Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

03/03/2017

Bombus terrestris peut-il faire un AVC ?

C’est la question que je me suis posé devant le comportement de ce bourdon terrestre, le bourdon cul blanc, Bombus terrestris.

Alors que je me dirigeai vers la boite aux lettres, mon regard a été attiré par une grosse tache noire dans un crocus. Je me suis approchée, il m’a semblé que c’était un bourdon mort, du moins totalement immobile ce qui n’est pas habituel pour un bourdon. Je suis repartie vers la maison pour prendre mon appareil photo. Il était toujours totalement inerte. Je suis repartie pour chercher le courrier. Au retour j’ai pris les photos. Il s’est écoulé 5 minutes entre la première et la dernière photo (comptage exact de l‘APN) et il faut ajouter 3 minutes environ depuis la première constatation. En tout 3 à 4 mn d’immobilité totale. Les photos sont dans l’ordre de prise de vue :

bourdon coma veneux 3 mars 2017 (1).jpg

bourdon coma veneux 3 mars 2017 (2).jpg

bourdon coma veneux 3 mars 2017 (3).jpg

bourdon coma veneux 3 mars 2017 (4).jpg

bourdon coma veneux 3 mars 2017 (5).jpg

bourdon coma veneux 3 mars 2017 (6).jpg

bourdon coma veneux 3 mars 2017 (7).jpg

bourdon coma veneux 3 mars 2017 (8).jpg

bourdon coma veneux 3 mars 2017 (9).jpg

bourdon coma veneux 3 mars 2017 (10).jpg

bourdon coma veneux 3 mars 2017 (11).jpg

bourdon coma veneux 3 mars 2017 (12).jpg

Enfin, il s’envole :

bourdon coma veneux 3 mars 2017 (13).jpg

Le crocus, apparemment intact après son passage :

bourdon coma veneux 3 mars 2017 (14).jpg

Je pense qu’il s’agit d’une jeune reine car elle est grande. On peut apprécier sa taille sur cette photo.

bourdon coma veneux 3 mars 2017 (10).jpg

On voit qu’elle fait légèrement plus que 2 fois la largeur de l’ensemble des stigmates. J’ai mesuré la largeur de ce groupe de 3 stigmates : 10mm. Or, une ouvrière ou un mâle ne dépassent jamais 18mm. Les jeunes reines fécondées sont les seules à survivre à l’hiver et en fin d’hiver elles installent le nid pour leur colonie, pondent les œufs et assurent l’approvisionnement au début. Celle-ci venait peut-être tout juste de réveiller et s’est rendormie dans le crocus.

Le même jour, un autre cul blanc sur une fleur d’hellébore fétide :

bourdon hellébore veneux 3 mars 2017.jpg

 

20:07 Publié dans Animaux | Lien permanent | Commentaires (4)

Commentaires

je pense qu'il s'agit juste d'une question de température. S'il était tôt le matin et qu'il fasse frisquet, le bourdon était seulement dans cette sorte de léthargie qui prend les insectes lorsqu'il ne fait pas encore assez chaud.

Écrit par : claudette | 05/03/2017

Il était 14h et il faisait 15° à l'ombre, la journée la plus chaude de la semaine. Contrairement aux abeilles plus frileuses, les bourdons sont actifs au-dessus de 5°.

Écrit par : sambuca | 05/03/2017

Je voudrais ajouter que le bourdon a la particularité, rare pour un insecte, de produire une partie de sa chaleur corporelle :
https://fr.wikipedia.org/wiki/Bombus

Écrit par : sambuca | 05/03/2017

alors, peut-être qu'il fait un petit somme?

Écrit par : claudette | 09/03/2017

Écrire un commentaire