Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

19/08/2017

Lycium chinense est en fleurs

J’ai encore admiré le magnifique Lycium chinense du Jardin Botanique de Marnay sur Seine. Je l’admire et le photographie depuis 2013 mais il a 18 ans si on croit son étiquette. Il est toujours plus dense. Le 26 juillet il est en fleurs :

1 lycium chinense romi 26 juil 2017 006 (1).jpg

2 lycium chinense romi 26 juil 2017 006 (3).jpg

3 lycium chinense romi 26 juil 2017 006 (2).jpg

4 lycium chinense fleur romi 26 juil 2017 006 (2).jpg

Ses fleurs ont un franc succès.

5 lycium chinense marnay 26 juil 2017 006 (4).jpg

6 lycium chinense abeille marnay romi 26 juil 2017 006 (4).jpg

Il s’est ressemé jusqu’à 2m de distance. Ce sont les éléments à feuilles très fines parmi d’autres plantes :

7 lycium chinense marnay semis 26 juil 2017 006 (5).jpg

A Romilly 15 juillet et 17 août :

8 lycium chinense fl romi 15 juil 2015 005 (2).jpg

8 lycium chinense romi 17 août 2017 004.jpg

Il ressemble beaucoup au Lycium barbarum. Différences : il est très peu épineux, on ne voit même jamais d’épines sur mes photos, il est énormément plus facile à cultiver, du moins pour mon niveau de compétences, la date de floraison n’est pas la même.

La floraison de Lycium barbarum est donnée pour mai-juin. Je ne peux confirmer, je n’ai pas encore réussi à en faire fleurir un seul. J’ai pourtant tenté sur deux terrains très différents, Romilly assez lourd, argileux, riche, souvent humide, Veneux sec, très drainant. Je n’arrive même pas à les faire pousser. La floraison de chinense a lieu, d’après mon expérience, en juillet et août.

Une autre différence : la forme des fruits. J’en parle maintenant parce qu’ils participent à la discussion sur la nature de ‘Korean Big’, le seul lyciet que j’ai réussi à Veneux.

Je ne sais quelle est l’espèce de Korean Big. Sa floraison est encore plus tardive. Pour cela il est donc plus proche de chinense que de barbarum. Aujourd’hui il n’est encore pas en fleurs. L’an dernier, sa première année de floraison, il a commencé à fleurir début septembre. Le 7 septembre :

9 lycium korean big veneux 7 sept 2016 012.jpg

Il est très peu épineux.

Pourtant la forme de ses fruits, appelés goji,  est plus proche de ceux de barbarum que de ceux de chinense plus allongés.

Fruits de Lycium chinense un 21 septembre :

10 lycium chinense marnay 21 sept 2013 040 (8).jpg

Fruits de Korean Big, fructification très tardive, le 15 novembre 2016 et le 2 décembre 2016 :

11 lycium korean veneux 15 nov 2016 001.jpg

12 lycium korean veneux 2 dec 2016 007.jpg

Qui est-il ? Est-ce une 3ème espèce ? Il y en a 70 selon Wikipedia. Il m’a été vendu comme Lycium barbarum. Mais peut-on croire les polonais, surtout quand ils vendent en France sans renseignements en français ou au moins en anglais.

13 lycium korean 02 001.jpg

 

19:34 Publié dans fruitiers | Lien permanent | Commentaires (2)

15/08/2017

Les fleurs de la symphorine

Nous cultivons les symphorines pour leurs jolies baies qui décorent l’automne et l’hiver :

1 symphorine romi 2 dec 2015 004 (1).jpg

2 symphorine rec romi 2 dec 2015 079.jpg

3 symphorine pringy 11 janv 2016 025.jpg

Les baies blanches ont été photographiées dans un jardin de Pringy. J’avais planté ‘Mother of Pearl’ à baies roses à Veneux dans le sable sans aucune précaution ni fertilisant. Elle a végété pendant des années mais s’est multipliée, sans doute par rejets car elle ne produisait pas de baies. J’en ai transplanté à Romilly dans ce terrain plus riche et le démarrage a été foudroyant. J’ai des baies à Veneux depuis 2 ans.

