Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

11/02/2018

Une semaine d'hiver

Et ce sera probablement la seule car le réchauffement commence et il nous est promis par la météo jusqu’au 24 février et ensuite c’est presque le printemps.

Jusqu’au 5 février il n’avait pas gelé, peut-être -2 ou -3° alentour mais le thermomètre n’était descendu qu’une fois à 0°C sur mon terrain.

C’est au point que les premières jonquilles, Narcisssus pseudonarcissus, fleurissaient le 5 février :

1 jonquilles veneux 5 fev 2018 001.jpg

J’avais déjà constaté une telle précocité en 2016 mais avant elles n’apparaissaient jamais avant la fin février.

Les bourgeons des arbres commençaient à grossir :

2 bourgeons veneux 19 janv 2018 009.jpg

Les pies arrivaient en nombre pour établir leur territoire :

3 pies veneux 19 janv 2018 006.jpg

Le 6 février la neige est arrivée,

4 a neige veneux 6 fev 2018 002.jpg

plus abondante le 7 :

4 neige veneux 7 fev 2018 004.jpg

Et ce fut la grande pagaille. J’ai souffert pour les automobilistes bloqués une nuit entière dans le froid. Autrefois, il y a longtemps, il neigeait tous les hivers. Les saleuses passaient sur les grands axes au petit matin et il n’y avait aucun problème. C’était difficile sur les petits axes et j’avais peur en conduisant route de Bourgogne mais je n’ai jamais manqué le travail et j’ai toujours amené mon fils à l’école à Fontainebleau. Il n‘y avait pas d’absentéisme, ni au travail ni dans les écoles, et les trajets se passaient sans trop de dommages. J’ai numérisé une photo de février 1978 :

hiver veneux 1978 IMG_0001.jpg

A l’époque nous avions en réserve des après-ski et des bonnets en fausse fourrure.

Le 12 février : les mêmes jonquilles qui ont parfaitement supporté la neige

jonquilles veneux 12 fev 2018 001 (1).jpg

 

 

Écrire un commentaire