Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

13/01/2013

Clématites d'hiver

Clematis cirrhosa commence à fleurir :

 

1 clematis cirrhosa paris 12 janv 2013 106.jpg

2 clematis cirrhosa paris 12 janv 2013 108.jpg

3 clematis cirrhosa paris 12 janv 2013 110.jpg

4 clematis cirrhosa paris 12 janv 2013 111.jpg

5 clematis cirrhosa paris 12 janv 2013 114.jpg

Clematis armandii ne va pas tarder à la suivre. Elle est couverte de boutons floraux et quelques fleurs tentent de s'ouvrir :

 

armandii 1 paris 12 janv 2013 122.jpg

armandii 2 paris 12 janv 2013 121.jpg

armandii 3 paris 12 janv 2013 120.jpg

armandii 4 paris 16 jan 372.jpg

00:47 Publié dans Plantes | Lien permanent | Commentaires (0)

06/01/2013

La culture de Helleborus niger

Pour cette jolie plante aussi j'ai découvert son point faible par la pratique. Je n'ai d'abord rien compris et il m'a fallu du temps pour découvrir les causes d'un échec.

 

Les fleurs d'hiver sont rares et il est difficile de se passer des hellébores si beaux. A Veneux j'en ai planté plusieurs espèces et il n'y a jamais eu le moindre problème. Si j'en ai perdu c'est par négligence, par manque d'arrosage dans mon sable si sec. J'ai ainsi planté

 

Helleborus niger à la blancheur éclatante malgré son nom (niger fait référence à la couleur des racines), le plus précoce, toujours là pour Noël pour mériter son nom rose de Noël :

 

1 helleborus niger 3 mars 2012 043.jpg

2 hellebore noire 30 janvier 006.jpg

2 hellebore veneux 11 fev 2011 020.jpg

Helleborus orientalis :

 

3 hellébore 18 mars 2012 009.jpg

4 hellebore 7 fev 027.jpg

5 hellebore veneux 12 fev 2011 011.jpg

Helleborus foetidus :

 

6 hellébore 28 fev 005.jpg

7 hellébore fétide 9 avril 097.jpg

8 hellébore près 28 fev 003.jpg

Helleborus argutifolius, la plus grande qui avait atteint 1m de haut en pleine floraison et que j'ai perdue bêtement par manque d'arrosage en plein été :

 

9 helleborus argu paris 21 janv 2012 177 (5).jpg

J'ai voulu faire profiter Romilly de ces magnifiques roses de Noël. J'ai planté 3 fois des groupes de Helleborus niger. Ils ont rapidement disparu, avant même de pouvoir fleurir. Le terrain est pourtant plus favorable que celui de Veneux, plus lourd, calcaire, gardant bien l'humidité. J'ai bien sûr pensé aux lapins car mes plantes disparaissaient aussi vite que les jeunes plants de choux qui ne tiennent pas une journée et auxquels j'ai renoncé. Allais-je renoncer aussi aux hellébores ?

 

J'ai d'abord appris que Helleborus foetidus fait fuir les lapins. J'en planterai mais si sa floraison est belle, elle est plus terne. Et il en faudrait sans doute beaucoup pour protéger même un seul pied d'hellébore noir.

 

Puis j'ai trouvé chez Agroforestry Research Trust une liste de plantes qui résistent aux lapins et aux chevreuils pour les jardins qui sont un peu trop dans la nature. Parmi ces plantes il y a tous les hellébores sauf…Helleborus niger. La solution est là, je planterai les autres. Car il est facile de protéger un arbuste en couvrant juste son pied de grillage, c'est moins évident pour les vivaces.

 

05:46 Publié dans Plantes | Lien permanent | Commentaires (0)

04/01/2013

Lonicera fragrantissima

  

Continuons avec les arbustes fleuris en hiver. Lonicera fragrantissima est un arbuste de 2m, parfois jusqu'à 3m, bien rustique, acceptant tous les sols, au feuillage persistant une grande partie de l'hiver, ne connaissant ni maladies ni prédateurs, et couvert de fleurs parfumées jumelles en hiver. On vend parfois un chèvrefeuille d'hiver parfumé sous le nom de 'Winter Beauty'. Il s'agit alors d'un chèvrefeuille qui lui ressemble énormément au point que je me sens incapable de les différencier. Il serait encore plus parfumé mais plus caduc. C'est un Lonicera x purpusii, hybride de Lonicera fragrantissima et Lonicera standishii.

 

Lonicera fragratissima fleurit de fin décembre à mars mais surtout à partir de fin janvier. A Paris il montrait déjà des fleurs fin décembre :

 

1 lonicera fragrans paris 24 déc 2012 130.jpg

2 lonicera fragrabs paris 24 déc 2012 131.jpg

Ces photos de sa pleine floraison ont été prises en 2011 et 2012.

 

D'abord l'arbuste entier à Trifouilly un 21 janvier :

 

3 lonicera 21 janv 003.jpg

Les branches sont chargées de fleurs :

 

branche 1 lonicera fr 6 mars 028.jpg

branche 2 lonicera fr fleurs 6 mars 027.jpg

branche 3 lonicera fra gb 25 mars 2012 001 (1).jpg

Les fleurs ont la grâce de la plupart des fleurs des Lonicera :

 

fleur 0 lonicera frag 19 mars 026.jpg

fleur 1 lonicera frag 12 fev 2012 p 002.jpg

fleur 2 lonicera frag 26 fev 2012 016.jpg

fleur 3 lonicera fr rec 9 janv 2012 043.jpg

fleur 4 lonicera fr 3 mars 2011 001.jpg

fleur 5 lonicera fr 3 mars 2011 004.jpg

fleur 6 lonicera fr pollen 3 mars 2011 004.jpg

L'écorce desquame joliment :

 

 

écorce 1 lonicera fra gb 25 mars 2012 001 (5).jpg

écorce lonicera fra gb 25 mars 2012 001 (4).jpg

écorce lonicera fra gb 25 mars 2012 001 (8).jpg

Mon Lonicera fragrantissima qui végétait tout en fleurissant à Veneux depuis plus de 10 ans a enfin démarré. Il a envoyé une longue tige à 2m de hauteur dans le sureau 'Guincho Purple'.

