Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

13/11/2013

Fuchsia regia reitzii

 

Beaucoup se passionnent pour des fuchsias, certes très beaux, qui ne survivent que dans des régions privilégiées ou en serre. Il faut savoir oser les fuchsias rustiques. Plusieurs acceptent les conditions de la zone 8 comme celui-ci photographié au Clos du Coudray en Normandie :

1 fuchsia Le Coudray 16 août août 2008 147.jpg

ou celui-là photographié à Paris :

2 fuchsia thérèse dupuis paris 26 sept  2010 072.jpg

3 fuchsia thérèse dupuis paris 26 sept  2010 073.jpg

Toujours à Paris, en voici un qui ose fleurir le 31 décembre !

4 fuchsia paris 31 déc 2011 064 (1).jpg

5 fuchsia paris 31 déc 2011 064 (2).jpg

Mais il y a encore plus rustique, le rêve à portée de jardin de zone 7 et même de zone 6 en situation abritée. C'est Fuchsia regia var. reitzii :

http://www.fuchsia-tomate.com/pages/fuchsias-vivaces/f-re...

Je viens de le commander pour sa nature de liane, jusqu'à 4m, et surtout ses fruits comestibles.

 

Cornus alba

 

Encore un arbuste qui a bien résisté à l'inondation prolongée. On croirait même qu'il en a profité, il a pris ses aises, il déborde et s'insinue entre les les arbres qui l'entourent. Mais l'inondation est survenue au mauvais moment et il n'a pu fleurir et donc fructifier. Je vais donc me consoler avec d'anciennes photos :

cornus alba 1 romilly 5 sept 2012 005 (1).jpg

cornus alba 2 romi 14 sept 2011 035.jpg

cornus alba 3 romi 16 oct  2011 021.jpg

Il a commencé par illuminer l'automne de son feuillage rouge

1 cornus alba romi 17 oct 2013 019 (1).jpg

et maintenant il dresse ses tiges rouges qui assureront le décor tout l'hiver :

2 cornus alba romi 25 oct 2013 006 (2).jpg

3 cornus alba romi 25 oct 2013 006 (3).jpg

Il drageonne mais il a aussi une autre méthode pour envahir : alors que l'on voit bien ses tiges dressées, il émet aussi des tiges basses qui partent horizontalement pour se marcotter un peu partout, de préférence dans les cuvettes d'autres arbustes, la terre y est plus tendre :

4 cornus alba romi 25 oct 2013 006 (5).jpg

 

Pour l'instant je laisse faire. Je vais pouvoir récupérer tous ces rejetons pour les envoyer envahir ailleurs, même à Veneux. On n'a pas trop de couleurs l'hiver.

 

02:08 Publié dans Plantes | Lien permanent | Commentaires (0)

11/11/2013

Cotoneaster lacteus

 

Je vous avais montré la première fructification de mon jeune pyracantha le 7 octobre :

1 pyracantha romi 5 oct 2013 013.jpg

Une semaine plus tard il n'y avait plus rien :

2 pyracantha romi 12 oct 2013 061 (1).jpg

A Veneux il se passe la même chose depuis des années, les fruits du pyracantha sont immédiatement dévorés par les oiseaux.

Plus loin dans le chemin j'avais aperçu un arbuste couvert de fruits et j'avais pensé, sans m'en approcher, que c'était aussi un pyracantha. Mais un mois plus tard il a tous ses fruits. Je me suis donc approchée. Il n'a pas la moindre épine. C'est un cotonéaster. On dit que ses fruits sont mangés par les oiseaux mais ils sont sans doute moins délicieux que ceux du pyracantha. Il faut cependant reconnaître qu'il est très beau et ses fruits plus durables sont un avantage.

3 cotoneaster lacteus romi 7 nov 2013 042.jpg

4 cotoneaster lacteus romi 7 nov 2013 043.jpg

5 cotoneaster lacteus romi 7 nov 2013 060.jpg

6 cotoneaster lacteus romi 7 nov 2013 059.jpg

Les fruits des deux arbustes se ressemblent beaucoup. Cotoneaster :

cotoneaster lacteus romi 7 nov 2013 058.jpg

Pyracantha :

 

pyracantha 30 oct 016.jpg 

Cotoneaster et Pyracantha sont très proches. Le cotoneaster a des branches très arquées, aucune épine mais il y a encore une différence avec le pyracantha : le bord du limbe.

Le bord des feuilles du Cotoneaster est lisse. A Romilly :

coto lacteus fe  romi 7 nov 2013 042 (2).jpg

A Paris, 2 Cotoneaster étiquetés au Jardin des Plantes. Cotoneaster lacteus :

coto lacteus paris 17 nov 052.jpg

Cotoneaster watereri :

coto watereri paris 4 déc  2011 029 (1).jpg

Le bord des feuilles du Pyracantha est finement denté. Je viens d'en prélever une petite branche à Veneux en pleine nuit, à main nue et je vous assure que c'est bien piquant.

pyracantha 12 nov 2013 001.jpg

pyracantha 12 nov 2013 002.jpg

  

20:49 Publié dans Plantes | Lien permanent | Commentaires (5)

09/11/2013

Heptacodium miconioides

 

Je l'avais acheté le 8 octobre 2011 à l'arboretum des Barres :

1 heptacodium barres 8 oct  2011 182.jpg

Je vous l'ai montré en fleurs blanches le 15 septembre :

2 heptacodium romi 15 sept 2013 014 (1).jpg

3 heptacodium romi 15 sept 2013 013.jpg

heptacodium romi 1 sept 2013 027.jpg

Le voici maintenant tout en calices roses le 7 novembre :

4 heptacodium romi 7 nov 2013 025 (1).jpg

5 heptacodium romi 7 nov 2013 025 (2).jpg

6 heptacodium romi 7 nov 2013 025 (3).jpg

7 heptacodium rec romi 7 nov 2013 025 (4).jpg

En 2 ans il a bien grandi. Je pense qu'à partir de l'année prochaine il va s'appliquer à fleurir davantage.

