016 075.jpg

6 veronicastrum romi 5 août 2016 074.jpg

7 veronicastrum romi 5 août 2016 073.jpg

8 phlox romi 19 juil 2015 177.jpg

veronicastrum rec romi 16 juil 2014 005 (11).jpg

veronicastrum romi 13 juil 2015 009 (2).jpg

veronicastrum romi 16 juil 2014 005 (2).jpg

veronicastrum romi 16 juil 2014 005 (5).jpg

veronicastrum romi 16 juil 2014 005 (6).jpg

veronicastrum romi 16 juil 2014 005 (7).jpg

veronicastrum romi 16 juil 2014 005 (9).jpg

veronicastrum romi 16 juil 2014 005 (10).jpg

veronicastrum romi 16 juil 2014 005 (15).jpg

veronicastrum romi 16 juil 2014 077 (2).jpg

veronicastrum romi 16 juil 2014 092.jpg

veronicastrum romi 23 juil 2014 005 (2).jpg

16:34 Publié dans Plantes | Lien permanent | Commentaires (1)

09/08/2016

Plante mystère : Veratrum nigrum

Un mystère pour moi car je n’ai pas trouvé le nom de cette superbe plante. Une grande hampe florale couverte de fleurs sur ses ramifications s’élève au-dessus de larges feuilles faisant penser à celles des hostas mais la floraison est très différente.

1 marnay 5 août 2016 030.jpg

2 marnay 5 août 2016 032.jpg

3 marnay 5 août 2016 031.jpg

4 marnay rec 5 août 2016 031.jpg

 

12:21 Publié dans Plantes | Lien permanent | Commentaires (5)

17/07/2016

Buxus 'Elegantissima'

Je n’ai jamais eu d’attirance pour le buis. Feuillage persistant dense, immuablement vert, floraison discrète sans attrait, croissance très lente, il sert surtout pour topiaires et haies parfaitement taillées. Je préfère les haies d’aspect libre, naturel, pour lesquelles le troène est plus adapté avec une belle floraison.

Cependant j’ai reçu en cadeau dans un colis de plantes un petit Buxus sempervirens ‘Elegantissima’. Je l’ai gardé car il est ravissant avec ses petites feuilles largement marginées de jaune. Mais sa croissance est incroyablement lente, moins de 0,50m à 10 ans. C’est plutôt un petit bijou à planter en pot. A sa plantation le 1 février 2013 :

1 buxus elegantissima 1 fév 2013 001.jpg

Aujourd’hui :

2 buxus elegantissima veneux 16 juil 2016 018 (1).jpg

3 buxus elegantissima veneux 16 juil 2016 018 (5).jpg

4 buxus elegantissima veneux 16 juil 2016 018 (6).jpg

5 buxus elegantissima rec veneux 16 juil 2016 018 (3).jpg

6 buxus elegantissima veneux 16 juil 2016 018 (4).jpg

Buxus sempervirens, les fleurs blanches qui le parsèment sont celle d’un envahissant Calystegia sepium, le liseron des haies :

7 buxus sempervirens paris 21 juil  2012 042.jpg

8 buxus semper feuilles paris 21 juil  2012 043.jpg

Buxus sempervirens ‘Suffruticosa’ adapté aux bordures basses car il ne dépasse pas 70cm :

9 buxus suffruticosa paris 21 juil  2012 037.jpg

1 buxus suffruticosa paris 21 juil  2012 041.jpg

Buxus balearica, au feuilles un peu plus grandes, moins rustique mais supportant sans problème la zone 8. Sa floraison est intéressante :

buxus balearica 9 avril 084.jpg

 

16/07/2016

Ligustrum ovalifolium

Je vais terminer la série des troènes avec ce Ligustum ovalifolium appelé troène de Californie mais dont l’origine n’est pas la Californie mais le Japon. Sous sa forme verte, il ressemble beaucoup aux autres troènes. Il est très rustique jusqu’à -15° et même -20° avec quelques brulûres du feuillage. Mais pour les zones très froides il faut lui préférer Ligustrum vulgare.

Son principal intérêt réside dans l’existence de formes colorées, panachées en jaune ou argent, ‘Aureum’ et ‘Argenteum’ ou totalement jaunes ‘Lemon and Lime’.

