Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

26/10/2014

King of Dongting

King of Dongting est un Ginkgo mais, comme son nom ne l’indique pas, un ginkgo femelle. Certains vendeurs, peu au courant du monde des ginkgos, le vendent comme mâle. C’est pourtant la femelle qui porte les plus gros ovules.

Cette plantureuse femelle n’est pas facile à trouver en France. J’en avais commandé une l’an dernier. Mais ce qui m’a été livré était ridiculement petit : à peine 10cm de haut, 2 feuilles, et des bourgeons qui semblaient desséchés. Elle n’a pas survécu.

1 ginkgo king of dongting 10 oct 2013 001 (1).jpg

2 ginkgo king romi 29 mars 2014 057.jpg

Cette année, je l’ai commandée chez Esveld. C’est plus sérieux, 60 cm de haut, plusieurs tiges, des bourgeons bien frais et un porte-greffe puissant.

ginkgo king of dongting romi 25 oct 2014 031 (1).jpg

ginkgo king of dongting romi 25 oct 2014 031 (2).jpg

ginkgo king of dongting romi 25 oct 2014 031 (3).jpg

ginkgo king of dongting romi 25 oct 2014 031 (4).jpg

09:10 Publié dans fruitiers | Lien permanent | Commentaires (8)

11/10/2014

Les journées de l'arbre

Vous l’avez compris, je suis allée à l’Arboretum des Barres. C’est aujourd’hui et demain les journées de l’arbre, comme tous les ans. Et, bien sûr, j’ai eu quelques tentations.

Un rosier à la fois beau et défensif, Rosa pteracantha. C’est une forme botanique de Rosa sericea, le rosier soyeux. Franchement, le trouvez-vous soyeux ? Il est vrai qu’il a de jolis poils soyeux et roses entre les épines et ses petites feuilles sont charmantes :

1 rosa pteracantha barres 11 oct 2014 088 (1).jpg

2 rosa pteracantha barres 11 oct 2014 088 (2).jpg

3 rosa pteracantha barres 11 oct 2014 088 (4).jpg

4 rosa pteracantha barres 11 oct 2014 088 (6).jpg

5 rosa pteracantha barres 11 oct 2014 088 (5).jpg

6 rosa pteracantha barres 11 oct 2014 088 (7).jpg

Le vendeur m’a dit qu’il faut le tailler près la floraison pour avoir de jeunes tiges, les seules qui portent ces aiguillons rouges et translucides. Il est greffé sur Rosa canina donc pas de problème à Romilly.

Vitis vinifera ‘Purpurea’, à la fois décorative et productive. C’est joindre l’utile à l’agréable et elle était prévue dans mes achats. La vigne se plait à Romilly. J’en ai déjà planté une. Elle n’a pas encore fleuri mais atteint déjà 4m dans le saule que je lui attribué et que je taille pour que son feuillage ne la gêne pas. La vigne se plait tellement que je n’arrive pas à me débarrasser de celle plantée par un précédent propriétaire et dont les raisins sont immangeables. Elle s’est ressemée chez un voisin et de là revient m’envahir. Il faut dire que le terrain convient et on est en Champagne.

7 vitis vinifera purpurea barres 11 oct 2014 096 (1).jpg

8 vitis vinifera purpurea barres 11 oct 2014 096 (2).jpg

9 vitis vinifera purpurea barres 11 oct 2014 096 (3).jpg

10 vitis vinifera purpurea barres 11 oct 2014 096 (5).jpg

Hydrangea quercifolia ‘Snow Queen’ mais j’aurais aimé trouver ‘Harmony’

11 hydrangea quercifolia snow queen barres 11 oct 2014 102.jpg

Hydrangea aspera ‘Hot Chocolate’ pour vérifier qu’il s’accommode du pH 8.

hydrangea aspera hot chocolate barres 11 oct 2014 086 (2).jpg

07/10/2014

Mes noisetiers pourpres

Les chatons des noisetiers apparaissent en fin d’été et c’est d’une grande banalité. Beaucoup vont vous en montrer et ce n’est pas exactement mon propos. Ce qui me motive aujourd’hui, ce sont les chatons roses de mon très jeune noisetier pourpre.

