Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

06/03/2017

Mahonia japonica et bientôt aquifolium

La floraison des Mahonia x media est maintenant terminée. Ils sont en fleurs souvent dès novembre et jusqu’en février, Charity d’abord, vite suivi par Winter Sun.

Pour prolonger leur floraison, j’ai planté plus récemment deux exemplaires d’un de leurs parents, Mahonia japonica. Ils sont encore en début de floraison, une floraison qui commence par la base de l’épi. Très jeunes, ils sont déjà bien fleuris pour leur taille mais ils ne dépasseront jamais 1m50.

1 mahonia japonica veneux 3 mars 2017 IMG_2669 (1).jpg

2 mahonia japonica veneux 3 mars 2017 IMG_2669 (2).jpg

3 mahonia japonica veneux 3 mars 2017 IMG_2669 (3).jpg

4 mahonia japonica fl veneux 3 mars 2017 IMG_2669 (2).jpg

5 mahonia japonica fl veneux 3 mars 2017 IMG_2669 (3).jpg

Et Mahonia aquifolium est encore en boutons mais se prépare déjà à prendre le relai. J’en ai maintenant 2 variétés. La variété présente sur le terrain il y a 40 ans et sans doute depuis bien plus longtemps s’est complètement naturalisée et envahit un peu plus le terrain chaque année par marcottage et semis. Elle se marcotte facilement parce que son port est souple et les branches touchent souvent le sol. Elle atteint 1m sur une grande partie du terrain mais environ 1m40 dans une zone, sans doute par différence d’ensoleillement. Ses feuilles ne sont pas très piquantes malgré leur aspect. Aujourd’hui les bourgeons floraux sont très avancés :

6 mahonia aquifolium veneux 4 mars 2017 IMG_2675.jpg

Une autre variété, à l’entrée du terrain au bord de la rue, est plus récente. C’est sans doute un semis à partir d’un terrain voisin. Elle est très semblable, mêmes feuilles, mêmes fleurs, même période de floraison mais elle est davantage lignifiée, tronc et tiges sont plus dressés, et les feuilles ont une teinte d’un rouge plus marqué en hiver :

7 mahonia aquif 2 IMG_2662 (1).jpg

8 mahonia aquif 2 fl IMG_2662 (2).jpg

Si vous regardez bien, les feuilles de Mahonia japonica ont un pétiole et des nervures jaunes, ceux de Mahonia aquifolium sont rouges.

Ensuite, je n’aurai pas de floraison de mahonia en été. Les floraisons reprendront avec Cabaret fin août et Soft Caress en octobre, Charity en novembre …

Je n’ai pas trouvé de mahonia pour combler le trou en été.

Tous ces mahonias ont un très beau feuillage persistant qui contribue à un aspect vivant du jardin en hiver.

19:33 Publié dans Plantes | Lien permanent | Commentaires (0)

01/03/2017

Le premier forsythia

Joli spectacle ce matin entre les deux petites mares :

forsythia suspensa veneux 1 mars 2017 001.jpg

forsythia suspensa veneux 1 mars 2017 002.jpg

forsythia suspensa veneux 022 (2).jpg

forsythia veneux  026.jpg

Je n’ai pas vu d’autres forsythias en fleurs dans le quartier. Cela n’a rien d’étonnant car celui-ci est un Forsythia suspensa et non un Forsythia x intermedia le plus souvent planté et il fleurit toujours quelques jours plus tôt. Ce qui est plus étonnant, c’est que le pied mère, dont il est issu par marcotte spontanée, situé de l’autre côté de la maison et beaucoup plus grand n’est pas encore en fleurs.

On dit que le forsythia annonce le printemps.

 

16:39 Publié dans Plantes | Lien permanent | Commentaires (0)

27/02/2017

Lonicera fragrantissima

Le chèvrefeuille d’hiver, Lonicera fragrantissima n’est pas en avance mais le voilà enfin nettement fleuri. Et, comme les autres hivers il n’aura pas été caduc, il va bientôt perdre ces feuilles par la poussée des jeunes feuilles plus vertes.

1 lonicera fragrans veneux 27 fev 2017 001.jpg

2 lonicera fragrantissima veneux 27 fev 2017 002.jpg

3 lonicera fr fleurs 6 mars 027.jpg

3 lonicera fragrantissima veneux 27 fev 2017 006.jpg

4 lonicera fragrantissima veneux 27 fev 2017 003.jpg

5 lonicera fragrantissima veneux 27 fev 2017 004.jpg

6 lonicera fr 3 mars 2011 002.jpg

7 lonicera fr 3 mars 2011 004.jpg

Le calice frangé et bordé de rose est ravissant :

8 lonicera frag calice veneux 16 janv 2015 002.jpg

Les clients sont nombreux :

lonicera frag veneux 8 mars 2015 048 (2).jpg

lonicera frag veneux 8 mars 2015 048 (4).jpg

lonicera frag veneux 8 mars 2015 048 (10).jpg

lonicera frag veneux 8 mars 2015 048 (12).jpg

lonicera frag veneux 8 mars 2015 048 (14).jpg

lonicera frag veneux 8 mars 2015 048 (15).jpg

lonicera frag veneux 8 mars 2015 048 (17).jpg

 

12:21 Publié dans Plantes | Lien permanent | Commentaires (0)

23/02/2017

Cornus, Taxus, Clematis, ça bouge

Le printemps météorologique, celui qui correspond le mieux au radoucissement des températures, commence dans moins d’une semaine, et les plantes semblent en être informées.