 

v lonicera fr veneux 4 déc 2012 005.jpg

Il va enfin atteindre les 2m auxquels il a droit. C'est certainement dû à la nourriture ajoutée cet été. Cela ne veut pas dire qu'il soit gourmand. Peu de plantes se satisfont de la pauvreté du sable. Il n'est pas encore en fleurs mais les bourgeons floraux sont bien là :

 

w bourgeon lonicera fr veneux 4 déc 2012 006.jpg

w bourgeon lonicera fr veneux 4 déc 2012 008.jpg

w bourgeon lonicera fr veneux 4 déc 2012 011.jpg

Il ne faut pas croire que la nature a créé les arbustes fleuris en hiver pour le plaisir de nos yeux et de notre nez. Nous en profitons mais ils existent pour nourrir les butineurs qui se réveillent trop tôt ou s'endorment trop tard. Ce chèvrefeuille leur plait :

 

x butineur lonicera veneux 2 mars 2011 015.jpg

15:59 Publié dans Plantes | Lien permanent | Commentaires (1)

03/01/2013

Chimonanthus praecox

Cet arbuste ravissant, léger, rustique, toujours sain, de 2 à 3m, supportant le calcaire a encore une propriété essentielle : il fleurit en hiver quand tous les autres dorment tristement. Il fleurit de novembre-décembre à février-mars. Ses fleurs sont petites, 2,5cm, mais il en est complètement couvert et elles sont très parfumées.

 

1 chimonanthus praecox paris 24 déc 2012.jpg

2 chimo paris 16 jan 270.jpg

3 chimonanthus praecox paris 24 déc 2012.jpg

4 chimonanthus praecox paris 24 déc 2012.jpg

5 chimo paris 16 jan 276.jpg

6 chimo paris 16 jan 272.jpg

7 chimonanthus praecox paris 24 déc 2012.jpg

8 chimonanthus praecox fl paris 24 déc 2012.jpg

9 chimo fl paris 16 jan p 276.jpg

10 chimonanthus praecox fl paris 24 déc 2012.jpg

11 chimonanthus praecox fl paris 24 déc 2012.jpg

12 chimonanthus praecox paris 24 déc 2012.jpg

13 chimonanthus praecox paris 24 déc 2012.jpg

Ce jeune chimonanthe a été photographié au Jardin des Plantes de Toulouse par Kusuma. La photo de la fleur est très intéressante, on y voit bien le pistil.

 

Chimonanthus kasuma 2[1].jpg

Chimonanthus kasuma 1[1].jpg

 

16:54 Publié dans Plantes | Lien permanent | Commentaires (2)

02/01/2013

Fleurs d'hiver à Paris

 

Le 24 décembre le Jardin des Plantes de Paris ne manquait pas de fleurs. Cela peut donner des idées pour égayer nos jardins.

 

Il y avait d'abord les deux arbustes que j'ai toujours vus en fleurs tous les jours de l'année sans un manque. Le Choisya ternata :

 

1 choisya paris 24 déc 2012 042 (4).jpg

et cette touffe de romarin :

 

2 rosmarinus paris 24 déc 2012 070.jpg

Cette jolie rose dont je n'ai pas trouvé le nom

 

3 rose paris 24 déc 2012 019.jpg

faisait partie de ce charmant espace planté aussi de mahonias :

 

4 paris 24 déc 2012 022.jpg

Viburnum fragrans :

 

5 viburnum fragrans paris 24 déc 2012 034.jpg

Un tout petit jasmin d'hiver qui se marcotte déjà :

 

6 jasminum nud paris 24 déc 2012 057.jpg

Le Garrya elliptica est couvert de ces longs chatons mâles depuis le tout début de novembre (les photos sont du 10 novembre). Les fleurs s'ouvriront en janvier.

 

7 garrya paris 10 nov 2012 153.jpg

8 garrya paris 10 nov 2012 152.jpg

Et ce magnifique bosquet entièrement fleuri est composé de Viburnum tinus, Chimonanthus praecox, Lonicera fragrantissima, Mahonia 'Charity'.

 

9 paris 24 déc 2012 129.jpg

15:18 Publié dans Plantes | Lien permanent | Commentaires (0)

30/12/2012

Nandina domestica, côté déception

 

J'ai planté un bien joli Nandina domestica à Romilly en mars. Il portait encore un fruit ce qui prouvait ses capacités à fructifier. En été il a eu une floraison magnifique de plusieurs grappes. Cela a commencé début juillet

 

1 nandina romilly 18 juil 2012 023.jpg

pour se terminer fin août :

 

2 nandina romilly 11 août 2012 011.jpg

3 nandina romilly 11 août 2012 010.jpg

4 nandina romilly 4 août 2012 056.jpg

Mais je n'ai pas eu le moindre fruit !

 

J'ai pensé que c'était peut-être parce qu'il était trop jeune. Mais cette raison ne tient pas beaucoup devant l'intensité de sa floraison.

 

Après vous avoir montré les Nandina à Paris, après avoir lu un commentaire, j'ai éprouvé le besoin de comprendre. Je vous avouerai que j'y ai passé une bonne partie de ma journée. Voici donc le résultat de mes recherches et réflexions.

 

On se trouve, encore une fois, devant l'incapacité des pépiniéristes à aborder sainement le problème des plantes dioïques. Certes, quand on vous vend un houx, c'est une femelle et il y a partout autour de nous des houx sauvages y compris des mâles, donc ça marche. Mais il n'y a pas partout des pistachiers, des argousiers et des bambous sacrés, et ça ne marche pas. Certains vous conseillent d'en planter plusieurs de lignée différente !! C'est ridicule. Ce n'est pas comme pour l'asiminier un problème de lignée, c'est un problème de sexe. Pour Nandina j'ai même trouvé un pépiniériste qui ose préciser que c'est une plante dioïque, que ses fruits sont magnifiques, et qui ose vous vendre une seule plante de sexe indéterminé !

