Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

01/01/2011

Viscum album, au gui l'an neuf

viscum boule 1 jan 2011 006.jpg

 

Je vous souhaite une merveilleuse année. Embrassez-vous devant cette grosse boule et c'est le bonheur garanti.

 

Ce gui je suis allée le chercher pour vous dans la plaine de Sorques. Voici l'arbre dans lequel il se trouvait :

viscum arbre sorques 1 jan 2011 003.jpg

 

Il y avait un autre arbre encore plus chargé. Tout autour et derrière cet arbre il y avait presque uniquement des chênes. Et pas de gui dans ces chênes. Je peux affirmer que c'étaient des chênes sans aucun risque de me tromper à cause de leur feuillage marcescent toujours présent.

viscum arbre autre sorques 1 jan 2011 011.jpg

 

 

Tout le problème est là. Pour un druide digne de ce nom il faut du gui de chêne pour les cérémonies de cette nouvelle année. Mais le chêne ne se laisse pas pénétrer par les racines du gui. Le gui de chêne existe pourtant mais il n'y aurait qu'une quinzaine de chênes porteurs de gui pour l'ensemble de la France. Ces chênes auraient une petite déficience génétique. Si vous en connaissez un, soyez gentils, signalez-le à votre druide préféré.

 

Sur quoi se trouve donc mon gui ? Sur l'aspect de l'écorce je peux exclure la plupart des arbres capables de l'héberger. Je ne peux exclure totalement un saule mais j'en doute. Pour l'aspect crevassé en deux teintes, rouge et gris, et pour l'aspect des branches, je pense à l'aubépine.

viscum écorce 1 jan 2011 014.jpg

 



viscum clair obscur sorques 1 jan 2011 006.jpg

 



Le gui est toxique mais c'est un trésor thérapeutique. Ses graines ne sont pas toxiques pour les oiseaux et certains s'en régalent et le disséminent. Les oiseaux en ont aussi une utilisation que vous ne connaissez peut-être pas : y construire un nid bien caché.

 

Cette boule de gui contient le nid d'un couple de poules d'eau :

poule d'eau viscum 011.jpg

 



Vous ne voyez rien. Mais je sais que le nid est là-dedans. J'ai observé le couple par un bel après-midi d'avril. Ils se relayaient pour couver et aller manger à tour de rôle. Voilà l'un des conjoints (ils sont fidèles à vie) qui se dirige vers le nid. Sur la deuxième photo on voit le gui en haut à gauche :



poule d'eau 1 009.jpg

 



poule d'eau 2 010.jpg

 



Et l'autre conjoint surveille et attend en bas que le premier soit installé pour aller chercher sa nourriture et se dégourdir les pattes :



poule d'eau dessous 004.jpg

20:42 Publié dans flore locale | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : nature

20/12/2010

Clematis vitalba, la fructification

Nous avons vu sa gracieuse floraison parfumée qui a duré jusqu'en septembre. Et c'est en septembre qu'on peut voir nettement les premiers fruits. Ces jeunes fruits sont encore roses avec un prolongement étroit car les filaments qui le constituent restent accolés :

clematis fruits 1 jeunes trifouilly 22 sept 2010 019.jpg

 

 

clematis fruits 2 jeunes trifouilly 22 sept 2010 021.jpg

 



clematis fruits 3 jeunes pr trifouilly 22 sept 2010 p 021.jpg

 



clematis fruits 4jeunes pr trifouilly 22 sept 2010 p 020.jpg

 



Début novembre les fruits sont secs et déjà nettement plus visibles de loin :



clematis fruits 5 nov romi 19 nov 2010 020.jpg

 



clematis fruits 6 nov romi 19 nov 2010 017.jpg

 



clematis fruits 7 nov romi 19 nov 2010 023.jpg

 



clematis fruits 8 nov romi 19 nov 2010 015.jpg

 



clematis fruits 9 nov près romi 19 nov 2010 025.jpg

 



clematis fruits 10 graines romi 19 nov 2010 025.jpg

 



Fin novembre de belles guirlandes décorent les abords de la gare de Veneux. Entre Paris et Veneux notre voyage en train est décoré de kilomètres de ces guirlandes posées sur les grillages, les arbustes, s'élevant parfois dans un arbre. L'ambiance de Noël commence.



clematis gare 27 nov 2010 001.jpg

 



clematis laine 27 nov 2010 003.jpg

 



clematis laine près 27 nov 2010 007.jpg

 



C'est en janvier que les flocons de laine sont le plus denses. Notre jolie clématite parvient à transformer une triste haie de thuyas en une joyeuse bordure "fleurie" :

clematis janvier haie 14 janvier 007.jpg

 



clematis janvier fr 14 janvier 007.jpg

 

Quelle gaieté en plein hiver !