 

11:58 Publié dans Plantes | Lien permanent | Commentaires (0)

08/11/2013

Les peupliers

 

Le 29 octobre il y avait du vent à Romilly. Rien à voir avec le Mistral, bien sûr, mais suffisant pour me faire remarquer le feuillage argenté de mon grisard, Populus x canescens, dont il retournait les feuilles :

1 grisard romi 29 oct 2013 048.jpg

Les branches noires sont celles du grand frêne qui lui est associé.

Puis j'ai remarqué des feuillages identiques à l'horizon :

2 populus alba romi 29 oct 2013 044 (1).jpg

3 populus alba romi 29 oct 2013 049.jpg

Ce sont des peupliers blancs, Populus alba, un des parents du grisard, l'autre étant le tremble, Populus tremula, qu'il  est moins facile de reconnaître de loin et je ne sais s'il y en a dans ce bois.

Ces peupliers sont moins trapus que le mien qui, pour la même hauteur est plus massif, avec un tronc moins rectiligne et plus épais. Mais ils se ressemblent énormément. Il existe un moyen certain de reconnaître Populus alba : son écorce gris pâle quand elle est jeune se fissure en vieillissant en formant des lenticelles en forme de losange :

4 populus alba romi 7 nov 2013 047 (10).jpg

5 populus alba romi 7 nov 2013 047 (6).jpg

6 populus alba losange romi 7 nov 2013 047 (6).jpg

7 populus alba los romi 7 nov 2013 047 (6).jpg

8 populus alba los romi 7 nov 2013 047 (5).jpg

L'écorce de mon grisard est différente. L'écorce jeune est plus blanche

9 grisard romi 29 oct 2013 050 (1).jpg

et en vieillissant elle ne présente que des stries allongées transversales :

10 grisard romi 7 nov 2013 063 (2).jpg

11 grisard romi 7 nov 2013 063 (1).jpg

Le passage de l'écorce claire est aussi plus brutale sur le grisard qui a nettement une moitié inférieure âgée crevassée et sombre et une moitié supérieure blanche.

 

23:45 Publié dans Plantes | Lien permanent | Commentaires (0)

07/11/2013

Euonymus grandiflorus 'Red Wine'

 

Il a été planté en octobre 2011 et aussitôt protégé :

1 euo grand oct 2011.jpg

Le voici le 4 novembre 2012, il y a un an. Il s'est bien étoffé :

2 euo grandi romi 4 nov 2012 010.jpg

Mais j'ai alors fait une bêtise, j'ai oublié de le protéger. En janvier 2013 je l'ai trouvé atrocement rongé en plusieurs endroits et jusqu'à la moitié de l'épaisseur du tronc :

3 euo rongé romi 6 janv 2013 001.jpg

Ensuite il a subi une inondation d'un mois. Mais c'est vraiment un dur à cuire et le voilà le 7 novembre 2013 :

4 euo grandi romi 7 nov 2013 021.jpg

Étonnant ! Je fais un recadrage sur la partie gauche pour mieux voir une branche aux feuilles encore vertes :

4 f euo grand red wine rec romi 7 nov 2013 021.jpg

Vous remarquerez que les feuilles rouges ont pris un aspect totalement différent de celui des feuilles vertes et des feuilles rouges de l'an dernier. Elles sont très allongées, très pendantes et elles sont ainsi depuis qu'elles sont devenues rouges il y a 2 mois. Cela semble être leur aspect sur un arbuste adulte comme celui-ci à l'arboretum des Barres où il est étiqueté sous son autre nom, Euonymus atropurpureus var. cheatumi :

5 euo atropurpureus barres 13 oct 2012 143.jpg

euo atrop cheatumi barres 12 oct 2013 069 (2).jpg

Les taches blanches sur mon arbuste, c'est l'amérisant que j'ai pulvérisé sur ses feuilles. Je peux en effet protéger le tronc mais pas le reste du feuillage maintenant trop étendu en largeur.

 

22:18 Publié dans Plantes | Lien permanent | Commentaires (2)

06/11/2013

Pyrus calleryana

 

Je vous ai déjà montré Pyrus calleryana :

http://sureaux.blogspirit.com/archive/2012/10/31/pyrus-ca...

mais je n'avais pu vous montrer ses petites poires. J'étais sans doute arrivée trop tard, elles étaient tombées. Cette fois, le 12 octobre j'ai pu les photographier. Il s'agit du poirier de la première photo, le Pyrys calleryana brut, pas ses cultivars.

0 pyrus calleryana barres.jpg

1 pyrus calleryana barres 12 oct 2013 052.jpg

2 pyrus calleryana barres 12 oct 2013 054.jpg

3 pyrus calleryana barres 12 oct 2013 055.jpg

pyrus calleryana poire barres 12 oct 2013 053.jpg

pyrus calleryana poire barres 12 oct 2013 055.jpg

q barres 12 oct 2013 047.jpg

Ne rêvez pas devant ces petites poires. Cet arbre est un bel arbre d'ornement, rutilant en automne, mais pas un arbre pour le verger. Les poires ont minuscules, 1cm, et dures comme des cailloux.

