Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

30/11/2014

Acer Red Flamingo

Cette fois, il a toute sa parure d’automne et c’est très lumineux :

acer rd flamingo romi 29 nov 2014 006.jpg

acer rd flamingo rec romi 29 nov 2014 006.jpg

20:13 Publié dans acer | Lien permanent | Commentaires (0)

Camellia japonica en plein délire

Depuis deux jours j’ai  2 nouvelles fleurs de camellia. Certes, il y a encore des fleurs sur les camellias d’automne, Camellia sasanqua, mais ces nouvelles sont des fleurs de deux Camellia japonica. Ils sont tous deux précoces et ont une longue période de floraison.

Adolphe Audusson a toujours été un peu fou puisque j’ai vu sa première fleur, selon les années, entre le 25 décembre et le mois de mars. Et sa date de floraison est imprévisible. Je le connais depuis 30 ans et je ne vois aucun rapport entre les conditions météo aussi bien de l’été qui précède que de l’hiver et cette date de floraison. Mais le 28 novembre, c’était vraiment inattendu. Cette première fleur est apparue sur un nouveau tronc. J’avais remarqué ce nouveau tronc, encore très fin cet été. Ce ne peut être un semis, Adolphe est réputé stérile (j’ai eu parfois un fruit mais vide). Il semble qu’un camellia puisse parfois drageonner.

1 adolphe 30 nov 2014 002.jpg

Cette fleur ressemble bien à celles d’Adolphe, rouge, semi-double, étamines jaunes, mais elle est plus petite et a moins d’étamines :

2 adolphe 30 nov 2014 001 (1).jpg

3 adolphe 30 nov 2014 001 (2).jpg

4 adolphe 30 nov 2014 001 (4).jpg

Fleur d’Adolphe Audusson un 4 janvier :

5 adolphe 4 janv 2012 007 (2).jpg

Un 16 mai :

6 adolphe 16 mai 2012 006.jpg

Gloire de Nantes est plus régulier. Il a toujours commencé sa floraison entre le 29 décembre et début janvier. Il a seulement un mois d’avance et cette fleur est bien sur le tronc principal :

gloire de nantes 30 nov 2014 005.jpg

Reste la question : que dois-je faire du nouveau tronc d’Adolphe Audusson ? J’ai lu quelque part le conseil de le transplanter en septembre.

10:29 Publié dans camellia | Lien permanent | Commentaires (0)

29/11/2014

Sarcoscypha coccinea

La saison des pézizes commence à Romilly. Celle-ci, c’est la pézize coccinée ou pézize écarlate, la plus colorée des pézizes. On pourrait la confondre avec la pézize orangée, Aleuria aurantia mais elle en diffère par sa date d’apparition, en hiver et non en été, sa couleur, d’un rouge violent, son support qui est du bois mort et non directement le sol et l’existence d’un pied qui est parfois long pour atteindre le bois espéré alors que l’orangée est sessile. Elles ne sont pas de la même famille.

Elle est sur son support préféré : du bois de noisetier couvert de mousse.

Elle peut atteindre 5cm de diamètre. Elle n’a aucun goût mais est comestible et peut décorer des plats.

1 pezize coccinée romi 29 nov 2014 009.jpg

2 pezize coccinée romi 29 nov 2014 010.jpg

3 pezize coccinée moyenne romi 29 nov 2014 010.jpg

3 pezize coccinée rec romi 29 nov 2014 011.jpg

pezize pr romi 29 nov 2014 009.jpg

4 rec romi 29 nov 2014 009.jpg

pezize près romilly 25  janv 009.jpg

Elaeagnus umbellata est bien autostérile

1 elaeagnus umbellata  barres 12 oct 2013 018 (6).jpg

2 elaeagnus umbellata rec barres 12 oct 2013 018 (3).jpg

Ces photos ont été prises à l’Arboretum des Barres et j’aimerais tellement pouvoir prendre de telles photos dans mon jardin de Romilly.

