Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

26/02/2017

Zanthoxylum subtrifoliatum

C’est le seul Zanthoxylum à feuillage totalement persistant en hiver chez nous (au moins jusqu’à -12° ou -15°). Je l’avais découvert au Jardin des Plantes de Paris mais je n’ai pu le trouver car l’étiquette du Jardin des Plantes est incomplète, il y manque l’essentiel, la variété :

http://sureaux.blogspirit.com/archive/2014/11/06/un-zanth...

A force de le chercher, j’ai fini par trouver son nom complet à la pépinière des Avettes mais je n’ai pu l’obtenir qu’à l’automne 2015.

C’est Zanthoxylum armatum (= alatum = planispinum) variété subtrifoliatum. Zanthoxylum armatum produit une épice proche du poivre de Sichuan qui commence à être appréciée et recherchée, une saveur poivrée agrémentée d’un fort parfum d’agrume. C’est le poivre de Timut, une merveille gustative à ce qu’on en dit.

https://www.bienmanger.com/1F10117_Poivre_Timut.html?ope=...

http://www.aromatiques.com/fr/poivres-et-baies/162-poivre...

Mon jeune Zanthoxylum subtrifoliatum est arrivé chez moi le 20 août 2015 :

1 zanthoxylum subtrifoliatum 20 août 2015 002.jpg

Il était très épineux avec les ailettes caractéristiques sur la nervure centrale de ses feuilles :

2 zanthoxylum subtrifoliatum 20 août 2015 006.jpg

3 zanthoxylum subtrifoliatum 20 août 2015 007.jpg

Il a gardé son feuillage le premier hiver. Il a maintenant un peu plus d’un an et vient de passer son 2è hiver en gardant tout son feuillage d’un vert resplendissant. Il mesure environ 1m20. Juste un petit problème pour la photo : l’hellébore fétide exubérant l’a envahi mais il le dépasse déjà un peu :

4 zanthoxylum subtrifoliatum veneux 26 fév 2017 004.jpg

5 zanthoxylum subtrifoliatum veneux 26 fév 2017 001.jpg

6 zanthoxylum subtrifoliatum veneux 26 fév 2017 002.jpg

7 zanthoxylum subtrifoliatum veneux 26 fév 2017 003.jpg

8 zanthoxylum subtrifoliatum veneux 26 fév 2017 005.jpg

 

Je n’ai pas l’intention de déplacer l’hellébore (énorme, pas déplaçable sans casse) ni le Zanthoxylum qui  va bientôt faire une poussée de croissance en hauteur et deviendra peu à peu un petit arbre. Ils n’occuperont donc pas le même étage et formeront un bel ensemble.

Il y a quelques mois un élagage de voyous sur le terrain voisin derrière le mur (abattage d’un arbre magnifique, sans doute centenaire, qui ne gênait personne) a brisé une branche de mon petit poivrier.On voit bien sur les photos que la tige verticale, la flèche, a été cassée, elle se termine par une feuille et 2 épines. Sans cet incident il serait plus grand.

De rage j’ai piqué cette branche dans un pot, sans autre précaution et je l’ai laissée dehors tout l’hiver. Et, miracle, j’ai un nouveau poivrier. Je n’ai planté qu’une tige simple et maintenant il y en a au moins deux. De plus une jeune touffe se forme entre les deux tiges :

9 zanthoxylum subtrifoliatum 2 veneux 26 fév 2017 006.jpg

10 zanthoxylum subtrifoliatum veneux 26 fév 2017 007.jpg

zanthoxylum subtrifoliatum centre veneux 26 fev 2017 001.jpg

Contrairement au pied mère qui pousse sur un tronc unique, celui-là sera multi tronc. Il sera touffu et dense. C’est tout à fait ce qu’il me faut pour cacher le dépôt inesthétique d’un autre voisin.

 

Commentaires

comme quoi du pire peut parfois sortir un bien; et ce petit arbre a l'air d'en vouloir, il va être super costaud!

Écrit par : claudette | 26/02/2017

Ce doit être celui-ci que j'ai.Il se plaît bien sur mon causse et produit beaucoup de baies, qui sentent très bon l'orange.
Les épines sur les feuilles disparaissent quand il grandit.

Écrit par : Donna | 06/03/2017

Écrire un commentaire