06:45 Publié dans flore locale | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : nature

17/12/2010

Clematis vitalba, la floraison

Ma jolie clématite commence à fleurir dans la deuxième partie du mois de juin et donnera des fleurs jusqu'en septembre. Les fleurs sont petites, certes, mais parfumées et très nombreuses, en grosses grappes.

 

La partie du jardin où a été prise cette photo n'est pas encore cultivée et j'y prêtais peu d'attention. Quelle surprise lorsque j'ai regardé dans cette direction le 10 juillet ! Mon saule pleureur était en fleurs, et quelle floraison !

clematis fl salix romi 10 juil 2010 029.jpg

 

 

Son effet est aussi des plus heureux pour décorer le grillage de séparation avec le terrain voisin :



clematis fl haie 31 juillet 2008 088.jpg

 



Voyons ces mignonnes petites fleurs de plus près. Elles ne sont pas verdâtres comme on le lit souvent mais bien blanches, formées de 4 sépales blancs en croix et une touffe d'étamines.



clematis fleurs 12 juil 2010 p 007.jpg

 



clematis fleurs 13 juil p 065.jpg

 



clematis fl romi 10 juil 2010 p 034.jpg

 



clematis fl romi 10 juil 2010 p 035.jpg

 



clematis fl romi 10 juil 2010 p 038.jpg

 



clematis fl romi 10 juil 2010 p 041.jpg

 



Sur cette photo où la plupart des anthères ont relâché leur pollen et où les étamines s'écartent bien, on voit nettement au centre sous une étamine les pistils. Ces pistils donneront naissance aux fruits prolongés d'un appendice plumeux.



clematis pistils 12 juil 2010 p 007.jpg

 



D'autres pistils :



clematis pist 12 juil 2010 p 007.jpg

 



clematis pistil 12 juil 2010 p 007.jpg

 



Cette photo a été prise le 27 août. On voit des boutons, la floraison va continuer :



clematis fleurs trifouilly 27 août 2010 003.jpg

20:37 Publié dans flore locale | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : nature

16/12/2010

Eloge d'une clématite

clematis titre romi 10 juil 2010 p 031.jpg

 

Je ne vais pas vous parler des clématites à grandes fleurs, ni de celles à petites fleurs. Je ne vous parlerai pas de celles qui fleurissent au printemps, de celles qui fleurissent en été, de celles qui remontent. Elles sont toutes très belles et vous les trouverez dans beaucoup de catalogues.

 

Je veux vous parler d'une clématite hors normes, une incroyable force de la nature, capable de grimper jusqu'à 20m !, jamais malade, au feuillage toujours sain. Pas le genre qui fait des syncopes. Elle n'est ni du printemps, ni d'été, ni d'automne, elle assure le décor 9 mois par an y compris l'hiver quand peu d'autres plantes font cet effort.

 

Elle occupe jusqu'au sommet les arbres de la forêt de Fontainebleau chaque fois qu'une route permet le passage du soleil. Elle a juste besoin de soleil, d'un support, d'un peu d'humidité, d'un peu d'azote, mais elle n'est pas franchement nitrophile, d'un peu de calcium mais elle peut s'en passer. Bien qu'elle soit un peu partout dans la forêt alentour, elle n'est jamais venue sur mon terrain de Veneux, vraiment trop sec, trop pauvre, trop ombragé. Sur mon terrain de Romilly, plus humide, plus riche et calcaire elle est vraiment envahissante. Mais ce n'est pas un problème. Il y en a tellement que j'en arrache beaucoup lorsque je nettoie. Mais elle est très facile à arracher et elle vient facilement quand on tire dessus car elle ne s'enroule pas autour des tiges, elle s'accroche seulement par ses pétioles qui cèdent facilement. Je la laisse partout où sa présence est un bonheur.

 

Cette petite merveille c'est Clematis vitalba, notre sauvage clématite des haies. Vous ne la trouverez dans aucun catalogue en France, sauf en graines (Semences du Puy) mais elle est vendue à l'étranger, aussi cher que les autres clématites. Inutile de l'acheter. Elle existe partout en France et elle se livre à vous gratuitement.

 

En hiver ses feuilles fanent et tombent :

clematis feuilles 21 nov 008.jpg

Il reste ses tiges rougeâtres ligneuses. Sur cette photo les tiges plus sombres et qui contrairement à elle s'enroulent fortement sur leur support sont d'autres lianes sauvages plus difficiles à arracher (Calystegia, Humulus) :

clematis fin hiver 9 nov 027.jpg

 

 

Son joli feuillage bien vert aux feuilles imparipennées restera discret si la plante grimpe dans un arbre. C'est en juin avec le début de la floraison que le festival commencera.



clematis feuilles 31 juillet 2008 088.jpg



clematis foliole 31 juillet 2008 088.jpg

 

A suivre...

19:48 Publié dans flore locale | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : nature

11/12/2010

Ilex aquifolium

Mes houx sauvages n'ont plus de fruits, ils ont tous été dévorés par les oiseaux.