Devant ces jolies baies, je me suis posé une question : d’où viennent-elles ? Des baies succèdent à des fleurs et je n‘en ai jamais vu. Et vous, avez-vous remarqué les fleurs de symphorine ?

J’ai décidé de surveiller mes plantes à Veneux où je peux les observer tous les jours. Et ces jours-ci j’ai enfin vu les fleurs ! Mais pour cela il faut faire très attention, mettre le nez dessus, car elles sont minuscules, 2 à 3 mm. Pas facile de les photographier. Et le matin elles sont fermées. A l’œil nu on devine qu’il y a des fleurs sans voir les détails.

4 symphoricarpos 15 août 2017 035 (8).jpg

5 symphoricarpos veneux15 août 2017 003 (3).jpg

6 symphoricarpos veneux15 août 2017 003 (4).jpg

7 symphoricarpos veneux15 août 2017 003 (6).jpg

8 symphoricarpos 15 août 2017 035 (9).jpg

9 symphoricarpos rec veneux15 août 2017 003 (6).jpg

10 symphoricarpos 15 août 2017 035 (7).jpg

11 symphoricarpos veneux IMG_2907.jpg

 

14:27 Publié dans Plantes | Lien permanent | Commentaires (0)

10/08/2017

Le moro-sphinx

J’adore les papillons sphinx. Je vois tous les ans le sphinx-gazé sur mon seringat. Je vous l’avais montré fin mai :

1 sphinx gazé veneux 9 juin 2016 025.jpg

2 sphinx gazé veneux 9 juin 2016 036.jpg

3 sphinx gazé veneux 10 juin 2016 045.jpg

4 sphinx gazé veneux 10 juin 2016 050.jpg

5 sphinx gaze veneux 31 mai 2017 042.jpg

Je vois moins souvent le moro-sphinx parce que les fleurs blanches du seringat ne l’attirent pas, il préfère les fleurs très colorées et je n’ai pas assez de soleil sur mon terrain. Je l’ai vu récemment sur un buddleia sur le parking Gammvert mais il était tellement mobile, tellement rapide et toujours orienté de la même façon que je n’ai vraiment bien photographié que son arrière-train :

6 moro sphinx veneux 6 aout 2017 027 (1).jpg

7 moro sphinx rec veneux 6 aout 2017 031.jpg

8 moro sphinx rec veneux 6 aout 2017 027.jpg

9 moro sphinx post veneux 6 aout 2017 029.jpg

Je reprends donc d’anciennes photos pour voir l’avant, ses gros yeux et surtout sa trompe sans fin qui lui permet de rester très haut au-dessus de la fleur qu’il butine :

10 moro sphinx 25 juin 029.jpg

11 moro sphinx 25 juin 027.jpg

12 moro sphinx 25 juin 028.jpg

13 moro sphinx 25 juin 049.jpg

Je répète ce que je dis chaque fois lorsque je vous montre des sphinx : l’onagre rose, Oenothera speciosa, une américaine qui est un danger mortel pour nos papillons, devrait être interdite en Europe. Sa corolle trop profonde et étroite piège les moro-sphinx et ils meurent après des efforts désespérés pour se libérer.

 

06:57 Publié dans papillons | Lien permanent | Commentaires (6)

07/08/2017

Lagerstroemia indica

La longue saison des Lagerstroemia bat son plein et, comme tous les ans, je suis fascinée par la beauté de cette floraison et je photographie.