Je ne peux vous montrer que ‘Lemon and Lime’ que j’ai planté en décembre 2012 :

1 ligustrum lemon romi 21 déc 2012 002.jpg

Puis je l’ai entouré de grillage pour le protéger des chevreuils :

2 ligustrum lemon romi 29 avril 2013 069.jpg

Sa croissance a été assez rapide au début, en octobre 2013 il débordait largement sa protection de grillage :

3 ligustrum lemon romi 2 nov 2013 024.jpg

J’ai laissé en place ce grillage pour protéger le tronc, il est difficile et peu esthétique de protéger l’ensemble. Il atteint maintenant 2m :

4 ligustrum lemon romi 23 avril 2015 071.jpg

Il surplombe les hydrangeas :

6 ligustrum lemon hydrangea romi 20 sept 2014 036 (2).jpg

En hiver il est moins uniformément vert mais persistant :

5 ligustrum lemon romi 20 déc 2014 005.jpg

Et il assure une belle présence dans ce coin du jardin avec Ribes fasciculatum de même taille au premier plan et Hydrangea Annabelle :

ribes fasciculatum romi 27 fév 2015 044.jpg

ligustrum lemon sept 2012 007.jpg

 

13:20 Publié dans Plantes | Lien permanent | Commentaires (0)

13/07/2016

Ligustrum vulgare

C’est notre troène commun, celui qui borde les routes dans la forêt de Fontainebleau, partout où il trouve une trouée de lumière. Il arrive même à se ressemer en ville dès qu’une zone propice est libre comme celui-ci devant la gare de Veneux un 3 juin :

1 troène 3 juin 2008 188.jpg

2 troène 3 juin 2008 187.jpg

3 troène 13 juin 2008 006.jpg

4 troène 13 juin 2008 008.jpg

5 troène 3 juin 2008 187.jpg

6 troène fl 3 juin 2008 187.jpg

Notre troène est très beau. Si Anne n’a vu que des haies atrophiées, c’est parce que des jardiniers dont les goûts me paraissent douteux les taillent anormalement, voire même en font des topiaires. J’ai horreur des topiaires qui me semblent correspondre à un besoin sadique de dominer et mutiler les plantes. Notre troène est vigoureux et peut atteindre 3m si on le laisse libre de croitre comme il l’entend. Voici ce que peut être une haie de troènes libres, environ 3m de haut, c’est dans le jardin botanique de Marnay sur Seine :

7 ligustrum 30 juin 2012 153 (3).jpg

8 ligustrum 30 juin 2012 153 (2).jpg

Les fleurs ont des pétales un peu moins récurvés, les feuilles sont plus étroites que celles de Ligustrum japonicum.

 

12/07/2016

Ligustrum lucidum et chenaultii, des arbres

Contrairement aux autres troènes qui sont des arbustes, parfois d’assez grande taille, ces deux-là sont de petits arbres avec un tronc unique.

Ligustrum lucidum a un feuillage persistant (mais la plupart des troènes ont un feuillage persistant en zone 8, semi-persistant en zone plus froide). En plus de sa morphologie d’arbre il est remarquable par sa floraison époustouflante. En juillet, au-dessus du tronc, ce n’est qu’une grosse boule de fleurs, on ne voit même plus le feuillage. Un 2 juillet :

1 ligustrum lucidum paris 2 juil 2011 362.jpg

Un 21 juillet :

2 ligustrum lucidum paris 21 juil  2012 295 (1).jpg

Et il est couvert d’insectes :

3 ligustrum lucidum paris 21 juil  2012 295 (2).jpg

Les fleurs sont tellement serrées, entremêlées, que je n’ai pas réussi à en isoler une.

Elles seront suivies de fruits noirs qui persisteront tout l’hiver et la foule des insectes sera remplacée par une foule d’oiseaux.

4 ligustrum lucidum paris 12 nov  2011 157 (2).jpg

5 ligustrum lucidum paris 12 nov  2011 157 (4).jpg

Mais ces fruits sont tellement nombreux que ces petits goinfres auront du mal à en venir à bout et il y en a encore le 27 février :

6 ligustrum lucidum paris 27 fev 2011 103.jpg

Il y a un magnifique Ligustrum chenaultii sans doute très vieux au Jardin des Plantes de Paris mais je n’ai trouvé aucun renseignement sur cet arbre. J’ai eu du mal à photographier les fleurs car elles étaient situées très haut :

7 ligust ch paris 10 oct  2010 104.jpg

8 ligustrum chenaultii paris 10 oct  2010 105.jpg

9 ligustrum chenaultii paris 23 juin 2012 401.jpg

10 ligustrum chenaultii paris 23 juin 2012 396.jpg

11 ligustrum chenaultii paris 23 juin 2012 p 395.jpg

12 ligustrum chenaultii paris 23 juin 2012 p 395.jpg

13 ligustrum chenaultii fle paris 23 juin 2012 p 395.jpg

ligust paris 10 oct  2010 106.jpg

 

19:27 Publié dans Plantes | Lien permanent | Commentaires (2)

10/07/2016

Ligustrum japonicum texanum

Mon bébé troène est en fleurs. Il est tout petit et c’est sa première floraison. Sa date de floraison est légèrement plus tardive que celle du troène commun, notre troène sauvage Ligustrum vulgare, qui débute sa floraison en juin.