Cornus mas exhibe sa floraison, certes encore discrète :

1 cornus mas veneux 23 fev 2017 001.jpg

Mais on aperçoit déjà des étamines :

 

2 cornus mas veneux 23 fev 2017 002.jpg

 

Mon if, Taxus baccata mâle, ne m’a pas noyée sous son pollen mais il se tient prêt :

3 taxus mâle veneux 23 fev 2017 004.jpg

La première fleur de Clematis armandii s’est ouverte ce matin. Je n’ai pu faire une meilleure photo car elle se trouve au sommet de la liane et je n’ai pu la voir que depuis la cuisine :

4 clematis armandii veneux 23 fev 2017 012.jpg

Un crocus s’est ressemé là où je n’aurais jamais osé le planter :

5 crocus veneux 23 fev 2017 013.jpg

Les premiers petits Iris reticulata noyés dans le feuillage du Sternbergia :

6 iris veneux 23 fev 2017 007.jpg

7 iris veneux 23 fev 2017 008.jpg

J’ai trouvé la première Scilla bifolia au ras de la maison. Cette adorable minuscule scille à deux feuilles est une sauvageonne qui existait déjà sur le terrain il y a 40 ans et étend son territoire lentement mais avec entêtement :

8 scilla bifolia veneux 23 fev 2017 015.jpg

9 scilla bifolia veneux 23 fev 2017 016 (2).jpg

Et les tout aussi sauvages jonquilles commencent à conquérir le territoire des perce-neige :

10 jonquilles veneux 23 fev 2017 006.jpg

Prunus subhirtella automnalis se décide à fleurir. Il m’a beaucoup déçue cette année. Il n’a pas du tout fleuri en automne et en hiver et pour un Prunus de printemps il n’est pas sérieux, ses fleurs sont trop petites :

prunus autumnalis veneux 23 fev 2017 010.jpg

 

19/02/2017

Galanthus

La grande vague blanche est à son maximum devant la maison.

1 galanthus veneux 19 fev 2017 003.jpg

2 galanthus veneux 19 fev 2017 006.jpg

3 galanthus veneux 15 fev 2017 008.jpg

4 galanthus veneux 19 fev 2017 004.jpg

5 galanthus elwesii veneux 19 fev 2017 005.jpg

Mais des grosses touffes de perce-neige, il y en a partout sur les 1500 m2 du terrain. Cela se ressème partout, le moindre interstice entre deux dalles est envahi :

6 galanthus nivalis veneux 9 fev 2017 014.jpg

La grande vague jaune va bientôt suivre, elle se prépare déjà :

7 narcissus pseudonarcissus veneux 19 fev 2017 007.jpg

narcissus pseudonarcissus veneux 19 fev 2017 001.jpg

15/02/2017

Les crocus sont là

Hier, je n’ai rien vu. Et ce matin, c’est la surprise, l’explosion des petits crocus botaniques :

1 crocus veneux 15 fev 2017 001.jpg

2 crocus veneux 15 fev 2017 002.jpg

3 crocus veneux 15 fev 2017 003.jpg

4 crocus veneux 15 fev 2017 004.jpg

5 crocus veneux 15 fev 2017 005.jpg

6 crocus veneux pr 15 fev 2017 006.jpg

La fleur présente 3 sépales, 3 pétales, d’aspect à peu près identique, 3 étamines (6 pour le colchique), un pistil qui se divise en 3 parties qui restent assez fines, avec un stigmate légèrement évasé :

7 crocus stigmate fin veneux 15 fev 2015 001.jpg

8 crocus stigmate fin veneux 15 fév 2015 001.jpg

9 crocus stigmate fin veneux 15 fév 2015 002.jpg

Mais parfois des stigmates très élargis :

10 crocus stigmate évasé veneux 15 fév 2015 003.jpg

11 crocus stigmate évasé veneux 15 fev 2015 006.jpg

J’ai surpris cet insecte qui semble avoir tellement bien collé à l’anthère qu’il l’a courbée et porte des grains de pollen :

crocus anthère insecte veneux 15 fév 2015 005.jpg

 

18:58 Publié dans Plantes | Lien permanent | Commentaires (0)

11/02/2017

Jasminum nudiflorum et Lonicera fragrantissima fleurissent enfin

Le jasmin d’hiver, Jasminum nudiflorum, qui fleurit habituellement dès début novembre m’offre seulement maintenant ses premières fleurs :

1 jasminum nudiflorum veneux 9 fev 2017 024.jpg

2 jasminum nudiflorum veneux 9 fev 2017 023.jpg

Le chèvrefeuille d’hiver, Lonicera fragrantissima, montre ses premières fleurs avec deux mois de retard :

3 lonicera frag veneux 9 fev 2017 010.jpg

4 lonicera frag veneux 9 fev 2017 009.jpg

On le dit caduc et je lui reproche de ne pas l’être, le feuillage persistant rend moins visible la floraison. Je pouvais espérer qu’il perde au moins une partie du feuillage après la forte période de gel, cela n’a pas été le cas.

C’est à cause de la persistance du feuillage que j’ai tenté il y a un an la plantation d’un autre chèvrefeuille d’hiver, Lonicera purpusii, également donné comme caduc. Hélas lui aussi a gardé toutes ses feuilles malgré le gel et ces feuilles sont plus grandes et d’un vert plus soutenu. Il n’est pas en fleurs mais il est encore très jeune, les taches blanches que vous pouvez apercevoir sont dues aux oiseaux car il y a une mangeoire juste au-dessus :

lonicera purpusii veneux 11 fev 2017 001.jpg

 

17:24 Publié dans Plantes | Lien permanent | Commentaires (1)

09/02/2017

Les mahonias d'hiver

Avec plus d’un mois de décalage, nous sommes en plein milieu de la floraison des mahonias d’hiver avec dans l’ordre x media Charity, x media Winter Sun, japonica Hivernant. Tous ont parfaitement supporté, y compris sur leur floraison en cours, les rigueurs de l’anticyclone de Sibérie.

Mahonia x media ‘Charity’ a commencé à fleurir début décembre. Le 12 décembre 2016 :

1 charity rec veneux 12 dec 2016 008.jpg

C’était très tard, il commence habituellement dès octobre. Je l’ai même vu en floraison bien avancée fin septembre à Paris :

2 charity paris 26 sept  2010 059.jpg

Il est maintenant en fin de floraison. Une floraison commence à la base de l’épi et se propage vers l‘extrémité et maintenant les fleurs de la base ont perdu leurs pétales et sont devenues de jeunes fruits :

3 charity veneux 6 fev 2017 001.jpg

4 charity veneux 9 fev 2017 004.jpg

5 charity veneux 9 fev 2017 003.jpg

6 charity rec veneux 6 fev 2017 008.jpg

La floraison de Mahonia x media ‘Winter Sun’ a aussi parfaitement supporté le froid et en est à peu près au même stade bien qu’elle ait démarré 15 jours plus tard. Ce mahonia me déçoit un peu parce que ses épis de fleurs sont moins longs que ceux de Charity et, comme ils sont perchés à 2m, ils sont en partie masqués par  les grandes feuilles. Chaque année j’ai espéré les voir plus longs mais c’est sa 10è floraison, cela ne changera plus. Je pense à le tailler sévèrement pour avoir ses fleurs à portée du regard sur un arbuste plus touffu.

