Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

15/10/2017

Rhododendron obtusum, une azalée toute folle

Elle a été rendue folle par les hommes. Elle finira bien par retrouver un comportement plus sain.

C’est une azalée qui m’avait été offerte en hiver, couverte de fleurs. A la fin de la floraison je ne savais qu’en faire. Je l’ai plantée dans le jardin, près de la mare. Miracle, elle a déjà survécu à 2 hivers sans protection. Je ne comprenais pas, l’azalée des fleuristes est habituellement l’azalée d’Inde qui ne supporte pas le gel et même pas en dessous de + 5°C.

J’ai cherché pour comprendre et j’ai compris. On trouve de plus en plus souvent chez les fleuristes l’azalée du Japon, Rhododendron obtusum. Elle est vendue comme plante d’intérieur et a un aspect semblable mais c’est une azalée d’extérieur qui supporte jusqu’à – 20°C. On m’a offert 2 autres azalées, je les ai mises dehors dans leur pot et elles ont déjà parfaitement supporté un hiver. Elles vont donc la rejoindre près de la mare.

Mon azalée n’avait pas encore refleuri. Elle a été perturbée par le forçage qui l’a fait fleurir en hiver. Sa floraison normale a lieu au printemps.

Mais surprise, elle commence en plein mois d’octobre une légère floraison, peut-être provoquée par le ciel bleu et les 25°C. Comment voulez-vous qu’une azalée qui a subi un forçage s’y retrouve avec les saisons. Elle finira bien par reprendre un rythme normal. Le 14 octobre :

1 rhododendron obtusum veneux 14 oct 2017 011.jpg

rhododendron obtusum veneux 15 oct 2017 001 (2).jpg

rhododendron obtusum veneux 15 oct 2017 001 (3).jpg

 

18:47 Publié dans Plantes | Lien permanent | Commentaires (0)

Écrire un commentaire