Mon bébé troène, c’est Ligustrum japonicum var. texanum. Est-il donc japonais ou texan ? Il est japonais mais cette variété horticole a été obtenue au Texas.

Sur un feuillage irréprochable vert brillant qui a persisté tout l’hiver, il forme des grappes de jolies petites fleurs blanches à 4 pétales récurvés et 2 étamines qui attirent beaucoup les insectes.

1 ligustrum japonicum texanumveneux 10 juil 2016 001 (1).jpg

2 ligustrum japonicum texanumveneux 10 juil 2016 001 (4).jpg

3 ligustrum japonicum texanumveneux 10 juil 2016 001 (3).jpg

4 ligustrum japonicum texanum veneux 10 juil 2016 001 (5).jpg

5 ligustrum japonicum texanum veneux 10 juil 2016 001 (7).jpg

6 ligustrum japonicum texanum veneux 10 juil 2016 001 (6).jpg

7 ligustrum japonicum texanum veneux 10 juil 2016 001 (1).jpg

8 ligustrum japonicum texanum veneux 10 juil 2016 001 (9).jpg

9 ligustrum japonicum texanum veneux 10 juil 2016 001 (8).jpg

10 ligustrum japonicum texanum veneux 10 juil 2016 001 (10).jpg

Elles seront suivies de fruits noirs.

La différence avec Ligustrum japonicum type n’est pas évidente. J’ai coupé une petite branche de Ligustrum japonicum pour la rapprocher et comparer : les feuilles me paraissent rigoureusement identiques. La différence est plutôt le port de texanum, plus dense, plus compact, plus dressé. Il est parfait pour une haie.

Ligustrum japonicum est très proche de Ligustrum lucidum originaire de Chine. Mais lucidum est un arbre et le tronc et la taille permettent de les différencier facilement. Mais ils sont parfois confondus et tout petits dans un pot ils se ressemblent. Pour ne pas vous retrouver avec une plante de taille et d’utilisation non prévues, vérifiez l’identité en pliant une feuille. Si elle casse, c’est japonicum, l’arbuste.

La prochaine fois, je vous montrerai Ligustrum lucidum à la floraison époustouflante puis d’autres troènes que j’ai pu photographier.

 

21:22 Publié dans Plantes | Lien permanent | Commentaires (0)

01/07/2016

Floraisons

L’été n’est toujours pas arrivé. Cela me déprime mais toute cette pluie depuis des semaines plait beaucoup aux plantes.

Rhododendron catawbiense a longtemps fleuri

1 rhodo catawb veneux 12 juin 2016 001.jpg

La campanule qui d’habitude fin juin a presque totalement disparu, sans doute morte de soif, ne cesse de s’étaler et envahit les iris

2 campanule veneux 26 juin 2016 001.jpg

Les hémérocalles aussi sont plus florifères

3 hemerocallis veneux 26 juin 2016 004.jpg

4 hemerocalle veneux 24 juin 2016 024.jpg

Duchesnea indica, le fraisier des Indes a envahi une bonne partie du terrain et lance ses fruits rouges, aussi beaux que des fleurs, au-dessus du lierre ou de la pervenche

5 duchesnea veneux 30 juin 2016 003 (2).jpg

6 duchesnea veneux 30 juin 2016 003 (1).jpg

Un rosier inconnu car jamais planté montre ses jolies petites roses

7 rosier veneux 16 juin 2016 028.jpg

8 rosier veneux 12 juin 2016 012.jpg

C’est le début de la floraison pour Callicarpa bodinieri, Clematis jackmanii et Hydrangea quercifolia

9 callicarpa veneux 26 juin 2016 005.jpg

9 d callicarpa fl 23 juin 2008 003.jpg

10 clematis jackmanii veneux 30 juin 2016 005 (1).jpg

11 hydrangea quercifolia veneux 30 juin 2016 008.jpg

 

00:11 Publié dans Plantes | Lien permanent | Commentaires (0)

13/06/2016

Deutzia scabra, simple ou double

Voici d’abord mon Deutzia scabra. De toute évidence c’est la forme double, ‘Plena’, à peu près la seule qu’on trouve sur Internet. Il est d’une vigueur envahissante. Je le taille sévèrement tous les ans et tous les ans il déborde de partout, chez le voisin, jusqu’au bord de l’allée, cernant l’Hydrangea quercifolia et le dépassant en hauteur car il atteint 3m.

