Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

19/07/2017

Lunaria annua, an 1

J’ai cette monnaie du Pape bisannuelle depuis des années. C’était un semis spontané venu sans doute d’un autre jardin. Depuis elle se ressème abondamment mais, comme il n’y a eu qu’un seul apport extérieur et qu’elle est bisannuelle, je n’ai une floraison qu’une année sur deux. Cette année, c’est sa première année de développement, un large et abondant feuillage. Elle aime les sols bien drainés riches en silice. De la silice, il n’y a que ça sur mon terrain, donc ça lui plait. Mais il lui faut aussi de la fraicheur et j’arrose pour assurer sa survie.

1 lunaria annua veneux 19 juil 2017 013 (1).jpg

2 lunaria annua veneux 19 juil 2017 013 (2).jpg

3 lunaria annua veneux 19 juil 2017 013 (3).jpg

L’an dernier, j’avais eu une superbe floraison au mois d’avril :

4 lunaria annua veneux 13 avril 2016 002.jpg

5 lunaria annua veneux 15 avril 2016 024.jpg

6 lunaria veneux 9 avril 2011 018.jpg

Et depuis des années, quand je passe dans une jardinerie, je cherche des graines et je n’en trouve jamais. Il faudrait un semis cette année. Je viens donc de commander des graines, pour des fleurs violettes et des fleurs blanches.

Lunaria rediviva, la lunaire vivace ne pose pas ce problème. Sa touffe est de plus en plus large

7 lunaria rediviva veneux 19 juil 2017 013 (2).jpg

Mais elle se ressème un peu, moins que l’autre.

Elle fleurit en mai :

8 lunaria rediviva veneux 13 mai 2013 001.jpg

9 lunaria rediviva veneux 13 mai 2013 004.jpg

10 lunaria rediviva veneux 13 mai 2013 008.jpg

En ce moment ses siliques commencent à sécher. Elles sont allongées, pointues, mais moins nombreuses que celle de la lunaire bisannuelle elles sont moins adaptées à la confection de bouquets secs :

14 lunaria rediviva veneux 19 juil 2017 016 (2).jpg

15 lunaria rediviva veneux 19 juil 2017 013 (4).jpg

Siliques de Lunaria rediviva à terme en septembre :

16 lunaria rediviva veneux 14 sept 2014 014 (3).jpg

Siliques de Lunaria annua en septembre :

11 lunaria annua veneux 5 août 2016 001.jpg

12 lunaria siliques veneux.jpg

13 lunaria siliques 15 sep veneux.jpg

 

13:59 Publié dans Plantes | Lien permanent | Commentaires (3)

17/07/2017

Viburnum opulus

Les espaces de végétation semi sauvage de la ZA des Renardières à Ecuelles sont magnifiques en ce moment. La décoration est assurée principalement par les viornes, Viburnum opulus, dont les fruits commencent à rougir. Ils sont très nombreux. Ont-ils été plantés ou sont-ils des semis spontanés ? Vu leur disposition, sans doute les deux.

En ce tout début de rougissement, les corymbes sont encore dressés. Ils basculent ensuite rapidement.

1 viburnum opulus ecuelles 10 juil 2017 002 (1).jpg

2 viburnum opulus ecuelles 10 juil 2017 002 (5).jpg

3 viburnum opulus rec ecuelles 10 juil 2017 002 (5).jpg

4 viburnum opulus fr ecuelles 10 juil 2017 002 (1).jpg

5 viburnum opulus rec ecuelles 10 juil 2017 002 (1).jpg

6 viburnum opulus ecuelles 10 juil 2017 002 (4).jpg

7 viburnum opulus ecuelles 10 juil 2017 002 (3).jpg

Ces fruits vont persister très longtemps. Voici des photos des mêmes arbustes sur la même zone prises le 16 novembre 2013. On peut remarquer aussi la coloration rouge du feuillage.

8 viburnum op renardières 16 nov 2013 001 (1).jpg

9 viburnum op renardières 16 nov 2013 001 (3).jpg

La floraison à Romilly en mai :

viburnum opulus romilly mai 2015.jpg

 

13/07/2017

Cliivia miniata

Les Clivia sont en fleurs. Leur date de floraison est imprévisible. J’ai des photos de février à novembre et tous les mois intermédiaires. Les dates les plus tardives correspondent à une remontée car j’ai eu deux et même 3 floraisons dans une année.

Les plantes à floraison orange ont toutes pour origine le même pied mère qui a maintenant 50 ans, par division de touffe et par semis spontané imprévu dans le pot d’un Dracaena. Les 2 pieds dans le pot du dracaena sont un peu étouffés cette année par le développement du Dracaena.

Le pied à fleurs jaunes est très jeune et c’est la première fois qu’il fait plusieurs hampes florales.