 

23:15 Publié dans Plantes | Lien permanent | Commentaires (0)

04/11/2013

Syringa pekinensis

 

Il a beaucoup plus cette nuit, 11mm et ça continue et ça va continuer toute la semaine. Cela ne va pas arranger la crue de la Seine. J'espère qu'ils ne nous ennuieront pas en Seine et Marne avec les restrictions d'eau l'été, les nappes phréatiques seront bien pleines. Mais à Romilly c'est un peu trop, aujourd'hui ils annoncent 2cm de plus, ce n'est pas beaucoup mais ça prouve que ça monte et je ne sais quand je pourrai y retourner. Heureusement j'ai encore quelques photos pour me réconforter.

 

Les Syringa vulgaris et microphylla ne donnent toujours pas signe de vie mais le lilas 'Minuet' qui reverdit alors qu'il est dans une zone très inondée m'a donné envie d'essayer une autre espèce car j'imagine mal d'être privée de lilas.

J'ai planté Syringa pekinensis sur une petite butte calée entre 2 troncs abattus. J'ai écarté le lierre sans le couper pour en laisser un maximum. J'espère qu'il aidera le lilas à pomper l'eau si nécessaire.

1 syringa pekinensis romi 2 nov 2013 032.jpg

Pour l'instant il est bien petit mais on voit déjà qu'il a un très beau feuillage. Il aura aussi une belle écorce et une floraison qui ne ressemble pas tout-à-fait à celle des autres lilas. Pour l'imaginer dans un futur proche, j'espère, voici des photos prises au Jardin des Plantes de Paris et à l'arboretum du Breuil :

2 Syringa pekinensis 15 mai 006.jpg

5 syringa pekinensis breuil 21 mai 2011 181 (2).jpg

4 syringa pekinensis 3 juin 2008 009.jpg

5 syringa pekinensis breuil 21 mai 2011 181 (1).jpg

Avez-vous remarqué la différence avec les autres lilas : les inflorescences ont un aspect étonnamment vaporeux. Cela est dû à une différence dans la morphologie des fleurs. Toutes les fleurs de lilas ont 4 pétales qui restent longtemps accolés pour former un long tube. C'est au point qu'on ne voit pas, ou à peine, les étamines. En voici des exemples.

Syringa microphylla :

a syringa mic romi 8 mai 008.jpg

Syringa josikaea :

b syringa josikaea paris 4 mai 027.jpg

Syringa hyacinthiflora :

c syringa hyac 29 avril 007.jpg

Chez Syringa pekinensis, les tubes sont plus ouverts, les pétales bien écartés, les étamines très saillantes dépassent même le reste de la corolle. C'est ce qui donne leur aspect si vaporeux aux inflorescences :

syringa pekinensis  près breuil 21 mai 2011 181.jpg

 

 

11:58 Publié dans Plantes | Lien permanent | Commentaires (1)

03/11/2013

Castanea sativa, un mets de choix

 

La forêt est encore très verte :

1 forêt 2 nov 2013 005.jpg

Mon petit bout de forêt autour de la maison aussi :

2 veneux 3 nov 2013 003.jpg

Avez-vous remarqué les feuilles au découpage inhabituel, à droite. C'est mon sorbier torminal

3 sorbus torminalis veneux 3 nov 2013 003.jpg

Même le callicarpa a encore une grande partie de son feuillage :

4 callicarpa veneux 3 nov 2013 001.jpg

Le châtaignier, Castanea sativa 'Marron de Lyon' est encore tout vert. Il mesure 7m mais il est tout étroit, cela semble normal pour cette variété. Il aime le sable. Il est envahi par les bambous du voisin, aussi grands que lui. Je vais devoir m'armer d'une tronçonneuse tellement les tiges sont grosses.

5 castanea veneux 3 nov 2013 002.jpg

Malgré toute cette verdure les feuilles mortes s'entassent déjà et je dois fouiller dedans pour trouver les marrons :

6 marron 2 nov 2013 003.jpg

Vous croyez que je vais me régaler ? Absolument pas, je n'en ai jamais goûté un seul. Les marrons sont pour les plus rapides, les écureuils, et je trouve toujours les bogues vides :

7  marron 2 nov 2013 001.jpg

 

 

01/11/2013

Isodon longituba

 

J'étais inquiète pour les papillons qui ne se décident pas à hiberner car j'ai peu de fleurs à Romilly, juste quelques roses, quelques fleurs de phlox, peut-être sur les grappes d'hydrangeas encore quelques fleurs "comestibles", surtout Annabelle et Incrediball. J'aurais dû planter des chrysanthèmes mais c'est trop tard, en fleurs et non encore enracinés dans le sol ils seraient facilement et rapidement volés.

Une autre plante est venue au secours des papillons. Je l'avais plantée pour sa floraison très tardive. Elle est encore petite, fragile, plantée depuis seulement 10 jours. Mais le sol de Romilly lui a tellement plu qu'elle s'est aussitôt redressée

1 isodon romi 30 oct 2013 039.jpg

et a poussé une grappe florale

2 isodon romi 30 oct 2013 040.jpg

3 isodon romi 30 oct 2013 p 045.jpg

4 isodon romi 30 oct 2013 042.jpg

5 isodon romi 30 oct 2013 041.jpg

6 isodon fleur romi 30 oct 2013 p 044.jpg

7 isodon fl romi 30 oct 2013 p 045.jpg

8 isodon romi 30 oct 2013 043.jpg

La date de floraison sur l'étiquette est fausse, elle fleurit de septembre à novembre. Elle mesurera 1m avec assez de fleurs pour les insectes en automne. J'ai acheté un pot de chrysanthèmes roses. Il est pour l'instant dans le séjour, il sera planté après floraison.

 

20:39 Publié dans Plantes | Lien permanent | Commentaires (0)

28/10/2013

Fagus sylvatica var. tortuosa

http://sureaux.blogspirit.com/archive/2009/01/15/verzy-vi...

http://sureaux.blogspirit.com/archive/2009/01/13/la-foret...

http://sureaux.blogspirit.com/archive/2009/01/17/faux-de-...

http://sureaux.blogspirit.com/archive/2008/04/28/les-faux...

http://sureaux.blogspirit.com/archive/2007/06/09/les-deux...