Il y a sur le terrain de Romilly un noisetier pourpre plus âgé, planté par un précédent propriétaire. Il était étouffé par des noisetiers verts beaucoup plus grands et s’est bien étoffé depuis que je l’ai dégagé. Il ne dépassera jamais 3m de haut et c’est ce qui me plait chez lui, en plus de ses qualités esthétiques.

1 corylus purp romi 30 mai 2012 030 (1).jpg

J’en ai ras-le-bol de ces grands noisetiers qu’il faut rabattre sans cesse, qui mettent une partie du terrain à l’ombre et dont les noisettes ne sont accessibles qu’aux écureuils. Inutile d’attendre qu’elles tombent, les écureuils les auront mangées avant.

C’est un Corylus avellana, le noisetier de nos bois, et non un Corylus maxima, celui qui est habituellement vendu comme noisetier pourpre. Je l’ai déjà démontré par l’aspect de ses noisettes. Il a fait un petit à environ 15m de lui, une noisette perdue par un écureuil sans doute. J’ai découvert ce bébé en défrichant en juin 2009 et il a échappé de justesse au sécateur. Je l’avais alors protégé d’un tel accident par un piquet :

2 corylus bébé romi 22 juin 2009 069.jpg

En avril 2012 il avait pris des forces et avait bousculé son piquet maintenant bien plus petit que lui et devenu inutile :

3 corylus purp romi 20 avril 2012 090.jpg

4  corylus purp jeune f romi 20 avril 2012 090.jpg

Cette année il dépasse 2m et  il m’a donné 2 noisettes, ses premières, et surtout il promet pour l’an prochain car il a une multitude de ravissants chatons roses. Je peux espérer autant de fleurs femelles.

5 corylus rouge romi 26 sept 2014 001 (2).jpg

6 corylus rouge romi 26 sept 2014 001 (1).jpg

7 corylus rouge rec 2 romi 26 sept 2014 001 (1).jpg

Mais j’ai aussi un troisième noisetier pourpre, toujours un avellana mais en plus contorta. Il sera sans doute encore plus petit à l’âge adulte. Voilà 3 noisetiers à ma taille. Je  ne garderai qu’un petit nombre de noisetiers verts pour la fécondation

18:16 Publié dans fruitiers | Lien permanent | Commentaires (0)

06/10/2014

Kaki, les feux de l'automne

Diospyros kaki ‘Fuyu’ commence à briller de tous ses feux d’automne :

1 diospyros fuyu romi 4 oct 2014 001.jpg

2 diospyros fuyu rec  romi 4 oct 2014 001.jpg

Sa croissance est désespérément lente. Il débourre tard, fin avril. Le 20 avril :

3 diospyros fuyu romi 20 avril 2014 031.jpg

En mai, il est bien beau, bien vert, mais au prix de déjà 2 rasades de fer :

4 diospyros fuyu romi 18 mai 2014 069 (1).jpg

Diospyros kaki ‘Jiro’ a moins d’un an. Il est aussi grand mais moins étoffé. Il est planté à Veneux et n’a pas encore pris ses couleurs d’automne. Il n’y a pas de calcaire, il ne présente aucun signe de chlorose.

J’ai planté un deuxième Zanthoxylum coreanum (semis) :

5 zantho coreanum romi 4 oct 2014 005.jpg

6 zantho coreanum rec romi 4 oct 2014 005.jpg

Les Zanthoxylum aussi commencent à se colorer.

Mais à Romilly, quand on creuse un trou de plantation, on lève à tous les coups une petite grenouille :

rana romi 4 oct 2014 007.jpg

03/10/2014

Rubus phoenicolasius

Ma première ronce avait succombé après avoir eu le pied 6 semaines dans l’eau en permanence. Elle est si belle que j’ai voulu en replanter une cet hiver. Elle n’a pas encore fleuri car elle produit sur les cannes de deux ans. Mais elle est aussi vigoureuse que la première. Elle a déjà produit plusieurs cannes dont deux d’1m50 à 2m.