 

Nandina domestica est en effet une plante dioïque. Il existe quelques rares sujets autofertiles (monoïques ou hermaphrodites, je ne sais, je le sais seulement pour le cultivar dont je vais vous parler).

 

J'ai revu les photos des fleurs de mon nandina. Elles semblent avoir des étamines autour du pistil mais cela ne veut pas dire que ces étamines sont fertiles.

 

5 nandina fleurs 1 août 2012 016.jpg

6 nandina fl 1 août 2012 014.jpg

Je vous ai déjà montré, avec le houx, avec l'actinidia  surtout, qu'une fleur purement femelle peut avoir des étamines stériles. Il faudrait pouvoir comparer fleurs femelles et fleurs mâles. Mais il n'y a aucune photo permettant de le faire, on ne trouve que des photos de grappes entières avec des fleurs pour la plupart fermées.

 

Je viens de commander le cultivar 'Richmond'. C'est le seul pour lequel j'ai la certitude qu'il présente des organes des deux sexes. Il est hermaphrodite. Il est un peu plus petit que le type, il ne dépassera pas 1m50 mais il est très florifère et très fructifère. Il aura donc des fruits et fécondera mon premier nandina.

 

Je crois que je n'achèterai plus jamais des plantes ailleurs que sur Internet. Cela me permettra d'étudier à fond les "mœurs" de la plante souhaitée au lieu de succomber à une beauté qui ne sera plus jamais aussi belle.

 

18:09 Publié dans Plantes | Lien permanent | Commentaires (3)

29/12/2012

Nandina domestica

 

Le bambou sacré (ce n'est pas un bambou) est un merveilleux arbuste décoratif toute l'année, persistant, avec des fleurs, des fruits, des variations de coloration du feuillage.

 

C'est en hiver qu'il est le plus précieux, quand tout dort et que le jardin pourrait être triste. Ses grosses grappes de fruits rouge vif valent les plus belles fleurs, soulignées par des teintes pourpres sur le feuillage.

 

Voilà d'abord un arbuste adulte, environ 2m de haut :

 

1 nandina domestica paris 24 déc 2012 105.jpg

2 nandina domestica paris 24 déc 2012 105 (2).jpg

3 nandina domestica paris 24 déc 2012 105 (3).jpg

4 nandina domestica paris 24 déc 2012 105 (1).jpg

Ce jeune sujet est encore plus éblouissant :

 

a nandina domestica paris 24 déc 2012 087.jpg

b nandina domestica paris 24 déc 2012 087 (2).jpg

c nandina domestica paris 24 déc 2012 087 (1).jpg

d nandina domestica paris 24 déc 2012 087 (4).jpg

e nandina dom paris 24 déc 2012 087 (5).jpg

f nandina dom paris 24 déc 2012 087 (6).jpg

g nandina dom paris 24 déc 2012 087 (7).jpg

Dans l'enthousiasme de sa jeunesse il présente une belle remontée de la floraison, assez fréquente en hiver :

 

h nandina dom paris 24 déc 2012 087 (8).jpg

nandina dom paris 24 déc 2012 087 (9).jpg

21:09 Publié dans Plantes | Lien permanent | Commentaires (3)

28/12/2012

Mes fleurs d'hiver

Les fleurs d'hiver sont en tout début de floraison mais avec du retard sur les années précédentes.

 

Les premières fleurs de perce-neige sont visibles depuis 3 jours :

 

galanthus veneux 28 déc 2012 012.jpg

Le jasmin d'hiver est très en retard, il fleurit souvent dès novembre :

 

jasminum veneux 28 déc 2012 003.jpg

L'hellébore sort maintenant plusieurs fleurs de son feuillage :

 

hellebore 1 veneux 28 déc 2012 004.jpg

hellebore veneux 28 déc 2012 007.jpg

Mais les mahonias 'Charity' et 'Winter Sun' sont en fin de floraison :

 

charity veneux 28 déc 2012 010.jpg

winter sun veneux 28 déc 2012 011.jpg

Dans la maison le cactus de Noël :

 

sclumbergera veneux 28 déc 2012 013.jpg

et le bégonia bambusiforme qui exhibe des fleurs à 3m de haut alors que je l'avais rabattu à 1m au printemps :

begonia veneux 28 déc 2012 014.jpg

Mais en voyant les photos je me rends compte que je ne vous ai jamais parlé d'une plante pourtant ravissante. Sur la photo de l'hellébore on voit à l'extrême droite à côté de feuilles de lierre des petites feuilles vert tendre découpées. Cela peut paraître étonnant mais c'est une capucine. C'est Tropaeolum ciliatum qui grimpe sur tout ce qui l'entoure et fleurit à partir de mai. Je l'ai depuis plus de 10 ans, je ne m'en occupe jamais et elle est toujours là.

 

Tropaeolum 1 27 mai 006.jpg

Tropaeolum 2 18 mai 004.jpg

Tropaeolum 3 rec 18 mai 009.jpg

Tropaeolum 4 fleurs 18 mai 009.jpg

Tropaeolum bourdon 18 mai 008.jpg

22:01 Publié dans Plantes | Lien permanent | Commentaires (5)

27/12/2012

Hydrangeas d'hiver

Je veux parler encore des hydrangeas qui sont magnifiques non seulement en été mais aussi tout l'hiver.

 

A Paris Hydrangea quercifolia se fait remarquer de loin tant il est rouge ;

 

1 hydrangea quercifolia paris 24 déc 2012 077.jpg

2 hydrangea quercifolia paris 24 déc 2012 077 (1).jpg

3 hydrangea quercifolia paris 24 déc 2012 077 (2).jpg

5 hydrangea quercifolia paris 24 déc 2012 077 (3).jpg

6 hydrangea quercifolia paris 24 déc 2012 077 (4).jpg

7 hydrangea quercifolia paris 24 déc 2012 077 (5).jpg

8 hydrangea quercifolia paris 24 déc 2012 085.jpg

Chez moi à Veneux, seul celui qui est suffisamment au soleil prend ces belles couleurs, les deux autres, plus à l'ombre, gardent leur feuillage mais restent verts.