7 winter sun veneux 9 fev 2017 008.jpg

8 winter sun veneux 6 fev 2017 004.jpg

10 winter sun rec veneux 9 fev 2017 008.jpg

Mahonia japonica ‘Hivernant’ me plait beaucoup. Il est encore en boutons mais on voit que ses grappes sont très longues. Il mesure encore moins d’1m mais sa croissance est lente et il sera nettement plus petit que les deux autres, ne dépassant pas 1m50.

11 mahonia japonica veneux 9 fev 2017 001.jpg

12 mahonia japonica veneux 9 fev 2017 002.jpg

13 mahonia japonica rec veneux 9 fev 2017 002.jpg

14 mahonia japonica pr veneux 9 fev 2017 002.jpg

 

18:54 Publié dans Plantes | Lien permanent | Commentaires (3)

07/02/2017

Des rubis pour décorer l'hiver

A Romilly après la grave période de gel il y a encore quelques bijoux rouge vif.

Un tout jeune Nandina domestica exhibe ses fruits :

1 nandina romi 2 fev 2017 007.jpg

2 nandina romi 2 fev 2017 010.jpg

3 nandina romi 2 fev 2017 009.jpg

On le dit sensible au froid. Pourtant il n’a pas perdu une seule feuille et, même, il a poussé depuis l’automne une longue branche, à gauche sur la photo, reconnaissable à sa teinte d’un vert encore soutenu :

4 nandina romi 2 fev 2017 008.jpg

Les jolis fruits rubis de Rosa nitida jouent avec les plumeaux nuageux du Miscanthus :

5 rosa nitida romi 2 fev 2017 005.jpg

6 rosa nitida romi 2 fev 2017 006.jpg

Ravissant petit champignon d’hiver, la pézize écarlate, commence à être abondante sur le terrain, toujours accrochée à un bout de bois mort. Comestible mais sans goût, elle peut décorer joliment une salade de fruits.

pezize écarlate romi 2 fev 2017 019.jpg

 

06/02/2017

La mort du frêne

Il était très malade. J’avais découvert qu’il était mourant le 6 novembre lorsqu’il était apparu une importante touffe d’armillaire tout autour de la base du tronc.

1 fraxinus armillaire veneux 6 nov 2016 004.jpg

2 fraxinus armillaire veneux 6 nov 2016 005.jpg

L’écorce était pourrie et se décollait sur environ 50cm de haut :

3 fraxinus malade veneux 7 nov 2016 006 (4).jpg

Il risquait de tomber sur le mur du voisin, il fallait donc l’abattre.

L’armillaire n’a pas résisté au gel mais la pourriture de l’écorce monte à vue d’œil. Ce matin l’écorce était pourrie jusqu’à 1m50 de haut.

4 frene malade veneux 6 fev 2017 002.jpg

Et la pourriture avait aussi gagné en profondeur :

6 frene malade veneux 6 fev 2017 003.jpg

C’est alors que sont arrivés les élagueurs dont un acrobate :

veneux 6 fev 2017 007.jpg

veneux 6 fev 2017 008.jpg

veneux 6 fev 2017 009.jpg

veneux 6 fev 2017 010.jpg

Il grimpait le long du tronc seulement aidé par des chaussures à crampons.

Le résultat :

veneux 6 fev 2017 012.jpg

Cela m’a fait de la peine, bien sûr. Mais j’ai déjà vécu la mort des ormes.

 

12:35 Publié dans Plantes | Lien permanent | Commentaires (0)

04/02/2017

Ligustrum 'Lemon and Lime'

Ligustrum ovalifolium est souvent appelé troène de Californie mais il est originaire d’Asie.

‘Lemon and Lime’ porte bien son nom, il est en partie jaune et en partie vert avec une variation selon les saisons. C’est en hiver qu’il est le plus lumineux. Le voici recto et verso le 2 février :

ligustrum lemon romi 2 fev 2017 013.jpg

ligustrum lemon romi 2 fev 2017 018.jpg

On le dit de rusticité moyenne, à limiter à la zone 8, mais il n’a pas du tout souffert de l’anticyclone russe. Son feuillage est d’ailleurs toute l’année impeccable, sans la moindre tache. Il serait plus petit que l’espèce type, limité à 1m50 à l’âge adulte, mais le mien commence à dépasser cette taille. Il faut dire qu’il grandit et s’élargit à grande vitesse. Il a 4 ans, je l’ai planté le 21 décembre 2012 :

ligustrum sin lemon romi 21 déc 2012 002.jpg

Le tuteur blanc avait aussi servi à accrocher une protection anti-chevreuils faite de grillage à poules et de fils barbelés. Un an plus tard il avait tout englobé et j’ai tout laissé en place.

Il semble commencer à dégager un tronc. C’est un plaisir de cultiver cet arbuste sans maladie ni parasite. Il éclaire magnifiquement le jardin en hiver.

 

09:46 Publié dans Plantes | Lien permanent | Commentaires (0)

03/02/2017

Hamamelis

Le froid sibérien de la semaine dernière a laissé indifférents les Hamamelis.

Hamamelis x Arnold Promise commence sa floraison sur fond de tiges rouges d’un Cornus alba devenu imposant :

1 hamamelis arnold romi 2 fev 2017 001.jpg

Il y a encore quelques fruits de l’année dernière :

2 hamamelis arnold romi 2 fev 2017 002.jpg

hamamelis arnold fruits romi 2 fev 2017 002.jpg

Et des fleurs en boutons :

3 hamamelis arnold romi 2 fev 2017 003.jpg

Et des fleurs bien épanouies :

4 hamamelis arnold coeur romi 11 mars 2012 041.jpg

Hamamelis x Diane a des fleurs bien épanouies mais peu nombreuses et il n’y en aura pas davantage car il n’y a pas de boutons en réserve. Je pense qu’il accepte moins bien qu’Arnold Promise le sol trop basique de Romilly. Je vais lui mettre de l’engrais et acidifier son sol.