J’ai pensé que cette plante est, comme beaucoup d’arbres fruitiers, autostérile. En effet, j’ai 3 Elaeagnus umbellata, probablement tous du même clone. Ils ont fleuri pour la première fois en 2010, donc pour la 5ème fois cette année et n’ont jamais donné de fruits. On me dira que certains fruitiers mettent 10 ans pour produire. Mais il y a celui du Jardin Botanique de Marnay sur Seine. Il est beaucoup plus vieux, beaucoup plus grand, la forme et le taille d’un arbre. Il fleurit magnifiquement et je ne lui ai jamais vu le moindre fruit. Quelle autre explication peut-on donner que l’autostérilité ?

Je viens de relire, je n’y avais pas prêté attention avant parce que je n’avais pas vu le problème, la revue sur papier de Agroforestry Research Trust de August 2006. C’est un organisme des plus sérieux. Ils écrivent : you need two different selections for reliable fruiting. A l’époque ils ne proposaient que 2 variétés mais avaient fait l’effort d’en vendre 2, une nécessité pour la production. Maintenant ils ont un superbe assortiment.

20:22 Publié dans fruitiers | Lien permanent | Commentaires (0)

28/11/2014

Mise sous grillage de nandina et fusain

Mon premier Nandina  domestica est mort noyé lors des inondations prolongées de 2013. J’ai espéré le voir repartir ce printemps mais rien. Je ne crois pas que des inondations prolongées de 6 semaines se reproduiront mais je préfère le planter en hauteur. Je complèterai la butte avec de la terre du terrain plus basique mais plus consistante et je compte aussi sur l’aide du lierre et de la consoude pour solidifier l’édifice. Je l’ai aussitôt mis sous grillage.

1 nandina domestica romi 28 nov 204 020 (1).jpg

2 nandina domestica romi 28 nov 204 020 (3).jpg

3 nandina domestica romi 28 nov 204 020 (4).jpg

Ensuite, je me suis précipitée vers le fusain américain, Euonymus americanus, car je viens d’apprendre qu’il est le délice préféré des cervidés, an ice-cream plant for deer, au point qu’il peut être décimé dans certaines zones aux USA. Et j’y tiens beaucoup. Il a, et de loin, les plus beaux fruits parmi les fusains. Le mien n’a pas fleuri cette année, il venait d’être planté. C’est le plus tardif des fusains, il est encore tout vert, juste 2 ou 3 feuilles se teintent un peu de rose. Il a, bien sûr, aussitôt été enfermé dans un grillage.

4 euo americanus romi 25 nov 2014 009 (1).jpg

4 euo americanus romi 28 nov 204 021.jpg

euo americanus romi 25 nov 2014 009 (2).jpg

27/11/2014

Fuchsia regia reitzii

Ce fuchsia qui n’a pas 8 mois ne cesse de m’étonner. Il a immédiatement prouvé toutes les qualités qu’on lui attribue et en particulier exubérance, floribondité et fructification continues pendant des mois. Et les fruits sont excellents, ce qui ne fait qu’ajouter à son intérêt.

Lorsque je l’ai planté le 4 avril, il n’avait que 5 ou 6 feuilles :

1 fuchsia romi 4 avril 2014 113.jpg

Il a vite dépassé le mètre en hauteur et en largeur et j’ai dû l’accrocher au grillage. Il a commencé à fleurir en août, des fleurs élégantes et ravissantes.

2 fuchsia romi 11 sept 2014 033.jpg

3 fuchsia reitzii romi 29 oct 2014 047 (2).jpg

 Elles sont sans cesse suivies de fruits.

4 fuchsia reitzii romi 29 oct 2014 047 (1).jpg

Maintenant il occupe un grand volume et je pense qu’il atteint 2m en tous sens si je me donne la peine de le palisser. D’ailleurs il déborde largement l’espace qui lui a été attribué s’emmêlant à l’actinidia et au goji qui l’entourent, eux aussi exubérants au point que je n’ose en déplacer aucun. Et il porte toujours des fleurs et des fruits. Le 25 novembre :

5 fuchsia reitzii romi 25 nov 2014 025 (1).jpg

6 fuchsia reitzii romi 25 nov 2014 025 (2).jpg

7 fuchsia reitzii romi 25 nov 2014 025 (3).jpg

17:37 Publié dans fruitiers | Lien permanent | Commentaires (0)

26/11/2014

Acer

Tous les érables ont perdu leurs feuilles sauf deux résistants.

