Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

09/09/2016

Hippophae rhamnoides 'Sandora'

Cette année encore je n’ai aucun fruit sur l’argousier femelle pourtant planté en 2009 en même temps que le mâle. La raison : je ne m’étais pas assez documentée sur les conditions de plantation. Je sais maintenant que mâle et femelle doivent être planté à 1m-1m50, au pire 3m l’un de l’autre. Ils fleurissent en fin d’hiver et il y a peu d’insectes à cette époque. La pollinisation est donc assurée par le vent et les fleurs minuscules ont peu de pollen. Mon couple est espacé de 6m et c’est trop.

Il faudrait que je prenne le temps de faire une bouture du mâle à planter plus près de la femelle mais cela va demander des années avant qu’il fleurisse.

La solution de facilité : une femelle autofertile. J’ai planté ‘Sandora’ en 2012. Elle a donné un petit nombre de fruits dès 2013 et davantage chaque année. Ce sont des fruits sans graine. Cela présente un avantage pour l’utilisation culinaire. La voici le 5 août cernée par les eupatoires :

1 hippophae sandora 5 août 2016 076.jpg

2 hippophae sandora 5 août 2016 077.jpg

20:31 Publié dans fruitiers | Lien permanent | Commentaires (0)

Écrire un commentaire