Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

15/10/2016

J'ai sauvé une coccinelle

La pluie annoncée pour le milieu de la semaine était encore une illusion. Certes il a plu mais 1mm en 2 jours ! Et puis cette nuit le miracle s’est produit : toujours une pluie très fine mais prolongée plusieurs heures et ce matin le pluviomètre indiquait 8 mm, de quoi tenir sans arrosage au moins 3 jours.

Lorsque j’ai pris le pluviomètre j’ai vu à la surface de l’eau une petite boule jaune et j’ai eu l’intuition que c’était vivant. J’ai fait s’écouler lentement l’eau sur ma main et j’ai recueilli une petite coccinelle totalement inerte mais qui m’a semblé s’agripper légèrement à ma peau. Je l’ai posée sur une table. Une heure plus tard elle avait parcouru quelques cm.

adalia 10 punctata veneux 15 oct 2016 001.jpg

adalia 10 punctata veneux 15 oct 2016 004.jpg

Elle est jaune, sans points mais c’est un signe de jeunesse et on devine la formation d’un point à droite au bord externe de l’élytre et même sur la deuxième photo l'emplacement des futurs point sous un aspect très clair.

Un instant j’ai eu un doute. Aurais-je sauvé une coccinelle asiatique ? Ce qui y fait penser c’est les points sur le pronotum, 4 + une ligne centrale. Mais il existe une coccinelle européenne qui présente exactement ce dessin, c’est Adalia 10 punctata, une coccinelle de forêts et parcs boisés, et c’est le cas de mon terrain de Veneux très boisé et situé à moins de 100m de la forêt domaniale. Ce qui prouve que c’est bien elle, c’est sa très petite taille, elle est plus petite que la fréquente coccinelle à 7 points.

 

20:22 Publié dans Animaux | Lien permanent | Commentaires (0)

Écrire un commentaire