Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

28/02/2015

Un air de printemps

C’est demain le printemps météorologique mais on en avait un avant-goût aujourd’hui. Ce n’est pas le cas à Romilly mais à Veneux le terrain est couvert de fleurs, en plus, bien sûr, des camellias. Ce qui se voit le plus, ce sont les perce-neige. Les fleurs des géants apparues en décembre commencent à faner mais les petits Galanthus nivalis, chaque année plus nombreux, forment un immense tapis blanc sur tout le terrain. Il n’en avait été planté qu’une poignée il y a quelques années.

1 galanthus veneux 24 fév 2015 032.jpg

2 galanthus nivalis veneux 28 fev 2015 015.jpg

3 galanthus nivalis veneux 28 fev 2015 014.jpg

Le Lonicera fragrantissima est toujours en fleurs :

4 lonicera fr veneux 28 fev 2015 023.jpg

5 lonicera fr veneux 28 fev 2015 022.jpg

6 lonicera fr veneux 28 fev 2015 021.jpg

La première toute petite Scilla bifolia, scille à 2 feuilles sauvage, était sortie le 18 février, encore toute chargée du sable dans lequel elle pousse :

7 scilla bifolia veneux 18 fév 2015 001.jpg

Les crocus botaniques jaunes étaient sortis depuis plusieurs jours, maintenant toutes les couleurs sont là :

8 crocus veneux 28 fev 2015 018.jpg

Il y a même des petits nouveaux, là où ils n’ont jamais été plantés, comme celui-ci :

9 crocus veneux 28 fev 2015 025.jpg

Les iris nains sont là eux aussi :

10 iris veneux 28 fev 2015 040.jpg

11 iris veneux 28 fev 2015 040.jpg

Surtout, les premiers insectes sont là. Des syrphes trop vifs pour que je puisse les photographier, des abeilles, jusqu’à 5 en même temps au même endroit, elles aussi pas faciles à photographier parce qu’elles s’enfonçaient complètement dans les corolles des perce-neige, pourtant déjà lourdement chargées de pollen :

12 abeille veneux 28 fev 2015 031.jpg

13 abeille veneux 28 fev 2015 039.jpg

14 abeille veneux 28 fev 2015 038.jpg

15 abeille veneux 28 fev 2015 036.jpg

16 abeille veneux 28 fev 2015 033.jpg

Ma petite-fille a eu la joie de cueillir sa première ladybird et de la reposer délicatement sur un perce-neige.

coccinelle veneux 28 fev 2015 042.jpg

coccinelle veneux 28 fev 2015 043.jpg

coccinelle veneux 28 fev 2015 044.jpg

27/02/2015

Fraxinus excelsior

Je vous ai montré récemment la floraison du frêne du Midi, Fraxinus angustifolia, le 31 janvier 2015.

1 fraxinus angustifolia paris 31 janv 2015 133 (6).jpg

Pour continuer ma démonstration de la différence de date de floraison, j’ai photographié aujourd’hui un de mes frênes, Fraxinus excelsior, à Romilly, soit un mois plus tard. Il est encore en bourgeons. Certes, de gros bourgeons, mais il ne commence à fleurir habituellement que fin mars.

fraxinus excelsior romi 27 fév 2015 078.jpg

fraxinus excelsior romi 27 fév 2015 079.jpg

fraxinus excelsior romi 27 fév 2015 080.jpg

fraxinus excelsior romi 27 fév 2015 081.jpg

fraxinus excelsior romi 27 fév 2015 082.jpg

fraxinus excelsior romi 27 fév 2015 084.jpg

r fraxinus excelsior rec romi 27 fév 2015 085.jpg

Lui aussi n’est pas facile à photographier car tout se passe très haut et je dois utiliser le zoom au maximum. Il y a 3 ou 4 ans, c’était plus facile car il avait encore des branches basses horizontales. Mais ce n’était pas normal, cette disposition lui avait été imposée par le très grand peuplier grisard contre lequel il s’était semé et qui l’empêchait de voir la lumière. Maintenant il est presque aussi grand que le peuplier et il peut prendre son port naturel vertical. Il élimine donc peu à peu ses branches basses.