 

Celui-là, je l'ai planté. Je l'ai choisi pour ses fruits jaunes qui sont sensés ne pas intéresser les oiseaux. Il en faut bien un peu pour moi à Noël. Et ça marche, ils n'y touchent pas.

ilex veneux 11 déc 2010 002.jpg

 

 

ilex branche veneux 11 déc 2010 005.jpg

 



ilex 3 fruits veneux 11 déc 2010 pp 019.jpg

 



Il est encore très petit avec un port étalé. Un houx, ça prend son temps. Il n'avait que 3 ou 4 fruits l'an dernier, il en a davantage cette année mais encore assez dispersés.

 

Il m'a été vendu comme Ilex aquifolium 'Bacciflava'. Mais ce ne peut être lui. Bacciflava a les mêmes feuilles que le houx sauvage, avec des dents bien piquantes. Le mien a des feuilles aux bords lisses :

ilex feuilles veneux 11 déc 2010 007.jpg

 



Il existe un autre Ilex aquifolium à fruits clairs, c'est 'Amber'. Il a des feuilles à bords lisses. Mais Amber a des fruits d'un jaune foncé, même orange. N'espérons pas que les fruits de mon petit houx foncent en vieillissant, en février ils sont toujours jaune pur :



ilex amber 29 fev 026.jpg

 



Alors, qui est-il ?

 

Il est fécondé par les houx sauvages, surtout celui du voisin sans doute. Mon houx mâle est de l'autre côté de la maison. J'en ai d'autres, des marcottes produites par un très grand houx juste avant de mourir. Mais elles sont encore trop jeunes pour fleurir.

 

18:50 Publié dans flore locale | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : jardin

01/11/2010

Euonymus europaeus

Aujourd'hui à Romilly le fusain d'Europe a ouvert ses premiers fruits. Ce n'est pas un cultivar, c'est le vrai sauvage. Ils sont encore jeunes, environ 2m, mais il y en a une dizaine et ils sont plus beaux chaque année.

 

euo eur romi 1 nov 2010 003.jpg

 

euo eur 3 fruits romi 1 nov 2010 012.jpg
euo eur fr romi 1 nov 2010 p 004.jpg

 

euo eur fruit romi 1 nov 2010 p 009.jpg
euo eur fruits romi 1 nov 2010 010.jpg

 

euo eur fruits romi 5 nov 061.jpg

 

 

 

20:24 Publié dans euonymus, flore locale | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : nature

29/09/2010

La clématite des haies

Clematis vitalba, notre magnifique clématite des haies a des petites fleurs mais elles sont si nombreuses qu'elle est somptueuse quand elle est en fleurs et plus tard lorsqu'elle est couverte de fruits cotonneux.

 

En ce moment les jolies fleurs de cet été

 

clematis 12 juil 2010 p 007.jpg

se transforment en fruits

 

clematis vit trifouilly 22 sept 2010 019.jpg

 

clematis vit trifouilly 22 sept 2010 021.jpg

 

clematis vit fruits trifouilly 22 sept 2010 p 021.jpg

Le long appendice qui surmonte ces fruits commence à s'effilocher :

 

clematis vit fils trifouilly 22 sept 2010 021.jpg

et même par endroits à se mettre en boules qui donneront en hiver l'aspect plumeux :

 

clematis vit boul trifouilly 22 sept 2010 p 020.jpg

Il me tarde de voir cet hiver mon saule pleureur qui était pour la première fois cette année envahi par la clématite

 

clematis salix romi 10 juil 2010 029.jpg

lorsque les fruits le décoreront  comme cette haie en janvier :

 

clematis haie 14 janvier 007.jpg

 

16/08/2010

Belles sauvageonnes

Le défrichage du terrain de Romilly permet à  des sauvageonnes de plus en plus nombreuses de se montrer. J'ai sélectionné les plus jolies.

 

Cet aster très fin qui dépasse un peu le mètre de haut et ressemble beaucoup à Aster ericoides fleurit à partir de Juillet. Je l'ai vu en fleurs à Trifouilly jusqu'en novembre. Lorsqu'il sera défleuri j'essaierai de regrouper les pieds près des asters plantés.

 

aster 29 juil 2010 075.jpg

 

aster romi 1aoûi 2010 078.jpg

 

aster sauvage romi 22 juil 2010 158.jpg

La morelle douce-amère, Solanum dulcamara, est très toxique mais bien mignonne. J'ai prévenu mes jeunes visiteurs qu'ils ne doivent pas toucher à ses fruits.

