Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

14/10/2015

Dipsacus fullonum

Les rosettes de première année de la cardère sauvage sont nombreuses cette année à Romilly. J’ai dû en arracher quelques unes qui cernaient complètement un jeune Mahonia ‘Charity’ planté l’hiver dernier. Pour l’instant ces rosettes sont très simples, en une seule couche de feuilles. Celle-ci pousse à côté d’une cardère de deuxième année maintenant desséchée dont on voit une tige et une tête florale au sol :

1 cardère romi 11 oct 2015 028 (1).jpg

Nous pouvons continuer avec l’évolution de la plante pour suivre son cycle bisannuel complet. Je vous ai déjà tout montré mais de façon « décousue » au fur et à mesure de ce qui se présentait sur le terrain. Pendant l’hiver la rosette continue à se développer et elle devient plus épaisse. Un 5 février :

2 cardère romi 5 fev 2011  053.jpg

A cours de la deuxième année de hautes tiges vont émerger de ces rosettes. En mai :

3 cardère romi 23 mai 2011 019.jpg

Elles portent de grandes feuilles engainantes sur la tige en formant une sorte de cuvette qui retient l’eau de pluie et a valu à la plante le nom de cabaret des oiseaux :

4 cardère romi 18 mai 2015 053.jpg

A l’extrémité des tiges vont se développer de juillet à septembre de grosses inflorescences qui attirent les insectes :

5 cardere romi 20 juil 2011 014.jpg

6 cardère romi 17 sept  2010 074.jpg

6 cardère romilly 29 juil  2012 020 (2).jpg

7 cardere romi 20 juil 2011 013.jpg

8 cardère romi 22  juil  2010 151.jpg

9 cardere romi 20 juil 2011 013.jpg

Puis les inflorescences vont sécher en répandant leurs graines et resteront au sol tout l’hiver. On en voit encore au sol en avril :

cardère 4 avril 2013 018.jpg

J’ai semé de la cardère cultivée, la cardère à lainer, Dipsacus sativus, presque disparue car remplacée par des machines. On pourra les comparer dans 2 ans.

13/10/2015

La menthe panachée, un beau tapis

J’ai de la menthe sauvage sur le terrain de Romilly, surtout de la menthe aquatique. Elle est très attractive pour les insectes. Mais elle est trop haute et bien qu’elle s’étende facilement, elle ne forme pas un couvre-sol efficace.

1 menthe romi 17 août 2014 029 (1).jpg

2 menthe romi 7 sept 2013 003 (1).jpg

3 menthe romi 1 sept 2013 017 (2).jpg

4 menthe poliste romi 17 août 2014 057.jpg

J’ai planté au début de l’été 2014 un tout petit pot de menthe panachée. En septembre elle avait déjà pris une belle extension :

5 menthe bicolore romi 11 sept 2014 035.jpg

Cette année il y en a au moins 1m dans toutes les directions. Elle forme un tapis ras, bien dense, je n’ai pas eu à désherber.

6 mentha variegata romi 11 oct 2015 036.jpg

 

30/09/2015

Solanum dulcamara

Je ne l’avais pas remarquée jusque-là. J’ai une série de pots qui attendent la vraie saison des pluies pour la plantation. Mais il n’y a eu qu’un faux départ et je dois de nouveau arroser et après 2 jours sans arrosage, certaines plantes, actinidia et camellia surtout, présentent des signes de souffrance.
Dans l’un de ces pots s’est semée une morelle douce-amère. Je ne l’ai vue qu’aujourd’hui, ses fruits rouge vif ont attiré mon regard :

1 solanum dulcamara veneux 30 sept 2015 017.jpg

Ne l’ayant pas photographiée avant j’ai repris d’anciennes photos car elle est bien jolie, du 30 mai au 17 août :

2 morelle romi 30 mai 2012 048.jpg

3 morelle douce romi 22  juil  2010 170.jpg

4 morelle douce romi 22  juil  2010 171.jpg

5 solanum dulca romi 17 août 2011 015.jpg

Ces fruits sont toxiques mais cette toxicité diminue sur les fruits mûrs et les oiseaux les mangent.