1 rubus phoenicolasius romi 30 sept 2014 019 (1).jpg

Leur support, un cornouiller sanguin, n’étant pas encore assez haut, ces deux cannes ont touché le sol. Et j’ai pu admirer leur méthode de marcottage à nulle autre pareille. Lorsqu’une plante se marcotte spontanément, la tige se couche sur le sol et émet des racines dans la zone de contact. Mais là, c’est différent, la pointe de la tige se pique en terre. Cela me fait penser aux cacahuètes dont le pédoncule se plante dans le sol pour produire le fruit sous terre.

2 rubus phoenicolasius romi 30 sept 2014 016 (1).jpg

La deuxième a déjà émis des racines à l’extrémité de cette tige. Si je veux récupérer des plants, je devrai attendre qu’à partir de ce point terminal de la tige,  elles émettent de nouvelles tiges.

3 rubus phoenicolasius romi 30 sept 2014 019 (3).jpg

Les tiges plus anciennes sont toujours aussi belles, d’un rouge profond et ces pointes rouges ont plus la douceur de poils que le piquant d’épines.

4 rubus phoenicolasius romi 30 sept 2014 016 (3).jpg

18:43 Publié dans fruitiers | Lien permanent | Commentaires (0)

19/09/2014

La consommation de mes fruits continue

Mon pêcher ‘Lacrima’ est très beau, bien pleureur et il n’est pas du genre à se laisser impressionner par la cloque (aucun traitement) :

1 pêcher lacrima romi 17 sept 2014 001 (1).jpg

2 pêcher lacrima romi 17 sept 2014 001 (2).jpg

Ses pêches sont proches de la maturité mais encore trop fermes et refusent de se détacher de la branche. Pourtant il y en a déjà au sol et rongées :

3 pêcher lacrima romi 17 sept 2014 001 (4).jpg

De même les poires de ‘Conférence’ sont encore dures et tiennent bon. Pourtant les dégâts commencent et c’est bien rongé, à même l'arbre, et pas par un oiseau, il n’y a pas trace de bec :

4 poirier conférence romi 17 sept 2014 006 (1).jpg

5 poirier conférence romi 17 sept 2014 006 (2).jpg

J’ai goûté la partie intacte de cette poire : c’est déjà très sucré mais la chair est encore trop dure mais ce n’est pas un problème pour des petites incisives bien aiguisées.

Si je veux consommer mes fruits, je ne vois pas d’autre solution que l’emballage dans des sachets. Mais c’est un gros travail et si leur consommateur est un petit mammifère, cela suffira-t-il à le dissuader ?

18/09/2014

Arbutus andrachnoides

Il a été planté au printemps 2013 à Veneux. Il est très sain, il n’a même plus les quelques taches brunes qu’il avait sur le feuillage à la plantation.

1 arbutus andrachnoides veneux 14 sept 2014 001 (9).jpg

Il commence à fleurir, pas encore de fleurs ouvertes mais des grappes à différents stades :

2 1 arbutus andrachnoides veneux 14 sept 2014 001 (7).jpg

2 arbutus andrachnoides 18 sept 2014 001 (1).jpg

3 arbutus andrachnoides 18 sept 2014 001 (12).jpg

4 arbutus andrachnoides 18 sept 2014 001 (13).jpg

5 arbutus andrachnoides veneux 14 sept 2014 001 (1).jpg

Son très jeune tronc présente déjà les caractéristiques qui le rendent exceptionnel parmi les Arbutus, la couleur rouge et l’exfoliation :

6 arbutus andrachnoides 18 sept 2014 001 (7).jpg

7 arbutus andrachnoides 18 sept 2014 001 (8).jpg

8 arbutus andrachnoides 18 sept 2014 001 (9).jpg