 

morelle douce romi 22 juil 2010 p 170.jpg
 

 

morelle douce romi 22 juil 2010 p 171.jpg

 

morelle douce fruits romi 5 nov 074.jpg

La salicaire, Lythrum salicaria, est aussi belle que bien des plantes proposées en jardinerie :

 

salicaires 15 juillet 019.jpg
lythrum romi 22 juin 064.jpg

 

salicaire trifouilly 5 août 2008 017.jpg

 

salicaire fl romi 22 juil 2010 p 146.jpg

 

salicaire fleur romi 22 juil 2010 p 146.jpg

 

Chardon :

 

chardon romi 22 juil 2010 155.jpg

La pulicaire, Pulicaria dysenterica :

 

pulicaire romi 22 juil 2010 175.jpg

La linaire, Linaria vulgaris, prend ses aises et s'étale :

 

linaria 29 juil 2010 073.jpg
linaria romi 29 juil 2010 074.jpg
linaire romi 16 juin 056.jpg

 

 

 

 La reine du terrain, celle qui attire le plus d'insectes, c'est l'eupatoire chanvrine, Eupatorium cannabinum :

 

eupatoire romi 22 juil 2010 142.jpg

 

eupatoire romi 22 juil 2010 144.jpg

Le grand liseron des haies, Calystegia sepium, est aussi beau que les volubilis et autres ipomées peu rustiques surtout lorsqu'il a trouvé l'arbuste dont le feuillage le met en valeur :

 

calystgia romi 22 juil 2010 022.jpg

19:43 Publié dans flore locale, Plantes | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : nature

24/07/2010

Les fleurs de cardère

A Romilly j'ai gardé trois pieds de cardère. Elle est bonne pour la petite faune. Je vous ai montré comment elle sert d'abreuvoir pour les oiseaux. Le plus étonnant c'est qu'il y avait toujours de l'eau en période de sécheresse. Grâce à la rosée ?

 

Maintenant elle est en fleurs. C'est une belle plante de 2m de haut.

 

cardère romi 22 juil 2010 164.jpg

Le nectar de ses fleurs va nourrir les insectes.

cardère capitule romi 22 juil 2010 149.jpg

 

cardère capitule romi 22 juil 2010 163.jpg

 

cardère capitule près romi 22 juil 2010 150.jpg

 

La petite araignée du genre thomise sait bien que les insectes vont venir, elle est prête. Elle est tellement petite que je ne l'avais pas vue et je n'ai pas mis au point sur elle mais regardez bien, elle est à gauche :

 

cardère fl thomise romi 22 juil 2010 151.jpg

Plus tard ses graines nourriront les oiseaux et ses tiges creuses servent d'abri à des chenilles.

 

cardère robert le d 19 mars 044.jpg

 

01:09 Publié dans flore locale, Plantes | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : nature

12/07/2010

Un chardon en arbre

J'exagère, ce n'est qu'une plante bisannuelle, mais la taille de ce chardon est exceptionnelle.

 

Il y a toutes sortes de chardons et autre plantes piquantes sur le terrain de Romilly et j'en arrache beaucoup car il y en a beaucoup et je ne risque pas de les exterminer. Cependant j'avais soigneusement conservé ce chardon découvert en février parce qu'il m'étonnait et je voulais voir ce que cela allait donner. J'ai vu. J'en ai même eu plein la vue.

 

En février c'était de la taille d'un plat de 40cm de diamètre.

 

chardon disque 5 février 053.jpg

Des feuilles très épineuses, une forêt d'épines.

 

chardon épines 5 février 054.jpg

Le tout absolument plaqué au sol et à peine soulevé au centre :

chardon centre 5 février 057.jpg

 

 

 

Mais voilà le résultat le 10 juillet, au moins 3m de haut, derrière une haie d'eupatoires qui approchent déjà 2m :

 

chardon romi 10 juil 2010 026.jpg

Un chardon de cette taille ne peut être que Onopordon acanthium appelé chardon des ânes parce que les ânes l'apprécient et artichaut sauvage parce que les humains mangent ses capitules avant floraison comme ceux des artichauts.

 

Il est tellement remarquable que l'Ecosse et la Lorraine en ont fait leur emblème et il figure sur le blason de Nancy.

 

Il est en permanence couvert d'une nuée de bourdons.

 

chardon bourdons romi 25 juin 2010 029.jpg

Encore quelques vues de détail de cette plante d'allure très sauvage mais superbe :

 

chardon tige romi 7 juin 046.jpg
chardon sommet romi 7 juin 028.jpg

 

chardon capitules romi 7 juin 045.jpg

 

chardon fleur romi 7 juin 028.jpg

 

 

 

13:32 Publié dans flore locale, Plantes | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : nature

11/07/2010

Un saule en fleurs en plein été

 

clematis salix romi 10 juil 2010 029.jpg

 

Un beau spectacle mais évidemment ce ne sont pas les fleurs du saule. L'exubérante et ravissante clématite des haies l'a submergé.

Ils forment un beau couple, un couple détonnant.