 

v1 hydrangea quercifolia 27 déc 2012 001.jpg

v2 hydrangea quercifolia 26 déc 2012 014 (1).jpg

v3 hydrangea quercifolia 26 déc 2012 014 (2).jpg

Hydrangea arborescens 'Annabelle' à Romilly garde ses inflorescences de papier tout l'hiver :

 

w1 annabelle romi 4 déc 2012 001 (2).jpg

Le 20 avril, lorsqu'il a débourré, il avait toujours ses fleurs de l'été précédent :

 

w2 annabelle romi 20 avril 2012 065.jpg

12:59 Publié dans Plantes | Lien permanent | Commentaires (0)

26/12/2012

Heptacodium miconioides

Je vous l'avais montré en fleurs :

 

1 heptacodium paris 26 sept 2010 045.jpg

2 heptacodium paris 26 sept 2010 046.jpg

3 heptacodium barres 8 oct 2011 194.jpg

En fruits :

 

4 heptacodium barres 8 oct 2011 183.jpg

5 heptacodium jasminoides gb 21 oct 2012 207 (8).jpg

6 heptacodium fr barres 8 oct 2011 188.jpg

Maintenant il est complètement dénudé. Mais pas sans intérêt. On voit enfin toute la beauté de son écorce.

 

7 heptacodium miconioides paris 24 déc 2012 136.jpg

8 heptacodium miconioides paris 24 déc 2012 136 (1).jpg

9 heptacodium miconioides paris 24 déc 2012 136 (2).jpg

10 heptacodium miconioides paris 24 déc 2012 136 (3).jpg

11 heptacodium miconioides paris 24 déc 2012 136 (4).jpg

12 heptacodium miconioides paris 24 déc 2012 136 (5).jpg

13 heptacodium paris 26 sept 2010 048.jpg

00:18 Publié dans Plantes | Lien permanent | Commentaires (0)

25/12/2012

Zelkova carpinifolia

Je vous ai récemment montré un beau Zelkova sinica. Au cours de mes recherches sur les Zelkova, j'ai découvert qu'il existait un Zelkova carpinifolia de 250 ans au Jardin des Plantes de Paris !

 

Comment ne l'ai-je jamais vu ? Tout simplement parce qu'il s'y trouve incognito. Pourquoi ? C'est un mystère. Je ne pouvais le reconnaître parce que je n'y connaissais rien en Zelkova et parce que pour voir plus que son tronc il faut vraiment lever la tête.

 

J'ai pu le trouver grâce à l'indication qu'il se trouve devant le laboratoire de cryptogamie et grâce à des photos le montrant en retrait de l'alignement de platanes. Vous pouvez le voir photographié avec ses feuilles et avec des précisions données par une responsable du Jardin des Plantes sur son identité. J'ai seulement un doute sur la date exacte de sa plantation. Wikipedia dit qu'il a été ramené par André Michaux en 1785.

 

Le voici donc, cerné de travaux :

 

1 zelkova carp blog paris 24 déc 2012 pa 012.jpg

2 zelkova carp paris 24 déc 2012 023.jpg

Son tronc très dur et lisse explique qu'il ne peut être atteint par la graphiose :

 

3 zelkova carp base paris 24 déc 2012 023.jpg

4 zelkova carp tronc paris 24 déc 2012 023.jpg

Il dépasse de beaucoup l'alignement des platanes mais il n'est pas le seul. A sa droite deux autres arbres aux branches très sombres dépassent aussi. Ce sont 2 noyers noirs d'Amérique, Juglans nigra. Une flèche noire indique le tronc du Zelkova, des flèches vertes les troncs des noyers.

 

5 zelkova carp blog paris 24 déc 2012 pa 026.jpg

6 zelkova carp rec paris 24 déc 2012 027.jpg

Je vous avais déjà montré un de ces noyers :

 

juglans nigra 1 paris 15 dec 122.jpg

juglans nigra étiquette paint paris 15 dec 121.jpg

Photographiés de loin, on voit à quel point ces 3 arbres dépassent l'alignement de platanes. Il est vrai qu'on voit à leur coupe au carré que ces platanes sont taillés.

 

7 paris 24 déc 2012 041.jpg

13:26 Publié dans Plantes | Lien permanent | Commentaires (3)

Wollemia nobilis

J'espère que vous n'avez pas oublié de mettre vos chaussures devant la cheminée et que le Père Noël les a bien remplies. Mais vous n'aviez pas osé demander celui dont vous rêviez, comme moi, parce qu'il coûte trop cher, le pin de Wollemi. Il est vrai que son prix comprend une aide au sauvetage de ces pins et d'autres plantes en grand danger.

 

J'ai donc convaincu mon Père Noël d'aller vous en capturer un avec un APN. Il l'a trouvé au Jurassic Park situé à l'entrée du Jardin des Plantes de Paris, à gauche. Voici une photo du 23 octobre 2011 où on voit rassemblés : au milieu légèrement à droite un jeune Araucaria araucana, derrière lui et derrière la haie de lierre à sa gauche un tout petit Wollemia nobilis et, complètement à gauche deux dinosaures, le jeune stégosaure est à l'ombre. Tout ce petit monde aurait pu vivre en même temps.

 

1 araucaria paris 23 oct 2011 002.jpg

Cette année, un an plus tard donc, le petit pin de Wollemi a bien pris 1m. Quel âge a-t-il ? Le Muséum en a acquis trois en septembre 2006. Ils ont été plantés au Jardin des Plantes et à l'Arboretum de Chèvreloup.