 

18:02 Publié dans Plantes | Lien permanent | Commentaires (0)

A Bayeux, un hêtre de conte de fées

 

Des photos d'un hêtre incroyable m'ont été envoyées par une amie normande. J'ai demandé à la photographe l'autorisation de vous les montrer (les images sont excellentes, si les visages sont flous c'est pour respecter l'anonymat des personnes qui nous permettent d'apprécier l'ampleur de la ramure).

1 hêtre de Bayeux 042.jpg

2 hêtre de Bayeux flou 052.jpg

3 hêtre de Bayeux 048.jpg

Cet arbre est un monument qui nous fait entrer dans une autre dimension de la botanique. Bien sûr, c'est une création humaine et il ne peut vivre dans son état actuel que par les soins des hommes qui s'en occupent. On voit très bien les filins qui soutiennent ses branches. Si vous voulez voir l'ensemble du dispositif de soutien :

http://www.mairie-bayeux.fr/index.php?id=199

 

11:26 Publié dans Plantes | Lien permanent | Commentaires (5)

26/10/2013

Syringa 'Minuet'

 

Il était beau mon Syringa x prestoniae 'Minuet'. A peine planté, déjà fleuri :

1 syringa minuet romi 1 mai 2011 022.jpg

2 syringa minuet romi 1 mai 2011 034.jpg

3 syringa minuet romi 1 mai 2011 033.jpg

4 syringa minuet romi 1 mai 2011 028.jpg

Mais le mois entier d'inondation l'a terrassé. Comme beaucoup d'autres arbustes il a attendu la fin de l'été ou même l'automne pour tenter de survivre :

a syringa minuet romi 25 oct 2013 027.jpg

malgré un tronc complètement fendu en deux :

b syringa minuet romi 25 oct 2013 029.jpg

Je vais butter son pied pour l'hiver et rêver de le voir aussi beau qu'avant. Les autres lilas ne montrent aucun signe de vie.

 

10:11 Publié dans Plantes | Lien permanent | Commentaires (0)

22/10/2013

Les ancolies reviennent

 

Une bonne surprise : des ancolies réapparaissent. Ce n'est pas la grosse touffe d'origine que j'ai trouvée complètement noircie après les inondations. Ce sont des semis dans la cuvette d'un cerisier et parmi les fraisiers caprons.

1 aquilegia romi 21 oct 2013 035 (2).jpg

aquilegia romi 21 oct 2013 035 (1).jpg

Je ne sais si ce sont les ancolies qui ont colonisé les fraisiers ou l'inverse car les fraisiers sont envahissants. Je ne leur reproche rien, j'attends même d'eux qu'ils constituent un bon couvre-sol car ils ont bien résisté aux inondations contrairement à la plupart des autres couvre-sol. De plus, les lapins n'y touchent pas. Les ancolies auront-elles la même couleur ? Il n'y a pas eu de croisements car je n'avais qu'une seule variété mais cette variété était peut-être un hybride.

Un autre couve-sol résistant aux lapins et aux inondations, c'est Alchemilla mollis :

alchemilla romi 21 oct 2013 031 (1).jpg

alchemilla romi 21 oct 2013 031 (2).jpg

L'alchémille a été plantée dans la cuvette du sureau Sambucus nigra 'Naomi' qui est presque mort. Il refait seulement maintenant une tige feuillée qui part du haut du tronc :

naomi romi 21 oct 2013 033.jpg

J'espère que la douceur va continuer pour permettre aux sureaux qui tentent de survivre de reconstituer un maximum de feuillage avant l'hiver. Par 24° les papillons oublient d'hiverner comme ce vulcain sur un sureau canadien (les sureaux canadiens n'ont pas du tout souffert de l'inondation prolongée et ils ont tous fleuri et fructifié) :

vulcain romi 17 oct 2013 037.jpg

 

15:43 Publié dans Plantes | Lien permanent | Commentaires (5)

21/10/2013

Le bambou nain a adoré

 

les inondations.

Il ne reprenait pas et à la fin de l'été dernier il n'avait plus une seule feuille malgré des arrosages. Je ne pensais même plus à lui, persuadée qu'il était mort. La zone où il se trouvait a été envahie par la ronce bleue comme presque tout le terrain. Aujourd'hui j'ai arraché la ronce et ce fut la surprise :

bambou romi 21 oct 2013 020.jpg

Il est tout beau, tout frais, entouré et mélangé à la ravissante petite lysimaque, Lysimachia nummularia :

lysimachia num romi 21 oct 2013 022.jpg

 

 

L'entrée en couleurs d'automne

 

L'allée d'entrée se colore d'or et de rouge. Au premier plan, c'est Hamamelis 'Arnold Promise', derrière en rouge, c'est Cornus alba 'Sibirica', un peu plus loin on devine le jaune d'un autre hamamélis et enfin la petite tache rouge de Euonymus alatus.

1 romi 21 oct 2013 004.jpg

Les hamamélis ont totalement résisté à l'inondation prolongée. Ils sont couverts de fruits et de boutons floraux :

2 romi 17 oct 2013 024.jpg

3 romi 17 oct 2013 027.jpg

4 romi 21 oct 2013 023.jpg

Le Cornus alba a assez bien résisté à l'inondation sauf qu'il n'a pas fleuri cette année :

5 romi 17 oct 2013 019.jpg

 

20:50 Publié dans Plantes | Lien permanent | Commentaires (0)

L'inconnu, suite

 

Le 21 octobre je remarque des pousses très vertes, non lignifiées, couchées. Celle qu'on devine tout en haut à gauche était sur le sol, celle qu'on voit au milieu a dû être dégagée, elle était légèrement couverte de terre dans sa partie terminale.

