Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

28/03/2018

Allium ursinum

L’ail des ours n’avait rien à craindre de cet hiver exceptionnel. Le froid, fut-il venu de Sibérie, ne pouvait lui faire peur, il peut supporter jusqu’à -34°. Et la pluie presque quotidienne faisait son bonheur, il aime l’humidité.

Entre le grand Camellia ‘Contessa Lavinia Maggi’ qui commence à fleurir et la petite mare, on voit à gauche le beau tapis d’Allium ursinum et à droite une colonie de ficaires :

1 allium ursinum veneux 25 mars 2018 002.jpg

2 allium ursinum veneux 24 mars 2018 001.jpg

3 allium ursinum veneux 23 mars 2018 010.jpg

5 allium ursinum veneux 23 mars 2018 014.jpg

6 allium ursinum veneux 23 mars 2018 013.jpg

La ficaire :

7 ficaria veneux 25 mars 2018 001.jpg

8 ficaria veneux 7 avril 2013 025 (1).jpg

9 ficaire veneux 26 mars 2011 041.jpg

C’est le moment de le cueillir pour la cuisine, juste avant la floraison. Après les feuilles sont moins fraiches.

 

Écrire un commentaire