5 hamamelis diane romi 2 fev 2017 004.jpg

6 hamamelis diane romi 1 fév 2014 012 (5).jpg

7 hamamelis diane rec romi 2 fev 2017 004.jpg

Hamamelis mollis, toujours légèrement plus tardif, commence à peine sa floraison.

 

19:48 Publié dans Plantes | Lien permanent | Commentaires (0)

02/02/2017

La floraison des perce-neige

Les floraisons d’hiver ont un mois ou plus de retard. Encore aucune fleur sur les camellias alors que cela commence habituellement fin décembre. Aucune fleur sur le laurier-tin. Les hellébores fétide et de Corse ont stoppé pendant un mois l’ouverture pourtant proche de leurs fleurs. On croirait que les plantes avaient prévu  l’arrivée de l’anticyclone de Sibérie, un peu comme, dit-on, les oignons ont une pelure plus épaisse quand l’hiver va être froid.

Les premières fleurs de perce-neige auraient dû s’ouvrir fin décembre, les dernières maintenant avec dans l’ordre Galanthus elwesii monostictus, Galanthus elwesii type, Galanthus nivalis. Maintenant, le grand froid est passé et tous les perce-neige débutent leur floraison en même temps. C’est la première fois que j’assiste à cela.

La zone des Galanthus elwesii, monostictus à droite, les autres à gauche au fond, quelques Galanthus nivalis complètement au bord à droite :

1 galanthus elwesii veneux 1 fev 2017 013.jpg

Galanthus nivalis à droite, Galanthus elwesii plus grand, fleurs plus grandes, feuilles plus larges à gauche :

2 galanthus elwesii nivalis veneux 1 fev 2017 024.jpg

Des semis spontanés de Galanthus elwesii en haut, Galanthus nivalis en bas :

3 galanthus elwesii nivalis veneux 1 fev 2017 014.jpg

Des touffes de Galanthus nivalis partout sur le terrain :

4 galanthus nivalis veneux 1 fev 2017 025.jpg

Galanthus elwesii monostictus, une seule tache au bout du tépale :

5 galanthus elwesii monostictus veneux 1 fev 2017 015.jpg

6 galanthus elwesii monostictus veneux 1 fev 2017 016.jpg

7 galanthus elwesii monostictus veneux 1 fev 2017 018.jpg

Galanthus elwesii type avec une autre grande tache au sommet du tépale, les deux taches étant parfois réunies en formant un grand X :

8 galanthus elwesii veneux 1 fev 2017 019.jpg

9 galanthus elwesii veneux 1 fev 2017 020.jpg

10 galanthus elwesii veneux 1 fev 2017 021.jpg

 

10:25 Publié dans Plantes | Lien permanent | Commentaires (0)

29/01/2017

Le Moscou- Paris est rentré chez lui

Le Moscou-Paris, c’est le nom que la presse a donné à l’anticyclone de Sibérie qui parfois vient aggraver notre hiver. C’était une semaine avec plusieurs fois -7°C le matin et des journées sans dégel. Mais, heureusement, cela n’a pas été aussi grave qu’en janvier 1985, où il avait atteint -17°C même dans le sud de la France et 15 jours sans dégel, un cauchemar pour mon jardin où des camellias avaient été défeuillés (ils s’en sont remis et Adolphe Audusson, mon champion, n’avait pas perdu une seule feuille).

Depuis jeudi le temps est plus gris et il n’y a plus de gel. C’était donc le moment de faire le tour du jardin pour vérifier l’état des plantes considérées comme peu rustiques.

Je n’avais aucune crainte pour le néflier du Japon, Eriobotrya japonica, bien rustique chez nous, mais il y avait un gros risque pour sa floraison. Il a eu la bonne idée, comme toutes les autres plantes, de retarder l’ouverture de ses fleurs de plus d’un mois. J’ai aimé voir ses boutons floraux qui ont bien résisté (c’est la raison d’être des boutons, protéger les futures feuilles et fleurs) :

1 eriobotrya oliver veneux 29 janv 2017 001.jpg

2 eriobotrya oliver veneux 29 janv 2017 003.jpg

Les bourgeons ont gardé leur aspect duveteux :

3 eriobotrya rec veneux 29 janv 2017 003.jpg

Le feijoa, Acca sellowiana, est intact :

4 acca veneux 29 janv 2017 011 (3).jpg

Le citrangequat Thomasville est intact mais je n’avais pas beaucoup d’inquiétude pour lui puisqu’il en existe un en Ile de France qui vit depuis 1923 et a donc subi le Moscou-Paris de 1985 :

5 citrangequat thomasville veneux 29 janv 2017 015.jpg

Clematis armandii Apple Blossom est intacte :

6 apple blossom veneux 29 janv 2017 020.jpg

Et elle prépare sa floraison :

6 apple blossom veneux 29 janv 2017 021.jpg

Clematis forsteri Avalanche a moins bien supporté. Elle a des zones atteintes :

7 clematis avalanche veneux 29 janv 2017 027.jpg

Mais une grande partie est intacte :

8 clematis avalanche veneux 29 janv 2017 026.jpg

Sambucus hookeri a beaucoup souffert. Mais il est déjà en train de refaire son feuillage et cette « revégétation » immédiate, c’est là son problème. S’il ne subit pas d’autre gel de cette intensité, tout se passera bien pour lui. Mais il ne peut refaire indéfiniment sa végétation et c’est pour cela que je l’ai déconseillé pour la zone 7.

10 hookeri veneux 29 janv 2017 023.jpg

10 hookeri veneux 29 janv 2017 023.jpg

12 hookeri veneux 29 janv 2017 025.jpg

Je n’avais aucune crainte pour mes arbousiers mais davantage pour leur floraison. Les fleurs de Arbutus unedo ont grillé :

13 arbutus unedo veneux 29 janv 2017 016.jpg

Arbutus andrachnoides était en fleurs depuis bien plus longtemps et c’était presque terminé. Il semble que des jeunes fruits ont résisté au gel :

14 arbutus andrachnoides veneux 29 janv 2017 017.jpg

Pileostegia viburnoides a parfaitement résisté :

9 pileostegia vib veneux 29 janv 2017 022.jpg

En résumé, je n’aurai perdu aucune de mes plantes en limite de rusticité. Je n’en avais pourtant protégé aucune.