1 romi 21 oct 2013 006.jpg

 

J'ai coupé une tige racinée pour la planter à Veneux :

2 romi 21 oct 2013 010.jpg

3 romi 21 oct 2013 019.jpg

 

20:16 Publié dans Plantes | Lien permanent | Commentaires (0)

20/10/2013

Serait-ce un Malus ?

 

On m'a donné quelques idées. Le saule, je ne vois pas lequel. La bourdaine y ressemble beaucoup. Mais feuillage caduc devenant rouge en automne, je n'ai jamais vu ça mais après tout mon Pseudocydonia garanti comme tel ne joue pas à ça lui non plus. Surtout, les feuilles ne correspondent pas, celles de la bourdaine ont un bord lisse. Le cognassier, bien qu'il se soit naturalisé par endroits ne correspond pas non plus à cause des feuilles.

Et le pommier ? Voici une feuille de Malus domestica et une feuille de Malus sylvestris :

malus 20 oct 2013 001.jpg

malus domestica 20 oct 2013 001.jpg

malus sylvestris 20 oct 2013 001.jpg

La forme, le nombre et la disposition des nervures, la double denture, tout correspond. Mais Malus sylvestris a des épines et les feuilles sont plus petites, celles de mon arbuste sont de la taille du pommier cultivé. Un semis spontané ? Mais comment expliquer les multiples troncs et les racines aériennes ?

Je me suis penchée sur le cas du pigeonnet d'Armor que je ne connaissais pas. C'est un pommier cultivé avec de bonnes pommes mais qui a la particularité de produire sur ses branches des broussins ou gales, d'où son autre nom Galeuse, qui sont des embryons de racines propices au bouturage si on les mets en terre. Je vois alors une explication à son aspect : les racines très au-dessus du sol ont été formées lors de l'inondation prolongée et haute, jusqu'à 40cm, et sont restées en l'air lorsque l'eau s'est retirée. Les multi-troncs pourraient être dus aux inondations modérées presque annuelles, près du sol donc et permettant l'enracinement dans le sol des tiges.

D'où viendrait cette galeuse ? Ce pommier est très souvent utilisé comme porte-greffe à cause de sa facilité de bouturage. Un précédent propriétaire avait planté des fruitiers puis plus personne ne s'en est occupé et je les ai trouvés en piteux état et sauvés de justesse sans doute pas pour longtemps. Le pommier greffé pourrait être mort et c'est le porte-greffe, la galeuse, qui est reparti.

Voilà une belle histoire. Seulement sortie de mon imagination ? Avouez que c'est une belle explication des racines aériennes pas souvent vues sur les plantes de notre climat. Il me reste à surveiller sérieusement sa floraison, dès mars, pour savoir qui il est vraiment. A suivre donc.

Qui suis-je ?

 

Ce n'est pas une colle que je vous pose pour m'amuser, je souhaite vraiment trouver le nom de cet arbuste.

Il était là dès 2008 lorsque j'ai acquis le terrain et il prend de l'ampleur. Je le garde parce qu'il a un beau feuillage persistant très sain. Il forme maintenant une multitude de troncs à majorité verticale mais une partie est couchée vers le sud ou oblique vers l'est où rien n'empêche le soleil de passer.

Les feuilles sont alternes avec une double dentation. Je n'ai jamais vu de fleurs mais elles sont peut-être minuscules et je n'y ai jamais prêté sérieusement attention.

Il me fait penser à un chalef mais n'a aucun aspect argenté.

Ce qui m'incite maintenant à rechercher son nom, c'est ce que j'ai découvert en nettoyant son pied : des racines adventives caulinaires, nettement au-dessus du sol ! Je précise que nous ne sommes pas en zone tropicale.

1 romi 19 oct 2013 010.jpg

2 romi 19 oct 2013 011.jpg

3 romi 19 oct 2013 005.jpg

4 romi 19 oct 2013 004.jpg

5 romi 19 oct 2013 002.jpg

6 romi 19 oct 2013 024.jpg

7 romi 19 oct 2013 008.jpg

 

13:49 Publié dans Plantes | Lien permanent | Commentaires (3)

19/10/2013

Soft Caress

 

Son identité complète : Mahonia eurybracteata ssp ganpinensis 'Soft Caress'

Cette petite merveille a été nommée Plant of the Year 2013 au Chelsea Flower Show.

Il ne dépassera pas 1m de haut pour autant de large mais il fleurit très jeune puisque le mien ne mesure que 25cm et il est en fleurs. Il porte ce nom parce que son feuillage aux feuilles longues et au folioles très fines n'a pas d'épines et il est tout doux. Je trouve que son port fait penser à un palmier miniature.

Il fleurit d'août à octobre, une date différente de tous mes autres mahonias. 'Charity' le suivra, il est déjà en boutons, puis 'Winter Sun' et enfin en fin d'hiver et printemps Mahonia aquifolium. Soft Caress n'aime pas l'excès de soleil. Il va se plaire en sous bois au milieu des Mahonia aquifolium sauvages.

Admirez :

1 soft caress romi 17 oct 2013 001.jpg

2 soft caress 18 oct 2013 001.jpg

3 soft caresse 19 10 2013 003.jpg

4 soft caress 19 10 2013 016.jpg

5 soft caresse 19 10 2013 005.jpg

6 soft caress 18 oct 2013 004.jpg

7 soft caress 18 oct 2013 008.jpg

8 soft caress 18 oct 2013 006.jpg

9 soft caresse 19 10 2013 010.jpg

10 soft caress 19 10 2013 011.jpg

11 soft caresse 19 10 2013 006.jpg

12 soft caresse 19 10 2013 009.jpg

13 soft caresse 19 10 2013 014.jpg

14 soft caresse fe 19 10 2013 013.jpg

 

03:00 Publié dans Plantes | Lien permanent | Commentaires (0)

Mahonia eurybracteata

 

Cette note est une introduction à la prochaine où je vous montrerai ma nouvelle ravissante acquisition.