20:00 Publié dans Plantes | Lien permanent | Commentaires (0)

Hellébore de Corse, lividus ou argutifolius ?

Voici l’hellébore appelé de Corse au Jardin des Plantes le 25 février. Il est très étalé mais ne dépasse pas 60 cm de haut :

1 helleborus lividus paris 25 fév 2015 061.jpg

2 helleborus lividus paris 25 fév 2015 062.jpg

3 helleborus lividus paris 25 fév 2015 063.jpg

Et voici son étiquette et je précise déjà que je ne suis pas d’accord :

4 helleborus argu paris 21 janv 2012 177 (6).jpg

Et le voici 3 semaines plus tôt, le 31 janvier :

5 helleborus lividus paris 31 janv 2015 070.jpg

6 helleborus lividus paris 31 janv 2015 071.jpg

Il est encore en boutons alors que « mon » hellébore de corse, très jeune, planté au printemps 2014, était déjà en fleurs le 5 décembre. Il est d’ailleurs toujours en fleurs mais c’est la même grappe de fleurs qu’au début, les fleurs sont maintenant plus verdâtres. Le 5 décembre :

7 helleborus argutifolius veneux 5 déc 2014 011 (1).jpg

8 helleborus argutifolius veneux 5 déc 2014 011 (2).jpg

9 helleborus argutifolius veneux 5 déc 2014 011 (3).jpg

La comparaison n’est pas facile parce que le mien est encore très jeune. Les fleurs se ressemblent quoique celles du mien soient plus ouvertes, avec des pétales moins ronds et sans doute moins d’étamines. Mais j’ai déjà eu pendant quelques années un hellébore de Corse et sa taille n’avait rien à voir avec celui de Paris qui ne dépasse pas 60 cm alors que le véritable hellébore de Corse atteint 1m20, voire même 1m50 dans d’excellentes conditions. Et la petite taille de celui de Paris n’est pas due à sa jeunesse, il a déjà plusieurs années puisque le voici en 2012 :

10 helleborus lividus paris 21 janv 2012 177 (2).jpg

Explications. La section Chenopus des hellébores ne comporte que deux espèces :

Helleborus lividus qui reste bas, 60cm, port étalé, ne fleurissant qu’au milieu de l’hiver, sans doute rustique qu’à partir de la zone 8. Il pousse spontanément à Majorque. C’est lui que j’ai photographié à Paris.

Helleborus argutifolius dont la hampe florale est plus dressée, pouvant dépasser le mètre, à floraison plus précoce, plus rustique. C’est le véritable hellébore de Corse car il pousse spontanément en Corse et en Sardaigne. Certains le considèrent comme une sous-espèce de Helleborus lividus et l’appellent Helleborus lividus ssp corsicus. Ces deux hellébores s’hybrident facilement pour donner Helleborus x sternii qui lui-même peut s’hybrider avec ses deux parents  pour donner toutes sortes de variations. Il  est bien rustique :

http://www.greatplantpicks.org/plantlists/view/762

09:40 Publié dans Plantes | Lien permanent | Commentaires (0)

25/02/2015

Le Colletia fleurit

Je n’avais pas rêvé, le Colletia paradoxa commence une petite floraison. Les quelques fleurs sont isolées parce que ce n’est pas sa véritable période de floraison. En automne elles sont nombreuses et groupées. Mais cela nous permet de faire leur connaissance dès maintenant, 5 lobes pointus et retroussés et 5 étamines :

1 colletia paris 25 fév 2015 037.jpg

2 colletia paris 25 fév 2015 036.jpg

3 colletia paris 25 fév 2015 032.jpg

4 colletia paris 25 fév 2015 034.jpg

e colletia paris 25 fév 2015 033.jpg

21:07 Publié dans Plantes | Lien permanent | Commentaires (0)

Les corneilles

Les corneilles sont des oiseaux incroyablement intelligents. Leur intelligence est considérée comme supérieure à celle de la plupart des primates. Des expériences ont montré qu’elles sont capables de se servir d’outils et même de façon complexe.