 

Lui, c'est l'un de mes deux saules pleureurs, environ 6m de haut. Le voici encore tout nu le 30 mars sans son voile de mariée :

 

saule pl romi 30 mars 159.jpg

Elle, c'est Clematis vitalba, notre clématite des haies. Elle aime le soleil, le calcaire et l'azote. Elle a tout ça sur mon terrain de Romilly mais pour le soleil elle a dû pousser d'abord dans l'ombre du saule. Mais elle l'a fait peut-être quand le feuillage du saule n'était pas encore très dense et son instinct lui a dit que cet effort serait couronné de succès. Et la hauteur n'est vraiment pas un problème pour elle, elle peut atteindre 15m voire plus.

 

Ses fleurs sont petites mais innombrables, en grappes serrées. Elles n'ont que 4 sépales blancs qui se prennent pour des pétales et une grosse touffe d'étamines.

 

clematis vit 13 juil p 065.jpg

 

clematis vit + romi 10 juil 2010 034.jpg
clematis vit romi 10 juil 2010 031.jpg

 

clematis vit romi 10 juil 2010 035.jpg

 

clematis vit fl romi 10 juil 2010 p 034.jpg
clematis vit fl romi 10 juil 2010 p 035.jpg

 

clematis vit fl romi 10 juil 2010 p 038.jpg

 

clematis vit fl romi 10 juil 2010 p 041.jpg

 

clematis vit fleur romi 10 juil 2010 p 034.jpg

 

 

 

12:06 Publié dans flore locale, Plantes | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : nature

08/07/2010

Fleurs d'été

C'est bien l'été à Romilly, toutes les jolies sauvageonnes montrent leurs fleurs.

 

La reine des prés, Filipendula ulmaria, a de jolies inflorescences nuageuses et odorantes qui attirent une foule de minuscules insectes sombres :

 

filipendula romi 5 juil 2010 083.jpg

 

filipndula romi 5 juil 2010 075.jpg

 

filipendula romi 7 juil 2010 053.jpg

 

filipendula romi 7 juil 2010 055.jpg

 

filipendula près romi 5 juil 2010 p 075.jpg

 

filipendula bstiole romi 5 juil 2010 pp 082.jpg

Le millepertuis, Hypericum perforatum, s'est ressemé un peu partout :

 

millepertuis 7 juillet 080.jpg

 

millepertuis romi 7 juil 2010 020.jpg

 

millepertuis romi 7 juil 2010 019.jpg

 

millepertuis fl romi 7 juil 2010 016.jpg

Le grand liseron des haies, Calystegia sepium, est un peu envahissant :

 

calystegia romi22 juin 2010 033.jpg

 

calystegia romi 15 juin 2010 058.jpg

 

calystegia romi 15 juin 2010 059.jpg

Les fleurs du chardon ne sont pas faciles à photographier, elles sont à plus de 2m de hauteur. Une attraction pour les bourdons :

 

chardon romi 7 juin 044.jpg

 

chardon bourdons romi 25 juin 2010 029.jpg

Dans ce fouillis de sauvageonnes un pois de senteur s'est installé :

 

fouillis 27 juin 2010 003.jpg

Vicia cracca aussi attire beaucoup de bestioles :

 

vicia romi 28 juin 2010 067.jpg

 

vicia romi 28 juin 2010 068.jpg

 

vicia romi 28 juin 2010 076.jpg

 

vicia bestioles romi 28 juin 2010 074.jpg
La potentille rampante court partout :
potentille romi 5 juil 2010 044.jpg

Et les premières salicaires, Lythrum salicaria, apparaissent :

 

salicaire romi 5 juil 2010 046.jpg

 

salicaire romi 5 juil 2010 050.jpg

00:47 Publié dans flore locale, Plantes | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : nature

06/07/2010

Les lysimaques

Les lysimaques ont commencé à fleurir toutes en même temps à Romilly. J'en ai 3 espèces.

 

La grande Lysimachia vulgaris est spontanée sur le terrain, il y a en a de plus en plus depuis que j'ai défriché. Elle est superbe :

lysim vul romi 5 juil 2010 005.jpg

 

lysim vul romi 5 juil 2010 003.jpg
lysim vul romi 5 juil 2010 009.jpg
lysim vul romi 5 juil 2010 007.jpg

 

lysim vul fl romi 5 juil 2010 p 007.jpg

 

lysim vul fl romi 5 juil 2010 p 008.jpg

 

lysim vul fl romi 5 juil 2010 p 009.jpg

 

 

 

La minuscule mais hardie Lysimachia nummularia est, elle aussi spontanée. Je l'avais repérée à ses petites feuilles rondes plaquées au sol en jardinant mais elle ne fleurissait pas. Elle ne se prive plus de fleurs là où je tonds dans les allées et entre les arbustes car elle voit enfin le soleil. On croirait des fleurs de la grande lysimaque tombées au sol :

 

lysim près romi 28 juin 2010 082.jpg

mais si on enlève les autres plantes on la voit toute entière :