Si j'ai photographié Mahonia eurybracteata au Jardin des Plantes de Paris, c'est parce que je l'ai trouvé curieux, étonnant, mais pas vraiment beau. Il ne dépasse pas 1m. Je ne l'ai jamais vu en fleurs mais début septembre il est en boutons :

1 mahonia eurybracteata paris 3 sept 2011 034.jpg

2 mahonia eurybracteata paris 3 sept 2011 033.jpg

3 mahonia eurybracteata paris 3 sept 2011 032.jpg

4 mahonia eurybracteata paris 3 sept 2011 031.jpg

5 mahonia eurybracteata paris 3 sept 2011 030.jpg

Le 27 novembre il commence à former des fruits :

6 mahonia eurybracteata paris 27 nov  2010 031.jpg

7 mahonia eurybracteata paris 27 nov  2010 033.jpg

Le 27 février :

8 mahonia eurybracteata paris 27 fev 2011 253.jpg

9 mahonia eurybracteata paris 27 fev 2011 252.jpg

10 mahonia eurybracteata paris 27 fev 2011 254.jpg

11 mahonia eurybracteata paris 27 fev 2011 024.jpg

En mai le feuillage prend des teintes rouges :

12 mahonia eurybracteata paris 18 mai 029.jpg

13 mahonia euryb paris 18 mai 028.jpg

14 mahonia euryb paris 18 mai 027.jpg

Une autre année il a eu une date de floraison-fructification différente. Le 26 septembre il a sur les mêmes épis floraux des boutons, des fleurs, des fruits verts et des fruits bleus :

maho eury paris 26 sept  2010 357.jpg

Mais ce n'est pas vraiment une beauté. Rien à voir avec celui que je vous montrerai la prochaine fois.

 

 

00:24 Publié dans Plantes | Lien permanent | Commentaires (0)

17/10/2013

Celastraceae

 

C'est des bourreaux des arbres, Celastrus, que cette famille tient son nom. Mais un autre genre très connu en fait aussi partie, les fusains, Euonymus.

Les fruits de Celastrus strigilosus, presque mûrs, se sont complètement ouverts quand je les ai touchés.

1 celastrus 16 oct 2013 019.jpg

2 celastrus 16 oct 2013 017.jpg

3 celastrus 16 oct 2013 022.jpg

4 celastrus 16 oct 2013 021.jpg

5 celastrus 16 oct 2013 020.jpg

Les Celastrus sont à 20m des Euonymus et la ressemblance de leurs fruits m'a vraiment fait prendre conscience de leur appartenance à la même famille, ce dont nous avions parlé l'an dernier. Voici quelques fruits de fusains pour apprécier la ressemblance :

euo 16 oct 2013 011 (2).jpg

euo eur romi 16 oct  2011 014.jpg

euo klau près paris 4 déc  2011 094.jpg

euo latifolius gb 16 sept 2012 062 (6).jpg

euo obovatus barres 12 oct 2013 083 (4).jpg

 

00:13 Publié dans Plantes | Lien permanent | Commentaires (0)

16/10/2013

Celastrus

 

Je vous ai montré les bourreaux des arbres de l'arboretum des Barres l'an dernier :

http://sureaux.blogspirit.com/archive/2012/11/14/celastru...

Ils sont superbes dans leur feuillage jaune de l'automne :

1 celastrus barres 12 oct 2013 041.jpg

2 celastrus barres 12 oct 2013 056.jpg

Mais ils étaient déjà remarquables par les tons rouges du feuillage en été. Le 27 juillet :

3 celastrus barres 27 juillet 2013 065.jpg

Le 12 octobre très peu de fruits tentent de s'entrouvrir, quoique, pour la première photo je me demande si ce n'est pas l'action d'un oiseau qui manque de patience.

4 celastrus fruits barres 13 oct 2012 173.jpg

 

5 celastrus strig rec barres 12 oct 2013 p 062.jpg

6 celastrus fr barres 13 oct 2012 p 138.jpg

Ces fruits qui tentent déjà de s'ouvrir sont sur Celastrus strigilosus, le célastre du Japon. Il est plus précoce que les autres et, comme l'an dernier, il a déjà perdu son feuillage.

7 celastrus strigilosus barres 12 oct 2013 060.jpg

8 celastrus strig pr barres 12 oct 2013 060.jpg

9 barres 12 oct 2013 063.jpg

 

Lorsque je les touche, ces fruits vont s'ouvrir complètement, c'est ce que je vous montrerai la prochaine fois.