1 clivia veneux 10 juil 2017 001.jpg

2 clivia 9 juil 2017 001 (2).jpg

3 clivia 9 juil 2017 001 (3).jpg

4 clivia 13 juil 2017 003.jpg

5 clivia 13 juil 2017 004.jpg

6 clivia 9 juil 2017 001 (5).jpg

7 clivia 9 juil 2017 001 (4).jpg

 

21:36 Publié dans Plantes | Lien permanent | Commentaires (0)

10/07/2017

Viburnum foetidum

 Mon Viburnum foetidum var. rectangulatum est en fleurs. Il n’a absolument rien de fétide, il n’a aucune odeur. Celui qui l’a baptisé ainsi avait sans doute une rhinite grave ce jour-là. Je l’ai depuis novembre 2013. Il est censé mesurer 2 à 3 m mais il dépasse à peine le mètre. Sa croissance est peut-être lente.

1 viburnum foetidum veneux 10 juil 2016 006 (1).jpg

2 viburnum foetidum veneux 29 juin 2017 013 (2).jpg

3 viburnum foetidum veneux 29 juin 2017 013 (4).jpg

4 viburnum foetidum veneux 10 juil 2016 006 (4).jpg

5 viburnum foetidus pr veneux 18 juil 2016 032.jpg

viburnum foet 14 juil 2014 008.jpg

viburnum foet 14 juil 2014 012.jpg

 

23:43 Publié dans viburnum | Lien permanent | Commentaires (0)

09/07/2017

Un beau cactus

Ne me demandez pas le nom de ce superbe cactus, je l’ignore. Il en a été offert des boutures à mon fils par un voisin. Je n’y connais rien en cactus, je propose Echinopsis oxygona.

Le 8 juillet :

cactus 8 juil 2017 016 (1).jpg

cactus 8 juil 2017 016 (2).jpg

cactus 8 juil 2017 016 (3).jpg

Le 9 juillet :

cactus 9 juil 2017 019 (1).jpg

cactus 9 juil 2017 019 (2).jpg

cactus 9 juil 2017 019 (3).jpg

cactus 9 juil 2017 019 (4).jpg

cactus 9 juil 2017 019 (5).jpg

cactus 9 juil 2017 019 (6).jpg

cactus 9 juil 2017 019 (7).jpg

Dans une fleur un bourdon était complètement ivre mais il a fini par s’envoler.

cactus bourdon 9 juil 2017 019 (3).jpg

 

16:49 Publié dans Plantes | Lien permanent | Commentaires (0)

05/07/2017

Hydrangea arborescens

Lorsque qu’on parle de Hydrangea arborescens, on pense uniquement à ‘Annabelle’

1 annabelle romi 15 juin 2011 060.jpg

et aux autres cultivars à grosse inflorescence qui l’ont suivie.

Mais tous dérivent de l’arbuste sauvage, beaucoup plus discret. J’en possède un depuis plus de 10 ans. C’est la sous-espèce radiata caractérisée par des feuilles au revers argenté.

Je le conserve et tente de le faire survivre depuis des années essentiellement pour son intérêt botanique. Il est malingre, atteint tout juste 1m et ne survit qu’à coups d’arrosage2 à 3 fois par semaine. Je dois le tuteurer car il a tendance à s’affaisser. Car le terrain, trop sec, ne lui convient pas. Il est très, très rustique (- 30° C) mais ne supporte pas la chaleur et le soleil et il a trop vite soif dans ce terrain trop sableux. En sous-bois dans un terrain qui retient mieux l’eau, vous pourriez sans doute obtenir un arbuste plus touffu pouvant approcher 2m.

2 hydrangea radiata veneux 5 juil 2017 002.jpg

3 hydrangea radiata veneux 5 juil 2017 004.jpg

4 hydrangea radiata veneux 5 juil 2017 003.jpg

5 hydrangea radiata veneux 29 juin 2017 011 (2).jpg

6 hydrangea radiata rec veneux 29 juin 2017 011 (1).jpg

7 arborescens fl 14 juil  2010 018.jpg

8 hydrangea radiata veneux 5 juil 2017 003.jpg

Revers argenté des feuilles :

9 hydrangea radiata veneux 5 juil 2017 005.jpg

10 hydrangea radiata veneux 5 juil 2017 007.jpg

11 arborescens 14 juil  2010 002.jpg

 

22:11 Publié dans hydrangea | Lien permanent | Commentaires (0)

04/07/2017

Mahonia japonica 'Hivernant'

Les fruits de mes deux Mahonia japonica ‘Hivernant’ persistent vraiment longtemps. Ils sont très jeunes, n’atteignent pas encore 1m de haut mais ne dépasseront sans doute jamais 1m50. Ils sont plus petits que les Mahonia x media et fleurissent plus tard, en fin d’hiver, une floraison semblable mais plus originale avec la base des fleurs rose. Je vous ai montré le début de murissement des fruits fin mai.

Si je vous montre de nouveau les fruits, c’est parce qu’ils m’ont réservé une surprise : leur port est très pendant, sous les feuilles. C’est gracieux et c’est sans doute ce qui leur permet de résister à la voracité des oiseaux. Le 3 juillet :

1 maho hivernant veneux 3 juil 2017 002 (3).jpg

maho hivernant veneux 3 juil 2017 002 (1).jpg

maho hivernant veneux 3 juil 2017 002 (4).jpg

maho hivernant veneux 3 juil 2017 002 (5).jpg

maho hivernant veneux 3 juil 2017 002 (6).jpg

 

14:45 Publié dans Plantes | Lien permanent | Commentaires (0)