Fruits

L’androsème, Hypericum androsaemum en est à la fructification. La touffe est superbe, il a supporté l’été sans arrosage. Il est beau toute l’année, on ne voit jamais une vilaine feuille séchée ou une fleur fanée.

1 hypericum and romi 24 sept 2015 021.jpg

En ce moment nous en sommes aux fruits noirs

2 hypericum and romi 24 sept 2015 023.jpg

Il y a encore quelques fruits rouges

3 hypericum and romi 24 sept 2015 022.jpg

Et des fruits déjà secs :

4 hypericum and romi 24 sept 2015 024.jpg

Ce que j’avais planté il y a un an seulement :

5 hypericum and 14 juin 2014 009.jpg

La grande lysimaque, Lysimachia vulgaris, spontanée sur le terrain, était en fleurs en juillet et août

6 lysimachia vulgaris romi 13 juil 2015 017.jpg

7 lysimachia vulgaris romi 13 juil 2015 016.jpg

Elle dépasse le mètre indiqué partout et parfois se couche tant ses tiges sont longues

8 lysimachia 6 juillet 050.jpg

Ou s’appuie sur un arbuste, ici un seringat :

9 lysimachia vulgaris romi 13 juil 2015 018.jpg

Maintenant elle pose ses nombreux fruits sur ce seringat :

10 lysimachia vulg romi 24 sept 2015 011 (1).jpg

11 lysimachia vulg romi 24 sept 2015 011 (2).jpg

12 lysimachia vulg romi 24 sept 2015 011 (3).jpg

Quelques fruits sont déjà secs et s’ouvrent pour laisser s’échapper les graines :

13 lysimachia vulg romi 24 sept 2015 011 (4).jpg

lysimachia vulg romi 24 sept 2015 011 (4).jpg

14 lysimaque romi 24 oct 2012 025 (3).jpg

15 lysimaque romi 24 oct 2012 025 (2).jpg

Hamamelis ‘Arnold Promise’ porte beaucoup de fruits

16 hamamelis 1 oct 2008 010.jpg

17 hamamelis 1 oct 2008 013.jpg

Alors que ses feuilles sont encore vertes, il montre déjà une multitude de boutons floraux qui ne s’ouvriront pas avant fin janvier :

18 hamamelis arnold romi 21 sept 2015 022 (3).jpg

19 hamamelis arnold romi 21 sept 2015 022 (2).jpg

20 hamamelis arnold romi 21 sept 2015 022 (1).jpg

28/09/2015

Hedera helix

Le lierre est une bénédiction pour la petite faune. Le lierre fleurit depuis 15 jours et il est maintenant en pleine floraison. Il forme de belles touffes au fond du jardin :

1 hedera veneux 26 sept 2015 001.jpg

2 hedera veneux 26 sept 2015 007.jpg

Mais il y en a aussi beaucoup dans le quartier. Et le clou du spectacle c’est mon vieux tronc mort que j’appelle HLM car il abrite des familles d’oiseaux et de chauves-souris et sans doute beaucoup d’insectes dont des xylophages qui ont de plus en plus de mal à trouver un habitat :

3 hedera veneux 28 sept 2015 003.jpg

4 hedera veneux 28 sept 2015 004.jpg

5 hedera veneux 28 sept 2015 008.jpg

6 hedera veneux 28 sept 2015 007.jpg

Ils sont trop petits pour qu’on les voie sur ces photos mais c’est autour de ce tronc un vol incessant d’une multitude d’insectes.

J’avais déjà constaté au Jardin des Plantes à quel point les abeilles s’intéressent à ces fleurs. J’ai pu le vérifier sur un buisson bas :

a hedera veneux 26 sept 2015 004.jpg

b hedera veneux 26 sept 2015 005.jpg

c hedera veneux 26 sept 2015 006.jpg