 

20:19 Publié dans Plantes | Lien permanent | Commentaires (0)

13/10/2013

La réglisse

 

Si vous cultivez la réglisse dans votre jardin, c'est probablement Glycyrrhiza glabra. Il existe plusieurs espèces de réglisse mais ce n'est pas très clair. J'ai trouvé à Paris Glycyrrhiza echinata. C'est peut-être la même espèce ? Photos du 10 novembre 2012 :

1 glycyrrhiza echinata paris 10 nov 2012 186.jpg

2 glycyrrhiza echinata paris 10 nov 2012 184.jpg

3 glycyrrhiza echinata paris 10 nov 2012 185.jpg

Mais vous ne pouvez la cultiver si vous êtes dans l'est ou en montagne. Originaire du sud de l'Europe et de l'Asie, elle ne semble pas supporter plus froid que la zone 8. Je vous en ai trouvé une autre. Glycyrrhiza pallidiflora semble originaire de régions plus froides. Le seul problème, c'est de la trouver ! En septembre à Marnay :

a glycyrrhiza pallidiflora marnay 21 sept 2013 074.jpg

b glycyrrhiza marnay 18 sept  2010 053.jpg

c glycyrrhiza marnay 21 sept 2013 074 (3).jpg

d glycyrrhiza marnay 21 sept 2013 074 (6).jpg

e glycyrrhiza marnay 21 sept 2013 074 (2).jpg

glycyrrhiza marnay 18 sept  2010 050.jpg

glycyrrhiza marnay 18 sept  2010 051.jpg

glycyrrhiza marnay 18 sept  2010 052.jpg

glycyrrhiza marnay 21 sept 2013 074 (4).jpg

glycyrrhiza marnay 21 sept 2013 074 (5).jpg

glycyrrhiza marnay 21 sept 2013 074 (7).jpg

 

Autres palmiers et les cycas à Marnay

 

Trachycarpus martianus :

trachycarpus martianus marnay 16 juin 2013 085 (1).jpg

trachycarpus martianus marnay 16 juin 2013 085 (2).jpg

Il est encore trop petit pour qu'on puisse bien voir toutes ses caractéristiques. Il est considéré comme le plus beau des Trachycarpus et même comme l'un des plus beaux palmiers. Ses palmes sont très grandes, très divisées, 70 à 80 segments contre 60 pour takil et 40 pour fortunei et très régulièrement disposées comme cela se devine un peu sur la photo. Le pétiole de 50cm à 1m est recouvert d'un tomentum laineux qui permet de le reconnaître à coup sûr. Les graines sont différentes de celles des autres Trachycarpus, elles sont ovales et non réniformes. Je ne sais comment ils l'ont installé à Marnay mais il ne supporterait qu'un sol acide.

Sabal minor, originaire des USA, est un petit palmier. Il est l'un des palmiers les plus résistants au froid. Contrairement aux Trachycarpus qui sont dioïques, il a des fleurs bisexuées.

sabal minor marnay 16 juin 2013 088 (1).jpg

sabal minor marnay 16 juin 2013 088 (2).jpg

Même s'ils évoquent un palmier, les Cycas, d'un aspect intermédiaire entre la fougère arborescente et le palmier, sont d'une classe, d'une famille totalement différentes, avec des caractères archaïques.

Cycas revoluta, le cycas du Japon, est nettement moins rustique que les palmiers que nous avons vus. A Marnay il passe certainement l'hiver dehors car il est trop gros et il n'y a pas de serres dans ce jardin mais il a été installé dans une zone surélevée et sans doute bien drainée et il est à coup sûr bien protégé l'hiver.

Le 1 juin :

cycas revoluta 1 marnay 1 juin 2013 078.jpg

cycas revoluta 2 marnay 1 juin 2013 079.jpg

Le 23 juin :

cycas revoluta 3 marnay 23 juin 2013 010.jpg

cycas revoluta 4 marnay 23 juin 2013 068 (2).jpg

Le 21 septembre, il a fait de nouvelles feuilles au centre :

cycas revoluta 5 marnay 21 sept 2013 091.jpg

cycas revoluta marnay 21 sept 2013 092.jpg

Cycas panzhihuaensis est chinois. C'est le plus rustique des cycas. Cependant quand il est très jeune , il faut le cultiver en pot pour le rentrer l'hiver. On voit son pot ici. Quand il est assez grand, on l'installe en pleine terre et il supportera -12, voire -15°, si le sol n'est pas humide. Par précaution, un bon tas de feuilles mortes est souhaitable, en tous cas une protection épaisse mais non fermée.

cycas panz marnay 16 juin 2013 090 (1).jpg

cycas panz marnay 16 juin 2013 090 (2).jpg 

 

13:56 Publié dans Plantes | Lien permanent | Commentaires (0)

12/10/2013

Trachycarpus takil

 

Il y a au jardin botanique de Marnay sur Seine une petite collection de jeunes palmiers résistants au froid. Je vous ai déjà montré Trachycarpus fortunei planté il y a 14 ans.

Voici Trachycarpus takil, le palmier de l'Himalaya. Il est âgé de 8 ans. C'est celui qui pousse le plus vite dans la collection. Photographies du 16 juin et du 21 septembre :

 

1 trachycarpus takil marnay 16 juin 2013 083 (1).jpg

2 trachycarpus takil marnay 21 sept 2013 093 (1).jpg

trachycarpus takil marnay 21 sept 2013 093 (2).jpg

C'est probablement le plus résistant au froid des Trachycarpus, il pousse jusqu'à 2400m.

Dans sa région d'origine, le Kumaon au nord de l'Inde, il a été presque décimé pour la récolte de fibres. Il peut atteindre 12m de hauteur avec un stipe de 20cm de diamètre.

 

01:04 Publié dans Plantes | Lien permanent | Commentaires (3)

11/10/2013

Paulownia elongata

 

Je vous ai montré plus d'une fois le superbe Paulownia tomentosa. Mais ce n'est pas le seul de ce genre.

J'avais photographié Paulownia catalpifolia, le paulownia à feuilles de catalpa, à Segrez :

1 Paulownia catalpifolia Segrez 029.jpg

J'ai découvert Paulownia elongata au Jardin Botanique de Marnay sur Seine. Mais il est taillé très court tous les ans, comme on le fait parfois pour le P. tomentosa pour favoriser la grande taille des feuilles mais cela l'empêche de fleurir. Je n'ai pu donc admirer que ses feuilles.