 

lysim romi 22 juin pp 101.jpg

La troisième a été plantée, C'est Lysimachia punctata 'Alexander' au feuillage panaché et aux fleurs plus grandes qui attend que je la débarrasse du liseron qui l'envahit :

 

lysim alex romi 5 juil 2010 p 023.jpg

 

23:25 Publié dans flore locale, Plantes | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : nature, jardin

17/06/2010

Valeriana officinalis

J'ai bien sûr planté de la valériane rouge, Centranthus ruber. Elle est tellement facile à cultiver, pourquoi s'en priver

 

Mais celle qui m'intéresse le plus c'est Valeriana officinalis. J'étais déçue de ne pas en trouver, il y en avait sur le terrain de Trifouilly. Mais l'anomalie est réparée. Il n'y en a qu'un pied mais j'espère qu'il va faire beaucoup de petits.

 

C'est une belle plante d'un bon mètre de haut. Avant la floraison je l'ai repérée à ses feuilles mais j'ai attendu la floraison pour vous la montrer. Et elle n'intéresse pas que moi, les bourdons  l'apprécient aussi.

 

valeriana romi 7 juin 074.jpg

 

valeriana feuilles romi 7 juin 078.jpg

 

valeriana feuilles romi 7 juin 075.jpg
 

 

valeriana feuille romi 7 juin 085.jpg

 

valeriana corymbe romi 7 juin 081.jpg
valeriana corymbe romi 7 juin 082.jpg
valeriana fl pp romi 7 juin 079.jpg

 

 

valeriana bourdon romi 7 juin 086.jpg

 

 

 

20:37 Publié dans flore locale, Plantes | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : nature

10/06/2010

Symphytum

Sur le terrain de Romilly il y a de la consoude. C'est la grande consoude officinale, Symphytum officinale. Elle fleurit dès avril avec des fleurs blanches.

 

consoude bl 26 avril 038.jpg

 

consoude bl romi 2 mai 005.jpg

Elle est trop grande pour être un bon couvre-sol et elle n'est pas très couvrante. En effet sa méthode préférée de multiplication est le semis. Elle forme ainsi surtout des grosses touffes. Je la garde partout et si elle gêne je ne la détruis pas, je la déplace. Elle est belle, une beauté un peu étrange. En fin d'été lorsqu'elle devient moins belle je la rabats jusqu'au sol et laisse son feuillage sur place. Car elle est bonne pour les autres plantes. Ses racines profondes vont récupérer les éléments nutritifs et elle concentre le potassium.

 

Mais je voulais pour m'aider un couvre-sol efficace. Début 2008 j'avais commandé Symphytum caucasicum au Jardin du Morvan et au même moment Mr Fred m'a offert des Symphytum azureum. Il y avait peut-être une dizaine de pieds de chaque espèce. Elles se ressemblent beaucoup et je suis incapable de les distinguer. Elles ont peut-être une date de floraison différente, azureum fleurirait d'avril à juin et caucasicum de juin à août. Cela expliquerait la longue floraison de ce vaste tapis de deux espèces imbriquées. Cette photo en est peut-être la preuve : cet hiver j'ai déplacé des plants de consoude pour protéger un jeune sureau et en avril j'avais ces deux types de plants, des fleuris et des pas encore fleuris :

 

consoude 2 plants romi 27 avril 2010.jpg

Deux ans après la plantation de 20 plants cela forme fin avril 2010 un tapis incroyablement étendu et dense :

 

consoude tapis romi 27 avril 2010.jpg

Le tapis est bien plus étendu que sur la photo. Il en émerge, de gauche à droite, Un fusain spontané, un sureau kamtchatica et un sureau 'Sutherland Gold'. Les branches sans feuilles à droite sont celles de la vigne.

L'intérêt de ce tapis, c'est qu'il n'y a plus une seule ortie à l'intérieur. Je les avais coupées, arrachées, là où j'avais planté les premiers plants mais la zone était totalement infestée et dès la fin de la saison il en repoussait. Il y a encore des orties au-delà des limites du tapis. Mais dès le printemps suivant il n'y avait plus d'orties dans la zone couverte par les consoudes. Les orties apparaissent plus tard que la consoude et sont sans doute étouffées par le tapis déjà dense. Ce n'est pas le cas du lamium blanc mais lui ne me gêne pas :

 

consoude lamium romi 27 avril 084.jpg

Les fleurs de cette consoude sont d'un bleu étonnant et les boutons sont roses :

 

consoude fl 22 avril 041.jpg

 

consoude fl 22 avril 042.jpg

Le tapis de consoude est couvert en permanence de gros bourdons :