 

20/01/2017

Courageux perce-neige

La floraison de Galanthus elwesii var. monostictus, le plus précoce des perce-neige d’hiver est en retard, comme toutes les floraisons cette année, d’un bon mois.

Tout le monde sait, et je l’ai vérifié, qu’il reste intact sous une couche de neige. Ses fleurs sont donc, de toute évidence, résistantes au gel. Mais, ce que j’ai découvert aujourd’hui, c’est que le gel n’empêche pas  la floraison d’évoluer (les hellébores n’osent plus déplacer un pétale). Alors que nous avons battu un record avec -7°C ce matin, il a osé ouvrir deux fleurs :

galanthus ellwesii monostictu veneux 20 janv 2017 006.jpg

galanthus elwesii monostictus veneux 20 janv 2017 007.jpg

Mais je m’inquiète bien davantage pour les camellias et les rhododendrons. Ils risquent de manquer d’eau et il est impossible et dangereux de les arroser par temps de gel.

 

18:37 Publié dans Plantes | Lien permanent | Commentaires (0)

11/01/2017

Galanthus

Comme les autres floraisons, celle des perce-neige est très en retard.

La floraison de Galanthus elwesii monostictus, la variété à floraison précoce, c’est pour bientôt.

L’état de la touffe est celui du 9 décembre l’an dernier, donc elle a un bon mois de retard.

galanthus elwesii monostictus 11 janv 2017 002.jpg

galanthus elwesii monostictus 11 janv 2017 003.jpg

 

12:33 Publié dans Plantes | Lien permanent | Commentaires (0)

26/12/2016

Un Noel sans neige mais avec des roses

Nous n’avons presque jamais un Noël blanc et les 12° annoncés pour le 25 décembre ne laissaient aucun espoir.

Mais les roses de Noel étaient là, la seule touche blanche de ce jour. Mes roses de Noël ne sont pas des hellébores noirs. Ils supportent mal le terrain sableux et lorsqu’ils veulent bien fleurir, c’est toujours après Noël.

Mes roses de Noël, toujours fidèles, toujours présentes même d’habitude dès le début décembre, ce sont l’hellébore fétide, Helleborus foetidus, et l’hellébore de Corse, Helleborus argutifolius. Je vous les avais montrés en boutons le 26 novembre. Mais ils sont très en retard cette année, comme les autres plantes, et, si les fleurs ne sont pas encore franchement ouvertes, elles se font déjà remarquer de loin.

1 helleborus foetidus argutifolius 26 dec 2016 006.jpg

2 helleborus foetidus argutifolius 26 dec 2016 001.jpg

3 helleborus foetidus argutifolius 26 dec 2016 005.jpg

L’hellébore fétide :

4 helleborus foetidus 26 dec 2016 004.jpg

5 helleborus foetidus 26 dec 2016 002.jpg

6 helleborus foetidus 26 dec 2016 008.jpg

L’hellébore de Corse aux feuilles plus larges :

7 helleborus argutifolius 26 dec 2016 007.jpg

helleborus argutifolius 26 dec 2016 003.jpg

Ce qui est appréciable aussi, c’est la persistance du feuillage aussi beau, aussi dense et aussi haut toute l’année.

 

22:47 Publié dans Plantes | Lien permanent | Commentaires (0)

12/12/2016

Mahonia x media 'Charity'

Mahonia x media ‘Charity’ est en retard comme beaucoup d’arbustes car habituellement il fleurit dès novembre mais comme tous les ans il devance largement Mahonia x media ‘Winter Sun’ qui est encore en boutons.

Le 14 novembre :

1 mahonia charity veneux 14 nov 2016 018.jpg

Aujourd’hui :

2 mahonia charity veneux 12 dec 2016 008.jpg

3 mahonia charity veneux 12 dec 2016 010.jpg

4 mahonia charity veneux 12 dec 2016 009.jpg

5 charity fleur 16 nov pp 007.jpg

 

19:34 Publié dans Plantes | Lien permanent | Commentaires (0)

09/12/2016

Derniers fruits

Le Fuchsia reitzii, toujours exubérant

1 fuchsia romi 23 nov 2016 003 (1).jpg

gardera son feuillage tout l’hiver mais il termine sa floraison. Il y a encore un petit nombre de fleurs et de fruits :

2 fuchsia romi 23 nov 2016 003 (2).jpg

3 fuchsia romi 23 nov 2016 003 (3).jpg

Les fruits du jeune Nandina derrière son grillage de protection contre les chevreuils :

4 nandina romi 23 nov 2016 024 (2).jpg

Ceux plus sombres de Hypericum androsaemum, un couvre-sol efficace, dense et persistant tout l’hiver :

5 hypericum androsaemum romi 23 nov 2016 034.jpg

Les fruits du très jeune Lycium barbarum Korean Big d’à peine un an :

6 lycium korean veneux 5 dec 2016 011.jpg

7 lycium korean veneux 5 dec 2016 012.jpg

8 lycium korean veneux 5 dec 2016 015.jpg

Les fruits de Mespilus germanica, le néflier sauvage, que les oiseaux n’ont pas encore mangés :

9 mespilus veneux 5 déc 2016.jpg

Ils sont pourtant tous les jours dans la ramure du petit arbre :

10 pie veneux 5 dec 2016 019.jpg

11 pigeon ramier veneux 5 dec 2016 004.jpg

12 tourterelles veneux 5 dec 2016 018.jpg

On apprécie la floraison du Deutzia mais avez-vous déjà prêté attention à ses fruits :

13 deutzia veneux 25 oct 2016 019.jpg

Les fruits du Viburnum foetidum :

14 viburnum foetidum veneux 9 dec 2016 004.jpg

 

23/11/2016

Pyrus caucasica, mon bébé étincelant

J’avais obtenu quelques bébés Pyrus caucasica à partir du semis de graines d’un fruit tombé sous un arbre du Jardin des Plantes.