Le 22 juillet 2012 :

2 paulownia elongata marnay 22 juil  2012 067 (1).jpg

3 paulownia elongata marnay 22 juil  2012 067 (2).jpg

Le 16 juin 2013 :

4 paulownia elongata marnay 16 juin 2013 075 (1).jpg

5 paulownia elongata marnay 16 juin 2013 075 (2).jpg

6 paulownia elongata marnay 16 juin 2013 075 (5).jpg

Le 21 septembre 2013 :

7 paulownia elongata marnay 21 sept 2013 081.jpg

8 paulownia elongata marnay 21 sept 2013 090.jpg

9 paulownia elongata marnay 21 sept 2013 089.jpg

J'ai trouvé peu de documentation sur ce paulownia en dehors de ses records de croissance et leur utilisation commerciale. Je vous ai cependant trouvé une belle photo de sa magnifique floraison :

http://www.plants.com.pk/paulownia-elongata.html

Il est maintenant cultivé à grande échelle dans d'autres pays, pour sa rapidité de croissance extraordinaire et la très grande taille de ses feuilles. Il peut ainsi fournir beaucoup de bois et une biomasse importante dont on étudie la transformation en énergie.

La France semble s'y intéresser depuis peu, essentiellement pour le bois :

http://centre.france3.fr/info/une-nouvelle-essence-experi...

 

20:22 Publié dans Plantes | Lien permanent | Commentaires (1)

10/10/2013

King of Dongting

 

Il est arrivé aujourd'hui. C'est mon troisième ginkgo, une fille, la reine des productrices. 'King of Dongting' est celle qui donne les plus grosses amandes, celles qui sont commercialisées et très appréciées en Asie.

ginkgo king of dongting 10 oct 2013 002.jpg

Elle est petite mais le tronc est déjà épais. Elle est greffée. Elle avait au départ davantage de feuilles, elles sont restées dans le colis, mais ce n'est pas grave puisqu'elle les aurait perdues bientôt. J'espère qu'elle supportera aussi bien que les deux autres les inondations mais il n'y a sans doute rien à craindre pour un arbre qui a survécu à la destruction des dinosaures et à la bombe atomique.

Elle était accompagnée de Sambucus pubens, le sureau rouge de l'est du Canada et la surprise était qu'il portait encore des fruits. Il va passer quelques jours dans la maison, jusqu'à ce qu'il perde spontanément ses fruits. Je veux les semer à maturité certaine et je n'ai pas l'intention de les partager avec les oiseaux.

sambucus pubens 10 oct 2013 003.jpg

sambucus pubens 10 oct 2013 004.jpg

J'ai eu un Sambucus pubens et je l'ai perdu. Il faudra que je le surveille davantage et que je veille à ce qu'il ne manque jamais d'eau en été même s'il est à Romilly. Il est fait pour des climats plus froids, zone 4 (ou même 3) à 6.

 

 

Cyclamen hederifolium

J'ai l'intention d'aller ce week-end à l'Arboretum des Barres où ont lieu les Journées de l'Arbre. Je me réjouis d'y revoir les immenses tapis de Cyclamen hederifolium, des milliers, des centaines de milliers de cyclamens sur plusieurs hectares.

1 cyclamen arbofolia 9 oct  2010 023.jpg

2 cyclamen arbofolia 9 oct  2010 025.jpg

Pour me mettre dans l'ambiance, je suis allée dans le jardin de Veneux pour photographier les miens. Ils ne sont pas encore aussi nombreux mais ils sont aussi beaux.

3 cyclamen hed  9 oct 2013 003 (13).jpg

4 cyclamen hed  9 oct 2013 003 (2).jpg

5 cyclamen hed  9 oct 2013 003 (5).jpg

6 cyclamen hed  9 oct 2013 003 (9).jpg

7 cyclamen hed  9 oct 2013 003 (10).jpg

cyclamen blanc 23 sept 017.jpg

cyclamen rose 23 sept 015.jpg

Dans les zones de grosses touffes, ils ont réussi à éliminer partiellement le lierre qui ailleurs est très dense. Cela n'a rien d'étonnant : un jour j'ai voulu donner un bulbe, c'était impossible, il y avait une sorte de très grande galette, tous bulbes fusionnés, juste sous la surface du sol. Le lierre ne trouve plus de quoi planter ses racines.

 

 

09:58 Publié dans Plantes | Lien permanent | Commentaires (0)

09/10/2013

Leycesteria formosa

 

Arbre aux faisans ou chèvrefeuille de l'Himalaya, c'est un arbuste rarement vu dans les jardins et pourtant très original, de 1m50 à 2m de haut, semi-persistant ou persistant selon le climat, rustique jusqu'à -20° et tolérant le calcaire. Il est dans ma liste d'achats.

Des fleurs abondantes et nombreuses le couvrent tout l'été jusqu'en octobre. Elles sont blanches en long tube, enchâssées dans des bractées pourpres, formant de longues grappes.

1 leycesteria marnay 21 sept 2013 051.jpg

2 leycesteria marnay 21 sept 2013 057.jpg

3 leycesteria marnay 21 sept 2013 052.jpg

4 leycesteria marnay 21 sept 2013 053.jpg

5 leycesteria marnay 21 sept 2013 054.jpg

6 leycesteria marnay 21 sept 2013 056.jpg

Le 21 septembre les premiers fruits pourpres étaient visibles. Ils deviendront presque noirs. Ils sont censés attirer les faisans. Je ne sais si c'est vrai mais ce qui est sûr c'est qu'ils sont comestibles pour nous. Ils ont un goût de cassis un peu acidulé et sont recommandés dans des salades de fruits ou avec un fromage blanc.

7 leycesteria rec marnay 21 sept 2013 053.jpg

Il se multiplie facilement par semis, parfois spontanés, boutures, division de touffes comme une vivace.