Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

07/11/2016

Hibiscus mutabilis fait de la résistance

Il fait anormalement froid depuis plusieurs jours. Il a même neigé à Paris et en Ile de France. L’Essonne a été le département le plus atteint. Ici, comme souvent, cela ne s’est pas produit. Est-ce la protection de la forêt ? Il n’a pas gelé mais la température la plus basse a été atteinte ce matin, + 2°C.

Pourtant mon Hibiscus mutabilis, considéré comme le moins rustique des hibiscus que j’ai plantés à Veneux et à Romilly, est le seul qui se croit toujours en plein été.

Sur le même terrain, à Veneux, voici mes dernières photos de Hibiscus syriacus, le plus rustique, le seul que la plupart des jardiniers osent cultiver, le 18 et le 25 octobre. Deux jours plus tard, tout ce feuillage jaune était tombé.

1 hibiscus syriacus veneux 18 oct 2016 017.jpg

2 hibiscus syriacus veneux 25 oct 2016 012.jpg

Et pourtant, aujourd’hui 7 novembre et malgré le froid, Hibiscus mutabilis a toujours toutes ses feuilles et bien vertes. Il a de plus au bout de chaque branche un bouquet de boutons de fleurs entrouverts :

3 hibiscus mutabilis veneux 7 nov 2016 001 (5).jpg

4 hibiscus mutabilis veneux 7 nov 2016 001 (3).jpg

5 hibiscus mutabilis veneux 7 nov 2016 001 (1).jpg

6 hibiscus mutabilis veneux 7 nov 2016 001 (2).jpg

7 hibiscus mutabilis veneux 7 nov 2016 001 (4).jpg

J’ai trouvé peu de renseignements, et contradictoires, sur cet hibiscus et en particulier sur sa rusticité. Il est généralement donné pour supportant -10°C mais de là à tenter de fleurir en novembre en plein froid…Je vous informerai sur les suites de son comportement.

 

16:54 Publié dans Hibiscus | Lien permanent | Commentaires (0)

Écrire un commentaire