1 deutzia scabra veneux 13 juin 2016 002.jpg

2 deutzia scabra veneux 11 juin 2016 004.jpg

3 deutzia scabra veneux 12 juin 2016 004.jpg

3 f deutzia veneux 7 juin 2012 025 (3).jpg

3 g deutzia veneux 7 juin 2012 025 (4).jpg

4 deutzia scabra veneux 13 juin 2016 008.jpg

A l’œil nu les fleurs ne semblent faites que d’un grand nombre de pétales très blanc. Sur l’agrandissement des photos, on aperçoit à peine tantôt une étamine jaune, tantôt un pistil blanc :

5 deutziia scabra veneux 13 juin 2016 010.jpg

6 deutzia scabra veneux 13 juin 2016 015.jpg

7 deutzia scabra veneux 13 juin 2016 012.jpg

8 deutzia scabra veneux 13 juin 2016 011.jpg

Pourtant il doit bien exister une forme à fleurs simples, au moins la forme sauvage. Je ne l’ai trouvée qu’ici :

http://www.plantes-et-jardins.com/p/21752-deutzia-scabra-...

Pourquoi cette forme à fleurs simple est-elle ignorée ? Je l’ai vue dans le Jardin Botanique de Marnay sur Seine et elle est magnifique :

9 deutzia scabra marnay 16 juin 2013 102 (3).jpg

10 deutzia scabra  marnay 16 juin 2013 102 (5).jpg

11 deutzia scabra marnay 16 juin 2013 102 (6).jpg

12 deutzia scabra marnay 23 juin 2013 114 (1).jpg

13 deutzia scabra marnay 16 juin 2013 102 (8).jpg

14 deutzia scabra marnay 23 juin 2013 114 (7).jpg

15 deutzia scabra fl marnay 16 juin 2013 102 (7).jpg

16 deutzia scabra marnay fl 23 juin 2013 116 (1).jpg

Les organes fertiles sont superbes et les fruits commencent à se former aussitôt :

17 deutzia scabra marnay 23 juin 2013 114 (3).jpg

18 deutzia scabra marnay fl 23 juin 2013 116 (2).jpg

Toujours à Marnay, il y a un autre deutzia superbe, un hybride de ce scabra avec vilmorinae. C’est ‘Mont Rose’ :

19 deutzia mont rose marnay 16 juin 2013 097 (1).jpg

20 deutzia mont rose marnay 16 juin 2013 097 (2).jpg

21 deutzia mont rose marnay 16 juin 2013 097 (3).jpg

22 deutzia mont rose fl marnay 16 juin 2013 097 (3).jpg

23 deutzia mont rose fl marnay 16 juin 2013 097 (3).jpg

24 deutzia mont rose fl marnay 16 juin 2013 097 (4).jpg

Le feuillage de Deutzia scabra en automne à Paris :

25 deutzia scabra paris 10 nov 2012 182.jpg

L’écorce de mon deutzia :

26 deutzia veneux 26 janvier 2013 001.jpg

deutzia veneux 26 janvier 2013 002.jpg

20:34 Publié dans Plantes | Lien permanent | Commentaires (0)

12/06/2016

Philadelphus x lemoinei

Il pleut de nouveau depuis hier et il n’y a plus d’insectes sur mon seringat, ils sont tous à l’abri.

Je vous ai déjà parlé de Philadelphus x lemoinei mais je vais reprendre et compléter mes explications.

Pendant très longtemps on ne trouvait que Philadelphus coronarius dans les jardins et il reste prépondérant. Ses branches sont dressées et il atteint 2 à 3m. Il est parfumé. Voici, photographié de loin le 28 mai celui d’un voisin, 3m de haut :

1 philadelphus coro veneux 28 mai 2016 001.jpg

Celui-ci est sur mon terrain. Il est moins fleuri et c’est sa première floraison depuis plusieurs années. La raison en est qu’il est trop à l’ombre. Je l’avais pourtant planté à la limite sud du terrain mais les arbres ont envoyé de grandes branches vers le sud. J’en ai fait supprimer une cet hiver et le seringat a maintenant environ 2h de soleil. Je vais élaguer de nouveau cette année.

2 philadelphus coro veneux 12 juin 2016 007.jpg

3 philadelphus coro veneux 12 juin 2016 011.jpg

Celui de Romilly âgé de 2 ans le 29 mai 2016 :

4 philadelphus romi 29 mai 2015 076 (1).jpg

4 q philadelphus romi 20 juin 2015 055 (1).jpg

Philadelphus microphyllus est le plus petit des Philadelphus. Il est moins décoratif surtout parce qu’il est trop petit, il ne dépasse jamais 1m. Mais de l’avis unanime de tous ceux qui l’ont fréquenté son parfum est saisissant.