1 pyrus caucasica avril 2012.jpg

2 pyrus caucasica avril2012.jpg

J’en ai planté un à Romilly l’an dernier. Cela lui a plu. Il mesure maintenant environ 1m50. Il n’a encore jamais fleuri mais il m’offre aujourd’hui pour la première fois son magnifique feuillage d’automne. Le feuillage presque noir derrière lui, c’est Euonymus grandiflorus :

3 pyrus caucasica romi 23 nov 2016 031 (6).jpg

4 pyrus caucasica romi 23 nov 2016 031 (3).jpg

pyrus caucasica romi 23 nov 2016 031 (2).jpg

Variété naturelle du poirier commun, ses fruits sont comestibles mais petits et seraient insipides. Son intérêt, c’est sa superbe floraison au printemps :

pyrus caucasica  6 avril 148.jpg

 

21/11/2016

Hellébores, mahonias, ils préparent leur floraison

Les hellébores fétide et de Corse se préparent à la floraison. Les boutons sont déjà gros mais un peu en retard sur l’an dernier. Ces hellébores sont donnés pour une floraison à partir de janvier ou février mais ce n’est pas ce que je constate ici. En 2014 et 2015 j’ai des photos de leurs fleurs ouvertes le 5 décembre. De plus leur feuillage est totalement persistant et abondant tout l’été.

Helleborus foetidus est le plus vigoureux, il forme une masse imposante. Helleborus argutifolius est en parfaite santé mais moins large et se couche sur son copain qui semble lui servir de tuteur :

1 helleborus foetidus argutifolius, veneux 21 nov 2016 005.jpg

Les boutons de Helleborus foetidus sont les plus avancés. L’arbuste qui se dresse derrière sur la première photo, c’est le poivrier de Sichuan qui garde son feuillage tout l’hiver :

2 helleborus foetidus veneux 21 nov 2016 007 (5).jpg

3 helleborus foetidus veneux 21 nov 2016 007 (1).jpg

4 helleborus foetidus veneux 21 nov 2016 007 (4).jpg

Les boutons de Helleborus argutifolius sont moins avancés :

5 helleborus argutifolius veneux 21 nov 2016 006.jpg

Mais les premières fleurs des 2 plantes s’ouvriront début décembre comme les autres années et dureront jusqu’en avril ou mai comme le montre cette photo du 16 avril 2016 :

6 helleborus foetidus argutifolius veneux 16 avril 2016 008 (2).jpg

Ce sont les hellébores les plus faciles à cultiver sur mon terrain et ceux qui me donnent le plus de satisfaction.

Les mahonias d’hiver eux aussi se préparent. Alors que le mahonia ‘Soft Caress’ est encore en fleurs :

7 mahonia soft caress veneux 18 nov 2016 002 (1).jpg

8 mahonia soft caress veneux 18 nov 2016 002 (2).jpg

9 mahonia soft caress veneux 18 nov 2016 002 (3).jpg

Les autres sont prêts à prendre le relais. Mahonia x media ‘Charity’ encore en boutons alors que je l’ai déjà vu en pleine floraison un 7 novembre :

10 mahonia charity veneux 14 nov 2016 018.jpg

Mahonia x media ‘Winter Sun’ toujours un peu plus tardif. Les feuilles mortes sont celles des arbres au-dessus mais pour les enlever il faut s’équiper de gants épais.

11 mahonia winter sun veneux 14 nov 2016 026.jpg

Ce sera la deuxième floraison du jeune Mahonia japonica ‘Hivernant’. L’an dernier il avait fleuri début janvier.

12 mahonia hivernant veneux 14 nov 2016 019.jpg

D’autres sont loin de montrer leurs bourgeons mais ils pointent déjà et ils vont faire vite car ils fleurissent habituellement les derniers jours de décembre. Ce sont les perce-neige géants, les Galanthus elwesii :

13 galanthus elwesii veneux 21 nov 2016 018.jpg

 

19:29 Publié dans Plantes | Lien permanent | Commentaires (0)

15/11/2016

Couleurs

L’or de Castanea sativa, un beau feuillage d’automne qui dure longtemps :

1 castanea veneux 14 nov 2016 008.jpg

Hibiscus paramutabilis alors que H. mutabilis est toujours très vert :

2 hibiscus paramutabilis veneux 14 nov 2016 001.jpg

2j hibiscus mutabilis veneux 14 nov 2016 004.jpg

L’or plus rouge du sorbier torminal :

3 sorbus torminalis veneux 5 nov 2016 005.jpg

Le feuillage maintenant rouge très sombre de Euonymus grandiflorus :

4 euonymus grandiflorus romi 31 oct 2016 013.jpg

A côté des calices roses de Heptacodium jasminoides :

5 heptacodium romi 31 oct 2016 014.jpg

Hydrangea quercifolia :

6 hydrangea quercifolia veneux 15 nov 2016 004.jpg

6 hydrangea quercifolia veneux 14 nov 2016 007.jpg

Prunus subhirtella :

7 prunus subhirtella veneux 14 nov 2016 006.jpg

Sambucus nigra laciniata :

7q nigra laciniata veneux 14 nov 2016 016.jpg

Sedum spectabile :

8 sedum spectabile veneux 14 nov 2016 005.jpg

Cyclamen :

9 cyclamen veneux 15 nov 2016 006.jpg

Les fruits sont plus nombreux que les fleurs. Callicarpa bodinieri :

10 callicarpa veneux 14 nov 2016 003.jpg

11 callicarpa veneux 14 nov 2016 002.jpg

Les fruits du Pyracantha étaient si nombreux que les oiseaux n’ont pas encore réussi à tous les dévorer :

12 pyracantha veneux 14 nov 2016 010.jpg

Viburnum foetidus :

13 viburnum foetidus veneux 14 nov 2016 012.jpg

Les fruits de Lycium barbarum, les oiseaux n’y touchent pas :

lycium korean veneux 15 nov 2016 001.jpg

lycium korean veneux 15 nov 2016 002.jpg

18:32 Publié dans Plantes | Lien permanent | Commentaires (0)

12/11/2016

Un weigelia en fleurs en automne ou Abelia

Pour vous, comme pour moi, le weigelia ou weigela est un arbuste à floraison printanière. Pourtant j’en ai trouvé un en fleurs le 12 novembre, une haie d’1m20 de haut sur le parking d’un petit centre commercial devant un restaurant asiatique.

