Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

02/08/2016

Les bernaches du Canada se sédentarisent chez nous

C’était pour moi une espèce nordique qui ne venait chez nous que pour hiverner au chaud, sa zone de nidification étant en Europe du côté de la Scandinavie. J’ai vu plusieurs fois son arrivée en vol bruyant, aussi bruyant que celui de l’oie cendrée et cela vous force à lever la tête. La dernière fois, c’était le 8 janvier 2016 lorsqu’elles sont arrivées sur le lac de Moncourt-Fromonville. Cela parait un peu tard mais l’hiver était très doux :

1 bernaches vol montcourt 8 janv 2016 002.jpg

Elles passent l’hiver près d’une rivière ou d’un plan d’eau dans les zones urbanisées car elles y sont nourries. Elles sortent même de l’eau pour se lancer à l’assaut des distributeurs de pain, un 11 janvier à Moret :

2 bernaches sortent 11 janv 098.jpg

J’ai découvert que certaines étaient sédentaires chez nous le 20 mai 2008 au bord du lac de Chamarande. J’ai pu alors admirer de superbes oisons autour de leurs parents :

3 bernaches couple et petits 20 mai 2008 101.jpg

4 bernaches couple et petits 20 mai 2008 100.jpg

Elles ne sont pas farouches même accompagnées de leur nichée. Chaque année je vois davantage de bernaches qui passent l’été chez nous. Aujourd’hui sur le Loing à Moret :

5 bernaches moret 2 août 2016 024.jpg

6 bernaches moret 2 août 2016 025.jpg

7 bernaches moret 2 août 2016 026.jpg

8 bernaches moret 2 août 2016 027.jpg

9 bernaches moret 2 août 2016 028.jpg

10 bernaches moret 2 août 2016 031.jpg

11 bernaches moret 2 août 2016 030.jpg

12 bernaches moret 2 août 2016 032.jpg

13 bernaches moret 2 août 2016 029.jpg

Une belle troupe. Je ne les avais jamais vues aussi nombreuses en été. Même le réchauffement climatique ne les empêche pas d’apprécier le climat d’Ile de France.

J’ajoute une photo prise par Rachel un autre jour :

bernaches moret 1 août 2016.jpg

Elles sont vraiment très à l’aise. Moret est un paradis pour les bernaches. Elles y trouvent tout ce dont elles ont besoin, le contact bienveillant avec les humains car elles ne sont plus complètement sauvages, l’absence de prédateurs en ville (renards…)

Mais elles ne sont pas appréciées partout :

https://www.google.fr/#q=bernaches+du+canada+en+france

 

 

22:00 Publié dans Oiseaux | Lien permanent | Commentaires (0)

Écrire un commentaire