La particularité de celles du Jardin des Plantes, c’est qu’elles sont particulièrement familières, se promènent parmi les visiteurs, souvent à moins d’un mètre de leurs pieds, se font nourrir comme des pigeons :

1 corneilles  paris 10 oct  2010 101.jpg

Il m’arrive de passer du temps à les observer car elles sont passionnantes. Je vous avais montré cette longue séance de tri des ordures avec formation d’un tas d’ordures sans intérêt alimentaire et utilisation plus loin des paquets comestibles :

http://sureaux.blogspirit.com/archive/2012/06/23/le-tri-s...

Elles ont du caractère comme celle-ci qui avait tenté de chasser mon sac pendant au moins 5 mn. Il avait sans doute le tort d’être couleur corneille et d’occuper son territoire :

2 corneille 9 janv 033.jpg

J’étais assise sur un banc et je mangeais un maigre sandwich. Il n’y avait pas de corneille visible à l’horizon. J’ai pensé à jeter les dernières miettes. Instantanément une nuée de corneilles s’est abattue à mes pieds. Il est interdit de nourrir les pigeons mais il n’est rien précisé pour les corneilles :

3 corneille paris 10 fév 2015 066.jpg

4 corneille paris 10 fév 2015 065.jpg

5 corneille paris 10 fév 2015 069.jpg

6 corneille paris 10 fév 2015 059.jpg

7 corneille paris 10 fév 2015 060.jpg

8 corneille paris 10 fév 2015 061.jpg

Elles s’éloignent parce que je ne jette plus rien :

9 corneille paris 10 fév 2015 071.jpg

J’en ai profité pour leur tirer le portrait. Elles sont d’un noir absolu, même le bec, les pattes, l’œil qui ne montre que l’iris noir :

10 corneille paris 31 janv 2015 066.jpg

corneille paris 10 fév 2015 010.jpg

corneille paris 10 fév 2015 063.jpg

corneille paris 10 fév 2015 064.jpg

corneille paris 10 fév 2015 067.jpg

corneille paris 10 fév 2015 068.jpg

 

11:07 Publié dans Oiseaux | Lien permanent | Commentaires (4)

23/02/2015

Fraxinus angustifolia

J’ai pris conscience cette année que la différence de date de floraison du frêne du sud, Fraxinus angustifolia et du frêne d’ici, Fraxinus excelsior n’est pas un incident d’une année mais est constante. J’ai des frênes spontanés à Veneux et à Romilly et ils ne commencent à fleurir que fin mars. Le grand Fraxinus angustifolia du Jardin des Plantes était en fleurs lorsque je l’ai vu le 31 janvier. J’ai retrouvé dans mes archives des photos de sa floraison le 21 janvier 2012. Il fleurit donc bien 2 mois avant nos grands frênes. J’ai cherché confirmation sur Internet. Tous les sites donnent comme date de floraison pour les 2 espèces d’avril à mai. Même Wikipedia ! Le frêne oxyphylle de Paris n’est tout de même pas un extra-terrestre ! C’est plutôt que tous lui ont attribué la date de floraison de l’autre espèce sans se poser de question. Car j’ai trouvé un site qui compare sérieusement les deux espèces et donne les bonnes dates de floraison :

http://www.florealpes.com/comparaison.php?compar_code_1=f...

Fraxinus angustifolia : janvier à avril

Fraxinus excelsior : avril à mai

Voici ce superbe Fraxinus angustifolia (sans doute un des plus grands de son espèce) le 31 janvier 2015 à Paris :

fraxinus angustifolia paris 31 janv 2015 133 (1).jpg

fraxinus angustifolia paris 31 janv 2015 133 (2).jpg

fraxinus angustifolia paris 31 janv 2015 133 (3).jpg

fraxinus angustifolia paris 31 janv 2015 133 (4).jpg

fraxinus angustifolia paris 31 janv 2015 133 (6).jpg

fraxinus angustifolia rec paris 31 janv 2015 133 (2).jpg

fraxinus angustifolia rec paris 31 janv 2015 133 (6).jpg

Les photos des fleurs ne sont pas parfaites car cela se passe très haut, j’étais au maximum du zoom et les 2 dernières images sont des recadrages.

frax ang étiq paris 16 jan 188.jpg

 

21:44 Publié dans Plantes | Lien permanent | Commentaires (0)

21/02/2015

Colletia paradoxa, une beauté étrange et démoniaque