C’est sans doute ce qui a donné l’idée à Victor Lemoine, génial hybrideur lorrain du XIXe siècle de croiser ces deux arbustes pour obtenir des arbustes suffisamment grands et très parfumés. Il a ainsi créé plusieurs hybrides entre 1880 et 1884. Le mien est probablement Philadelphus x lemoinei ‘Belle Etoile’. Il est un peu plus tardif que coronarius et il commence à fleurir mais n’a pas encore atteint sa pleine floraison. Il ne dépasse pas 1m80, le mien fait 1m50. Ses branches sont arquées et descendent jusqu’au sol. Il faut lui laisser beaucoup de place, il peut alors dépasser 2m de large. Le mien n’a pas le meilleur emplacement pour son expansion. Il a été planté trop près d’un mur mais je n’avais pas le choix, la zone au soleil est étroite. Il est limité à droite par le tronc volumineux et une grosse branche d’une vieille aubépine rouge et à gauche des arbustes l’ennuyaient encore l’an dernier.

Le 10 juin 2015 :

5 philadelphus veneux 10 juin 2015 006.jpg

En fin d’hiver j’ai élagué l’aubépine mais elle le gêne encore et j’ai surtout supprimé tout ce qui le gênait dessous et à gauche, surtout du jasmin d’hiver très envahissant. Il a eu aussitôt en peu de semaines une croissance formidable en largeur :

6 philadelphus lemoinei veneux 12 juin 2016 006.jpg

7 philadelphus veneux 11 juin 2016 002.jpg

8 philadelphus veneux 11 juin 2016 003.jpg

9 philadelphus veneux 7 juin 2012 012.jpg

Les fleurs de ces deux arbustes paraissent semblables mais il y a une différence subtile.

Les fleurs de P. coronarius ont des pétales totalement blancs :

10 philadelphus coro veneux 12 juin 2016 009.jpg

11 philadelphus coro veneux 12 juin 2016 010.jpg

12 philadelphus romi 29 mai 2015 076 (2).jpg

Ceux de P. lemoinei ont du rose à la base :

13 philadelphus lem veneux 7 juin 2012 009.jpg

14 philadelphus lem 22 mai 2011 016.jpg

15 philadelphus veneux 7 juin 2012 010.jpg

16 philadelphus coeur 22 mai 2011 018.jpg

Tous ces arbustes, même le tout petit microphyllus si parfumé, et ceux à fleurs doubles sont maintenant trouvés facilement.

 

 

19:56 Publié dans Plantes | Lien permanent | Commentaires (1)

07/06/2016

Lunaria rediviva

Je vous avais montré les superbes touffes de Lunaria annua, la monnaie du Pape bisannuelle le 13 avril :

1 lunaria annua veneux 13 avril 2016 002.jpg

Mais l’autre lunaire, Lunaria rediviva, la monnaie du Pape vivace, n’a pas du tout apprécié cet hiver doux mais trop long et ce printemps remplacé par la mousson. Alors qu’elle présentait encore feuillage et siliques en décembre

2 lunaria redi veneux 18 déc 2015 007.jpg

Elle a ensuite disparu, c’est normal, Mais elle n’est réapparue qu’en mai. C’est sans doute alors l’absence de froid qui l’a gênée, elle vit normalement en montagne. Elle a fini par fleurir en juin alors qu’elle fleurit habituellement en même temps que la lunaire bisannuelle ou avec un léger retard. Et pour comble de malheur le déluge a détruit ses fleurs :

3 lunaria rediviva veneux 7 juin 2016 001.jpg

4 lunaria rediviva veneux 7 juin 2016 003.jpg

4 lunaria rediviva veneux 7 juin 2016 004.jpg

Il n’est même pas certain qu’elle pourra faire des siliques. La lunaire bisannuelle à côté est chargée de siliques :

5 lunaria annua veneux 7 juin 2016 005.jpg

Pour me consoler, je vois son premier « petit » dans l’aspérule odorante :

6 lunaria rediviva veneux 7 juin 2016 002.jpg

Pour que vous ne gardiez pas une triste image de cette lunaire, j’ai sorti des photos des années précédentes :

7 lunaria rediviva veneux 1 mai 2012 046.jpg

8 lunaria rediviva veneux 12 mai 2013 008.jpg

lunaria rediviva 12 mai 2012 039.jpg

20:56 Publié dans Plantes | Lien permanent | Commentaires (0)