 

consoude tapis et bourdon romi 17 mai 016.jpg

 

consoude bourdon plonge romi 17 mai 018.jpg

 

consoude bourdon plonge romi 21 mai 089.jpg

 

consoude bourgeon plonge romi 17 mai 020.jpg

Parfois une de ces fripouilles prend un raccourci pour ponctionner le nectar et pique au travers de la corolle. C'est avantageux pour les abeilles qui ne peuvent atteindre le nectar de certaines fleurs trop profondes, elles peuvent profiter de cet accès direct, mais ce n'est pas intéressant pour la fleur qui ne peut coller son pollen sur l'insecte.

consoude bourdon pique romi 21 mai 087.jpg

19:19 Publié dans flore locale, Plantes | Lien permanent | Commentaires (6) | Tags : nature, jardin

05/06/2010

Les genêts de la forêt

Tous les printemps les genêts envahissent la forêt de Fontainebleau partout où il y aune trouée et au bord des routes là où les faucheuses ne sont pas passées. Il y en a parfois sur mon terrain, tout au bord, là où passe le soleil. Ils ne vivent pas longtemps mais se ressèment partout.

 

31 mai 001.jpg
31 mai 002.jpg
31 mai 003.jpg
31 mai 004.jpg
31 mai 005.jpg
31 mai 006.jpg
31 mai 008.jpg
31 mai 009.jpg
31 mai 011.jpg

 

23:16 Publié dans flore locale, Plantes | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : nature

09/05/2010

Atropa belladonna

C'est à Romilly. La plante est encore toute petite, à peine 30 cm, mais elle a déjà tout de la belladone, Atropa belladonna.

 

belladone p romi 8 mai 082.jpg

 

belladone fl romi 8 mai 081.jpg

 

14:26 Publié dans flore locale, Plantes | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : nature

07/05/2010

Le cabaret des oiseaux

C'est le nom qu'on donne à la cardère, Dipsacus fullonum. Il y en a beaucoup sur le terrain de Trifouilly mais je ne l'avais pas encore vue sur celui de Romilly. Peut-être n'avait-elle pas trouvé un petit coin pour germer. Maintenant c'est fait, elle a profité d'une zone dégagée des orties. J'en ai compté une dizaine de pieds assez rapprochés.

 

dipsacus romi 6 mai 027.jpg

 

Pourquoi l'appelle-t-on cabaret des oiseaux ? Mes photos vont en faire la démonstration :

dipsacus romi 6 mai 026.jpg
dipsacus romi 6 mai 028.jpg

 

dipsacus pp romi 6 mai 029.jpg

 

 

Il a plu un peu à Romilly, bienheureuse région. Pas grand-chose, pas de quoi se noyer, j'ai relevé 3 mm (!) dans le pluviomètre. Mais cela suffit pour que la cardère concentre l'eau pour abreuver les oiseaux. La pluie coule le long des feuilles et se rassemble sur des feuilles de la base qui forment une coupe, les deux feuilles opposées sont réunies l'une à l'autre.

 

11:53 Publié dans flore locale, Plantes | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : nature

06/05/2010

La saison du jaune

Le cytise, Laburnum anagyroides, à Montereau :

cytise romi 6 mai 001.jpg
cytise romi 6 mai 002.jpg

 

 

cytise romi 6 mai 014.jpg

 

cytise romi 6 mai 012.jpg

 

cytise romi 6 mai 009.jpg

 

cytise romi 6 mai 013.jpg

 

 

Sur mon terrain de Romilly, narcisse, tulipes, boutons d'or et pissenlit

 

narcisse 17 avril 100.jpg

 

tulipe 17 avril 097.jpg
tulipe romi 25 avril 006.jpg
tulipe romi 25 avril 022.jpg

 

tulipe romi 25 avril 024.jpg

 

 

bouton pissenlit romi 6 mai 021.jpg

 

 

et aujourd'hui la première fleur de Iris pseudacorus :

 

iris romi 6 mai 017.jpg

A Veneux, Lamium galeobdolon, Lysichiton americanum :

 

galeobdolon veneux 26 avril 028.jpg
lysichiton veneux 14 avril 004.jpg

Et à Sorques cette euphorbe :

 

euphorbe 22 avril 043.jpg

 

23:30 Publié dans flore locale, Plantes | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : nature

27/04/2010

Chelidonium majus

L'herbe aux verrues est efficace et rapidement, j'en ai fait plusieurs fois l'expérience. J'en garde donc toujours deux ou trois touffes. Comme mes visiteurs, trop souvent peu enclins à apprécier les beautés naturelles, me demandent de les arracher, j'ai voulu essayer une chélidoine plus sophistiquée. J'avais acheté une chélidoine à fleurs doubles. C'était une pauvre petite chose à la santé déficiente. Les fleurs étaient doubles mais ce n'étaient pas des beautés, elles étaient petites et paraissaient ratatinées. Le printemps suivant elle n'était pas réapparue. Paix à son âme.

Mais la chélidoine est vagabonde. Cette touffe est une nouveauté. Elle s'est installée au pied d'un groupe de groseilliers.