1 weigelia vulaines 12 nov 2016 006.jpg

2 weigelia vulaines 12 nov 2016 007.jpg

J’ai voulu comprendre. J’ai trouvé une remontée en été pour quelques arbustes, une remontée en septembre-octobre pour l’un d’eux :

http://www.plantes-et-jardins.com/p/4180-weigela-pink-pop...

Nous sommes d’ailleurs ici en fin de floraison car on voit beaucoup de rose alors que les fleurs sont blanches. Ce rose est celui des calices de fleurs dont la corolle est tombée :

3 weigelia vulaines 12 nov 2016 008.jpg

4 weigelia vulaines 12 nov 2016 009.jpg

On trouve même des calices qui entourent déjà un fruit :

5 weigelia vulaines fruits 12 nov 2016 008.jpg

Vous me direz, on ne voit jamais les calices sur les photos de weigelia. C’est vrai, les photos sont prises au « meilleur »moment de la floraison, donc en pleine floraison avant que les fleurs ne fanent. J’ai pourtant trouvé une photo d’un Weigela hortensis à fleurs blanches où on voit de magnifiques calices rouge vif :

Antoine a raison. Ce sont des Abelia. Cela explique leur petite taille en hauteur et la très longue floraison, jusqu’en octobre. Ceux-là font du zèle puisqu’ils seront en fleurs presque tout le mois de novembre malgré le temps anormalement froid.

Je n’y connais pas grand-chose parce que je n’ai jamais été attirée par ces arbustes dont je trouve l’aspect de la floraison un peu « brouillon ». Mais une floraison jusqu’en novembre va me les faire reconsidérer. J’ai de belles floraisons d’hiver mais rien en octobre-novembre.

 

 

20:50 Publié dans Plantes | Lien permanent | Commentaires (1)

04/11/2016

Rhus typhina, les feux de l'automne

Le sumac de Virginie est réputé envahissant. C’est ce que semblent prouver les « boules de feu » qui attirent le regard sur la route vers Montereau. Ces belles masses rouges bordent un champ. Mais ils ont peut-être été plantés volontairement car ils masquent un étang, une zone de pêche « no kill ».  Le premier large massif semble démontrer son envahissement par drageonnage.

1 rhus typhina varennes 31 oct 2016 001 (1).jpg

2 rhus typhina varennes 31 oct 2016 001 (4).jpg

3 rhus typhina varennes 31 oct 2016 001 (3).jpg

4 rhus typhina rec varennes 31 oct 2016 001 (3).jpg

Sans doute une des plus belles colorations d’automne, trop loin pour des photos plus précises. Son feuillage embrasé donne envie de le planter dans son jardin. S’il parait presque banal parce que trop planté dans votre quartier, il y a la solution de sa forme ‘Dissecta’ d’aspect si léger et qui deviendra aussi lumineux en automne :

5 rhus typhina dissecta marnay 23 juin 2013 123 (5).jpg

6 rhus typhina dissecta marnay 23 juin 2013 123 (1).jpg

7 rhus typhina dissecta marnay 23 juin 2013 123 (2).jpg

8 rhus typhina dissecta marnay 23 juin 2013 123 (4).jpg

Une belle femelle :

9 rhus typhina dissecta marnay 23 juin 2013 123 (7).jpg

10 rhus typhina dissecta marnay 23 juin 2013 123 (6).jpg

11 rhus typhina dissecta marnay 23 juin 2013 123 (8).jpg

12 rhus typhina dissecta marnay 23 juin 2013 123 (9).jpg

 

10:26 Publié dans Plantes | Lien permanent | Commentaires (2)

01/11/2016

Mahonia 'Soft Caress'

La saison des mahonias continue.

Je vous ai montré récemment la floraison de Mahonia nitens ‘Cabaret’ (1 septembre) et sa remontée (10 octobre).

Alors qu’il est depuis longtemps en boutons, voici maintenant la floraison du gracieux Mahonia eurybracteata ‘Soft Caress’. C’est un petit mahonia qui ne ressemble pas aux autres. Ses feuilles longues et fines le font ressembler à un palmier miniature. Mais ses fleurs en longues grappes ressemblent bien à celles des mahonias d’hiver :

1 mahonia soft caress veneux 1 nov 2016 011.jpg

2 mahonia soft caress veneux 1 nov 2016 002 (6).jpg

3 mahonia soft caress veneux 1 nov 2016 002 (4).jpg

4 mahonia soft caress veneux 1 nov 2016 002 (3).jpg

5 mahonia soft caress près veneux 1 nov 2016 002 (3).jpg

C’est une variété horticole. Le mahonia sauvage a des feuilles d’aspect plus proche de celles des autres mahonias bien que plus étroites :

6 euryb paris 21 janv 2012 059.jpg

7 euryb paris 21 janv 2012 059 (1).jpg

8 mahonia euryb paris 27 nov  2010 030 (4).jpg

9 mahonia euryb paris 18 mai 028.jpg

Soft Caress a des feuilles plus fines, plus longues et sans épines.

La suite, ce sera la floraison des Mahonia x media, les mahonias d’hiver. L’un d’eux a déjà de longues grappes de boutons. Ensuite mon jardin verra la floraison des mahonias de fin d’hiver et de printemps, les Mahonia aquifolium. A eux tous ils donnent une longue floraison et sont décoratifs en permanence par leur original et beau feuillage persistant.

 

20:25 Publié dans Plantes | Lien permanent | Commentaires (0)

31/10/2016

Parrotia et Lagerstroemia

Un beau décor avec les feuillages d’automne d’un jeune Parrotia persica encore jaune et d’un jeune Lagerstroemia indica à Romilly. Complètement à droite, c’est le feuillage très vert (ici le feuillage est permanent en hiver) de Pseudocydonia sinensis :

parrotia lagerstroemia romi 31 oct 2016 011.jpg

Le Parrotia n’en est qu’à son début de coloration, il deviendra rouge. C’était un tout petit semis récupéré au pied d’un grand arbre en juin 2012 :

parrotia persica 10 juin 2012 002.jpg

Il a mis beaucoup de temps à s’installer et cet été il a repris sa croissance.

 

20:16 Publié dans Plantes | Lien permanent | Commentaires (0)

30/10/2016

Cyclamen

J’ai parfois du mal à m’y retrouver dans les espèces qui fleurissent sur mon terrain car les fourmis sèment leurs graines un peu partout. Je n’ai aucun doute lorsqu’ils fleurissent là où je les ai plantés et à la bonne période. Mais il y a des surprises.