 

2 wollemia paris 24 déc 2012 011.jpg

3 wollemia paris 24 déc 2012 003.jpg

4 wollemia paris 24 déc 2012 010.jpg

5 wollemia paris 24 déc 2012 009.jpg

6 wollemia paris 24 déc 2012 008.jpg

7 wollemia paris 24 déc 2012 006.jpg

8 wollemia cône vert paris 24 déc 2012 009.jpg

9 wollemia cône brun paris 24 déc 2012 009.jpg

On ne distingue pas très bien la structure des bourgeons terminaux :

 

10 wollemia cône végétatif paris 24 déc 2012 010.jpg

11 wollemia vég paris 24 déc 2012 010.jpg

12 wollemia véget paris 24 déc 2012 010.jpg

Certes, je n'ai pu m'en approcher suffisamment. Mais c'est surtout parce que les cônes végétatifs sont couverts en hiver d'une substance cireuse blanche, à peine rosée, on parle de calotte polaire.

 

Regardez bien ces tiges du sommet. Les feuilles sont disposées en 4 rangées faisant le tour de la tige. Cela fait penser à l'Araucaria araucana où elles sont disposées en rangées encore plus serrées :

 

13 araucaria orchaise 11 juin 2011 009.jpg

C'est que ces deux arbres font partie de la même famille, les Araucariaceae.

 

Cependant à la base de l'arbre les feuilles sont disposées sur 2 rangées dans un seul plan, comme des feuilles de fougère :

 

14 wollemia paris 24 déc 2012 008.jpg

15 wollemia feuille 2 paris 24 déc 2012 p 007.jpg

16 wollemia feuille paris 24 déc 2012 p 007.jpg

Le tronc :

 

17 wollemia tronc paris 24 déc 2012 009.jpg

lui aussi n'est pas sans évoquer celui d'un jeune araucaria :

 

18 araucaria orchaise 11 juin 2011 010.jpg

Cet arbre est bien vert mais, comme tous les arbres, il perd ses vieilles feuilles qui brunissent. Mais ces feuilles brunes semblent regroupées :

 

19 wollemia paris 24 déc 2012 005.jpg

C'est parce que, comme beaucoup d'arbres de cette famille, il ne perd pas ses vieilles feuilles une par une mais par branches entières.

 

20 wollemia paris 24 déc 2012 004.jpg

11:06 Publié dans Plantes | Lien permanent | Commentaires (2)

23/12/2012

Lindera glauca

J'ai été attirée vers ce petit arbre par son feuillage d'automne. J'ai trouvé peu de renseignements. Les sites français l'ignorent totalement. En anglais il est appelé Grayblue Spicebush (Spice Bush pour d'autres Lindera).

 

Il ne dépassera pas 10m. Il aime l'ombre ou la mi-ombre et les sols plutôt acides. Il est bien rustique, au moins jusqu'en zone 6. Originaire d'Orient, il est apprécié aux USA pour son feuillage d'automne considéré comme un des plus beaux, mélange de jaunes, d'orange, de violet, de gris, et qui persiste une bonne partie de l'hiver. En mars il se couvre de petites fleurs jaunes qui le font ressembler à un Cornus mas.

 

1 lindera glauca paris 10 nov 2012 232.jpg

2 lindera glauca paris 10 nov 2012 231.jpg

3 lindera glauca paris 10 nov 2012 230.jpg

4 lindera glauca paris 10 nov 2012 229.jpg

5 lindera glauca rec paris 10 nov 2012 231.jpg

lindera glauca paris 10 nov 2012 228.jpg

 

20:14 Publié dans Plantes | Lien permanent | Commentaires (0)

22/12/2012

Sorbus latifolia

Il y a tellement à voir au Jardin des Plantes, j'en découvre chaque fois.

 

J'ai trouvé un jeune exemplaire du vrai alisier de Fontainebleau, forme botanique, dans sa parure d'automne. La forme de ses feuilles est bien différente de celles du cultivar horticole 'Henk Vink' que je vous avais montré.

 

1 sorbus latifolia paris 10 nov 2012 227.jpg

2 sorbus latifolia paris 10 nov 2012 226.jpg

3 sorbus latifolia paris 10 nov 2012 225.jpg

21/12/2012

Liquidambar

 

Le 21 octobre 2012 aux Grandes Bruyères j'ai été étonnée de voir que ce petit Liquidambar orientalis était encore tout vert alors que sur le même terrain les Liquidambar styraciflua étaient rouge vif. Il est très petit et pourtant il a 9 ans, planté en 2003. Mais cet arbre a une croissance très lente.

 

o 1 liquidambar orientalis gb 21 oct 2012 358 (3).jpg

o 2 liquidambar orientalis gb 21 oct 2012 358 (2).jpg

o 3 liquidambar orientalis gb 21 oct 2012 358 (1).jpg

J'avais déjà rencontré un Liquidambar orientalis à Marnay sur Seine, beaucoup plus grand et très touffu :

 

o 5 liquidambar marnay 25 sept 2008 076.jpg

o 6 liquidambar or marnay 18 sept 2010 143.jpg

o 7 liquidambar ori marnay 25 sept 2008 077.jpg

o 8 liquidambar or marnay 18 sept 2010 144.jpg

Ce même 21 octobre aux Grandes Bruyères, voici les 2 grands Liquidambar styraciflua avec sur leur gauche des Taxodium distichum :

 

s 1 liquidambar styraciflua gb 21 oct 2012 378.jpg

s 2 liquidambar styraciflua gb 21 oct 2012 381.jpg

s 3 liquidambar styraciflua gb 21 oct 2012 382.jpg

s 4 liquidambar styraciflua gb 21 oct 2012 383.jpg

s 5 liquidambar styraciflua 16 septembre 050.jpg

s 6 liquidambar styraciflua gb 21 oct 2012 386.jpg

Un 7 octobre à Segrez ces deux Liquidambar styraciflua ne sont pas au même stade de rougissement :

 

s 7 liquidambar sty segrez 7 oct 005.jpg

Les Liquidambar styraciflua des Grandes Bruyères en mai :

 

s 8 liquidambar sty gdes bruy 8 mai 2011 246.jpg

s 9 liquid sty gdes bruy 8 mai 2011 237.jpg

s 10 liquid sty gdes bruy 8 mai 2011 248.jpg

Enfin voici Liquidambar formosana au Prieuré d'Orchaise en juin :

 

f 1 liquidambar form orchaise 11 juin 2011 113.jpg

f 2 liquidambar form orchaise 11 juin 2011 114.jpg

23:14 Publié dans Plantes | Lien permanent | Commentaires (0)

20/12/2012

Photinia

 

J'ai rencontré récemment Photinia davidiana et depuis je me pose une question : si je voulais un Photinia, lequel choisirais-je ?