 

chelidoine veneux 26 avril 001.jpg

Mais le groseillier n'a rien à dire, lui aussi est un envahisseur, je n'en ai jamais planté à cet endroit. Tout germe dans le sable et les plantes qui supportent ensuite sa sécheresse survivent.

 

 

Toute cette zone est occupée joliment par des envahisseurs, Lamium galeobdolon et Laurus nobilis.

 

chel lam lau veneux 26 avril 003.jpg

Je trouve la chélidoine très jolie :

 

chelidoine feuille veneux 26 avril 079.jpg
chelidoine fleurs veneux 26 avril 056.jpg

 

 

chelidoine fleur veneux 26 avril 038.jpg
chelidoine fleur veneux 26 avril 084.jpg

 

chelidoine fleur veneux 26 avril 048.jpg

 

chelidoine fruits veneux 26 avril 055.jpg

 

 

 

 

 

10:15 Publié dans flore locale, Plantes | Lien permanent | Commentaires (5) | Tags : nature

23/04/2010

Petite pervenche, variations

Mon terrain de Veneux est couvert d'un tapis dense spontané de lierre et de petite pervenche mêlés de feuilles des bulbes printaniers eux aussi pour la plupart spontanés. Par endroits le lierre domine, ailleurs c'est la pervenche.

 

Je viens de trouver en bordure d'un tapis de pervenche des fleurs inhabituelles, elles sont doubles.

 

Les fleurs "normales" de Vinca minor :

pervenche 23 avril 007.jpg

 

pervenche 23 avril 023.jpg

 

Les fleurs doubles :

 

pervenche double 23 avril 002.jpg
pervenche double 23 avril 013.jpg
pervenche double 23 avril 016.jpg

 

pervenche double 23 avril 019.jpg

 

 

pervenche double 23 avril 022.jpg

 

 

Je n'ai jamais planté des pervenches. C'est donc une mutation spontanée.

 

12:21 Publié dans flore locale, Plantes | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : nature

Alnus glutinosa

Dans la plaine de Sorques, au bord d'un étang, j'avais trouvé en mars des aulnes glutineux. Je vous avais montré leurs longs chatons mâles et les inflorescences femelles plus courtes ainsi que de fruits.

 

Je suis allée les revoir au bord de l'étang. Voici leur jeune feuillage d'un vert encore clair.

 

aulne 22 avril 042.jpg

 

aulne 22 avril 045.jpg

 

aulne 22 avril 046.jpg

 

aulne 22 avril 047.jpg

 

 

00:37 Publié dans flore locale, Plantes | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : nature

21/04/2010

Morille

A Veneux au bord d'une allée j'ai aperçu une chose étrange noyée dans la ficaire. J'ai écarté les feuilles de ficaire et voilà :

 

morille veneux 21 avril 006.jpg

Une belle morille ! 13 cm x  6 cm. C'est la première fois que j'en vois une sur mon terrain. Autrefois il y avait des coulemelles, il n'y en a plus. Les champignons, c'est capricieux. Sauf mes fidèles oreilles de Judas en ce moment desséchées parce que nous traversons encore une période de sécheresse.

 

Et dans un pot où il y a un peu de terre j'ai trouvé ça :

 

inconnue veneux 21 avril 001.jpg

Je ne sais pas ce que c'est.

 

PS. Cette plante semble être Podophyllum peltatum, deux très jeunes pousses. Elle est originaire de l'est de l'Amérique du Nord. C'est peut-être des graines que Christian m'avait envoyées du Québec et que j'avais totalement oubliées faute de les voir germer. Le pot aurait perdu son étiquette, avec mon chat et tous ses collègues du quartier, c'est fréquent.

 

19:46 Publié dans flore locale, Plantes | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : nature

05/11/2009

Euonymus europaeus

Le fusain d'Europe aime bien les terrains calcaires. Lorsque j'ai pris ce terrain à Romilly je l'ai cherché car j'aime beaucoup cet arbuste, surtout pour ses fruits. J'en ai trouvé quelques exemplaires, petits et maigres, et qui n'ont pas fructifié. La raison en est qu'ils étaient étouffés et ne voyaient pas le soleil. Je les ai dégagés et cette année j'ai des fruits, ils auront sans doute récupéré toute la beauté dont ils sont capables dès l'année prochaine. Admirez ces jolies capsules rose vif qui commencent à s'entrouvrir pour laisser voir les arilles orange. Ces capsules sont pendantes. A ce stade les arilles ne dépassent pas beaucoup donc je les ai prises dans la main pour les retourner pour les photos de près.

 

euonymus romi 5 nov 068.jpg

 

euo branche romi 5 nov 053.jpg

 

euo fr ouv romi 5 nov 061.jpg

 

euo fermé romi 5 nov 059.jpg

 

euo arilles romi 5 nov 060.jpg

 

 
euo arille romi 5 nov 056.jpg