Les deux « arbres » plantés par la ville de Veneux sont traités en arbres sur un seul tronc mais c’est en réalité un arbuste et il le dit en émettant des tiges à la base, au ras du sol, tous les ans. Les repousses de l’an dernier, encore en fleurs le 27 septembre 2016 :

1 lagerstroemia veneux  27 sept 2016 001 (9).jpg

Ces repousses ont été supprimées mais il remet ça. Le 6 août 2017 :

2 lagerstroemia veneux 6 aout 2017 010 (10).jpg

Il clame ainsi sa nature d’arbuste, de grand arbuste (jusqu’à 8m).

Mais admirons la floraison :

3 lagerstroemia veneux 6 aout 2017 010 (1).jpg

4 lagerstroemia veneux 6 aout 2017 010 (2).jpg

5 lagerstroemia veneux 6 aout 2017 010 (6).jpg

6 lagerstroemia veneux 6 aout 2017 010 (5).jpg

7 lagerstroemia veneux 6 aout 2017 010 (4).jpg

8 lagerstroemia veneux 6 aout 2017 010 (9).jpg

9 lagerstroemia veneux 6 aout 2017 010 (7).jpg

10 lagerstroemia veneux 6 aout 2017 010 (8).jpg

11 lagerstroemia veneux 12 août 2015 014.jpg

12 lagerstroemia veneux 12 août 2015 fleur 006.jpg

13 lagerstroemia veneux 12 août 2015 coeur 006.jpg

C’est superbe. Est-ce parce que ces 2 lilas des Indes ont fait des adeptes ? J’en vois maintenant dans les jardins privés comme celui-là qui déborde de couleur vers la rue :

14 lagerstroemia veneux 6 aout 2017 009.jpg

Il est probable que dans quelques années les Lagerstroemia seront aussi abondants à Veneux que les Forsythia au printemps

Le 8 août, pour répondre au commentaire de Anne, j'ajoute la suite des évènements.

Le 27 septembre 2016 il est toujours en fleurs :

1 lagerstroemia veneux  27 sept 2016 001 (2).jpg

En costume d'automne le 25 octobre 2016 :

2 lagerstroemia veneux 25 oct 2016 022 (1).jpg

3 lagerstroemia veneux 25 oct 2016 022 (3).jpg

 

 

15:06 Publié dans Plantes | Lien permanent | Commentaires (3)

05/08/2017

Phyla nodiflora

J’avais déjà entendu parler de cette petite plante, j’avais même pensé à l’essayer mais, ne l’ayant jamais vue, j’avais fini par ne plus y penser. Cette petite verveine est conseillée pour remplacer le gazon en zone aride, sur des terrains très secs.

Je l’ai enfin découverte dans le Jardin Botanique de Marnay sur Seine. Une petite merveille, un tapis bas extrêmement dense couvert de fleurs. Cette floraison dure tout le printemps et tout l’été :

phyla nodiflora romi 26 juil 2017 013 (1).jpg

Cette petite verveine qu’on trouve sous plusieurs noms, Phyla ou Lippia, nodiflora, filiformis, canescens, a plein de qualités : elle supporte la sécheresse, elle supporte le piétinement, voire le passage peu fréquent d’un véhicule, elle s’étale rapidement en tous sens. En hiver elle perd son feuillage et est moins décorative mais cela ne dure pas longtemps. Sa seule petite faiblesse : sa rusticité. Elle supporte jusqu’à -10 ou -12°C et ne peut être utilisée en dessous de la zone 8.

Je vais sans doute en planter à Veneux, le sable ne devrait pas la gêner. Mais j’ai déjà beaucoup de couvre-sol efficaces, à feuillage permanent et à développement rapide : lierre, pervenche, lamier galeobdolon. C’est surtout à Romilly que j’en vois l’usage, entre les buissons. Le problème pour un terrain souvent humide ou inondé, c’est qu’elle devient alors très envahissante. C’est justement ce que je cherche. Tout sauf les orties et les ronces bleues.

 

21:33 Publié dans Plantes | Lien permanent | Commentaires (2)