 

Voici donc d'abord Photinia davidiana photographié le 21 octobre :

 

davidiana 1 gb 21 oct 2012 228 (2).jpg

davidiana 2 gb 21 oct 2012 228 (4).jpg

davidiana 3 gb 21 oct 2012 228 (1).jpg

davidiana 4 gb 21 oct 2012 228 (3).jpg

Il ne me semble pas très différent de Photinia x fraseri 'Red Robin'. Ils ont des jeunes pousses rouges sur feuillage vert et semblent toute l'année un mélange de vert et de rouge. Voici 'Red Robin' le 12 mars

 

fraseri 1 Paris 12 mars 018.jpg

fraseri 2 Paris 12 mars 019.jpg

et le 6 avril :

 

fraseri 3 paris 6 avril 174.jpg

fraseri 4 paris 6 avril 176.jpg

Je crois que je préfèrerais les deux autres arbustes rencontrés qui sont aussi verts ou rouges selon l'époque de l'année mais de façon uniforme.

 

Photinia serratifolia le 6 avril :

 

serratifolia 1 paris 6 avril 131.jpg

serratifolia 2 .jpg

serratifolia 3 paris 6 avril 132.jpg

Photinia schneideriana le 27 avril, le feuillage est tout vert et sa floraison splendide est sans doute à peu près identique à celle de tous les Photinia.

 

schneideriana 1 paris 27 avril 124.jpg

schneideriana 2 paris 27 avril 125.jpg

22:07 Publié dans Plantes | Lien permanent | Commentaires (1)

18/12/2012

Scènes d'automne

aux Grandes Bruyères.

1 gb 21 oct 2012 059.jpg

2 gb 22 oct 2012 235 (1).jpg

0 gb 6 oct 2012 006.jpg

3 gb 21 oct 2012 091.jpg

4 gb 21 oct 2012 369.jpg

5 gb 21 oct 2012 378.jpg

6 gb 21 oct 2012 380.jpg

cornus kousa gb 6 oct 2012 121.jpg

cornus kousa satomi gb 21 oct 2012 143 (7).jpg

gb 21 oct 2012 092.jpg

heptacodium jasminoides gb 21 oct 2012 207 (5).jpg

nyssa sylvatica gb 21 oct 2012 401 (7).jpg

viburnum lantana barres 13 oct 2012 256.jpg

viburnum mariesii gb 6 oct 2012 157.jpg

zelkova sinica gb 21 oct 2012 183 (7).jpg

09:58 Publié dans Plantes | Lien permanent | Commentaires (2)

16/12/2012

Zelkova sinica

Le genre Zelkova est un genre très proche du genre Ulmus, les ormes, et certains voudraient l'incorporer à ce genre. Ils sont parfois atteints par la graphiose mais cela semble rare. Les Zelkova sont monoïques alors que les ormes sont hermaphrodites mais ce n'est pas un empêchement, une seule espèce d'arbre, notre frêne par exemple, est capable de cumuler tous les modes connus de reproduction sexuée. La base des feuilles est dissymétrique comme chez l'orme mais de façon moins marquée. La plus grosse différence, ce sont les fruits, des samares chez l'orme, des drupes chez le zelkova. 

 

Je vous ai montré le plus petit d'entre eux, Zelkova sicula, un arbuste qui ne dépasse pas 3m.

 

En voici maintenant un grand, un bel arbre bien qu'il ne soit pas le plus grand, le plus grand étant Zelkova carpinifolia dit faux orme de Sibérie.

 

Zelkova sinica, le Zelkova de Chine , faux orme de Chine, est intéressant pour sa croissance très rapide. Cet arbre magnifique à feuillage caduc se pare de rouge en automne mais je ne le verrai sans doute jamais sous cet aspect flamboyant car le 21 octobre il était encore tout vert et Les Grandes Bruyères ferment le 1 novembre.

 

1 zelkova sinica gb 21 oct 2012 188.jpg

2 zelkova sinica gb 21 oct 2012 189.jpg

3 zelkova sinica gb 21 oct 2012 183 (1).jpg

4 zelkova sinica gb 21 oct 2012 183.jpg

Son écorce est très belle et montre de belles zones orange quand elle desquame par plaques :

 

5 zelkova sinica gb 21 oct 2012 183 (4).jpg

6 zelkova sinica gb 21 oct 2012 183 (3).jpg

zelkova sinica gb 21 oct 2012 183 (2).jpg

Les Zelkova, dont celui-ci, sont très utilisés par les amateurs de bonsaïs.

15/12/2012

Aquilegia, une belle fleur très prolifique

1 aquilegia romi 17 mai 2012 133 (1).jpg

Je n'avais planté qu'un petit godet de cette belle ancolie double. Je vous ai montré au printemps comme la touffe s'était élargie avec aussi un petit semis à distance.

 

Maintenant en décembre il y a encore tous ces semis supplémentaires sur plus d'un mètre :

 

2 aquilegia romi 4 déc 2012 016.jpg

mais aussi en face dans l'allée il y a 3 touffes comme celle-ci :

 

aquilegia romi 4 déc 2012 016 (1).jpg

Je vais devoir transplanter ces touffes de l'allée car les hautes tiges florales d'au moins 80cm de haut ne supporteront pas le passage de la voiture.