Acer griseum a pris son temps pour installer ses couleurs d’automne mais c’est maintenant le feuillage le plus rouge que j’aie jamais vu. On le voit de très loin :

1 acer griseum romi 22 nov 2014 022.jpg

2 acer griseum romi 25 nov 2014 011 (2).jpg

Il ne mesure encore qu’1m30. Quand il mesurera 3 ou 4m, ce sera un phare dans le jardin.

Belle desquamation de la jeune écorce :

3 acer griseum romi 25 nov 2014 011 (5).jpg

4 acer griseum romi 25 nov 2014 011 (8).jpg

5 acer griseum romi 25 nov 2014 011 (3).jpg

Acer ‘Red Flamingo n’avait pas changé de couleurs depuis le printemps. Encore le 22 novembre :

6 acer red fla romi 22 nov 2014 015.jpg

Le 25 novembre il commence à afficher ses couleurs d’automne en teintant de jaune et d’orange ses feuilles centrales vertes :

7 acer red flamingo romi 25 nov 2014 023.jpg

8 acer red flamingo rec romi 25 nov 2014 023.jpg

22:14 Publié dans acer | Lien permanent | Commentaires (0)

Parrotia persica

1 parrotia persica gb 6 oct 2012 173.jpg

La multiplication de Parrotia persica n’est pas chose facile. Il faut énormément de temps et de patience et ce n’est pas vraiment à la portée de l’amateur. Pour le semis par exemple il faut jusqu’à 2 ans pour la germination et des années de culture pour qu’il soit présentable à la vente.  C’est la galère aussi pour la bouture ou la marcotte et il est parfois greffé sur Hamamelis.

Mais je suis futée. J’ai laissé la nature s’occuper de la germination et j’ai recueilli une plantule au pied d’un grand arbre. Le moins qu’on puisse dire, c’est que ça ne grandit pas vite.

Le 10 juin 2012 :

2 parrotia persica 10 juin 2012 002 (1).jpg

Le 25 novembre 2014 :

3 parrotia persica romi 25 nov 2014 005.jpg

08:43 Publié dans Plantes | Lien permanent | Commentaires (0)

25/11/2014

Aristotelia chilensis

Aujourd’hui j’ai planté Aristotelia chilensis ‘Variegata’, maqui du Chili aux fruits comestibles très riches en antioxydants. Il parait qu’il est autostérile et qu’il faut en planter deux. On verra. S’il ne produit pas, j’en achèterai un autre mais à un autre fournisseur, sinon je risque d’avoir le même clone et je n’aurai pas davantage de fruits. On m’a déjà fait cette blague pour Elaeagnus umbellata.

1 aristotelia chilensis romi 25 nov 2014 028 (1).jpg

Très jolies feuilles panachées avec pétiole rouge :

2 aristotelia chilensis romi 25 nov 2014 028 (2).jpg

Il a aussitôt été protégé avec les moyens du bord. Ses jolies feuilles persistantes son trop tentantes :

aristotelia chilensis romi 25 nov 2014 028 (4).jpg

Il y a autant de grillages en tous genres que de plantes sur mon terrain.

 

19:17 Publié dans fruitiers | Lien permanent | Commentaires (2)

Persicaria et Capreolus

persicaire romilly 11 août 2012 008.jpg

Je viens de découvrir qu’ils ne sont pas (ou trop) compatibles.

Les persicaires sauvages ont peu fleuri cette année. Je crois même qu’il y en avait beaucoup moins que l’année précédente. J’ai compris qu’elles sont dévorées par les chevreuils pour lesquels elles sont un mets délicieux. J’ai cru comprendre que cela concerne toutes les espèces.

J’avais remarqué cependant une touffe encore en fleurs fin novembre et voilà ce que j’ai trouvé le 22 novembre :

persicaria romi 22 nov 2014 043.jpg