Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

21/09/2017

L'année du chêne

Le grand chêne à l’entrée du terrain de Veneux est probablement le plus vieux de mes chênes. Il y a 45 ans il avait déjà plus de 60 ans puisqu’il produisait des glands. Il est donc plus que centenaire. Mais ne vous inquiétez pas pour lui, Quercus pedonculata vit en moyenne 500 ans ou plus.

J’ai l’impression que les chênes sont sujets à l‘alternance, l’an dernier il y avait peu de glands, cette année c’est une marée :

quercus pedonculata veneux 20 sept 2017 005.jpg

Il y a cette densité de glands sur toute l’entrée, au moins 10m x 4m, et je ne vois pas ce qui se passe de l’autre côté de l’arbre, les glands sont cachés par le lierre, et tous les glands ne sont pas tombés. Ils seront ratissés en automne avec les feuilles mortes mais il en restera et j’aurai à supprimer des dizaines de jeunes pousses.

 

21:11 Publié dans quercus | Lien permanent | Commentaires (3)

Commentaires

Pourquoi dites-vous qu'il avait forcément plus de 60 ans ? Car si c'est pour les glands, il n'y a pas besoin que l'arbre soit si vieux.
Enfin, je ne sais pas pour Quercus pedunculata, mais chez mes parents j'avais planté un Q. robur, un semis que m'avait donné un ami. Il faisait 20 cm quand je l'ai planté en 2005 (il devait avoir un an et demi car je l'avais gardé un peu en pot), et nous avons vendu la maison en 2013. Il faisait un peu plus de 2m de haut, et produisait déjà des glands.

Écrit par : Antoine | 23/09/2017

Quercus robur est synonyme de quercus pedonculata mais je n'aime pas utiliser ce terme robur parce que je trouve qu'il prête à confusion avec le chêne sessile qu'on appelle aussi chêne rouvre.
J'ai manqué de précision, j'aurais dû dire des glands fertiles. Le chêne se reproduit tardivement :

https://fr.wikipedia.org/wiki/Ch%C3%AAne_p%C3%A9doncul%C3%A9

C'est vrai aussi pour le chêne sessile.
Il y a 45 ans mon chêne mesurait plus de 10m. A cette époque, je n'ai pas vu de glands fertiles (c'est-à-dire constaté des germinations) sur l'autre chêne au bord de la maison qui était déjà très grand.
Je viens de découvrir qu'il est habituel que le chêne ne produise pas des glands tous les ans, seulement tous les 2 ou 3 ans.

Écrit par : sambuca | 24/09/2017

Au temps pour moi, je me suis un peu embrouillé avec tous ces synonymes. Je pensais que Q. pedunculata était le chêne rouvre justement. Donc c'était bien la même espèce que chez vous.
Après, est-ce que les glands étaient fertiles ? Je ne sais pas du tout, et je ne suis malheureusement pas resté assez longtemps pour le vérifier.

Écrit par : Antoine | 24/09/2017

Écrire un commentaire