 

On voudrait souvent planter en masse une jolie fleur pour faire de belles taches mais le prix d'un grand nombre de plantes nous fait renoncer. La solution, ce sont les plantes faciles qui se ressèment abondamment. En 2 ou 3 ans on obtient un beau résultat sans effort à partir d'un seul godet. J'ai obtenu aussi une aussi belle prolifération avec les jonquilles, l'aspérule odorante, les perce-neige, l'arum maculatum, les calthas, les valérianes des jardins, les violettes, les consoudes, les fraisiers et les fraisiers des Indes, les lamiers, sans oublier les sauvageonnes, et il y en a bien d'autres. Il faut rechercher ce genre de plantes quand on a beaucoup d'espace à remplir sans trop dépenser.

05:58 Publié dans Plantes | Lien permanent | Commentaires (1)

14/12/2012

Hamamelis vernalis

C'est un américain mais, contrairement à virginiana et comme mollis et hybrides, il fleurit sur bois nu en hiver. Feuilles jaunes puis rousses en automne, jeunes pousses rouges au printemps. Le 10 novembre :

 

1 hamamelis vernalis paris 10 nov 2012 219.jpg

2 hamalelis vernalis paris 10 nov 2012 221.jpg

3 hamamelis vernalis paris 10 nov 2012 220.jpg

Bourgeons floraux :

 

4 hamamelis vernalis paris 10 nov 2012 p 222.jpg

5 hamalelis vernalis paris 10 nov 2012 218.jpg

Pour comparaison, mon très jeune Hamamelis mollis le 10 octobre

 

hamamelis 1 mollis romi 10 oct 2012 050 (1).jpg

hamamelis 2 rec romi 10 oct 2012 050.jpg

et ses bourgeons floraux le 8 novembre :

 

hamam b fl romi 8 nov 049.jpg

22:43 Publié dans Plantes | Lien permanent | Commentaires (2)

12/12/2012

Osmanthus yunnanensis

Arbuste au feuillage persistant et à la floraison parfumée, tout le monde est d'accord sur cela. Mais pour la rusticité et pour la date de floraison, vous trouverez n'importe quoi. Ce que j'ai pu constater, c'est qu'il est bien rustique dans le Loiret (plus froid qu'ici l'hiver) et ce n'est pas étonnant car il vit jusqu'à 3000m, et qu'il était en pleine floraison le 21 octobre.

 

1 osmanthus yunnanensis gb 21 oct 2012 333.jpg

2 osmanthus yunnanensis gb 21 oct 2012 332.jpg

3 osmanthus yunnanensis gb 21 oct 2012 331.jpg

4 osmanthus yunnanensis gb 21 oct 2012 330.jpg

Il a ici un port élancé mais j'ai cru comprendre qu'en vieillissant il sera plus étalé et dense, un peu comme Osmanthus armatus, photographié à Paris un 31 décembre :

 

osmanthus armatus 1 paris 31 déc 2011 113.jpg

osmanthus armatus 2 paris 31 déc 2011 113 (1).jpg

 

 

22:26 Publié dans Plantes | Lien permanent | Commentaires (1)

10/12/2012

Hydrangea quercifolia

 

Je possède 3 Hydrangea quercifolia à Veneux, 2 'Snow Queen' et 1 'Harmony'.

 

'Snow Queen' :

 

snow queen veneux 24 juin 2012 016.jpg

'Harmony' :

 

 

harmony 14 juil 2010 025.jpg

Je vous les ai déjà montrés. Si je vous en parle aujourd'hui, c'est pour vous montrer mes constatations, des particularités dont on ne parle pas beaucoup.

 

Les hydrangeas à feuille de chêne supportent le calcaire et le soleil. Je dirai même qu'ils ont besoin pour être très beaux de davantage de soleil que les autres hydrangeas. 'Harmony' et l'un des 'Snow Queen' sont trop à l'ombre et fleurissent de moins en moins. Ils vont être déplacés à Romilly.

 

Mais le feuillage aussi est influencé par l'ensoleillement. Ce qu'on ne dit jamais, c'est que leur feuillage persiste une grande partie de l'hiver, quelle que soit l'exposition. Mais ce feuillage va prendre de magnifiques colorations dès l'automne uniquement s'ils sont au soleil.

 

'Snow Queen' en plein soleil :

 

feuilles snow veneux 2 déc 2012 029.jpg

Le même jour 'Harmony' trop à l'ombre :

 

feuilles harmony 1 veneux 9 déc 2012 002.jpg

Seules les feuilles les plus basses prennent quelques tons roux mais ce n'est pas le cas tous les ans :

 

 

 

feuilles harmony 2 veneux 9 déc 2012 006.jpg

'Harmony' le 14 janvier 2010, toujours vert :

 

feuilles harmony 3 veneux 14 janvier 025.jpg

 

10:08 Publié dans Plantes | Lien permanent | Commentaires (0)

05/12/2012

Taxus baccata

 

Je me promenais en juillet dans un jardin botanique. Je suis passée à côté d'un if pas très grand, environ 3m, couvert de fruits mais dont la couleur n'était pas encore visible à cette époque de l'année. C'était pour moi banal et j'allais passer mon chemin sans y attacher plus d'attention. Mais j'ai vu une toute petite branche au sol. Elle portait 3 fruits. Je ne pouvais laisser perdre une branche de cet arbre extraordinaire et de plus en plus rare dans la nature. J'ai ramassé la petite branche et, en me relevant, j'ai vu l'étiquette : Taxus baccata 'Fructo-luteo', donc à fruits jaunes.

 

Plusieurs autres cultivars avec des arilles jaunes existent comme 'Lutea', 'Xanthocarpa'. Je les soupçonne d'être la même variété.

 

Je ne savais pas qu'il était aussi facile de bouturer un if. J'ai seulement planté ma petite branche dans un pot. Elle n'a pas perdu une seule feuille. Elle n'a pas perdu un seul fruit mais ils n'ont pas évolué. La voici presque 5 mois plus tard :

 

veneux 2 déc 2012 049.jpg

Je vais devoir la rempoter, des racines apparaissent au fond du pot.

 

La croissance de l'if est extrêmement lente, je ne sais quand je pourrai vous montrer ses fruits.