Les cyclamens de Naples sont toujours en fleurs depuis fin août, juste un peu recouverts par les feuilles d’érable :

1 cyclamen hederifolium veneux 30 oct 2016 001.jpg

Mais il y a une autre touffe apparue récemment de l’autre côté de la maison. Il est évident que je ne l’ai pas plantée car elle monte à l’assaut du tronc d’un arbre. Derrière c’est un Epimedium qui se décide enfin à envahir l’espace :

2 cyclamen cilicium veneux 30 oct 2016 001.jpg

3 cyclamen cilicium veneux 30 oct 2016 002.jpg

Donc une floraison plus tardive et les feuilles commencent tout juste à apparaitre, encore très petites. Je pense qu’il s’agit de Cyclamen cilicium.

Comparaison des fleurs. Cyclamen hederifolium :

4 cyclamen hederifolium rec veneux 25 sept 2016 009.jpg

Cyclamen cilicium :

5 cyclamen cilicium veneux 30 oct 2016 003.jpg

6 cyclamen cilicium veneux 30 oct 2016 004.jpg

Les pétales de cilicium sont un peu plus étroits, moins dressés et cachent moins la base de la fleur.

Comparaison des feuilles. Cyclamen hederifolium :

6 cyclamen hederifolium veneux 15 oct 2016 023.jpg

7 cyclamen hederifolium veneux 4 janv 2014 001 (2).jpg

Cyclamen cilicium :

cyclamen cilicium veneux 30 oct 2016 005.jpg

cyclamen cilicium veneux 30 oct 2016 006.jpg

cyclamen cilicium veneux 30 oct 2016 007.jpg

Les feuilles marquent encore plus la différence. Celles de cilicium sont plus arrondies avec un dessin plus simple et moins contrasté.

Certains me diront que ces feuilles font penser à Cyclamen coum. C’est vrai mais sa floraison est encore plus tardive et ses fleurs différentes, d’un rose vraiment très soutenu. Le voici photographié en janvier et février :

cyclamen coum 17 janvier 001 (3).jpg

cyclamen coum veneux 4 février 024.jpg

 

12:23 Publié dans Plantes | Lien permanent | Commentaires (0)

25/10/2016

Lagerstroemia en feu

Leur floraison était magnifique :

1 lagerstroemia veneux 12 août 2015 011.jpg

2 lagerstroemia veneux 12 août 2015 004.jpg

Ils ne sont plus en fleurs mais le spectacle continue avec un flamboyant feuillage :

3 lagerstroemia veneux 25 oct 2016 022 (1).jpg

4 lagerstroemia veneux 25 oct 2016 022 (2).jpg

5 lagerstroemia veneux 25 oct 2016 022 (4).jpg

6 lagerstroemia veneux 25 oct 2016 022 (3).jpg

 

 

16:58 Publié dans Plantes | Lien permanent | Commentaires (0)

21/10/2016

Choisya ternata

Tous les ans en automne j’admire la superbe remontée de floraison de cette haie d’oranger du Mexique d’environ 50m de long. Située entre une route très fréquentée et un parking de centre commercial, elle n’est pas à l’abri des vents. Parfum sublime, floraison aussi intense qu’au printemps :

1 choisya montereau 21 oct 2016 013 (1).jpg

2 choisya montereau 21 oct 2016 013 (3).jpg

3 choisya montereau 21 oct 2016 013 (5).jpg

4 choisya montereau 21 oct 2016 013 (4).jpg

Et les amateurs ne manquent pas :

5 choisya montereau 21 oct 2016 013 (2).jpg

 

19:31 Publié dans Plantes | Lien permanent | Commentaires (0)

20/10/2016

Automne à Romilly, fleurs et fruits

Un autre signe de l’automne à Romilly, c’est l’assiduité de mon aide jardinier. Certes, il m’approche toute l’année mais en ce moment il est à côté de moi dès que j’arrive et m’accompagne de près pendant au moins 2 heures. C’est sans doute parce qu’il trouve moins d’insectes. S’il pouvait parler, il me dirait qu’il préfère que j’utilise la bêche plutôt que le sécateur qui ne déterre pas les vers. Hier il est resté longtemps à moins d’un mètre de moi, même pas gêné par un mouvement un peu brusque. Je crois qu’il me fait entièrement confiance.

1 rouge-gorge romi 19 oct 2016 010 (1).jpg

2 rouge-gorge romi 19 oct 2016 010 (4).jpg

3 rouge-gorge romi 19 oct 2016 010 (3).jpg

Admirez l’intensité de son regard noir :

5 rouge-gorge oeil romi 19 oct 2016 010 (3).jpg

Le Fuchsia reitzii continue inlassablement sa floraison :

6 fuchsia reitzii romi 19 oct 2016 003.jpg

Les Hydrangea paniculata et arborescens sont en fin de floraison. Ils garderont leurs inflorescences sèches tout l’hiver et je les couperai au début du printemps :

7 vanille fraise romi 19 oct 2016 027.jpg

8 hydrangea paniculata romi 19 oct 2016 029.jpg

9 annabelle romi 19 oct 2016 030.jpg

Le houblon a profité de mon absence pour envahir arbres et arbustes. Les cônes femelles sont maintenant desséchés :

10 humulus romi 19 oct 2016 009 (1).jpg

11 humulus romi 19 oct 2016 009 (2).jpg

12 humulus romi 19 oct 2016 009 (3).jpg

Les fusains d’Europe sont couverts de fruits mais ne montrent pas encore l’arille :

13 euo euro romi 19 oct 2016 004.jpg

Un autre signe fort de l’arrivée de l’automne (et de l’ouverture de la chasse) : la présence des chevreuils. Ils ont attaqué le tronc du cognassier Krymsk qui était pourtant caché par les ronces bleues :

14 cydonia kymsk romi 19 oct 2016 023 (2).jpg

15 cydonia krymsk romi 19 oct 2016 023 (1).jpg

Je l’ai aussitôt protégé, j’espère qu’il s’en remettra :

16 cydonia krymsk romi 19 oct 2016 023 (5).jpg