 

13:04 Publié dans Plantes | Lien permanent | Commentaires (0)

03/12/2012

Un fau tourmenté

hêtre tortillard, fau de Verzy, Fagus sylvatica tortuosa.

 

C'est celui de l'Arboretum des Barres. Je vous l'ai déjà montré couvert de feuilles.

 

1 fagus sylv contorta barres 8 oct 2011 034.jpg

Plus dénudé il nous montre son architecture étrange :

 

2 barres 13 oct 2012 010.jpg

4 barres 13 oct 2012 008.jpg

5 barres 13 oct 2012 007.jpg

6 barres 13 oct 2012 005.jpg

7 barres 13 oct 2012 006.jpg

23:42 Publié dans Plantes | Lien permanent | Commentaires (1)

02/12/2012

Dahlia arborea

Dahlia arborea vient d'ouvrir ses fleurs au Jardin des Plantes de Paris. Ces photos m'ont été envoyées par Kusuma qui habite Paris :

JdP%2001-12-12(a)[1].jpg

JdP%2001-12-12(b)[1].jpg

00:42 Publié dans Plantes | Lien permanent | Commentaires (0)

29/11/2012

Pyrus salicifolia

 

C'est juste pour vérifier sur le peu qui reste qu'il a bien des feuilles de saule.

 

1 pyrus salicifolia paris 10 nov 2012 081 (5).jpg

2 pyrus salicifolia paris 10 nov 2012 081 (2).jpg

3 pyrus salicifolia paris 10 nov 2012 081 (3).jpg

4 pyrus salicifolia paris 10 nov 2012 081 (4).jpg

5 pyrus salicifolia paris 10 nov 2012 081.jpg

6 pyrus salicifolia paris 10 nov 2012 081 (1).jpg

7 pyrus salicifolia paris 10 nov 2012 080.jpg

 

Rose de Noel, c'est parti

Bien au chaud dans sa couette de feuilles mortes, Helleborus niger a déployé sa première corolle très blanche hier. Cachés dans le feuillage au ras du sol, il y a encore une dizaine de boutons.

 

1 helleborus 28 nov 2012 019.jpg

2 helleborus 28 nov 2012 018.jpg

3 helleborus 28 nov 2012 020.jpg

Je vais vite l'arroser, et aussi le grand dahlia et les sureaux subtropicaux, et remplir les mares. Je crois qu'à Météo France ils ont des hallucinations. Je me demande où ils trouvent toute cette pluie qui ne vient jamais.

 

12:25 Publié dans Plantes | Lien permanent | Commentaires (0)

28/11/2012

Dahlia arborea

 

Voici des nouvelles d'un autre frileux, le dahlia impérial.

 

Je vous avais dit qu'il ne fleurirait pas parce que je l'ai planté trop tard. En fait je ne suis pas coupable. Je l'avais commandé début février et je pensais le planter fin février ou début mars selon les prédictions météo. Je ne l'ai reçu que mi-avril.

 

Il est toujours aussi beau, bien vert, bien droit. Il n'a toujours pas besoin de tuteur mais si c'était nécessaire l'an prochain, un forsythia est prêt à l'aider.

 

La grande surprise ce matin, c'était l'apparition de bourgeons floraux. Désolée, je n'ai pu écarter les feuilles qui gênent la vision, ça se passe à plus de 3m :

 

a dahlia 28 nov 2012 022.jpg

b dahlia boutons 28 nov 2012 022.jpg

Bien sûr, c'est trop tard, il n'aura pas le temps d'épanouir ses fleurs avant le premier gel. A Paris il y a 18 jours les boutons étaient déjà beaucoup plus gros et bien au-dessus du feuillage

c dahlia arborea paris 10 nov 2012 138 (2).jpg

Mais cela prouve que la non floraison était bien due au retard à la plantation. Sa magnifique végétation lui a permis de faire des réserves et il va rester en terre. L'an prochain il pourra débourrer quand ça lui conviendra.

 

dahlia arborea veneux 11 nov 2012 004.jpg

 

 

22:06 Publié dans Plantes | Lien permanent | Commentaires (3)

La rusticité du Schlumbergera ???

 

Plus j'avance en âge et plus je deviens un peu fofolle. Hier matin, à peine levée et les yeux encore embrumés, j'ai arrosé les plantes d'appartement. Et là, horreur! Je me suis rendu compte que j'avais oublié de rentrer le cactus de Noël.

 

Il est écrit partout qu'en aucun cas il ne doit être exposé à une température inférieure à +10°C. Certes, il n'a pas encore gelé mais cet automne est bien froid et nous avons frôlé le zéro un matin. De plus, il était placé dans la partie la plus basse du jardin, à côté de la mare qui gèle avant l'autre. J'étais persuadée de l'avoir perdu. Mais j'y suis allée. Incroyable, il était tout fringant, tout vert sans la moindre feuille abimée et il y avait un bouton floral au bout de toutes les branches, toutes sans exception !

 

1 schlumbergera 28 nov 2012 016.jpg

2 28 nov 2012 017.jpg

3 28 nov 2012 015.jpg

4 28 nov 2012 014.jpg

5 28 nov 2012 011.jpg

19:08 Publié dans Plantes | Lien permanent | Commentaires (2)

24/11/2012

Luma apiculata

J'ai loupé sa floraison de peu car elle dure très longtemps tout l'été et parfois jusqu'en novembre. Il a un beau feuillage persistant odorant. Il est proche de Myrtus communis, peut-être un peu moins rustique, une rusticité limite pour Romilly. Difficile de savoir, certains le donnent pour la zone 9, d'autres le disent tolérant à -15°.

 

Ce qui m'a attirée vers lui c'est sa superbe écorce.

 

1 luma paris 10 nov 2012 123.jpg

2 luma paris 10 nov 2012 122.jpg

3 luma paris 10 nov 2012 120.jpg

4 paris 10 nov 2012 119.jpg

 

23:07 Publié dans Plantes | Lien permanent | Commentaires (6)